AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.6 /5 (sur 141 notes)

Nationalité : Thaïlande
Né(e) à : Bangkok , le 30/12/1952
Biographie :

S. P. Somtow, de son vrai nom Somtow Papinian Sucharitkul, est à la fois romancier, réalisateur et compositeur de musique classique.

Il est le fils de M. Sampong Sucharitkul, membre puis vice-président de la Commission du droit international des Nations unies (entre 1977 et 1986).

Il vit au Royaume-Uni à partir de ses six mois, de sorte que l'anglais est sa langue maternelle. Au début des années 1960, il passe cinq ans en Thaïlande pendant lesquelles il apprend le thaï.

Il fait ensuite ses études à Eton College et St Catharine's College à Cambridge.

Il a débuté sa carrière en temps que musicien. Dans les années 70, alors qu’il est encore étudiant, son œuvre est joué sur 4 continents.

En 2000, il compose "Madana" le premier opéra de type occidental écrit par un Thaïlandais, d'après une pièce de théâtre du roi Rama VI. Il présente ensuite son deuxième opéra "Mae Naak" basé sur un thème thaï, puis un troisième, "Ayodhya", en novembre 2006.
Directeur artistique de l'opéra de Bangkok, Somtow Papinian Sucharitkul a conduit en 2006 la première représentation de "L'Or du Rhin" de Wagner dans le Sud-Est asiatique.

En tant qu'auteur de la science-fiction, il est connu pour ses "Chroniques de l'Inquisition" (Inquestors), vaste et inoubliable space opera, constituée de 4 tomes: "Lumière sur le détroit" (Light on the Sound, 1982), "Le Trône de folie" (The Throne of Madness, 1983), "Les Chasseurs d'utopies" (Utopia Hunters, 1984) et "Le Vent des ténèbres" ( The Darkling Wind, 1985).

Dans le genre horreur, il a écrit la trilogie Timmy Valentine (Vampire Junction, 1984, 1992, 1995), qui a contribué à renouveler les codes de la littérature vampirique.
Il a également été président de la Horror Writers Association de 1998 à 2000.

son site : http://www.somtowmusic.com/

+ Voir plus
Source : www.scifi-universe.com
Ajouter des informations
Bibliographie de S. P. Somtow   (18)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
RAPHIKI   26 septembre 2018
Galant de nuit de S. P. Somtow
Pense à ton caméléon. Sa mort est peut-être un signe. C'est peut-être à toi de le faire revivre, mon enfant, c'est toi qui doit changer de couleur en fonction du lieu où tu te trouves... Sans pour autant changer la couleur de ton âme. Si tu n' apprends pas à le faire, tu vas passer le reste de ta vie à la dérive, à t' accrocher à des planches sans jamais apercevoir la côte.
Commenter  J’apprécie          50
LesLecturesDeRudy   10 décembre 2019
Les larmes du bouddha de pierre de S. P. Somtow
Ce qui nous sauve lorsque nous sommes accroupis dans le pénombre c'est le touriste de passage muni d'un gros billet de banque dépourvu de la moindre valeur pour lui et qui de retour chez lui va se vanter d'avoir changer la vie de quelqu'un avec cette petite monnaie insignifiante . le pire c'est lorsqu'ils veulent nous prendre en photo ; voue essayez d'avoir l'air le plus triste possible parce que ces airs tristes vous rapportent davantage ; votre regard d'enfant du tiers-monde en proie à la souffrance leur gagne quelques seconde de sainteté ......à leurs propres yeux du moins.
Commenter  J’apprécie          30
Melisende   06 octobre 2012
La trilogie de Timmy Valentine, Tome 1 : Vampire Junction de S. P. Somtow
Nous appartenons à la même espèce, comprend-il enfin. Et j'aspire à être comme lui ! Je l'envie ! Il est un humain qui aspirait à devenir un monstre, et moi... je suis un monstre qui désire ardemment être un homme.
Commenter  J’apprécie          30
Hosenford   28 septembre 2018
Galant de nuit de S. P. Somtow
Des diapos, des diapos, des diapos !

À 12 ans, la vie n'a rien d'un film se déroulant jusqu'à une fin inexorable. C'est plutôt un diaporama : un condensé d'images fixes, d'odeurs et de sons. On peut mélanger les diapositives sur le carrousel, s'attarder sur une image qui vous est chère, passer rapidement sur les traumatismes et les déceptions, et revenir savourer une image à loisir. Un jour ou l'autre pourtant, nous nous apercevons que ce qui était discontinu devient continu, que l'hémisphère gauche de notre cerveau ordonne à l'hémisphère droit de calmer ses élans poétiques, que le temps […] file à toute vapeur après avoir quitté poussivement le quai de départ.

Pour certains, cette prise de conscience représente un éveil, un appel de l'âge adulte. C'est à ce moment-là aussi que la réalité de la vie s'impose et que l'imaginaire perd sa primauté.
Commenter  J’apprécie          10
Hosenford   28 septembre 2018
Galant de nuit de S. P. Somtow
J'suis tranquille dans ma cabane avec mes potes, quand surgit c'te tête de nœud, un drap autour des épaules. Y parle comme un majordome anglais et y m'raconte qu'il incinère son caméléon à la mode des Vikings.
Commenter  J’apprécie          20
Hosenford   31 octobre 2018
Galant de nuit de S. P. Somtow
Il caresse mes cheveux. Je me sens un peu gêné. Il devrait savoir que la tête est le siège de l'âme et qu'un étranger ne devrait pas la profaner.
Commenter  J’apprécie          20
ArnaudP   21 septembre 2010
Messages de l'au-delà de S. P. Somtow
Parce que j'ai cru que mes parents étaient des super-héros, j'avais pensé qu'ils étaient comme le Passeur de ce conte japonais, et qu'ils allaient me faire traverser la rivière et m'apprendre à vaincre mon chagrin. Mais je voyais bien à présent qu'il fallait aussi que je sois leur Passeur. Et que je les emmène très loin de leur trou noir personnel.
Commenter  J’apprécie          10
Hosenford   29 septembre 2018
Galant de nuit de S. P. Somtow
Pendant l'enfance, la distance entre aujourd'hui et demain est aussi vaste que l'éternité.
Commenter  J’apprécie          20
TheBee   02 août 2010
Messages de l'au-delà de S. P. Somtow
Soudain, j'entendis la voix de Zombie qui disait: "on essaye de comprendre ce qui se passe et parfois, on comprend trop bien et on se rend compte qu'il n'y a plus d'issue".
Commenter  J’apprécie          10
Liliecat   07 avril 2012
La trilogie de Timmy Valentine, Tome 1 : Vampire Junction de S. P. Somtow
Je prendrai le train au Kansas

Tu changeras à Santa Fe

Nous nous croiserons à Vampire Junction

Là où nos âmes nous serons d'un suçon dérobées.



Timmy Valentine
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Correspondances artistiques

D'une Joconde à l'autre, séparément et chacun à sa manière à des dates différentes, deux artistes français ont célébré Mona Lisa en chanson (indice : du noir et un faux Roméo) :

Serge Gainsbourg et Léo Ferré
Léo Ferré et Anne Sylvestre
Barbara et Serge Gainsbourg

10 questions
35 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , musique , histoire de l'art , Instruments de musique , musiciens , art , artiste , symphonie , mer , Japonisme , impressionnisme , sécession viennoise , Abstraction , Côte d'Azur (France) , romantisme , pointillisme , symbolisme , Pique-niques , joconde , leonard de vinci , renaissance , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur