AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.58 /5 (sur 106 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1959
Biographie :

Vincent Jauvert est un journaliste français né en 1959.

Il est grand reporter au service Monde du Nouvel Observateur. Il tient un blog intitulé "Affaires étrangères".

Dans l'émission Rendez-vous avec X de Patrick Pesnot du 23 février 2013, Vincent Jauvert est évoqué comme étant à l'origine de la révélation en 1998 d'un rapport scientifique classé confidentiel défense issu des archives de la Dircen (Direction des Centres d'Expérimentations nucléaires). Ce document tente d'évaluer l'ampleur, plus importante que prévu, et l'impact sur les zones habitées et les soldats des retombées radioactives de certains essais nucléaires français voulus par De Gaulle en Polynésie française dans les années 60.

2000 "L'Amérique contre de Gaulle - Histoire secrète 1961-1969". Grand reporter au service Monde du Nouvel Observateur, il est l'auteur de Les Intouchables d’État, bienvenue en Macronie (Robert Laffont, 2018), La Face Cachée du Quai d'Orsay (Robert Laffont, 2016) et L'Amérique contre De Gaulle, histoire secrète 1961-1969 (Seuil, 2000).

Il est également co-auteur de deux documentaires télévisés : L'Ami Américain, tiré de son premier ouvrage (FR3, 2001 avec Patrick Jeudy) et Révolution, Mode d'Emploi (Arte, 2007 avec Tania Rackhmanova).
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Vincent Jauvert   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Denis Robert, dans le cadre de la chaîne Blast, interviewe l'auteur de "la mafia d'état"


Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89   02 juillet 2018
Les Intouchables d'État de Vincent Jauvert
À part l’ancien ministre de l’Intérieur de François Mitterrand, Pierre Joxe, devenu avocat pour mineurs, il ne s’agit pas, pour ces énarques, de défendre la veuve et l’orphelin. Mais d’entrer dans le monde des affaires. En monnayant leur connaissance intime de l’État.

Pourtant, certains rechignent à franchir le pas. À la même époque que ses amis Hollande et Royal, Michel Sapin, lui aussi « voltairien », se pose des questions sur son avenir. « En 1993, j’avais 41 ans, j’étais ministre de l’Économie de François Mitterrand, raconte-t-il. Quand la droite a gagné les élections, je me suis dit : pourquoi pas le privé ? Comme je suis magistrat, je pourrais devenir avocat. »

L’ancien patron de Bercy prend contact avec un grand cabinet français. Les associés l’invitent dans un restaurant ultrachic. « À la fin du repas, se souvient Michel Sapin, je leur demande naïvement : ‘‘Que ferais-je chez vous ?’’ »

La suite du dialogue est savoureuse. Et ô combien révélatrice :

« Vous venez de faire adopter une loi sur la prévention de la corruption. Vous pourriez aider nos clients à ce sujet.

— Comment ? En leur montrant les failles de cette loi que j’ai imaginée ?

— Ben oui.

— Non, ça je ne peux pas. Ce ne serait pas déontologique.

— Mais alors, à quoi d’autre pourriez-vous bien nous servir ? »



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Dionysos89   13 août 2018
Les Intouchables d'État de Vincent Jauvert
Emmanuel Macron déteste les privilèges des grands commis de la République. Leur entre-soi mortifère aussi. C’est ce qu’il dit, en tout cas. Dans son livre de campagne, Révolution, il fulmine contre « les hauts fonctionnaires [qui] se sont constitués en caste ». « Il n’est plus acceptable, ajoute-t-il, qu’ils continuent à jouir de protections hors du temps. » Fort bien.

Seulement voilà : son univers – la Macronie – est peuplé de ces intouchables d’État.



Commenter  J’apprécie          210
umezzu   04 mars 2019
Les Intouchables d'État de Vincent Jauvert
L'inspecteur des Finances Jean-Pierre Lieb a fait toute sa carrière à la DGFiP dont il a dirigé la branche "fiscalité des entreprises". A 52 ans, il décide de changer de vie. Et d'employeur. En 2014, il se retrouve chez EY Société d'avocats. Où ? Dans le département "Business tax services", pardi !
Commenter  J’apprécie          180
caminanteK   27 septembre 2022
La mafia d'Etat. Histoire des élites de Mitterand à Macron de Vincent Jauvert
« Il y a près d’un demi-siècle, le grand journaliste politique et historien de la Ve République Pierre Viansson-Ponté écrivait : « L’État et ses chasses gardées, ses réseaux occultes qui évoquent facilement une mafia. »



On peut aujourd’hui dresser le même tableau. En pire.



Ce livre est le troisième d’une série consacrée aux hauts fonctionnaires français et plus généralement à nos élites politico-administratives.



Il y eut d’abord Les intouchables d’État . L’ouvrage racontait comment et pourquoi, quand ils étaient fautifs, les grands commis de la République échappaient très souvent à toute sanction ; et comment, d’une manière générale, beaucoup profitaient de leur position dans l’appareil d’État pour entreprendre des carrières dans le privé.



Il y eut ensuite Les voraces . Le livre élargissait le propos au personnel politique, de droite comme de gauche. J’insistais particulièrement sur la course à l’argent dans laquelle ces élites-là étaient prises depuis une dizaine d’années.



Et voici, pour reprendre l’idée de Viansson-Ponté, La Mafia d’État. Evidemment, le titre est à prendre dans son acception métaphorique – et non pas criminelle. J’entends par ‘mafia’ un groupe fermé, je pourrais dire aussi une caste, qui défend ses intérêts »… (P. 9)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Dionysos89   09 avril 2020
Les voraces de Vincent Jauvert
Un jour, je demandais au financier Alain Minc s’il connaissait le montant des revenus du maire de Toulouse – quelques jours auparavant, il avait affirmé que l’édile de la ville rose n’était pas assez rétribué. « Dans l’atmosphère populiste, démagogique ambiante, avait dit-il lancé, on n’ose pas dire : le métier politique n’est pas rémunéré. Combien gagne un maire ? Un maire gagne quelques milliers d’euros, le maire d’une ville comme Toulouse. Tout cela n’a pas de sens. » En fait, il ignorait le vrai chiffre. Je lui indique donc : 10 000 euros net par mois tout compris. Il répond que cela est trop peu et qu’il faut éprouver une « jalousie de journaliste » pour penser le contraire. Au passage, je rappelle à Alain Minc que 10 000 euros par mois, c’est exactement le montant de ses émoluments comme président du conseil d’administration de la Sanef, une société d’autoroutes. « Vous savez, ces jetons de présence sont à peine quelques pourcents de mes revenus totaux », s’empresse-t-il de rétorquer, de peur sans doute d’être assimilé à un tel gagne-petit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          153
caminanteK   27 septembre 2022
La Mafia d'État de Vincent Jauvert
« L’Agence France Presse (AFP) est l’une de ces chasses gardées de la caste d’État. Ses 5 derniers présidents ont fait l’ENA, dont quatre sortis dans les grands corps. Deux au Conseil d’État, deux autres à la Cour des comptes. Filty-fifty. (…) Dans l’histoire récente, seuls deux anciens reporters on dirigé l’AFP. (P. 155)
Commenter  J’apprécie          00
caminanteK   27 septembre 2022
La Mafia d'État de Vincent Jauvert
« Le nouvel horizon de la caste d’État, son Far-West, c’est le lobbying. » (P. 115)
Commenter  J’apprécie          00
GeorgesSmiley   25 février 2019
Les Intouchables d'État de Vincent Jauvert
Ah, un conseil d'administration ! Pour un haut fonctionnaire c'est fromage, dessert et pousse-café. Prenez Jean-Claude Trichet, ancien gouverneur de la Banque de France et de la BCE (banque centrale européenne). Cet inspecteur des Finances de 75 ans (qui) début 2013 a été désigné administrateur d'Airbus, comme représentant de l'Etat qui détient 11% du capital. En 2016, le conseil d'administration s'est réuni six fois. A chaque reprise il était présent. Il a donc encaissé le maximum de jetons de présence: 160 000 euros. Depuis 4 ans, 585 000 euros, de quoi arrondir sa pension. Mais au fait, pourquoi se retrouve-t-il là, lui qui a fait sa carrière dans la banque, pas dans l'aéronautique ? "Détrompez-vous, lance-t-il en fronçant ses épais sourcils, j'ai été conseillé aéronautique d'un président français." Lequel ? "Giscard." C'était en 1974, il y a plus de quarante ans. Oui, immuable France.
Commenter  J’apprécie          130
BurjBabil   20 décembre 2021
La Mafia d'État de Vincent Jauvert
... il s’est retrouvé, du jour au lendemain, administrateur d’Atos, avec une rémunération d’environ 40 000 euros par an, ce qui lui permet d’agrémenter son train de vie de maire et de président de l’agglomération du Havre pour lesquels il est rémunéré 8 400 euros bruts par mois. Et ainsi d’amoindrir sa perte de revenu, puisqu’en tant que Premier ministre il percevait 15 000 euros bruts par mois.
Commenter  J’apprécie          130
Dionysos89   11 janvier 2019
Les Intouchables d'État de Vincent Jauvert
Prenez Alain Juppé. Oui, même Alain Juppé, aujourd’hui statue du commandeur de la politique française. En novembre 2002, il est élu président du nouveau parti chiraquien, l’UMP, juste après Renaud Dutreil… Il a 57 ans et demi. Il décide de liquider ses droits à la retraite d’inspecteur des Finance. Cela fait 38 ans qu’il cotise, alors que, de fait, il n’en a travaillé que quatre à l’inspection, de 1972 à 1976.
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quel est l'auteur de cette œuvre ?

Un long dimanche de fiançailles

Emile ZOLA
Sébastien JAPRISOT
Eugène VARLIN
Victor HUGO

10 questions
45 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur