AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B0856Q4WMM
Éditeur : Evidence Editions (17/04/2020)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
En 1990 France Télécom amorce son processus de restructuration, première marche vers la privatisation.
Michèle a atteint le grade d’Inspectrice Principale dans l’entreprise.
Elle présente le double handicap d’être une femme cadre dans une hiérarchie très masculinisée, et de gérer des services sociaux appelés à disparaître. Dans l’entreprise on gomme l’humain décrété non productif et coûteux, au profit de la rentabilité.
Un protocole de « Schémas... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
HeleneEtLesBouquins
  20 mai 2020
[SERVICE PRESSE].



📞 L'enfer France Telecom de Michèle Arnaud.


Je remercie mon partenaire Evidence Editions pour ce service presse papier.


Mon résumé :.

Michèle est une femme ambitieuse. Élevée par sa mère et ses tantes, un brin féministes, elle y apprend le respect mais surtout, le fait qu'une femme vaut autant qu'un homme. Entrée aux PTT, elle réussit l'ascension tant recherchée. Lorsque l'entreprise se privatise et devient France Telecom, bien des choses vont changer, à commencer par les attaques sur sa condition de femme.



Michèle démarre aux PTT, avec l'ambition de gravir rapidement les échelons. Mariée à Serge, aussi carriériste qu'elle, la tension au sein du couple est rapidement palpable. Michèle travaille dur pour obtenir ce qu'elle veut dans sa vie professionnelle et Serge se sent blessé. Pour autant Michèle obtient des postes importants, qui la tienne éloignée du foyer pendant très longtemps, reléguant son mari aux tâches ménagères et à la gestion des enfants, qu'il effectuent sans broncher. Lorsqu'elle obtient le poste d'Inspecteur Principal, la voici de retour au foyer. Mais les relations avec son mari se dégradent et elle se rend très rapidement compte que la privatisation d'une entreprise engendre des choix qui lui échappent complètement.



Mon ressenti final :.

Lorsque j'ai vu ce livre, ce témoignage hors norme, j'ai tout de suite souhaité découvrir le parcours de Michèle. France telecom est une entreprise que je connais très bien, et dont, plus jeune, j'ai suivi la privatisation, malgré moi.

Michèle a longtemps géré ce que nous appelons aujourd'hui, le CE, le comite d'entreprise. C'est donc à elle (en partie), que je dois mes plus belles journées au centre aéré ou mes supers colonies de vacances. Se rendre compte de l'envers du décor est presque un choc, même si finalement, j'ai vu son changement radical de mes propres yeux, des années plus tard.

La privatisation d'une entreprise, que dis-je, d'un mastodonte comme les PTT, a broyé un nombre impressionnant de personnes. D'un côté, les anciens, dont la façon de travailler est aux antipodes de celle qu'on leur demande ensuite. Et c'est normal ! Tout à changé, depuis leur embauche au sein du groupe : études, formations, management. Les plus malléables s'adapteront tandis que les autres se feront placarder, puis mettre en pré-retraite, si un drame n'arrive pas avant. Les nouveaux ont les dents longues et viennent perturber la tranquillité des anciens. le protocole ‘'schéma de courbes de deuil'' mit en place pour fiche les gens dehors est à vomir.

Le parcours de l'auteure est exemplaire. Son envie de réussir aura triomphée. Seulement, avec la restructuration, le sexisme finira par prendre toute la place, et fera chuter Michèle.

On notera que les gens, les hommes principalement, seront et sont encore, sans pitié à l'égard des femmes qui réussissent. Sans faire de féminisme de bas étage, les hommes n'aiment pas que les femmes, cantonnées au ménage et aux couches depuis la nuit des temps, réussissent à mener une carrière de front, ou tout simplement, à diriger un service dans la bonne direction. Alors on fait payer à Michèle, son envie d'aider les autres, son envie (et sa réussite, surtout !) d'atteindre le sommet.

Si la privatisation de France Telecom ne m'a pas touché au même titre que Michèle, il ne m'a pas empêché de m'insurger devant la parodie de procès qui s'est tenu après la vague de suicides qui a balayé FT devenu Orange. Là encore, j'ai vu et entendu des choses aberrantes et peu de condamnations malgré les décès.

Le copinage est également de mise dans ce genre d'entreprise. On n'hésite pas à évincer la personne adéquate qui postule sur un poste presque gagné d'avance, pour y placer un ‘'ami'' sans aucune compétence. En cela, ce type de management sape le moral et la motivation des gens, qui dérivent de longs mois avant de commettre l'irréparable. Heureusement, Michèle est restée cette femme forte, qui résistera aux attaques et trouvera son salut dans la vie associative.

C'est avec tristesse que je me rends compte, à travers ce récit, que Michèle a connu les prémisses de ce qui est devenu naturel, pour notre génération et depuis bien longtemps déjà : faire du chiffre, se taire, écraser, évincer, accepter sans rien dire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MilleetunepagesLM
  18 avril 2020
Le commentaire de Cathy :
Comme beaucoup de Français, j'ai entendus parler de ce qui s'était passé lors de la restructuration de France Télécom, surtout les effets dévastateurs que cela avait eu sur les employés. Michèle Arnaud a monté les échelons afin d'atteindre le grade d'inspectrice principale dans l'entreprise. Cette femme a choisi de tout donner à son travail, elle a été prête à tous les sacrifices pour obtenir un poste à responsabilités dans un monde d'hommes. Sans aucun scrupule et sous couvert de restructurer les services, les hauts responsables usent de manœuvres abjectes pour mener à bien tout cela. L'auteure nous dévoile ce qu'elle a vécu, le harcèlement psychologique qu'elle a subit, la mise au placard, les répercutions que cela a sur son état émotionnel et sur sa vie personnelle. Jusqu'à maintenant, je n'avais eu connaissance de cette histoire, que par les journaux, découvrir les faits par le témoignage d'une personne qui l'a vécu m'a permis de me rendre compte que les choses ont été encore plus loin que ce que je pensais. Heureusement que Michèle Arnaud a un caractère fort pour avoir survécu à ce harcèlement, je comprends que certains n'ont pas pu supporter un tel machiavélisme de leur hiérarchie. Ce roman m'a permis d'ouvrir les yeux sur ce que l'homme est capable de faire pour le profit, j'ai aimé que Michèle Arnaud partage son vécu de cette façon, ses mots sont justes, j'ai ressenti énormément de colère pendant cette lecture.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : restructurationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
142 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre