AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les Indes fourbes (10)

letilleul
letilleul   31 août 2019
Seigneur, je suis de Ségovie.
Je vous épargnerais le récit de mes premières années et de la vie que je menai en Castille.
Sachez simplement qu’elles furent placées sous le sceau de l’indigence,
de la fourbe et de la friponnerie.
En dépit de mes constants efforts, malgré des trésors d’astuce et des joyaux d’imagination,
je ne parvins jamais à m’élever au-dessus de ma misérable condition.
Commenter  J’apprécie          100
ODP31
ODP31   21 septembre 2019
- Etre honnête ? Travailler ? Mentalité de bourrique, d'animal de ferme ! Un boeuf de labour n'a point de couilles, sois un taureau, par le diable !
page 28
Commenter  J’apprécie          90
letilleul
letilleul   31 août 2019
Comme nous avions perdu nos montures lors de l’échauffourée, c’est
Dans un bien modeste équipage que nous fîmes notre entrée dans Cuzco.
Commenter  J’apprécie          50
deuxquatredeux
deuxquatredeux   30 août 2019
Hélas! La vie des gueux est une gueuse. On croit avoir prise sur elle, mais c'est elle qui, toujours, garde la main. Vous comptiez faire ceci ? Vous devez faire cela. Vous vouliez aller là ?... c'est ici qu'elle vous mène. (p. 15)
Commenter  J’apprécie          51
tchouk-tchouk-nougat
tchouk-tchouk-nougat   17 septembre 2019
Sois endurant, mon fils. Garde toujours à l'esprit que nos mésaventures les plus cuisantes peuvent se muer, sous la patine des ans, en de savoureuses anecdotes !
Commenter  J’apprécie          40
ODP31
ODP31   21 septembre 2019
- Bienvenue en Nouvelle-Espagne, l'ami !
- Nôtre maître est planteur de canne. Il vient d'obtenir du vice-roi la jouissance d'une vallée encore vierge. Notre travail, c'est de la nettoyer. Joins-toi à nous ! Je te promets une honnête pitance et du vin à l'envi !

Un outil ! Avais-je traversé l'océan pour m'user les mains sur un manche ?
En mon for intérieur, je jurai de m'en servir le moins possible, fidèle en cela au deuxième commandement de mon père.
- Tu ne travailleras point.
Page 27
Commenter  J’apprécie          20
LivresdAvril
LivresdAvril   06 septembre 2019
Après tant d'errances, j'ai fini par comprendre que l'homme qui ne change que de lieu, et non de mœurs n'améliore jamais sa condition. (p. 79)
Commenter  J’apprécie          20
LivresdAvril
LivresdAvril   06 septembre 2019
Je maudis chaque jour le zèle obtus des fonctionnaires royaux, trop stupides pour comprendre qu'un bienfait n'est jamais perdu ! (p. 63)
Commenter  J’apprécie          20
monsieur_burp
monsieur_burp   05 septembre 2019
" J'ai ouï dire que cette créature qu'on appelle la Fortune est une femme capricieuse, fantasque, toujours ivre, et aveugle par dessus le marché. Aussi ne voit-elle pas ce qu'elle fait et ne sait-elle pas ni qui elle abat, ni qui elle élève."
Commenter  J’apprécie          20
LivresdAvril
LivresdAvril   06 septembre 2019
- De l'audace, par Dieu, de l'audace ! Si tu raisonnes petitement, tu n'entreprendras jamais rien de grand !
À grande entreprise, grand péril, songeai-je !
Mais à côtoyer ce brave, un courage inédit me gagnait. (p. 61)
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox