AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Séduire Isabelle A. (28)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Emma7874
  15 février 2019
« Séduire Isabelle A. » ou un petit moment de jubilation familiale.
Mais quelle famille ! Non mais quelle famille !
Aux antipodes de la famille traditionnelle, ces personnages nous donnent l'envie de redécouvrir nos familles et de passer plus de temps avec nos « tribus. »
Un vrai moment de joie où se mêle aussi un point de vue mélancolique et tendre sur le temps qui passe.
Commenter  J’apprécie          00
Librairieenfolie
  05 février 2019
J'avais beaucoup aimé Mer agitée à très agitée de la même auteure, et c'est avec un grand enthousiasme que j'ai ouvert ce roman. Sophie Bassignac nous emmène à nouveau à la rencontre de personnages loufoques. le scénario est simple : Pierre est sûr de lui, il veut épouser Isabelle. Avant d'accepter sa demande, cette dernière lui propose de passer une semaine dans sa famille. Au milieu de toutes ces générations, les certitudes de Pierre s'envolent. En effet, les Axilette ont leurs propres moeurs, leur autarcie particulière. S'il y a beaucoup d'amour, il y a aussi beaucoup de désaccords. Vivre ensemble, en famille, avec ces êtres que l'on chérit mais que l'on n'a pas choisi, c'est se plier à d'éternelles concessions. Sophie Bassignac raconte une famille heureuse, avec ses propres codes, ses propres traditions. Ses personnages sont tous plus délurés les uns que les autres, mais cela n'empêche pas la petite troupe de bien fonctionner ensemble. Elle nous promet des situations cocasses et de grands éclats de rire. Des moments touchants de sincérités, de lucidité, malgré la tornade incessante de tout ce beau monde. Si au début nous sommes plutôt contents de ne connaître cette famille délurée que de loin, à la fin nous sommes nostalgique de la quitter. Une famille bien vivante, avec ses débordements, vaut mieux qu'une terne ataraxie. Un roman parfait pour les fêtes de fin d'année que l'on passe en famille !
Lien : https://librairieenfolie.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marech20
  03 septembre 2018
Un court roman sympathique où s'affronte le clan des "comme-il-faut" et la famille déjantée de la fameuse Isabelle.
Une bonne distraction...même si le héros n'aurait certainement pas décrit cet épisode de sa vie ainsi!
Commenter  J’apprécie          00
cicou45
  05 juin 2018
Ayant pioché dans ma PAL, j'ai retrouvé cet ouvrage acheté il y a quelque temps déjà et me suis dit : pourquoi pas maintenant ? Ayant envie de quelque chose de léger, c'est vrai que celui-ci arrivait au moment opportun.

Pierre Réveillon va devoir, si il veut pouvoir séduire (enfin, cela est déjà chose faire), disons plutôt envisager un avenir sérieux auprès de la belle Isabelle Axilette, convaincre et se faire adopter non seulement par ses parents, Catherine et Philippe, mais aussi par ses oncles et encore plus par ses grands-parents, James et Henriette Pettigrew. L'occasion lui en ait donné lors d'un séjour dans la maison de ces derniers où Pierre va non seulement être mis à rude épreuve afin de savoir si il est digne de la belle. Non pas que la famille Pettigrew soit encombrante (quoique), je dirais plutôt qu'elle est exubérante et si Pierre décide de s'aventurer plus lins avec Isabelle, il devra prendre avec toute la famille et ce sur quatre générations car j'ai oublié de mentionner les neveux et nièces de cette dernière qui auront eux aussi leur mot à dire en quelque sorte. Ce n'est pas tant qu'Isabelle ait besoin de l'approbation de tous les membres de sa famille mais il vaut mieux qu'il passe par cette étape si il veut que leur relation ait une chance dans un avenir lointain. Pierre accepte donc de jouer le jeu, même si il est parfois mis à rude épreuve. Entre les grands-parents qui, bien que plus tout jeunes, sont encore plein de fougue (le grand-père n'hésitant d'ailleurs pas à batifoler avec une jeune étudiante étrangère qu'ils hébergent dans la maison annexe et lui écrit des haïkus enflammés), idem pour la mère d'Isabelle qui a eu une relation extraconjugale avec leur voisin, sans parler de son frère et de son compagnon italien, de sa soeur qui écrit un deuxième roman à teneur érotique et de sa fille qui se croit possédé, Pierre ne sait plus si il est tombé dans une maison de fous et si il doit en rire ou en pleurer.
Parfois, il hésite même à abandonner et à reprendre sa petite vie confortable d'avant, extrêmement bien rangée. Peut-être d'ailleurs que celle-ci l'est trop...et si c'est lui en fin de compte qui n'était pas normal en passant à côté de toutes ces excentricités, tous ces imprévus, tous ces aléas qui font que la vie vaut d'être vécue ?

Un roman bien écrit, qui se laisse lire facilement mais pour lequel j'émets cependant un avis réservé, mitigé car on ne peut pas réellement dire que cette lecture m'ait réellement plu au point que j'en garderai des souvenirs extraordinaires. Cependant, elle ne m'a pas non plu déplu...Je vous laisse donc sels juges en vous incitant à le découvrir par vous-mêmes tout comme son auteur, Sophie Bassignac que je ne connaissais pas jusqu'alors !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
telle17
  13 novembre 2017
beaucoup de personnages tous plus étrange les uns que les autres , pour une histoire qui manque d'intensité.
lecture agréable sans prise de tête.
Un jolie morale cependant à la fin sur la tolérance, l'acceptation des autres malgré les différences.
Commenter  J’apprécie          00
Willow86
  15 octobre 2017
Pierre jeune journaliste un peu coincé est fou amoureux d'Isabelle, très belle jeune femme. Mais attention, celle-ci n'épousera Pierre que si toute la famille Pettigrew valide.
Et là attention ça va décoiffer.
Pierre débarque dans un clan soudé et plus qu'original; de l'arrière grand-mère Henriette à son arrière petite fille, Noémie.
Des caractères bien trempés, des personnages épicuriens, artistes et incontrôlables. Et épris de liberté pour la plupart.
Cela nous plonge dans un récit drôle, décalé avec des situations cocasses, on y parle de plume de paon, de théâtre, de sainte et d'inventions, de nudisme et de vignes.
On lit vite ce récit amusant et rafraîchissant en se disant malgré tout que notre pauvre Pierre a du mérite et que tout le monde n'aurait pas le courage d'accepter une belle famille aussi dingue !
Une petite bouffée d'air frais !
Commenter  J’apprécie          10
PascalPaleHardi
  29 avril 2017
C'est à l'occasion de vacances dans la maison de famille d'Isabelle que Pierre fait la connaissance de sa future belle-famille. Les jeunes amoureux envisagent de se marier… enfin uniquement si Pierre se fait accepter par tous. Et la famille d'Isabelle est très particulière…
Un roman léger qui nous fait parfois sourire. Une ode à la tolérance et l'ouverture d'esprit.
Commenter  J’apprécie          00
beberoots
  25 avril 2017
Pierre est journaliste politique, bien sous tout rapport, issu d'une famille bourgeoise, seine et bien ordonnée, limite ennuyeuse. Il a rencontré Isabelle il y a six mois, elle est un peu fofolle et bordélique mais il en est convaincu, c'est la femme de sa vie. Pourquoi attendre ? il la demande en mariage. Chose étonnante, elle ne lui répond pas. Elle lui propose plutôt de rencontrer sa famille. Et oui quand on épouse Isabelle, on épouse aussi toute sa famille. Ce sont de joyeux lurons angevins, qui aiment le bon vin, la bonne bouffe (agrémentée d'un petit on ne sait quoi), le sexe, l'art, la littérature et surtout ils s'aiment tous. C'est donc parti pour une semaine de folie dans la grande maison provinciale de ses grand-parents où tout le monde est rassemblé comme tous les étés. Il ne va pas être dessus du voyage ! le pauvre homme coincé découvre qu'ils sont tous déconnectés de la réalité, tous atypiques, entre la folie des uns et le mysticisme des autres, il y a de quoi devenir chèvre (ou taureau, ou poule !!).

C'était une lecture bien agréable. le foisonnement des personnages et leur loufoquerie rend cette semaine de vacances en Anjou franchement fatigante, même pour le lecteur ! Mais j'ai aimé tous les découvrir et me demander ce qu'ils ont bien pu inventer encore ! Je ne me suis attachée à aucun d'eux vraiment, je me suis même demander ce que pouvait trouver Pierre à cette frivole Isabelle. Mais l'ambiance m'a happée, un bon verre de Layon en compagnie de cette famille, et je me sens comme à la maison avec leurs poules ! L'auteur écrit bien, pas de chi-chi, c'est parfois mordant, drôle et cru, en somme une longue conversation entre amis qui ne font pas attention à leur vocabulaire. Ce qui rend la lecture fluide et légère.
Lien : https://lesmotschocolat.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
RedIzaBzh
  18 avril 2017
On m'avait promis un livre distrayant et léger, plein d'humour. Je pensais tomber sur une histoire de famille doucement excentrique, mais... Ils m'indiffèrent tous autant qu'ils sont ! Je n'ai même pas fini le livre. J'attendais une histoire qui aurait plus tendu vers le Notwithstanding de Louis de Bernières (celui-là, par contre, est vraiment excellent !).
Commenter  J’apprécie          00
eb9122
  10 avril 2017
Roman assez étonnant ...
Pierre est amoureux d'Isabelle, charmante fofolle à la sexualité débridée ...
Mais avant d'aller plus loin dans leur histoire, il y a un examen de passage obligé ... passer une semaine entière dans la famille de la demoiselle Pettigrew, sans s'enfuir à toute jambe ... et se faire accepter par le clan complètement loufoque, décalé, hors du temps ...

Ce roman m'a rappelé la Consolante d'Anna Gavalda avec son petit monde étrange ... on se laisse entrainer par l'histoire, les personnages loufoques et attendrissants, et toute cette petite famille et ses pièces rapportées à la campagne ...
Rafraichissant, ce roman, on est souvent entre larmes et rires ...
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14877 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre