AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.32 /5 (sur 518 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Leicester , le 02/04/1946
Mort(e) à : Leicester , le 10/04/2014
Biographie :

Susan Lillian "Sue" Townsend est une romancière anglaise, spécialisée dans la littérature pour enfants. Principalement l'auteur du Journal secret d'Adrien 13 ans 3/4, elle écrit beaucoup pour les jeunes. Très intéressée par la politique, ses œuvres mêlent souvent humour, descriptions sociales et satire.

Elle quitte l'école à 15 ans et enchaîne les petits boulots : ouvrière d'usine, vendeuse en magasin... À 18 ans, elle épouse un ouvrier en tolerie. À 22 ans, elle a déjà trois enfants en bas âge. Elle aura finalement quatre enfants : Sean, Daniel, Victoria et Elizabeth.

À 30 ans, elle rejoint un groupe littéraire. Elle reçoit sa première récompense littéraire à 33 ans, pour sa pièce Womberang (1979). Elle entame alors une carrière d'écrivain. Elle publie son premier roman en 1982. Le journal secret d'Adrien 13 ans 3/4 devient un énorme succès. C'est le premier d'une série de huit romans mettant en scène le jeune Adrien Mole.

Elle publie aussi d'autres romans, tels que La Reine et moi en 1992 où elle imagine que la famille royale est obligée de quitter le palais de Buckingham pour s'installer en banlieue ou La Femme qui décida de passer une année au lit (éditions Charleston, 2013).

Elle souffre de diabète depuis très longtemps et est devenue aveugle en 2001. En septembre 2009, après deux ans d'attente pour trouver un donneur, elle est opérée et reçoit un rein de son fils, Sean.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Sue Townsend   (18)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (108) Voir plus Ajouter une citation
Analire   08 mars 2013
La femme qui décida de passer une année au lit de Sue Townsend
Les études montraient que le cerveau des hommes était sensiblement plus gros. Une main féminine avait annoté en marge : "Alors, pourquoi ces salauds d'hypercérébrés sont-ils incapables de se servir de la brosse à chiottes ?"
Commenter  J’apprécie          300
seshat123   06 juin 2015
La femme qui décida de passer une année au lit de Sue Townsend
« Tout de même, Brian, nos rapports sexuels sont assez souvent torrides. » Se tournant vers l'ensemble du personnel, elle avoua : « La semaine dernière encore, il me titillait les pointes des seins avec la brosse à cheveux de sa femme. Il criait que j'étais une petite garce et qu'il allait me punir en m'attachant au gros télescope pendant que le professeur Brady me prendrait par-derrière. »

Brian se leva et protesta furieusement : « Pas par-derrière ! Je n'ai pas dit par-derrière ! »

Wayne Tonkin, le jardinier, rit tout haut.

Le professeur Brady lâcha avec colère : « Beaver, je vous interdis de m'inclure dans vos fantasmes de malade ! »

P154
Commenter  J’apprécie          154
seshat123   08 juin 2015
La femme qui décida de passer une année au lit de Sue Townsend
Ruby disait : « Eva a toujours été un peu bizarre. Pendant des années, on a cru qu 'elle était retardée. Un peu débile, quoi. Elle préparait des spectacles dans le jardin en prenant le lapin comme personnage, mais bien sûr il n'y avait qu'elle qui parlait. Ils répétaient toute la journée, et après, je devais regarder. J'emportais mon tricot pour passer le passer le temps. Le lapin était nul. »

P322

PS : Interview pour une émission TV de Ruby la mère d'Eva.
Commenter  J’apprécie          150
miss-lea   17 août 2010
Le Journal secret d'Adrien 13 ans 3/4 de Sue Townsend
"c'est bien ma veine d'avoir une mere qui s'affirme!"
Commenter  J’apprécie          160
c.brijs   13 novembre 2011
Le Journal secret d'Adrien 13 ans 3/4 de Sue Townsend
Je me sentais l'âme en révolte alors j'ai mis des chaussettes rouges. C'est strictement interdit, mais maintenant je m'en fiche!

Commenter  J’apprécie          150
seshat123   04 juin 2015
La femme qui décida de passer une année au lit de Sue Townsend
Il y eut un bruit de verre brisé. Peu de temps après, elle entendit Brian dans l'escalier.

Il l'appela.

Elle ne répondit pas.

Il ouvrit la porte de la chambre. « Ah, tu es là, dit-il.

- Oui. Je suis là.

- Tu es malade ?

- Non.

- Alors qu'est-ce que tu fais au lit, tout habillée, avec tes chaussures ? À quoi tu joues ?

- Je ne sais pas.

- C'est le syndrome du nid vide. J'en ai entendu parler à '' L'Heure des femmes ''.  »

Voyant qu'elle gardait le silence, il reprit : « Bon. Tu te lèves ?

- Non. »

Il demanda : « Et le dîner alors ?

- Merci, mais je n'ai pas faim.

- Je veux dire, MON dîner ? Il y a quelque chose à manger ? »

Elle répondit : « Je ne sais pas, regarde dans le frigo. »

P14
Commenter  J’apprécie          130
Analire   09 mars 2013
La femme qui décida de passer une année au lit de Sue Townsend
La vie est comme une banane. Le fruit se trouve à l'intérieur. Au début la peau est verte, alors on attend que la banane mûrisse... [...] Mais si on l'oublie et qu'il s'écoule trop de temps, la peau noircit, et quand enfin on l'enlève, qu'est-il arrivé au bon fruit ?
Commenter  J’apprécie          120
Analire   09 mars 2013
La femme qui décida de passer une année au lit de Sue Townsend
Mais quand on disait que la vie était une coupe de cerises, c'était oublier qu'à l'intérieur de chaque cerise se cachait un noyau dur dont il fallait se méfier sous peine de se casser une dent ou de s'étouffer, ou de glisser dessus et tomber.
Commenter  J’apprécie          120
Analire   15 mars 2016
Dans la peau de Coventry de Sue Townsend
Il faut d'abord que je vous dise deux choses sur moi : la première, c'est que je suis belle, la deuxième, c'est que, hier, j'ai tué un homme du nom de Gerald Fox. Dans les deux cas, il s'agit d'un accident.
Commenter  J’apprécie          110
seshat123   05 juin 2015
La femme qui décida de passer une année au lit de Sue Townsend
[…] Brian et Titania se rendaient à une réunion décidée à la dernière minute au Centre National de l'Espace.

Le mari de Titania, Guy Noble, surnommé « le Gorille » par ses amis, avait adressé une lettre de plainte au professeur Brady parce que, disait-il, sa femme entretenait « une liaison torride sur son lieu de travail avec ce bouffon de Dr Brian Beaver ».

Titania avait reconnu s'être livrée à des ébats sexuels dans la Salle blanche qui abritait les futures sondes lunaires[…]

L'ensemble du personnel était présent, y compris les employés de ménage, le service de maintenance et le jardinier. L'approche philosophique du management telle que l'appliquait le professeur Brady (alias Pantalon-de-Cuir) exigeait en effet de constituer une équipe « all inclusive ». La réunion se tenait dans le planétarium, ce qui ajoutait une dimension épique à la discussion .

Pantalon-de-Cuir dit : « Je me moque de savoir avec qui vous baisez, docteur Beaver. Ce qui importe, c'est que vous avez choisi la Salle blanche pour ça. Vous auriez pu polluer l’atmosphère, corrompre les données de l'instrumentation et mettre le projet en danger. Sans parler de souiller la surface de la lune. »

P152
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Trouvez le prénom

C'est un auteur (italien), ....... Eco, qui a écrit le roman "Le nom de la rose".

Roberto
Alberto
Pier Paolo
Umberto

12 questions
10 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..