AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier, 19.. (8)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
harfang
  21 mars 2014
Louis Barthas décrit la vie dans les tranchées au jour le jour, la vie dans la terre au milieu des cadavres et des rats. Il nous fait partager ses nuits humides et glaciales dans des abris de fortune en première ligne, ou dans des granges sordides et délabrées au milieu des cochons lorsque son régiment est au repos. En quatre ans, il ne dort pas une seule fois dans un vrai lit, et ce n'est que fin 1917 qu'il voit le premier poêle dans une tranchée !

Résolument antimilitariste, il porte un jugement extrêmement sévère sur la quasi-totalité des officiers. Il est vrai que ceux-ci traitent les soldats réellement comme des esclaves, et se moquent éperdument de leur bien-être. On a parfois l'impression que les soldats vivent dans un camp de concentration… il n'a d'indulgence que pour de rares lieutenants et capitaines qui, par leur bravoure au combat et leur sollicitude, ont gagné le respect du poilu. En septembre 1917, un général lui accorde tout de même quelques paroles de bienveillance, qu'il note comme les premières de la part d'un officier supérieur depuis le début de la guerre…

Un des passages le plus intéressant est sa description de la révolte du régiment en juin 1917. Les « mutins », inspirés par la révolution russe, créent un soviet du régiment et demandent à Louis Barthas d'en prendre la tête ! La revendication principale des révoltés ? Des permissions !

Vraiment un excellent témoignage de la vie « ordinaire » du poilu en première ligne. A lire absolument par tous les passionnés de la Grande Guerre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Annette55
  10 décembre 2013
C'est un très beau livre.Louis Barthas passera toute la guerre au front.
Celui- ci connaîtra la Somme ,l'Argonne,Verdun,l'offensive Allemande de1918:l'horreur,l'accoutumance,la révolte....
Au front ,il écrit sur n'importe quoi,sur n'importe quel papier,
Les feuilles sont parfois disparates ,maculées de boue.....
Il envoie de très nombreuses lettres â sa femme et à ses enfants,
C'est un témoignage formidable,celui d'un simple soldat.
Après la guerre,il consignera dès 1919 son journal sur 19 cahiers .
Ce livre fut mis au point avec l'aide de ses petits- enfants.
Le témoignage de Louis Barthas est complet,irremplaçable,unique,vivant.
Commenter  J’apprécie          60
Liver
  20 octobre 2013
Toute une guerre, Louis Barthas a été là du début à la fin. On ne peut que saluer la capacité d'un simple tonnelier à rendre compte, même si l'émotion ne passe pas toujours, bridée par "l'amateurisme" de l'homme devenu auteur (et acteur) malgré lui. Chapeau bas.
Commenter  J’apprécie          40
jadelm
  02 septembre 2013
Il me semble que mieux que Barbusse encore , l'humble Louis Bartas a su dire la "Grande Betise" . un Monument !
Commenter  J’apprécie          20
Phedip
  14 février 2018
Ce livre a été un de mes premiers livres de témoignages de combattants de la grande guerre. C'est une référence dans sa catégorie et il tient une place privilégié à côté de l'ouvrage de Maurice GENEVOIX "Ceux de 14".
A partir de ses carnets écrit sur le front, cet ouvrage de Louis BERTHAS nous fait partager son quotidien avec une belle écriture descriptive dans laquelle nous pouvons percevoir son âme.
Témoin de tant de souffrances pendant ces 4 années, il conclus avec ces mots :
"Souvent je pense à mes très nombreux camarades tombés à mes côtés. J'ai entendu leurs imprécations contre la guerre et ses auteurs, la révolte de tout leur être contre leur funeste sort, contre leur assassinat.
Et moi survivant, je crois être inspiré par leur volonté en luttant sans trêve ni merci jusqu'à mon dernier souffle pour l'idée de paix et de fraternité humaine.
Février 1919"

Commenter  J’apprécie          10
nominoe11
  23 mars 2013
il a traversé toutes les horreurs de ce conflit, tous sans exception. et c'est son grand humanisme, son amour de l'homme qui l'a fait rentrer entier. grande leçon d'humanité
Commenter  J’apprécie          10
ichbinz
  30 juillet 2017
Ce livre est un des témoignages les plus poignants de la Grande Guerre. Un monument!
Commenter  J’apprécie          00
sisleyer
  12 avril 2014
Malheureusement le récit est réel, pour mieux comprendre l'intérieur de la guerre. A lire
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
123 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre