AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221157046
306 pages
Éditeur : Robert Laffont (07/04/2016)
2.89/5   22 notes
Résumé :
C'est le ministère le plus prestigieux de la République —le gardien de la « grandeur » de la France. Pourtant, malgré les apparences, le Quai d'Orsay est aujourd'hui à la dérive.


Quels sont les vrais privilèges de la nomenklatura diplomatique ? Jusqu'où les petits arrangements entre amis gangrènent-ils l'institution ? Pourquoi le Quai vit-il désormais aux crochets de grands groupes privés ? Comment Laurent Fabius en a-t-il fait une machine à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
YvesParis
  11 avril 2016
Dans les couloirs du ministère des affaires étrangères, mercredi 5 avril, une question était sur toutes les lèvres : "As-tu lu "La face cachée du Quai d'Orsay" ? " L'ouvrage en question est l'oeuvre du journaliste Vincent Jauvert, grand reporter au service Monde de L'Obs. Son titre et son sous-titre laissaient augurer un lot d'anecdotes croustillantes‎. Les diplomates du Quai d'Orsay qui se sont plongés dans sa lecture redoutaient, pour certains, que leur nom y apparaisse ou, pour d'autres, qu'il soit passé sous silence, indice fatal de leur manque d'influence dans la "maison". Tous, ils se sont délectés des petits ragots colportés sur leurs voisins de bureau.
La presse ne s'y est pas trompée qui, le jour même de sa publication ou le lendemain, ont consacré des articles nourris sur ce livre. "Trafics, salaires exorbitants et autres scandales du Quai d'Orsay" titre L'Obs (l'hebdomadaire qui emploie Vincent Jauvert) ; "La face cachée peu reluisante de la diplomatie française" lit-on dans Sud-Ouest ; "Un entre-soi façonné" évoque le Monde, plus abstrait mais pas moins critique.
Que trouve-t-on dans ce brûlot ? Moins des révélations tonitruantes que des anecdotes déjà connues, des rumeurs recueillies de sources pas toujours désintéressés dont la publication ne saurait valider la fiabilité. ‎Tout cela est agencé de bric et de broc, les chapitres se succédant sans suite logiques. Examinons pour s'en convaincre les trois premiers. le premier concerne un "scandale étouffé" - dont la presse s'était pourtant déjà largement fait l'écho - au sujet duquel Vincent Jauvert ne révèle rien qui ne soit déjà su : le blâme infligé à l'ancien ambassadeur de France en Espagne pour avoir mis à disposition d'un sponsor privé sa résidence en méconnaissance des règles de la comptabilité publique. le deuxième évoque le "linge sale" évidemment lavé en famille : telle la mise à la retraite d'office d'un ambassadeur harceleur, une décision d'une sévérité exemplaire que le Quai n'a nullement cherché à cacher. Ou le rappel à Paris suivi de la suspension de six mois sans solde du consul général à Hong Kong accusé de grivèlerie, elle aussi largement relayée dans la presse. le troisième passe en revue les "Mickey d'Orsay" soit Douste-Blazy (auquel ce sobriquet cocasse avait été donné en 2006) Kouchner et MAM qui se sont succédés au poste de ministre.
Reconnaissons à Vincent Jauvert d'être généralement bien informé. ‎Le journaliste a fait son travail, puisant aux meilleures sources et interrogeant la quasi-totalité du haut encadrement du ministère. Pourtant son livre est semé d'erreurs qui jettent un doute sur sa connaissance du sujet. Certaines sont subjectives : sa tendance à voir des lobbys partout (les énarques, les gays...). D'autres sont objectives : il n'y a pas eu trois mais seulement deux décisions du Conseil d'État annulant la nomination de deux ambassadeurs fin 2012.
L'accumulation de ces historiettes rappelle la lecture du Canard enchaîné. On en sourit ; on en pleure ; et au bout d'un moment on s'en lasse.‎ L'exercice, qui se veut inédit, n'est pas nouveau. À intervalles réguliers, les journalistes se penchent sur le Quai d'Orsay : Albert du Roy en 2000 ("Domaine réservé"), Isabelle Lasserre en 2007 ("L'impuissance française"), Franck Renaud en 2010 ("Les diplomates"), Gilles Delafon en 2012 ("Le règne du mépris. Nicolas Sarkozy et les diplomates"). Ces ouvrages font unanimement le constat de l'inadéquation entre les ambitions de notre politique étrangère et le manque de moyens de notre appareil diplomatique. La situation est particulièrement documentée par une série de rapports parlementaires dont la qualité ne reçoit pas la publicité qu'ils méritent. L'attention portée au Quai d'Orsay est étonnante. Il y a fort à parier que des enquêtes similaires sur d'autres administrations, tel que le corps préfectoral, aboutiraient aux mêmes résultats.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          281
MaminouG
  27 avril 2016
N'y cherchez pas de trop grandes qualités littéraires, vous seriez déçus, il s'agit là d'un document journalistique : des faits, rien que des faits. Vous n'y trouverez pas davantage de « zénitude » à sa lecture… « La face cachée du Quai d'Orsay » de Vincent JAUVERT, journaliste d'investigation contient, en effet, essentiellement des ingrédients « énervogènes ». Alors, me direz-vous, pourquoi le lire ?
L'ouvrage, écrit grâce à de nombreux témoignages, nous révèle, les privilèges, malversations, impunité, copinage d'un nombre conséquent de diplomates, en poste ou… pas. Soupçons de détournements de fonds de… 90 000 euros… un blâme…L'ouvrage fourmille de ce type d'anecdotes où le harcèlement le dispute aux tricheries, où les placards dorés grassement rémunérés sont légion, où les salaires explosent au point de dépasser allègrement celui du Chef de l'Etat, où les femmes ne sont pas les bienvenues…
Oui, peut-être est-ce du voyeurisme que de lire ce type de récit, mais c'est aussi une manière d'ouvrir les yeux sur le monde politique qui nous entoure, un monde où les privilèges demeurent, 1789 ne les a pas tous abolis, un monde où plus que jamais La Fontaine aurait le dernier mot car, on peut le dire : « selon que vous serez puissant ou misérable… »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
KRISS45
  31 mai 2016
Un peu fouille m.... mais instructif quant aux dérives et copinages de nos élites politiques de tous bords.
Pourquoi l'ais-je lu alors que méfiante sur ce genre essai-enquête ? Partie en catastrophe et sans bagage assister une malade, je n'ai rien trouvé d'autre à son chevet pour parer à mon manque de lecture.
Commenter  J’apprécie          101
Mig93
  31 mars 2021
En lisant ce type de livre, on sait ce qu'on va y trouver.
Style efficace, écrit en mode journalistique pour ne parler que des "trains qui arrivent en retard", une spécialité bien française.
Après s'être énervé et indigné en lisant cet ouvrage qui n'est pas un chef d'oeuvre de la littérature, on l'oubli vite.
Un livre pour les vacances.
Commenter  J’apprécie          00
LadyOsoleil
  14 mars 2021
A la lecture de cette mise en lumière du fonctionnement du ministère des affaires étrangères, on serait presque horrifié et inquiet de la façon dont est géré le ministère censé représenté la France u niveau national.
Entre gros sous, cooptation et entre-soi, l'auteur dépeint une image très négative des ambassadeurs de France.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
julienraynaudjulienraynaud   21 avril 2016
C'est l'affligeante histoire d'un ambassadeur de renom - et de gauche - soupçonné d'avoir confondu la caisse du Quai d'Orsay avec la sienne... et de l'inavouable mansuétude dont il a bénéficié de la part de François Hollande.
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Vincent Jauvert (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Jauvert
15 JANVIER 2020 : Lobbies, pantouflage, rémunérations : sous Macron, la République est loin d'avoir été moralisée. Dans son dernier ouvrage "les Voraces", Vincent Jauvert dénonce l'inaction d'Emmanuel Macron concernant les élus et les hauts fonctionnaires, en matière de pantouflage, de lobbying et de transparence de leurs rémunérations. Il nous explique par exemple comment François Baroin cumule les fonctions de maire de Troyes, patron de l'agglomération, président de l'AMF mais aussi avocat, lobbyiste et administrateur... Exemple parmi de nombreux autres...
autres livres classés : affaires étrangèresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox