AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Le Jihad, mode d'emploi


A l'occasion de la parution de l'essai de Gilles Kepel et Antoine Jardin "Terreur dans l'Hexagone. Genèse du djihad français", voici une petite liste d'essais, de récits et de témoignages analysant le phénomène du djihadisme en France (et ailleurs), son origine et ses méthodes de recrutement...


1 Terreur dans l'Hexagone : Genèse du Djihad français
Gilles Kepel
14 critiques 17 citations

Pendant les dix ans qui séparent les émeutes de l'automne 2005 des attentats de 2015 contre Charlie Hebdo puis le Bataclan, la France voit se creuser de nouvelles lignes de faille. La jeunesse issue de l'immigration postcoloniale en constitue le principal enjeu symbolique. Celle-ci contribue à la victoire de François Hollande aux élections de 2012. Mais la marginalisation économique, sociale et politique, entre autres facteurs, pousse certains à rechercher un modèle d'«islam intégral» inspiré du salafisme et à se projeter dans une «djihadoshère» qui veut détruire l'Occident «mécréant». Le changement de génération de l'islam de France et les transformations de l'idéologie du djihadisme sous l'influence des réseaux sociaux produisent le creuset d'où sortiront les Français exaltés par le champ de bataille syro-irakien. En 2015, plus de huit cents d'entre eux le rejoignent et plus de cent trente y trouvent la mort, sans compter ceux qui perpètrent leurs attentats en France. Dans le même temps, la montée en puissance de l'extrême droite et les succès électoraux du Front national renforcent la polarisation de la société, dont les fondements sont aujourd'hui menacés de manière inédite par ceux qui veulent déclencher, dans la terreur et la désolation, la guerre civile. C'est à dénouer les fils de ce drame qu'est consacré ce livre. Ajouter à mes livres
2 Les jeunes de banlieue mangent-ils les enfants ?
Thomas Guénolé
5 critiques 6 citations

Le «jeune-de-banlieue», c'est l'ogre des temps modernes. Arabe mal rasé de 15-35 ans vêtu d'un survêtement à capuche, il se promène avec un cocktail Molotov dans une main et une kalachnikov dans l'autre. Il fume du shit dans les cages d'ascenseur, il brûle des voitures; il gagne sa vie grâce à des trafics de toutes sortes et en fraudant les allocations sociales. Sa sexualité consiste à violer les filles en bande dans des caves; sa spiritualité, à écouter les prêches djihadistes de l'«islam-des-banlieues», dans des caves également. Il hait la France, l'ordre, le drapeau, et bien sûr, il déteste les Français (comprendre: «les Blancs»). Il aime le jihad et l'islamisme. Son rêve: partir en Syrie se battre aux côtés d'Al Qaïda, pour ensuite revenir en France commettre des attentats. Il ne serait donc pas étonnant que bientôt les parents disent à leurs enfants: «Si tu n'es pas sage, le jeune-de-banlieue viendra te chercher.» La réalité est moins spectaculaire que le fantasme. L'ascenseur social étant en panne, seule une minorité de jeunes de banlieue, quantitativement marginale, arrive à s'en sortir: elle change de classe sociale et souvent, elle déménage de la banlieue pauvre. Le cocktail de cette réussite mélange la détermination, le talent, beaucoup de travail, et parfois la chance d'un «piston». Symétriquement, seule une minorité, encore plus marginale, vit de trafics divers et de contrebande; une minorité plus marginale encore bascule, elle, dans l'adhésion au totalitarisme wahhabite ou salafiste. Mais pour l'écrasante majorité, la réalité, c'est une galère de jeune pauvre urbain qui vivote et ne sortira pas du ghetto: 6 sur 10 avec un job mal payé et précaire; 4 sur 10 au chômage. Ajouter à mes livres
3 Terroristes
Marc Trévidic
10 critiques 14 citations

Pourquoi et comment devient-on terroriste ? Comment légiférer et pourquoi la mission des juges est-elle si périlleuse ? Quelle est la position de la France face à un phénomène qui n'a pas de frontières ? Pour la première fois, un juge, l'une des figures de la galerie Saint-Eloi, nous fait pénétrer au coeur d'un système, d'un univers, aussi inquiétant que fascinant. Il n'hésite pas à se mettre dans la peau de ces apprentis terroristes pour dérouler la progression insidieuse vers la déraison. Qu'est-ce qui pousse Stéphane, seize ans, ce garçon issu d'une famille ordinaire, à se convertir soudain à l'Islam et à se radicaliser ? Pourquoi Assya, élevée laïquement en France, décide-t-elle un jour de porter le niqab et de s'inscrire sur un site de rencontres communautaires ? Que part chercher Abou Hamza dans les montagnes afghanes ? Au-delà de ces parcours édifiants, c'est une justice pourtant à la pointe de l'information et de la vigilance qui ne peut être rendue, faute de preuves et de faits : car un terroriste en puissance n'est pas encore un terroriste. Ajouter à mes livres
4 Les territoires perdus de la République
Emmanuel Brenner
1 citation

Les Territoires perdus de la République, né du constat alarmé de professeurs de l'enseignement secondaire de la région parisienne, a paru pour la première fois en septembre 2002. Les auteurs de l'attaque terroriste des 7-9 janvier 2015 avaient alors treize ans : ils étaient collégiens dans des établissements peu ou prou semblables à ceux évoqués dans le livre, au sein desquels il se produisait des «incidents» à caractère antisémite, raciste et sexiste. Nos témoignages et analyses venaient après la secousse du 11-Septembre. La violence perpétrée en milieu scolaire donnait à voir la décrépitude déjà grande des valeurs qui fondent la République et assurent l'intégration des nouveaux citoyens et de leurs enfants. L'offensive islamiste se renforçait de la démission et du déni auquel notre livre se heurta encore. Douze ans après, il nous a bien fallu ouvrir tout à fait les yeux. Ce n'est plus seulement l'institution scolaire qui est confrontée à l'antisémitisme, à l'islamisme et au sexisme, c'est toute la société : à force de déni, le mal s'est étendu bien au-delà des banlieues et de leurs écoles. L'ouvrage a gardé, malheureusement, toute son actualité. Ajouter à mes livres
5 Voltaire ou le jihad. Le suicide de la culture européenne ?
Jean-Paul Brighelli
1 critique

Vilipendée par des médias soucieux de ne fâcher personne, la « culture européenne » est aujourd'hui concurrencée par les « cultures plurielles ». Dans les cervelles soigneusement vidées des nouvelles générations peuvent dès lors s'insinuer des cultures de substitution, « culture des banlieues », « culture jeune », bien frêles face à l'offensive de l'islam fondamentaliste. Les nouvelles technologies, proposées comme panacée, sont le vecteur de cette substitution. Héritière de siècles de marche vers la lumière, la culture française doit aujourd'hui affronter une culture obscurantiste, celle du jihad mondial. À moins d'une prise de conscience radicale, l'issue du combat est fort douteuse. Sommes-nous vraiment les héritiers de Voltaire, ou glissons-nous vers la barbarie sans nous en apercevoir ? Question posée dans ce livre, qui désigne les responsables et les complices de cette démission. Ajouter à mes livres
6 Jihad Academy
Nicolas Hénin
3 critiques 11 citations

À force de répéter que le pire est toujours certain, il finit par se réaliser. La menace terroriste nous a rattrapés. Que ce soit par l'invasion de l'Irak en 2003 ou la non-intervention en Syrie depuis 2011, nous avons alimenté la radicalisation. Et nous continuons de la nourrir, par nos compromissions diplomatiques avec des dictateurs, par notre refus d'entendre la souffrance des peuples, par notre incapacité à produire un contre-discours. Quelle est la responsabilité de nos sociétés dans la fabrique de ces nouveaux djihadistes ? Comment se forment-ils ? Comment avons-nous fait le jeu de l'État islamique et relayé sa propagande pour lui permettre de recruter au sein de nos quartiers toujours plus de candidats prêts à se battre au nom d'un islam fantasmé ? Nicolas Hénin livre ici un plaidoyer à charge contre l'Occident qui a, par ses erreurs ou son inaction, contribué au fiasco. Avec des pistes, aussi, pour tenter de réparer ce qui est encore possible. Reporter indépendant (Le Point, Arte), Nicolas Hénin a passé la plus grande partie de sa carrière entre l'Irak et la Syrie. De la chute de Bagdad à la prise de Raqqa, il a été témoin des événements qui ont conduit à l'émergence de l'État islamique et a fréquenté au plus près les djihadistes Ajouter à mes livres
7 Dans la peau d'une djihadiste
Anna Erelle
48 critiques 29 citations

Convertie à l'islam, Mélanie rencontre sur Facebook le chef français d'une brigade islamiste. En quarante-huit heures, il « tombe amoureux » d'elle, l'appelle nuit et jour, la presse de venir faire son djihad en Syrie et dans la foulée la demande en mariage, lui faisant miroiter une vie paradisiaque. De « chat » Facebook en conversation Skype, Mélanie se prend au jeu et commence à préparer secrètement son départ. Des jeunes Européennes comme Mélanie, chaque semaine plus nombreuses à se laisser embrigader via Internet, l'auteur de ce livre en connaît des dizaines : c'est elle, Anna Erelle, qui se cache en réalité derrière le profil de « Mélanie ». Jeune reporter, elle travaille sur les réseaux de l'État islamique (EI) - dont la propagande numérique, le « djihad 2.0 », constitue l'une des armes les plus redoutables. Pendant un mois, Anna se glisse ainsi dans la peau de Mélanie, et consacre ses journées à vérifier les confidences que son « prétendant » - proche d'Abou Bakr al-Baghdadi, le calife autoproclamé de l'EI - livre le soir derrière un écran d'ordinateur à sa « future épouse ». Dans une impatience grandissante que celleci le rejoigne. Ce voyage est l'ultime étape, la plus dangereuse, de son reportage, et Anna l'a planifié dans les moindres détails. Elle part, comme prévu. Mais tout va déraper. Une enquête-choc impossible à lâcher. Le livre qui aide à comprendre le vrai visage des terroristes de l'EI. Ajouter à mes livres
8 La France du Djihad
François Vignolle
La Syrie. A peine 3000 kilomètres de Paris. Un pays aux frontières poreuses, accessible par la route, si proche de la Turquie qu'un vol low-cost, un emprunt à la consommation ou le montant du RSA suffisent pour rejoindre les armées du Djihad. Ils seraient plus de 300 Français à y combattre actuellement le régime de Bachar Al Assad. D'anciens bons élèves de collèges de banlieues ou de petits délinquants brutalement convertis à l'islam radical. En tout cas des jeunes, parfois mineurs, prêts à tuer et mourir pour une cause qui embrase les réseaux sociaux. Comment sont-ils recrutés ? Comment organisent-ils leur départ ? Pourquoi les services français sont-ils persuadés que certains préparent un retour en France afin d'y commettre des attentats de grande ampleur ? Pour quelles raisons aussi de jeunes femmes, nées en France, intégrées, rejoignent-elles ces territoires éloignés et dangereux pour vivre auprès des moudjahidines? Les journalistes François Vignolle et Azzeddine Ahmed-Chaouch ont enquêté sur ce qu'ils considèrent être, aujourd'hui, la plus grande menace pesant sur notre pays. Ils sont entrés en contact direct avec plusieurs soldats d'Allah et leurs familles, ont débusqué Mourad Farès, chef-recruteur récemment arrêté par la police française, et découvert celui qui lui succède sur le terrain. Un criminel charismatique, Sénégalais, endoctriné en prison et désormais imam, il pourrait devenir le nouvel " émir français " en Syrie. Grâce à des sources " off " au sein de nos services de renseignements, les auteurs révèlent enfin les raisons de l'impuissance de la France face à ces jeunes musulmans fanatisés. Ajouter à mes livres
9 Les Français jihadistes
David Thomson
6 critiques 20 citations

Ils s'appellent Yassine, Alexandre, Abu Nai'ïm, Omar, Clémence, Eric, Souleymane... Ils ont appris l'Islam jihadiste sur Internet, loin des mosquées et à l'insu de leurs parents. Beaucoup avaient un travail et une famille aimante, jusqu'à leur départ en Syrie. Toutes les histoires que j'ai recueillies l'ont été de la bouche des jihadistes eux-mêmes. Ce livre raconte l'histoire des petits soldats du jihad français, ces adolescents qui ont appris l'islam jihadiste sur Internet, loin des mosquées et à l'insu de leurs parents. Au début de 2014, selon les chiffres officiels, 700 Français ont rejoint la Syrie, souvent en famille, 250 sont au combat. Une vingtaine sont morts dont trois en réalisant une opération suicide. Les plus déterminés d'entre eux disent vouloir revenir un jour frapper le sol français. Toutes les histoires que j'ai recueillies l'ont été de la bouche des jihadistes eux-mêmes. Ils s'appellent Yassine, Alexandre, Abu Nai'ïm, Clémence, Eric, Omar, Souleymane... La plupart ont décroché avant le bac, mais tous n'étaient pas désoeuvrés jusqu'à leur départ en Syrie. Beaucoup avaient même un travail et une famille aimante. Leur dénominateur commun est une intense activité sur Internet, YouTube, Facebook et les réseaux sociaux. Je me suis toujours présenté à eux en tant que journaliste, sous ma véritable identité. Pour des raisons de sécurité et pour garantir leur liberté de ton, l'identité de ces Français jihadistes a cependant été modifiée. Aller voir et rendre compte est la mission du journaliste. En juger est le privilège du lecteur. Ajouter à mes livres
10 La tentation du Jihad : Islam radical en France
David Pujadas
Ni la communauté musulmane, ni les jeunes des banlieues ne se reconnaissent dans la vague d'attentats qui déferle sur la France depuis l'été. L'islamisme radical est le fait d'une ultra-minorité. Pourquoi ? Comment ? Ce phénomène révèle, plus grave que la menace terroriste, une profonde fracture au sein de la république. De la crispation provoquée par l'affaire Rushdie, la question du voile, la guerre du Golfe au renouveau du mouvement associatif, de la propagande de quartier au stocks d'armes, de l'action des réseaux internationaux aux camps d'Afghanistan, voici La tentation du Jihad racontée, expliquée, faits à l'appui. Qui sont ceux qui ont voulu s'y engager ? De quelle façon se justifient-ils ? A travers leurs témoignages, c'est toute une face cachée de l'hexagone qui se raconte, de même qu'apparaissent certains ratés de l'intégration à la française. Cette enquête sans parti pris qui mêle l'investigation et l'histoire, le récit et la sociologie permet de situer un débat essentiel, aussi quotidien qu'institutionnel : comment assurer à tous un nouveau pacte national dans la paix civile et le respect des différences ? David Pujadas est journaliste sur L.C.I. Ahmed Salam est responsable associatif. Ensemble, ils signent ici leur premier ouvrage. Ajouter à mes livres
11 Pourquoi ils font le Djihad. Enquête sur la #GénérationMerah
Jean-Paul Ney
Qui sont ces voyous devenus terroristes ? Pourquoi toute cette violence, cette haine de la France et de la police ? Qui sont ces ados qui adorent Ben Laden et nourrissent une admiration sans faille pour les gangsters, les terroristes, Mohamed Merah et Scarface ? Qui sont ceux qui s'identifient à la cause palestinienne et importent ce conflit en France ? Parmi eux, des jeunes hommes désemparés, à bout de souffle, que seul les religieux extrémistes reçoivent avec bienveillance. Des jeunes éduqués, diplômés aussi, préférant mourir loin de la France, en Irak ou en Syrie, nouvelles terres de djihad?L'auteur a plongé discrètement pendant plusieurs années au coeur des gangs, des cités, des prisons, des lieux de culte et des services de police pour mieux comprendre : émeutes, braquages, embuscades, voyoucratie, guerre des gangs, trafics? Il dresse ici un rapport sans concessions évoquant le face à face avec une jeunesse perdue dans des messages de violence, de complots et qui s'identifie elle-même comme « étrangère » à la France. Apolitique et non partisan, Jean-Paul Ney nous livre un état des lieux impitoyable : le constat de l'indifférence d'une justice, de l'échec des politiques et du système éducatif. Au bout, l'impensable : un boulevard pour l'extrême droite et une guerre qui ne dit pas son nom, mais qui est déjà sur toutes les lèvres. Ajouter à mes livres
12 Moi Alain, candidat au Jihad : Je vais rejoindre ceux qui sont heureux de mourir
Jean-Manuel Escarnot
Depuis mai 2005, la DST a procédé à l'arrestation de nombreux jihadistes sur le territoire français. Plusieurs cellules se seraient ainsi constituées, les unes ayant vocation à faire partir leurs membres en Irak, les autres préparant des attentats en France et en Europe. C'est dans ce contexte que deux journalistes vont enquêter sur la réalité de ces mystérieuses cellules salafistes. Ils vont ainsi raconter l'histoire d'un jihadiste français qui décide de gagner l'Irak pour se joindre à la " résistance " sunnite et combattre les forces de la coalition. Ensemble, ils vont mettre la main sur un document exclusif de plus de cent pages qui prouve le degré d'organisation opérationnelle d'Al Qaïda en Europe. Leur enquête va ainsi les entraîner de Toulouse à Damas, sur les traces de futurs kamikazes français convertis à l'islam wahhabite. Une enquête qui va les mener jusqu'au bureau de juge antiterroriste Jean-louis Bruguière, qui enquête sur le même dossier qu'eux. " Moi Alain, candidat au jihad " est l'histoire vraie de deux reporters qui ont suivi le parcours d'un jihadiste appartenant à la filière franco syrienne d'Al Qaïda, tout en tentant d'échapper à la surveillance de services secrets français et syriens. Les journalistes : Jean-Manuel Escarnot et Emmanuel Razavi sont respectivement Reporter d'investigation et Grand reporter. Ils collaborent avec les plus grands titres de la presse française et internationale (Paris Match, Le Figaro Magazine, Valeurs Actuelles, Libération) Ajouter à mes livres
13 Jihad humanitaire : Enquête sur les ONG islamiques
Abdel-Rahman Ghandour
On croyait l'aide humanitaire chasse gardée de l'Occident. Un monopole territorial, logistique, humain, culturel, exercé en faveur des populations en détresse. Or ces vingt dernières années, un phénomène est apparu, qui bouleverse le jeu : les ONG islamiques, créées par des musulmans pour défendre la cause de l'islam. Dotées de moyens financiers considérables, elles sont présentes sur tous les fronts : où l'État est défaillant, elles scolarisent les enfants, prennent en charge les indigents et les orphelins. Dans les pays en guerre, elles soignent les blessés, accueillent les réfugiés. Et en Occident même, dans les prisons, les hôpitaux, les banlieues, elles assistent détenus, malades et défavorisés. Partout elles construisent des mosquées, partout elles suscitent une forte mobilisation politique. Parce qu'elles conjuguent action caritative et prosélytisme, les ONG islamiques sont les instruments modernes du jihad... un jihad humanitaire. Mais qui sont-elles ? Qui les finance ? Quels liens ont-elles avec les mouvements islamistes à l'heure où le terrorisme menace l'équilibre du monde ? Quelles relations entretiennent-elles avec les États " exportateurs " d'islam ? Avec les ONG occidentales ? Jusqu'où ces nouveaux missionnaires mènent-ils la lutte pour défendre leur cause ? Une solide expérience de l'action humanitaire et des années d'enquête facilitées par une double appartenance, arabo-musulmane et occidentale, ont permis à l'auteur d'observer, de rencontrer, d'interroger. Récit du premier voyage au coeur des ONG islamiques. Ajouter à mes livres
14 La Fabrique du djihad : radicalisation et terrorisme au Canada
Stéphane Berthomet
Le 22 octobre 2014, le terrorisme frappe au Canada... Pas en Syrie ou au Moyen-Orient mais à Ottawa. Pour la première fois de son histoire, la démocratie canadienne est atteinte en plein coeur par un attentat perpétré par un citoyen canadien, ébranlant la nation et résonnant dans le monde entier. Ces événements, bien que scrutés, décortiqués et analysés dans tous les médias, suscitent nombre d'interrogations. Faisons-nous vraiment face à une nouvelle forme de terrorisme ? Comment et pourquoi en sommes-nous arrivés là ? Qui sont les acteurs de cette menace et comment pouvons-nous l'enrayer ? En un mot, notre sécurité individuelle et collective est-elle menacée ? Stéphane Berthomet, spécialiste de la question, y répond dans cette enquête documentée et captivante. De l'évolution du terrorisme d'Al-Qaïda à celui de l'État islamique en passant par l'émergence d'un terrorisme isolé et quasi individuel au Canada comme dans la plupart des pays occidentaux, cet ouvrage dresse un portrait éclairant de cette menace en dévoilant au grand public les méthodes de radicalisation et de recrutement des futurs terroristes sur notre sol. Dépassant les clichés, vous y apprendrez que le terrorisme n'est plus seulement le fait de quelques islamistes radicaux à l'autre bout du monde mais qu'il nous concerne tous, parce qu'il peut nous atteindre tous. Ajouter à mes livres
15 Les fabriques du jihad
Jean-Luc Marret
Aucun livre ne s'était essayé jusqu'à présent à réunir les analyses de spécialistes français et étrangers issus d'horizons divers (sécurité, relations internationales, développement...) sur les réseaux jihadistes internationaux. Voici donc une étude qui couvre aussi bien les réalités de terrain les plus concrètes, que l'essaimage mondial d'une violence internationale s'incarnant mais ne se résumant pas à Al-Qaida, dont est donnée à voir ici l'impressionnant spectre géopolitique. Qu'il s'agisse du micro-financement et des liens avec la criminalité, de la logistique et de l'armement, des modes d'action, de la question fondamentale des " armes de destruction massive " (nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques), du recrutement des terroristes dans le monde arabo-musulman ou le Caucase, voire dans l'Afrique sub-saharienne, mais aussi en occident (Américains, Français, Britanniques, Allemands...), les " fabriques du jihad " semblent légion et fourniront pendant de nombreuses années encore des militants opérationnels. La solution à long terme semble donc résider dans un mélange d'anti-terrorisme policier et de prévention pour remettre en cause les raisons profondes, car structurelles, de cette violence aux dimensions planétaires. Ajouter à mes livres
16 Au coeur du djihad : Mémoires d'un espion infiltré dans les filières d'Al-Qaïda
Omar Nasiri
2 critiques

" Je m'appelle Omar Nasiri. Je suis né en 1967 au Maroc. Je suis musulman. Mais j'ai bien peur qu'il n'y ait pas grand-chose de vrai dans tout ça. Je ne m'appelle pas Omar Nasiri - en tout cas, ce n'est pas le nom que mes parents m'ont donné. C'est celui que j'utilise pour ce livre - un énième pseudonyme à ajouter à ceux que j'ai adoptés tout au long de ma vie. Mais je devrais peut-être dire "mes vies" : j'ai été fils, frère, étudiant, passeur d'armes, moudjahidine, agent secret, simple civil, mari et, à présent, auteur d'un livre. " En infiltrant les filières du GIA puis les camps d'entraînement afghans et les mosquées radicales de Londres entre 1994 et 2000, Omar Nasiri a risqué sa vie des années durant et rencontré des hommes qui allaient bientôt devenir parmi les terroristes les plus recherchés de la planète. Au cour du djihad lève pour la première fois le voile sur les méthodes de recrutement des agents de renseignements, les risques pris, le doute permanent au quotidien, les manipulations, l'extrême complexité de la gestion de ces hommes et de ces femmes. Ce témoignage exceptionnel fourmille de révélations sur l'organisation des réseaux islamistes et fournit un état des lieux incontestable sur ce que savaient réellement les services secrets français et britanniques dès le milieu des années 90. Ajouter à mes livres
17 Comment le Djihad est arrivé en Europe
Jürgen Elsässer
Voici un ouvrage d'investigation exemplaire. Prenant à contre-pied la clameur générale, Jürgen Elsässer a patiemment remonté la piste des kamikazes du 11 septembre. Ce qui l'a mené tout droit en Bosnie, véritable tête de pont de l'activisme islamiste en Europe et en Occident. Avant de s'attaquer aux populations de l'Occident, les moudjahiddin ont été recrutés, formés, entraînés par les services secrets occidentaux. Sur cette collusion, la " guerre contre le terrorisme " proclamée à grand fracas par Washington au début des années 2000, a jeté un voile de ténèbres et de mutisme. Passionnant comme un roman d'espionnage, ce livre éclaire les souterrains de la politique mondiale et fait parler le silence. De New York à Istanbul, de Berlin à Tora-Bora, il nous entraîne à la découverte du plus équivoque des réseaux. Composant, au fil de son récit, le tableau d'une guerre occulte où les distinctions communes - Occident/Islam, amis/ennemis, terrorisme/pacification - perdent leur sens. Ajouter à mes livres
18 Plongée au coeur de la fabrique djihadiste
Karim Baouz
1 critique

" Ce livre est le fruit de ma rencontre avec les frères Kouachi à l'occasion de la préparation d'un documentaire que je réalisais en 2005 pour l'émission Pièces à Convictions, sur France 3. Lorsque je rencontre Saïd Kouachi, en 2005, puis son frère Cherif, en 2008, je n'imagine pas que ces jeunes deviendront les tueurs froids de Charlie Hebdo. Que s'est-il passé durant ces dix années ? Un an après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, et quelques semaines après les tragiques événements de 13 novembre 2015, que sait-on vraiment de la folie meurtrière des frères Kouachi, Amedy Coulibaly et les autres ? Les émotions, aussi fortes soient-elles, doivent laisser place à la raison pour comprendre comment trois adolescents représentatifs de cette jeunesse dés?uvrée des banlieues se sont radicalisés pour basculer dans le djihad. Pourquoi cette violence sans limites, et cette détermination farouche contre une société qui les a vus naître ? L'histoire de leur radicalisation remonte à plus de dix ans, comment se fait-il alors qu'une chaîne fatale d'erreurs et d'omissions des autorités françaises ait pu se produire ? Pourquoi plusieurs rouages de la société française (école, justice, prison) se sont grippés ? Comprendre et décrire la vie de ces tueurs, loin d'être des loups solitaires, est une impérieuse nécessité. Ces jeunes donnent un sens à leur mort à défaut d'en donner un à leur vie. Analyser ce phénomène, c'est anticiper sur l'avenir car nous n'en sommes, hélas, qu'aux balbutiements d'une guerre qui ne dit pas son nom." Karim Baouz Ajouter à mes livres
19 Al-Qaïda en France
Samuel Laurent
2 critiques 8 citations

Une puissante organisation terroriste s est implantée sur le sol français : un réseau qui se tient prêt à passer à l action et qui est dirigé par un « émir » d Al-Qaïda. Ces « labyrinthes de la terreur » sont dissimulés au c?ur de notre quotidien. Les membres de ce réseau, parfaitement entraînés, savent rester anonymes et insoupçonnables. Ils communiquent dans le plus grand secret et disposent d un arsenal terrifiant qui ne fait que croître. Pour obtenir ces informations, Samuel Laurent s est lancé, seul, dans une aventure à très haut risque. Sa première étape le conduit à rencontrer des jeunes Français partis combattre en Syrie aux côtés des organisations islamistes. Les renseignements qu il recueille vont alors le mener en Libye, en Turquie, au Liban, en Grande-Bretagne...À chaque étape, il s entretient avec des combattants du Jihad, des opérateurs clandestins et des idéologues du salafisme. Mais c est dans les montagnes de Somalie, avec les Shebabs d Al-Qaïda, qu il va prendre toute la mesure de la menace terroriste qui pèse désormais sur tous les habitants de notre pays. Consultant international, Samuel Laurent est avant tout un homme de terrain. Il sillonne depuis des années les régions contrôlées par Al-Qaïda, et possède des contacts inégalés au sein de cette organisation. Ajouter à mes livres
20 Djihad. D'Al-Qaïda à l'Etat Islamique, combattre et comprendre
Claude Moniquet
1 critique 4 citations

On croyait avoir connu le pire le 11 septembre 2001. On pensait qu'aucune organisation terroriste ne pourrait jamais égaler la dangerosité d'al-Qaïda. On s'inquiétait de voir des dizaines d'Européens rejoindre le Djihad. Mais tout cela, c'était avant l'irruption de Da'ïch, l'État islamique. Aujourd'hui, on a droit aux décapitations en direct, aux massacres médiatisés, aux prisonniers brûlés vifs, enterrés vivants ou crucifiés, aux femmes lapidées et aux homosexuels jetés du haut des toits. Aujourd'hui on a droit aux femmes esclaves dont les prix se discutent sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, ce ne sont plus quelques dizaines de djihadistes que l'Europe doit craindre, mais des milliers. Aujourd'hui nous assistons à des attentats à Bruxelles, Paris, Strasbourg, Tunis, Sousse, Sydney. Aujourd'hui, l'horreur djihadiste est omniprésente et l'islamofascisme continue à progresser. Et demain ? Ce livre explique ce qu'est Da'ïch, d'où vient son succès et ce qui pourrait provoquer sa chute. Sans concessions, il démontre surtout ce qu'ont été nos erreurs et ce que sont nos faiblesses. À lire d'urgence pour ne pas dire, demain, " je ne savais pas ! " Et pour se préparer à une guerre qui sera longue. Ajouter à mes livres
21 Dans la nuit de Daech
Sophie Kasiki
10 critiques 7 citations

Sophie Kasiki est éducatrice en banlieue parisienne quand trois garçons qu'elle connaît quittent la France pour faire le djihad en Syrie, laissant leurs familles dévastées. Très vite, ceux qu'elle appelle "les gamins" reprennent contact avec elle. Sophie espère les convaincre de rentrer, mais c'est l'inverse qui va se produire. En plein questionnement personnel, cherchant à donner un sens à sa vie, Sophie se laisse envoûter malgré elle par leur discours politique. Et, après seulement quelques mois de conversations quotidiennes, elle prend l'incroyable décision de partir pour Rakka, capitale de l'Etat Islamique. Elle emmène avec elle son fils de quatre ans. Là, Sophie, bénévole à la maternité, découvre la ville vitrine de l'El, cosmopolite - on vient de tous les pays pour servir le califat - et sous contrôle étroit des djihadistes. Elle ouvre progressivement les yeux : Daech est une armée d'occupation, les Syriens tremblent et les gamins qu'elle a connus sont désormais des moudjahidine fanatiques et dangereux qui vont les séquestrer, elle et son fils, dès qu'elle manifestera son opposition. Dans un pays où les femmes n'ont même pas le droit de marcher dans la rue sans leur tuteur légal, Sophie, armée de l'amour inconditionnel de son mari resté en France, va affronter tous les dangers pour sauver son fils et le ramener à la maison... Ajouter à mes livres
22 Le vrai visage des terroristes : Psychologie et sociologie des acteurs du djihad
Marc Sageman
Pour combattre efficacement son ennemi, il faut le connaître intimement. Pour espérer éradiquer un jour le terrorisme, il faut d'abord savoir qui sont ses soldats. Or, explique Marc Sageman, l'idée que nous nous faisons du terroriste est en fait un cliché : celui du déshérité-révolté ayant grandi dans les faubourgs misérables du monde arabe et en proie à quelque désordre mental. Psychiatre, sociologue, ancien de la CIA, Marc Sageman connaît particulièrement bien le sujet. Au Pakistan à la fin des années 80, il a côtoyé de près les djihadistes, il a vu émerger le noyau d'activistes qui allait donner naissance à Al Qaïda. Ce livre nous propose une analyse de leur personnalité et de leurs origines qui bat en brèche toutes les idées reçues. Le djihadiste, tel qu'il est décrit ici, ressemble davantage à un étudiant petit-bourgeois acculturé et frustré qu'à un damné de la terre... Ainsi est mise en lumière l'une des failles de la guerre contre le terrorisme : elle passe dans une certaine mesure à côté de la réalité. Faire de Mohammed Atta et Khaled Kelkal de simples psychopathes, c'est renoncer à comprendre et s'enfermer dans un dangereux aveuglement. Ajouter à mes livres
23 Le Terrorisme pour les Nuls
Christophe Soullez
Terrorisme : un mot devenu hélas banal dans notre vocabulaire, mais trop souvent utilisé sans que l'on en connaisse la signification exacte. C'est que derrière ce terme générique, se cachent en effet de très nombreuses significations, autant qu'il ya d'organisations ou de réseaux employant la terreur à des fins politiques. Alain Bauer et Christophe Soullez, tous deux spécialistes des questions de sécurité, se proposent de nous expliquer clairement et simplement ce qu'est le terrorisme aujourd'hui. Après nous en avoir donné une définition la plus fine possible, ils nous expliqueront quels réseaux se cachent sous ce vocable, leur idéologie et leurs revendications, mais exploreront aussi pour nous leurs réseaux de financement et d'achat d'armes, leur recrutement et leurs camps d'entrainement. Un ouvrage à lire d'urgence à une époque où nous devons faire face à de plus en plus de nouvelles menaces et à un nouveau type de radicalisation solitaire des individus. Ajouter à mes livres
24 Guide du petit djihadiste
Pierre Conesa
2 critiques 7 citations

« Toi qui hésites encore à partir faire le djihad pour défendre les musulmans persécutés, nous te comprenons : c?est un engagement qui va bouleverser ta vie. Ce guide est conçu pour t?aider avant de faire le grand saut. Il te permettra de ne pas te tromper de destination (elles sont multiples), de connaître les moyens les plus sûrs de t?y rendre (il y a malheureusement dans ce domaine aussi beaucoup de publicité mensongère), de choisir le meilleur prestataire (Al-Qaïda ou Daech)? » Cet essai est écrit au second degré, mais tout ce qui y est relaté est tiré d?exemples réels. Il s?adresse aux parents désemparés face à un enfant qui se radicalise, aux enseignants, parfois confrontés à des élèves qui formulent des contestations d?autant plus irrationnelles qu?elles sont mal informées, enfin à nos décideurs, qui se déchargent de toute responsabilité en qualifiant les candidats au départ de « malades ». On compterait aujourd?hui en Syrie et en Irak quelque 25 000 combattants étrangers venus de plus de 100 pays : à moins d?imaginer une épidémie de démence, il y a lieu de se demander ce qui les attire tant là-bas, et pourquoi l?Occident, toujours si prompt à assurer la stabilité internationale par des moyens militaires, est devenu l?une des cibles des djihadistes. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          2211

Ils ont apprécié cette liste