AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.79 /5 (sur 389 notes)

Nationalité : Corée du Sud
Né(e) à : Goryeong , le 11/11/1968
Biographie :

Kim Young-ha est un écrivain sud-coréen.

Il est l'un des chefs de file de la nouvelle littérature sud-coréenne. On dit de lui qu'il décrit avec un regard froid et une voix sèche la sensibilité urbaine de sa génération.

Après deux recueils de nouvelles, il publie en 1996 son premier roman "La mort à demi mots", qui lui vaut d'obtenir le prix que la maison d'édition Munhaktongne décerne au meilleur jeune écrivain de l'année. Il reçoit également le Prix Hwang Sun-won pour "Le bateau trésor" en 2004 et le prix Dong-in pour "Fleur noire" la même année ainsi que le Prix Manhae pour "Votre république vous appelle" en 2007.

Très branché sur les nouvelles technologies, Kin Young-ha s'est d'abord amusé à publier ses écrits sur Internet, une habitude très répandue en Corée du Sud.

Outre ses activités d'auteur, Kim Young-ha anime une émission de radio consacrée aux écrivains coréens.

NB: KIM est le nom de famille et Young-ha le prénom.
+ Voir plus
Source : www.editions-picquier.fr + Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Young-Ha Kim   (10)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (157) Voir plus Ajouter une citation
Eric76   08 mars 2018
Ma mémoire assassine de Young-Ha Kim
Je passe une IRM. On m'allonge sur une table pareille à un cercueil blanc et j'entre dans la lumière; ça ressemble à une expérience de mort imminente. J'ai une hallucination, j'ai l'impression de sortir de mon corps et de me regarder d'en haut. La mort est tout près de moi, je la sens, et je vais bientôt quitter ce monde.

Une semaine plus tard, le médecin me soumet à un test neuropsychologique. Il me pose des questions et je lui réponds. Les questions sont simples, malgré tout, j'ai du mal à trouver les réponses. C'est comme plonger la main dans un aquarium et essayer d'attraper des poissons qui vous glissent sans cesse entre les doigts. Qui est l'actuel président de la République ? En quelle année sommes-nous ? Répétez-moi les trois mots que vous venez d'entendre. Combien font dix-sept plus cinq ? Je suis sûr de connaître les réponses, mais elles refusent de surgir dans ma tête. Je les connais et, en même temps, je ne les connais pas. Comment une chose aussi absurde est-elle possible ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
Eric76   05 mars 2018
Ma mémoire assassine de Young-Ha Kim
Les mots disparaissent. Mon cerveau me fait de plus en plus penser à un concombre de mer, gluant et percé de petits trous. Tout s'en échappe. Le matin, je parcours le journal de la première à la dernière page, mais une fois que j'ai terminé, j'ai l'impression d'avoir oublié plus de choses que je n'en ai lu. Malgré tout, je lis, même si déchiffrer une phrase est pour moi aussi ardu que d'essayer de monter un meuble dont il manque les principales pièces.
Commenter  J’apprécie          461
Mimeko   14 mars 2018
Ma mémoire assassine de Young-Ha Kim
J'ai vécu ainsi pendant plus de vingt ans et aujourd'hui, je prépare un nouvel assassinat par obligation et non poussé par une quelconque pulsion. En ce moment, Dieu m'ordonne de rendre moi-même banals, des actes criminels que je considérais jusqu'à maintenant comme sacrés.
Commenter  J’apprécie          180
mh17   17 avril 2021
Qu'est devenu l'homme coincé dans l'ascenseur ? et autres nouvelles de Young-Ha Kim
7h50. J'entrepris de dévaler les quatorze étages plus véloce qu'un livreur de restaurant chinois.. Arrivé au quatrième, je remarquai que la porte palière de la cage d'ascenseur était ouverte et la cabine immobilisée entre le quatrième et le cinquième étage. Deux jambes pendaient dans le vide, un des pieds avait perdu sa chaussure. Tandis que je me demandais si l'homme était mort, plusieurs résidents des étages supérieurs descendirent l'escalier à toute allure, me bousculant au passage. (...) Comment pouvaient-ils se soucier aussi peu de ce pauvre homme qui en cet instant, luttait peut-être contre la mort ? Remarquez, je ne pouvais moi-même faire grand chose pour lui. Je regardais ma montre. Huit heures pile ! Merde, j'étais à présent carrément en retard !
Commenter  J’apprécie          163
Mimeko   13 mars 2018
Ma mémoire assassine de Young-Ha Kim
Depuis, on me considère comme un poète. Après tout, entre le sentiment que j'éprouve en écrivant des poèmes que personne ne lit et ce que je ressens en commettant des meurtres dont je ne peux parler à personne, il n'y a pas grande différence.
Commenter  J’apprécie          160
blandine5674   21 septembre 2015
Ma mémoire assassine de Young-Ha Kim
Suite à une coupure d’électricité, un père demande à son fils de lui apporter une bougie. Le fils dit : « Papa, je n’arrive pas à la trouver, il fait trop noir. », ce à quoi le père répond : « Espèce de crétin, tu n’as qu’à allumer pour la chercher. »

Cela résume bien la relation que j’entretiens avec mes médicaments. Il faut les prendre pour améliorer la mémoire, mais justement parce que je perds la mémoire, je ne peux pas les prendre.

Commenter  J’apprécie          140
GODINHO   10 avril 2018
Ma mémoire assassine de Young-Ha Kim
"Les hommes sont prisonniers du temps. Et ceux qui sont atteints d'Alzheimer sont enfermés dans une prison dont les cellules rétrécissent de plus en plus vite. J'étouffe."
Commenter  J’apprécie          140
gavarneur   07 juin 2016
Ma mémoire assassine de Young-Ha Kim
Les mots disparaissent. Mon cerveau me fait de plus en plus penser à un concombre de mer, gluant et percé de petits trous. Tout s'en échappe.
Commenter  J’apprécie          140
gavarneur   16 juin 2016
Ma mémoire assassine de Young-Ha Kim
Quand je perds la mémoire du passé je ne sais plus qui je suis, tandis que si je perds la mémoire du futur* je suis coincé dans le présent pour toujours. Quel sens a le présent s'il n'y a plus ni passé ni futur ?



*(capacité à se souvenir de quelque chose qu'on doit faire dans l'avenir)
Commenter  J’apprécie          130
Young-Ha Kim
gavarneur   31 mai 2016
Young-Ha Kim
Il fut un temps où je croyais qu'écrire des romans revenait à créer un monde. J'imaginais ça comme un jeu amusant, comme un enfant joue avec des cubes pour construire et détruire des univers à sa guise. Or, ce n'était pas du tout ça. Écrire un roman, c'est un peu comme voyager à travers des territoires inconnus de tous, à la manière de Marco Polo. Il faut d'abord qu'un de ces territoires inconnus m'ouvre sa porte, et je ne peux y rester que le temps qu'il m'autorise à y demeurer. Quand il me dit qu'il est temps, je dois partir, même si je meurs d'envie d'y rester encore. Je dois reprendre ma quête d'un monde rempli de personnages que je n'ai pas encore rencontrés. Et cette pensée m'apaise.



(postface de : Ma mémoire assassine)
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les âmes vagabondes

Quel est le prénom de Gaby?

Gabrielle
Gabon
Vagabonde
Mélanie

10 questions
783 lecteurs ont répondu
Thème : Les âmes vagabondes de Stephenie MeyerCréer un quiz sur cet auteur

.. ..