AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.82 /5 (sur 426 notes)

Nationalité : Argentine
Né(e) à : Buenos Aires , le 15/02/1962
Biographie :

Santiago H. Amigorena est un réalisateur, scénariste, producteur et écrivain argentin vivant en France.

Muet de naissance, il se lance très tôt dans l’écriture. Il a écrit une trentaine de scénarios pour le cinéma dont notamment Le Péril jeune de Cédric Klapisch et Les gens normaux n’ont rien d’exceptionnel de Laurence Ferreira Barbosa.

Il écrit aussi des articles pour La Lettre du cinéma et Les Cahiers du cinéma.

C'est en 1997 que Santiago H. Amigorena rencontre Paul Otchakovsky-Laurens qui décide de publier son premier roman Une enfance laconique aux Editions POL. Ce livre est le premier de son projet littéraire d’élaborer une autobiographie en six parties qui couvriraient chacune six années de la vie du narrateur.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be ! Les livres dans l'ordre : "Le schmock" de Franz-Olivier Giesbert , Éditions Gallimard "Le Ghetto intérieur" de Santiago H. Amigorena, Éditions P.O.L. "Sanction" de Ferdinand von Schirach, Éditions Gallimard "Crimes" de Ferdinand von Schirach, Éditions Gallimard - Collection Folio

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (218) Voir plus Ajouter une citation
Cancie   09 janvier 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
J'aime penser, comme je vieillis, que quelque chose de mon passé vit en moi - de même que quelque chose de moi, j'espère, vivra dans mes enfants.
Commenter  J’apprécie          422
Cancie   07 janvier 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
le mur que les Allemands venaient d'ériger pour isoler les Juifs à Varsovie avait délimité une zone d'à peine plus de trois kilomètres carrés où allaient vivre plus de quatre cent mille personnes. Quatre cent mille personnes dans quelques pâtés de maisons. Quarante pour cent de la population de la ville dans quatre pour cent de sa superficie. Cent vingt-huit mille habitants au kilomètre carré. C'est-à-dire une densité six fois plus importante que celle de Paris intra-muros aujourd'hui. Une densité trois fois plus importante que celle de Dacca, la ville la plus dense du monde.
Commenter  J’apprécie          330
Cancie   09 janvier 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
C'est sans doute une des caractéristiques les plus singulières de l'être humain : de même que le corps lorsqu'on lui inflige trop de souffrance ou lorsqu'il est trop affaibli s'éteint momentanément par l'évanouissement pour pouvoir, comme une simple machine, se rallumer et repartir, l'esprit aussi, lorsque la douleur et l'impuissance sont trop fortes, s'assombrit, s'assourdit, se referme pour survivre, - quelque chose qui est encore humain et qui ne l'est déjà plus, quelque chose qui est encore nous-mêmes et qui n'est déjà plus personne.
Commenter  J’apprécie          310
Cancie   08 janvier 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
L'une des choses les plus terribles de l'antisémitisme est de ne pas permettre à certains hommes et à certaines femmes de cesser de se penser comme juifs, c'est de les confiner dans cette identité au-delà de leur volonté - c'est de décider, définitivement, qui ils sont.
Commenter  J’apprécie          310
Cancie   09 janvier 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
Marcher seul a toujours permis aux hommes de se taire - et de penser.
Commenter  J’apprécie          300
Cancie   08 janvier 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
À partir de ce triste mois de mars 1941, Vicente allait éprouver une double haine de lui-même : il allait se détester parce qu'il s'était senti polonais et il allait se détester davantage encore parce qu'il avait voulu être allemand. Il allait éprouver une double haine de lui-même que jamais le fait de se sentir juif n'allait soulager. "Pourquoi jusqu'aujourd'hui j'ai été enfant, adulte, polonais, soldat, officier, étudiant, marié, père, argentin, vendeur de meubles, mais jamais juif ? Pourquoi je n'ai jamais été juif comme je le suis aujourd'hui - aujourd'hui où je ne suis plus que ça." Comme tous les Juifs, Vicente avait pensé qu'il était beaucoup de choses jusqu'à ce que les nazis lui démontrent que ce qui le définissait était une seule chose : être juif.
Commenter  J’apprécie          240
Cancie   08 janvier 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
Il ne savait pas au juste quoi, mais quelque chose dans la blancheur en général l'attirait de plus en plus. Ses pensées semblaient s'enfuir vers cette couleur, et s'y perdre, comme dans l'espace illimité d'un autre silence.
Commenter  J’apprécie          250
Fandol   09 février 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
L’antisémitisme fait fuir d’Europe mes aïeuls. Les dictatures latino-américaines m’ont fait fuir avec mes parents l’Argentine puis l’Uruguay – pour retourner en Europe.
Commenter  J’apprécie          250
Fandol   06 février 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
En fait, les vies de millions de Juifs allaient dépendre de l’automne 1941 au printemps 1942, de comment les Allemands résolvaient, au jour le jour, le délicat équilibre entre les tuer pour qu’ils ne mangent pas la nourriture dont ils avaient besoin pour poursuivre la guerre et les laisser vivre pour qu’ils fabriquent les armes dont ils avaient besoin pour poursuivre la guerre.
Commenter  J’apprécie          221
Eve-Yeshe   15 mai 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
Rosita et Vicente étaient très différents, mais il y avait une chose en quoi ils se ressemblaient terriblement : une incertaine fragilité, pâle et silencieuse, qui trahissait le fait d’avoir été beaucoup aimé lorsqu’ils étaient enfants. Cette ressemblance faisait d’eux un couple amoureux et fraternel à la fois.
Commenter  J’apprécie          220

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Santiago H. Amigorena (564)Voir plus


Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur

.. ..