AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.38 /5 (sur 56 notes)

Nationalité : Pologne
Né(e) à : Bnin , le 02/07/1923
Mort(e) à : Cracovie , le 01/02/2012
Biographie :

Wisława Szymborska est une poétesse polonaise.

En 1931, sa famille déménage à Cracovie où elle suivra des études de littérature et de sociologie à l'Université Jagellonne.

Membre du parti ouvrier unifié polonais (communiste) au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Wisława Szymborska s'en éloigne au cours des années 1950 en fréquentant certains milieux dissidents, comme ceux de la revue Kultura, éditée à Paris. Elle quitte finalement le parti en 1966.

Ses deux premiers recueils sont d'inspiration communiste, les suivants sont plus personnels. Elle a rejeté ses textes de jeunesse trop assujettis, selon elle, aux impératifs du réalisme socialiste.

Ses ouvrages à venir : "Sel" (1962), "Mille Consolations" (1967), "Poèmes" (1970) et "Tarsus et autres poèmes" (1976) montrent l'étendu de son registre, mêlant plusieurs considérations philosophiques à un humour raffiné dans l'évocation détaillée et lucide du quotidien. Le recueil considéré comme son chef-d'œuvre est "Cas où", paru en 1972, qui entraîne la consécration littéraire dans son pays. Chacun des recueils suivants a rencontré le même écho.

En dehors de la Pologne, son œuvre est particulièrement connue et appréciée en Allemagne où elle reçoit en 1991, le Prix Goethe. Elle a par ailleurs traduit en polonais de nombreux ouvrages français de l'époque baroque, en particulier des extraits d'Agrippa d'Aubigné. En 1993 paraît "Fin et Début".

En 1996, Wisława Szymborska est couronnée du prix Nobel de littérature, décerné selon la motivation exprimée par l'Académie suédoise, « pour une poésie qui, avec une précision ironique, permet au contexte historique et biologique de se manifester en fragments de vérité humaine. ». Cette reconnaissance a permis de mettre en lumière, sur le plan international, une œuvre poétique relativement méconnue en dehors de la scène germano-polonaise.

D'autres recueils vont paraître après cette récompense comme "Vue avec un grain de sable", "L'Instant", "Bout rimés pour les grands enfants", "Deux points", "Un amour heureux", "Le Silence des plantes".
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Wislawa Szymborska   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Fabio volo Legge Wisława Szymborska - Volo del mattino del 23/09/09

Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (88) Voir plus Ajouter une citation
Wislawa Szymborska
Bookycooky   30 juin 2018
Wislawa Szymborska
L’imperfection est plus facile à supporter à petites dose.
Commenter  J’apprécie          603
Wislawa Szymborska
Piatka   09 mai 2018
Wislawa Szymborska
QUEL GRAND BONHEUR



Quel grand bonheur


de ne pas savoir


dans quel monde on vit.



Il aurait fallu


exister longtemps


assurément plus longtemps


qu’il n’existe lui-même.



Juste pour comparer,


connaître d’autres mondes.



Se soulever au dessus du corps


qui ne sait rien mieux faire


que limiter


et dresser des obstacles.



Pour le bien de la recherche,


pour la clarté de l’image


au nom des conclusions dernières,


s’envoler au dessus du temps


au fond duquel tout cela virevolte et cavalcade.



Depuis cette perspective,


adieu à jamais


détails et épisodes.



Compter les jours de la semaine


apparaîtrait assez vite


dépourvu de sens.



Jeter une lettre dans la boîte –


une erreur de jeunesse sans cervelle.



L’écriteau : « Ne pas marcher sur la pelouse » –


pure folie.
Commenter  J’apprécie          521
krzysvanco   20 février 2019
De la mort sans exagérer : Poèmes 1957-2009 de Wislawa Szymborska
Nous pas lire



Pour le Proust, à la librairie,

te donnent pas de télécommande,

pas moyen de zapper

pour un match de football

ou un jeu où on gagne des Volvo.



Nous vivons plus longtemps,

mais moins scrupuleusement,

et en phrases beaucoup plus courtes.



Nous voyageons plus vite, plus souvent et plus loin,

et rentrons sans souvenirs, mais avec cartes mémoire..

C’est moi avec mon mec.

Là c’est mon ex je crois.

Et là tout le monde à poil,

donc à la plage, mais où.



Sept volumes, pitié.

Y a pas ça en plus court ?

Ou alors, encore mieux, en images ?

Y avait à la télé un truc, Marius, Fanny...

Mais ma belle-sœur me dit que c’est un autre Marcel P.



Et d’ailleurs, entre nous, c’est qui, votre Marcel.

Il a passé sa vie au lit, à gribouiller.

Une feuille après l’autre,

à pied, clopin-clopant.

Et nous , en cinquième vitesse,

touchons du bois, bien portants.
Commenter  J’apprécie          360
krzysvanco   20 février 2019
De la mort sans exagérer : Poèmes 1957-2009 de Wislawa Szymborska
Trois mots étranges



Quand je prononce le mot Avenir,

sa première syllabe appartient déjà au passé.



Quand je prononce le mot Silence,

je le détruis.



Quand je prononce le mot Rien,

je crée une chose qui ne tiendrait dans aucun néant.
Commenter  J’apprécie          321
sabine59   09 octobre 2018
De la mort sans exagérer : Poèmes 1957-2009 de Wislawa Szymborska


Hirondelle, épine du nuage,

ancre de l'air

Icare perfectionné

queue-de-pie en assomption!



Hirondelle, calligraphie,

aiguille sans les secondes,

gothique pré-volatile,

strabisme de l'azur

Commenter  J’apprécie          230
sabine59   28 février 2019
De la mort sans exagérer : Poèmes 1957-2009 de Wislawa Szymborska
D'un regard il me fit plus belle,

et je pris cette beauté sans remords.

Heureuse, j'avalai une étoile.



S'il veut bien, qu'il me réinvente

à l'image de mon reflet

dans ses yeux. Je danse, je danse

dans les flots de mes ailes soudaines.
Commenter  J’apprécie          210
Lali   14 janvier 2013
Je ne sais quelles gens de Wislawa Szymborska
Trois mots étranges



Quand je prononce le mot Avenir,

sa première syllabe appartient déjà au passé.



Quand je prononce le mot Silence,

je le détruis.



Quand je prononce le mot Rien,

je crée une chose qui ne tiendrait dans aucun néant.
Commenter  J’apprécie          190
47library   19 décembre 2012
De la mort sans exagérer de Wislawa Szymborska
Je frappe à la porte de la pierre



- C’est moi, laisse-moi entrer.



- Je n’ai pas de porte, dit la pierre.

Commenter  J’apprécie          190
Wislawa Szymborska
Caliban   01 janvier 2018
Wislawa Szymborska
Plus je vieillis, plus je m'étonne
Commenter  J’apprécie          200
Wislawa Szymborska
Hardiviller   16 novembre 2017
Wislawa Szymborska


******************* LES AVEUGLES ********************



Un poète lit ses poèmes à des aveugles .

Il ne pensait pas que ce serait si difficile .

Sa voix se trouble .

Ses mains tremblent .



Il ressent comment chaque phrase

est soumise à l'épreuve des ténèbres .

Le poème doit se débrouiller tout seul ,

sans lumières , sans couleurs .



Dangereuse expérience pour les étoiles du poème ,

l'aube , l'arc en ciel , l'inconsistance des nuages ,

la lumière des néons , le clair de lune

le scintillement argenté du poisson dans l'eau

le vol silencieux de l'aigle dans les hauteurs .



Le poète lit ( il est trop tard pour ne pas lire )

un enfant au pull jaune dans une prairie verte ,

les innombrables toits rouges au fond de la vallée

le tourbillon des numéros sur le maillot des joueurs

une femme infiniment nue par la fente d'une porte .



Il voudrait bien taire ( mais c'est impossible )

les saints alignés sur le porche de la cathédrale ,

les gestes d'adieu échangés par la fenêtre d'un train ,

les verres du microscope , le chatoiement d'une bague ,

le cinéma , les miroirs , les portraits dans l'album .



Mais les aveugles ont beaucoup de gentillesse ,

de tact et d'indulgence .

Ils écoutent , sourient et applaudissent .



Il y en a même un qui vient trouver le poète

un livre à la main ouvert à l'envers

pour lui demander un autographe invisible .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Plus tard, je serais moi

Qui est le personnage principal dans ce livre ?

Verane
Selena

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Plus tard, je serai moi de Martin PageCréer un quiz sur cet auteur

.. ..