AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Roddy Doyle (169)


nameless   22 septembre 2018
Smile de Roddy Doyle
- Ca doit être la loi de la jungle, cette histoire d'écriture. Avec Amazon et les liseuses Kindle et tous les trucs comme ça. Les livres, c'est foutu à ce que j'ai entendu dire.
p. 40
Commenter  J’apprécie          300
nameless   22 septembre 2018
Smile de Roddy Doyle
- Et toi, a-t-elle demandé. Comment est ta maman ?
- Super
- Une réponse de garçon.
p. 104
Commenter  J’apprécie          230
orbe   06 septembre 2013
3 femmes et un fantôme de Roddy Doyle
- J'ai peur de ne plus jamais ouvrir les yeux.
- Je sais, dit Scarlett. Mais cette fois-ci, tu les as ouverts.
- C'est vrai. Je ne suis pas encore morte.
- Non, dit Scarlett avec un sourire, non, tu ne l'es pas.
- Voyons voir, dit grand-mère.
Elle ferma les yeux.
Elle les ouvrit.
- Juste pour vérifier.
- Elle les referma.
- Allez, ça va bien, dit-elle. Je suis trop en forme pour mourir aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          190
Guylaine   12 janvier 2019
Smile de Roddy Doyle
C'est ce que j'aime chez les femmes, avoir vécu toutes ces années et ne toujours pas savoir quoi boire quand elles entrent dans un pub.
Commenter  J’apprécie          170
Crazynath   09 octobre 2020
The snapper de Roddy Doyle
Il faisait souvent des trucs comme ça, donner un billet ou une pièce, ou dire un mot gentil. De petits gestes qui le faisaient s'aimer plus.
Commenter  J’apprécie          142
Mimeko   20 mars 2021
The commitments de Roddy Doyle
- La soul, c'est la politique du peuple.
- Yaou !
- Bien dit, Jimmy !
- De NOTRE peuple...La soul est la cadence du sexe. C'est aussi la cadence de l'usine. La cadence de l'ouvrier. Baise et usine.
Commenter  J’apprécie          131
Spilett   27 octobre 2020
The snapper de Roddy Doyle
Comme les hommes devenaient bizarres, à l'âge de George. Elle avait remarqué la même chose chez son propre père. Quand il y avait des filles près d'eux, ils perdaient la tête. Ils essayaient de faire comme s'ils n'étaient pas déjà des vieux machins, et se rendaient ridicules.
Commenter  J’apprécie          130
Mimeko   23 août 2018
Paddy Clarke Ha Ha Ha de Roddy Doyle
Il y avait des enfants de notre âge, mais cela ne leur donnait pas le droit de traîner avec nous.
- Des connards de HLM.
Quand j'ai dit ça, maman m'a donné une claque. Elle ne m'en donnait jamais d'habitude, mais cette fois, si. Derrière la tête.
- Ne redis jamais ça.
- C'est pas moi qui l'ai inventé.
- Ne le répète plus, c'est tout, a dit maman. C'est une expression affreuse.
Je ne savais pas vraiment ce que cela voulait dire. Tout ce que je savais, c'est que les HLM, c'était en ville.
Commenter  J’apprécie          130
pyrouette   31 janvier 2014
La Femme qui se cognait dans les portes de Roddy Doyle
Voilà le problème avec mes souvenirs. Je ne peux pas faire la difficile. Je ne peux pas faire semblant. Il n'y a pas eu de bons moments. Je ne peux jamais me raccrocher à un beau souvenir, m'y attarder avec le sourire. Ils sont tous pollués, tous détruits.
Commenter  J’apprécie          130
pyrouette   02 février 2014
La Femme qui se cognait dans les portes de Roddy Doyle
Elle ne s’aime pas trop ; mais elle n’est plus aussi certaine d’être idiote. Elle se débrouille ; c’est une survivante.
Commenter  J’apprécie          110
LetterBee   23 septembre 2013
3 femmes et un fantôme de Roddy Doyle
Mary ne souhaita pas bonne nuit à ses frères. Elle ne les connaissait pas. Autrefois, c'était différent, mais maintenant elle ne les connaissait plus. Ils s'étaient réincarnés en extraterrestres. Parfois, ça l'inquiétait - souvent, en fait. Elle avait peur de devenir comme eux. Dommo n'avait que deux ans de plus que Mary, donc il lui restait deux ans de vie normale avant de se mettre à grogner et à ricaner pour rien. A moins que ces mutations bizarres n'arrivent qu'aux garçons...
Commenter  J’apprécie          110
Mimeko   25 août 2018
Paddy Clarke Ha Ha Ha de Roddy Doyle
- Ils discutent, c'est tout.
- Non.
- Si.
- ils ne discutent pas, ils crient.
- Non, ils ne crient pas.
- Si dis-je, ils crient, mais doucement.
Commenter  J’apprécie          100
Mimeko   22 août 2018
Paddy Clarke Ha Ha Ha de Roddy Doyle
On a sorti les cahiers. Tous les miens étaient recouverts avec le même papier, celui que tante Muriel avait laissé. Quand elle avait retapé sa salle de bain, elle en avait donné dix rouleaux à papa.
- Elle s'imaginait qu'elle avait le Taj Mahal à tapisser, a dit papa.
Commenter  J’apprécie          100
Crazynath   10 novembre 2020
Paddy Clarke Ha Ha Ha de Roddy Doyle
ça me faisait un drôle d'effet de le regarder jouer: il était génial, mais j'avais envie de le tuer.On ne peut quand même pas être fier de son petit frère.
Commenter  J’apprécie          90
Crazynath   26 juillet 2020
Smile de Roddy Doyle
A la lumière du jour, un pub est un endroit différent- c'est un peu moins un pub.
Commenter  J’apprécie          90
Stockard   21 novembre 2016
The van de Roddy Doyle
Le score était de 5-0 pour Barrytown. L'adversaire était nul. [...] La dernière fois que cette bande de crétins avait vu le filet bouger, c'était quand le gardien avait pété.
Commenter  J’apprécie          90
Mimeko   21 mars 2021
The commitments de Roddy Doyle
Jimmy effectua la tournée des pubs de la ville. L'un n'engageait que des groupes de heavy-metal. Le patron expliqua à Jimmy que le public de heavy-metal était plus vieux, qu'il se tenait bien et qu'ils buvaient comme des trous.
Commenter  J’apprécie          80
Crazynath   11 novembre 2020
Paddy Clarke Ha Ha Ha de Roddy Doyle
Un jour, en ressortant d'une de leurs cabanes, j’avais de la glaise et de la gadoue tellement plein les cheveux qu'ils tenaient droits tous seuls.
Commenter  J’apprécie          80
Roddy Doyle
EffeLou   29 octobre 2014
Roddy Doyle
If you're a writer in Dublin and you write a snatch of dialogue, everyone thinks you lifted it from Joyce. The whole idea that he owns language as it is spoken in Dublin is a nonsense. He didn't invent the Dublin accent. It's as if you're encroaching on his area or it's a given that he's on your shoulder. It gets on my nerves.
Commenter  J’apprécie          80
pyrouette   01 février 2014
La Femme qui se cognait dans les portes de Roddy Doyle
C'était ma faute ; j'avais voulu la mettre dans la confidence. Elle est trop jeune. Elle n'a pas encore de passé. Remarquez, ce n'est pas vrai non plus. Mais son passé est trop proche de son présent. Elle n'a pas encore besoin de regarder en arrière.
Commenter  J’apprécie          80



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le mal-aimé

Quelle est la fin du film d'animation "Le Bossu de Notre-Dame", librement adapté du roman de Victor Hugo par les studios Disney ?

Quasimodo se laisse mourir, après la pendaison d'Esmeralda
Quasimodo est acclamé par la foule et est accepté dans la société

8 questions
6 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur