AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.5 /5 (sur 396 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Brooklyn
Biographie :

William Boyle est un romancier américain.

Il a grandi dans le quartier de Gravesend au sud de Brooklyn. Il a travaillé à temps partiel dans un magasin de disques, "The End of All Music", à Oxford, Mississippi. Il est spécialiste de rock indépendant américain.

"Gravesend" (2013), son premier roman, a été finaliste du Grand prix de littérature policière ainsi que du prix SNCF du polar.

Il est suivi de "Tout est brisé" ("Everything Is Broken", 2017) et "Le témoin solitaire" ("The Lonely Witness", 2018) qui a été nominé pour le Prix Hammett 2018.

son site: https://wmboyle.wordpress.com/
page Facebook: https://www.facebook.com/wmboyle4

Ajouter des informations
Bibliographie de William Boyle   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les Éditions Gallmeister vous présentent leur rentrée littéraire 2021. Au programme : TRUE STORY de Kate Reed Petty (traduit de l'américain par Jacques Mailhos), LES DENTS DE LAIT d'Helen Bukowski (traduit de l'allemand par Elisa Crabeil et Sarah Raquillet), LA CITÉ DES MARGES de William Boyle (traduit de l'américain par Simon Baril) et LE CERCUEIL DE JOB de Lance Weller (traduit de l'américain par François Happe).

+ Lire la suite

Citations et extraits (139) Voir plus Ajouter une citation
marina53   28 juillet 2018
Tout est brisé de William Boyle
Aucun rêve, une fois réalisé, ne ressemblait jamais à ce qu'il était à l'état de rêve.
Commenter  J’apprécie          392
ODP31   26 juillet 2020
L’amitié est un cadeau à se faire de William Boyle
Dans l'herbe se dresse un monument de taille modeste en hommage aux victimes du 11-Septembre, entouré de petits drapeaux américains plantés dans le sol. Les mots N'OUBLIONS JAMAIS sont gravés dans la pierre;

Beaucoup de pompiers vivent dans le quartier, dit Wolfstein. C'étaient eux, les premiers secours. Je vais pas te débiter tout un laïus, j'étais en Floride quand c'est arrivé. Mais les gens se sont regroupés ici pour regarder le nuage de fumée.

- Quelle horreur, dit Rena.

- En effet. Tout le monde a quelque chose à raconter. Sauf que cette histoire appartient à ceux qui ont perdu un être cher. Leur vie est foutue. Mais ils ne veulent pas en parler. Tous les autres, en revanche, sont intarissables. "J'ai connu un type qui a connu un type." Putain, de nos jours, quand il y a une tragédie, tout le monde en veut sa part.

(page 90)
Commenter  J’apprécie          220
marina53   27 juillet 2018
Tout est brisé de William Boyle
On s'en fiche de savoir de quoi tu es le roi. Peut-être que tu es le Roi des Paumés ! Dresse-toi et annonce-le à l'univers !
Commenter  J’apprécie          231
marina53   26 juillet 2018
Tout est brisé de William Boyle
C'était un homme bon, un père tendre, et de toute façon les pères n'étaient pas censés être trop câlins, ni vous dire qu'ils vous aimaient, ni vous embrasser le front pour vous souhaiter bonne nuit. Ils étaient censés être durs, n'est-ce pas ? Quelles conneries, tout ça.
Commenter  J’apprécie          220
William Boyle
Nastie92   30 septembre 2021
William Boyle
FRANÇOIS BUSNEL : − Pour vous, quel est le rôle de l'écrivain ?

WILLIAM BOYLE : − C'est une question à laquelle je réfléchis beaucoup.

Il y a toujours un centre émotionnel que j'essaye d'atteindre, comme ce que j'ai ressenti quand j'ai regardé les films qui m'ont ému, lu les livres qui m'ont ému, écouté les disques qui m'ont ému. Vous savez, ce que recherche tout art, c'est une façon de donner un sens au monde et une façon de découvrir qui vous êtes au milieu de toute cette folie.

[La grande librairie, 8 septembre 2021]
Commenter  J’apprécie          212
marina53   27 juillet 2018
Tout est brisé de William Boyle
Vivre signifie souffrir et passer la plus grande partie de son existence à apprendre à vivre.
Commenter  J’apprécie          220
marina53   26 juillet 2018
Tout est brisé de William Boyle
Il était impossible d'aimer véritablement une personne sans l'accepter telle qu'elle était.
Commenter  J’apprécie          220
Enki   11 avril 2016
Gravesend de William Boyle
Mon paternel me battait à coups de ceinture, baisait sa secrétaire, bouffait des côtes de veau cinq fois par semaine. Quand tu penses que le veau, c’est le bébé de la vache. Tu sais ce qu’on leur fait, à ces petits ? On les élève dans des boîtes. Tu parles d’un exemple !
Commenter  J’apprécie          180
JIEMDE   27 septembre 2018
Le témoin solitaire de William Boyle
Mais toi tu n'as pas l'air d'être sur les réseaux sociaux, si ? Tu as raison. C'est de la merde, du poison. Tous ces zombies sur leur téléphone, et cette espèce de dingue de président de téléréalité qui passe son temps à twitter n'importe quoi.
Commenter  J’apprécie          180
ChedevC   18 novembre 2021
La cité des marges de William Boyle
"Réfléchissez. Vous êtes des flics, non ?

Vous êtes censés protéger les gens comme moi.

- C'est mal nous connaître. "
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Peintures

Qui a peint le célèbre tableau "Naissance de Vénus" ?

M. Grünewald
Véronèse
Giotto
Botticelli

12 questions
25 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur