AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811626395
Éditeur : Pika Edition (13/04/2016)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Collège de Yomiyama-Nord, 1972. Lorsque Misaki, élève de 3e-3, trouve la mort, les autres élèves de la classe refusent de l'accepter, et font « comme si Misaki était toujours en vie ». Tant et si bien que leur camarade apparaît, pâle mais avec le sourire, sur la photo de classe de fin d'année ! Depuis, la « classe maudite » est le théâtre d'accidents en série, terrifiant élèves aussi bien que professeurs. Et si la 3e-3 était devenue l'antichambre de la mort... ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Mikasabouquine
  12 juillet 2016
Je ressors de ma lecture un peu mitigée. Je n'ai ni lu le manga , ni vu l'anime. Je connaissais de nom, et j'avais une petite notion des thèmes principalement abordés. C'est donc avec ce livre que je découvre l'histoire d'Another. Ce qui n'est pas plus mal puisque cette light novel est le récit d'origine du manga et de l'anime. Donc finalement je commence par le commencement!
Au fil de ma lecture je suis passée par plusieurs ressentis. Au tout début j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire. Puis l'intrigue a vraiment piqué ma curiosité et je me suis prêtée au jeu. le côté très mystérieux m'a attirée. J'avais envie d'en savoir plus, que ce soit au sujet de cette malédiction ou sur ce qui allait arriver aux personnages. Mais ensuite trop de mystères tue le mystères! Des longueurs ont pris place et je me suis un peu lassée du schéma répétitif entre le protagoniste principal et les autres élèves :
" Dites moi de quoi il s'agit!? Non on ne peut rien te dire!"
" Dites moi de quoi il s'agit!? Non on ne peut rien te dire!"
" Dites moi de quoi il s'agit!? Non on ne peut rien te dire!"
...etc ...etc
Mais dites lui bon sang! Rôlala j'ai commencé à perdre patience du manque d'informations et j'ai fait une petite pause livresque.
Puis finalement (point positif), la fin m'a surprise. Je pensais avoir la réponse, (qui me paraissait évidente) mais en fait je me suis plantée!
Ça m'a donc donné envie de connaître la suite et fin. Mais d'un autre côté, malgré tout, je n'ai pas accroché plus que ça à l'histoire. L'ambiance est assez glauque et platonique. Il y a quelques scènes d'horreur disséminées dans le récit et au lieu d'apporter du dynamisme à l'histoire c'est toujours aussi linéaire. J'ai trouvé que la réaction des élèves face à cette malédiction et à tous ces morts n'était pas très crédible et sans relief ou réelle émotion. Ce premier tome me laisse donc sceptique et également avec une sensation d'avoir été extérieure au récit. Je n'étais pas en immersion dans l'histoire aux côtés des personnages et je ne me mettais pas non plus à leur place. Je les observais, simplement, et sans grand intérêt non plus. Je ne me suis d'ailleurs pas attachée spécialement à eux, et n'ai ressenti aucun engouement ou addiction.
En conclusion, même si l'histoire a su capter mon intérêt par moment, j'ai trouvé ce 1er tome assez inégal et je n'ai pas trop adhéré. Question de style, et certainement question de goût aussi. Peut être que je découvrirai la suite en anime afin de connaître la fin et de ne pas repartir dans un récit trop long (c'est plus rapide à regarder qu'à lire). J'ai regardé le 1er épisode et je le trouve très fidèle au début de l'histoire donc je vais peut être choisir ce compromis qui me paraît en être un bon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Saiwhisper
  17 septembre 2016
La saga "Another" m'a interpelée dès que j'ai vu la couverture ainsi que le résumé du premier tome. Hélas, l'avis de Mikasa34 m'avait un peu refroidie, si bien que j'avais retiré cet ouvrage de ma wish list (je lui fais confiance, nous avons les mêmes goûts). Mais Mikasa a eu la gentillesse de me l'envoyer afin de me faire une jolie surprise ! J'ai donc pu me faire ma propre opinion. Même si je partage son avis, merci encore à elle pour cette très belle attention qui m'a grandement touchée. :3
Comme elle, j'ai eu du mal à rentrer dans le récit... Pour ma part, c'est sans doute dû à la façon qu'a le narrateur de s'exprimer. C'était un langage direct avec plein de "Bah" en début de phrases ou d'onomatopées. J'avais l'impression que l'auteur écrivait comme il parlait... Il y avait donc peu de descriptions et, lorsqu'elles étaient faites, elles étaient courtes afin d'aller à l'essentiel. Si vous cherchez un récit simple et sans fioriture où l'on se concentre sur les faits et les dialogues, alors vous devriez être happé par cette histoire. Pour ma part, il me manque plus de contenu au niveau des descriptions pour frissonner ou m'imaginer à la place des personnages...
Hélas, ce n'est pas le seul problème que j'ai relevé : le début est long à mettre en place. de plus, j'étais assez agacée par les dialogues répétitifs, notamment lorsque le narrateur demande ce qu'il se passe à ses camarades. On lui répond sans cesse "tu sauras tôt ou tard". Élèves et enseignants sont dans la confidence, cependant personne ne lui annonce de but en blanc cette curieuse malédiction. Quoi qu'il en soit, ces non-dits et ces secrets m'ont fait serrer les dents plus d'une fois. Cela ralentit considérablement le rythme. En parlant de répétitions, il y a également le cas "Mei" qui m'a hérissé le poil. le héros la cherche sans arrêt. Cette fille l'obnubile au point qu'il la prend en filature ou plante ses camarades en pleine conversation pour aller retrouver la demoiselle. Je comprends qu'il cherche à résoudre ce mystère, mais entre les "tu ne sauras pas de suite" et les "voilà Mei, je dois aller la voir", j'en avais plus qu'assez...
Heureusement, vers la moitié du livre, on se rend enfin dans des lieux assez "glauques" ! Il était temps. de plus, il se passe enfin des choses : des morts inexpliquées (voire inattendues), des discussions étranges, des révélations, etc. Certes, à la fin, on réalise que des indices sont disséminés au fil de l'intrigue, mais cela ne m'a pas suffi à me faire passer un bon moment. Je ne dirais pas que la moitié du livre est lent et inutile, car cela permet de faire monter l'adrénaline petit à petit. Toutefois cela prend trop de temps ! Je pense que, maintenant que l'on a bien posé le cadre, la suite de la saga sera bien plus effrayante. Surtout après de telles découvertes... Pour l'heure, ce premier tome est "gentillet". Les morts sont simplement annoncées : on assiste réellement qu'à un seul décès. C'est bien dommage, car ce sont vraiment les descriptions qui augmentent ce sentiment de mal-être ou de dégoût. le fait d'apprendre que tel ou untel vient de périr ne me prenait pas autant les tripes qu'une véritable scène où l'on "assiste" à cette mort.
Cela dit, je n'ai pas eu peur ni été dégoûtée... Peut-être que cela serait mieux passé en animé ? Il faudrait que je regarde quelques épisodes pour comparer... Je ne sais pas si c'est parce que j'ai déjà lu des choses plus sanglantes, néanmoins je n'ai pas ressenti grand chose. À mes yeux, d'autres livres ados ou adultes sont beaucoup plus angoissants ou effrayants que cet ouvrage. Malgré ma déception, j'essayerai de connaître la suite de cette histoire : soit avec le second roman, soit avec l'animé. J'aime beaucoup les malédictions ou les ambiances "creepy"... Et, d'après ce que j'ai lu ou entendu, la suite s'annonce beaucoup mieux que ce tome servant de "mise en bouche"...

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
ElBaathory
  20 décembre 2016
Ce roman, à l'origine du manga du même nom, me faisait de l'oeil depuis quelques temps déjà. Sa couverture intrigante ainsi que son synopsis ont littéralement éveillé ma curiosité. Surtout qu'il faut bien admettre que les japonais sont souvent maîtres de ce genre littéraire, alliant histoires de fantômes et autres malédictions.
Cela tombe bien car il n'est question que de ces principaux éléments dans cette saga. Dès les premières pages, j'ai plongé dans une ambiance mystérieuse et intrigante et ce grâce à un interlude extrêmement convainquant et immergeant. Dès le départ j'ai voulu savoir ce qui se cachait derrière la malédiction de la classe de 3ème 3 qui nous est contée. L'ambiance générale de ce roman est vraiment oppressante et angoissante sans pour autant être effrayante. J'aurais apprécié avoir quelques sueurs froides au cours de cette lecture même si j'ai trouvé vraiment exaltant de découvrir cet univers rempli de superstitions. Les quelques révélations apportées par Yukito Ayatsuji suffisent amplement à donner envie au lecteur de découvrir la finalité de cette saga. Surtout qu'il prend tout son temps pour nous dévoiler l'étrange vérité de cette histoire. Une fois en plein coeur du sujet, c'est sans relâche qu'il livrera au lecteur une multitude d'informations parfois assez dures à assimiler mais malgré tout captivantes. Les dernières pages défilent à une vitesse vertigineuse et donnent un réel rythme au roman qui se dévoile addictif.
De plus, j'ai fortement apprécié les quelques personnages présentés lors de ce premier volet. Kôichi, notre héros, est extrêmement attachant. Ce jeune collégien à la santé précaire et à l'histoire familiale assez difficile est vraiment plaisant à suivre. Malgré son jeune âge, je n'ai eu aucune difficultés à m'identifier à ce personnage et à me glisser, quelques fois, dans sa peau. En faisant la connaissance de Mei, sa camarade de classe que personne n'a l'air de remarquer, il ne pensait aucunement réveiller la terrible malédiction qui règne depuis de longues années sur ce collège. le duo qu'ils formeront est vraiment particulier et mystérieux et promet de belles choses quant à l'évolution de leur relation.
Je ne peux en dévoiler davantage mais sachez que je me suis posé énormément de questions et que j'ai réalisé beaucoup de suppositions au cours de cette lecture. Comme bien souvent, elles se sont avérés être totalement fausses et je ne m'attendais pas à de telles révélations ! C'est vraiment le point fort de la plume de Yukito Ayatsuji. Grâce à cet univers mystérieux je suis tombé des nues une fois la véritable identité de certains personnages dévoilée. Les limites entre réalité et mythes sont tellement floues que bien souvent je ne parvenais plus à les déceler. Lorsque je m'attaque à un tel univers, c'est quelque chose que j'apprécie réellement retrouver. J'aime être totalement perdu et ne plus savoir si ce que je lis est réel ou non. Cela donne un véritable charme à l'histoire qui nous est contée et cela permet de faire oublier les quelques longueurs présentes dans ce volet. Bien que le rendu reste totalement addictif, j'ai trouvé parfois assez brouillonne la façon dont certains éléments nous sont exposés et j'aurais apprécié un peu plus de maturité à d'autres moments. Ce roman est clairement écrit pour un jeune public et cela se ressent. Malgré tout, j'ai passé un très bon moment avec ce premier épisode et je suis d'ores et déjà en train de lire le second. D'ailleurs, je trouve dommage d'avoir choisi de diviser cette oeuvre en deux alors que ce n'est pas le cas pour sa version originale. Aussi, il est certain que je me plongerai dans la série de mangas adaptée de ce roman qui, de ce que j'ai lu, fait quasiment l'unanimité auprès des lecteurs.
Ce premier tome plaira à tous les amoureux du Japon et de ses superstitions et autres malédictions. Malgré une plume parfois assez hasardeuse, l'ambiance frissonnante de cet univers se révèle totalement captivante et intrigante. Ainsi il m'a été impossible de fermer ce livre avant d'en connaitre l'issue finale.
Lien : http://plumebleuee.com/2016/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gayane
  22 août 2017
1972, Collège de Yomayama-Nord. La légende veut qu'un ou une élève, Misaki de la 3ème 3, soit mort-e dans un accident d'avion. Accablés par cette perte, ses camarades de classe ainsi que ses professeurs décident de continuer leur quotidien en faisant comme si Misaki était toujours avec eux, si bien que venu le moment de la photo de classe de fin d'année, Misaki apparaît sur cette dernière, le teint cireux, mais souriant autant que ses camarades. depuis 1972, la 3ème 3 du Collège Yomiyama-Nord est considérée comme maudite.
26 ans plus tard, Kôichi est malade des poumon. Son père étant en Inde pour une année et sa mère étant décédée à sa naissance, il emménage chez ses grands parents et entre au Collège Yomiyama-Nord, en 3ème 3.
Un roman adapté du manga du même nom.... et ça se sent !
une ambiance installée de manière très subtile... peut-être trop subtile. des personnages mystérieux, pas si mystérieux que ça, des comportement plus ou moins compréhensibles et des explications parfois trop longues et qui ont rendu le style de l'auteur un peu lourd. Je pense que l'adaptation n'est pas une grande réussite. A plusieurs reprise je me suis dit que tel ou tel passage aurait été vraiment bien dans le manga.
De même, j'ai trouvé le rythme tellement lent à certain moment que j'ai accéléré ma lecture.
Bref, je suis un peu déçue de ma lecture à cause du rythme lent, des quelques lourdeurs de style et de l'atmosphère pas totalement installée, même si l'histoire était intéressante.
Cela ne reste cependant que mon avis. Peut être qu'un adolescent aura une meilleure expérience de lecture que moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tchii17
  05 janvier 2017
cela faisait pas mal de temps que cette serie trainait dans ma PAL, revenant regulierement dans les conversations et vendu comme excellant, dans la veine des King's game et Re-member... alors comme ma fille est dans sa periode .. comment dire.. enfin entre Alice au pays des morts vivants et Re-member qu'elle devore tout autant que moi, j'ai prit le pli de les lui faire offrir a noel gageant que nous plairait autant a l'une qu'a l'autre vu le resumé... et bien sur j'ai sauté dessus la premiere !! :D
L'histoire de fond est tout bonnement excellante, un pur roman "japonais" comme je les aime et comme j'aime les apeler, des eleves des phenomenes surnaturels des maledictions.... bref j'adore !!! Absolument tout est fait pour derouter le lecteur, on se retrouve sans peine a la place de Kôïchi et on est litteralement largué, sans comprendre se qui se passe dans cette fameuse classe 3-3. Petit a petit les éléments se mettent en place et s'imbriquent pour un final auquel je ne m'attendais pas du tout ! le premier livre peut, m'a, paru legerement "plat", pas enormement d'action et pourtant on enchaine les pages on veut savoir la suite le qui du pourquoi ... et c'est comme ca qu'on se retrouve a lire les deux tomes en moins de 24h :D En fait c'est tres bizarre je m'attendais a quelque chose de plus "sanglant" mais au final cela ne m'a pas plus derangé que ca puisque tout repose sur le mystere c'est plutot bien fait ^^
Une tres agreable decouverte donc que je ne saurais que trop conseiller
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   17 septembre 2016
- Tu lis quoi d'autre, alors ?
- Eh bien... Koontz, aussi.
Ça m'avait échappé. Ça l'avait fait éclater de rire, évidemment. J'avais compris qu'elle avait un genre d'humour d'homme de cinquante ans, en fait. Depuis cette fois, elle m'avait surnommé Horror Boy, l'amateur de romans d'horreur.
- Ce n'est pas exactement le genre de livres que lisent les gens qui sont hospitalisés, en général...
- Ah bon, pourquoi ?
- Disons qu'habituellement, ils évitent de lire des choses qui parlent de malheur, de souffrance et de peur. Je suppose que c'est parce qu'ils n'ont pas besoin de fiction pour savoir ce que c'est.
- Bof, c'est juste une histoire dans un livre... Ça ne me gêne pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SaiwhisperSaiwhisper   16 septembre 2016
Derrière elle, j'ai suivi son regard. Les nuages s'accumulaient de plus en plus. De nouveau, le tonnerre s'est fait entendre. Des corbeaux effrayés se sont mis à crier et se sont envolés à tire-d'aile depuis les arbres autour du terrain de sport.
- Tu n'es au courant de rien, Sakakibara ! a répété Mei, le visage toujours tourné vers le ciel. Personne ne t'a rien dit ?
- Mais dit quoi ?
- Tu le sauras bien, tôt ou tard...
- ...
- Et puis, tu ferais bien de ne pas trop t'approcher de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MyDiogeneClubMyDiogeneClub   04 septembre 2016
Dans mon verre a moi, ce n'etait qu'un jus de legumes crus, un green smoothie que grand mere m'avait preparé au mixeur. Il y avait du celeri dedans, et je n'aimais pas ca, mais j'en ai quand meme bu une gorgée, parce que c'est plus facile de parler de soi un verre a la main.
Commenter  J’apprécie          10
EllanamayaEllanamaya   17 janvier 2018
Qui est le mort ?
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
548 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre