AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La couleur du mensonge, tome 2 : Le parfum de la trah.. (23)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
iris29
  19 décembre 2019
Passé le charme dû à la découverte d'un univers complètement nouveau , dans le premier tome, j'ai eu énormément de mal à rentrer dans ce deuxième tome.
Et je me suis ennuyée .
Sage est désormais préceptrice des enfants royaux, promise à Alex, elle devra attendre deux ans avant d'accéder au mariage. Une nouvelle unité d'Elite est crée et Alex y joue un rôle important... La reine demande à Sage, d'ouvrir grand les yeux et les oreilles, ce en quoi Sage excelle. Espionnage, action, guerre, complots et dangers multiples et variés, sont encore une fois à l'honneur dans cette série. Sage est encore une fois, super forte et celle qui anticipe tout et comprend tout mieux que personne : je m'en suis lassée. Ce n'est pas la faute du livre, au demeurant bien écrit . C'est juste moi. Je n'ai pas envie de ce genre de lecture en ce moment , pas envie de faire d'effort ...
Vivement une bonne comédie...
Quand ça veut pas, ça veut pas !

Commenter  J’apprécie          350
Gaoulette
  19 novembre 2018
Nom d'une cacahuète, il y a un tome 3 et je veux absolument lire la suite coûte que coûte. Ce n'est pas possible j'aurais du vérifier avant de commencer cette saga. Persuadée que c'était un duologie j'ai foncé. Et je dois attendre fin 2019 pour connaitre la suite des aventures de Sage....
Même si ce tome parle beaucoup du couple atypique Sage/Alex, on est loin d'un roman d'amour sous fond d'aventures. Nous sommes réellement dans un roman d'action où la guerre peut éclater à tout moment, où 3 royaumes sont sur le qui vive d'une invasion de l'ennemi, où la trahison fait parti du quotidien. Dans l'opus précédent, nous apprenions qu'il y avait 3 peuples distincts, Kimisar, Domoran et Casmun. Trois peuples qui ont connu une grande guerre et essayent de rester à leur place. Mais une guerre froide a éclaté entre Kimisar et Domoran, et dans cet opus on en apprend plus sur Casmun encore soumis à beaucoup de préjugés.
Encore une fois, l'héroine badass Sage va être au milieu de ce chaos politique et essayer de comprendre les hommes qui l'entourent et faire sa propre opinion. Erin Beaty donne la parole aux femmes qui peuvent être un véritable atout dans un commandement. On est face à des hommes de pouvoir qui n'arrivent pas à écouter les sages paroles pour éviter des conflits, des guerres, des erreurs politiques ou de jugements.
On assiste doucement à la naissance de l'amour fort entre Sage et Alex. Ici nous sommes dans une perpétuelle confrontation . le Capitaine Quinn qui verra ressurgir ses plus grosses peurs, celle de devoir choisir entre ses soldats et la femme qu'il aime. Sage qui ne voudra pas écouter la voix de la raison et braver tous les interdits.
Erin Beaty nous fait passer par toutes sortes d'émotion et joue avec nos nerfs. Nous sommes dans l'attente pendant plus de 500 pages. Quand la paix viendra enfin entre ces 3 peuples? Qui sont les traitres? Qui peut perdre la vie pour l'honneur de sa patrie? Sage et Alex seront-ils assez patients car ils doivent attendre l'âge légal pour se marier? Comment Sage vit elle les longues absences de son fiancé? Et surtout quand Sage sera t'elle écoutée par les plus grands?
Sage une héroine hors du commun qui agit avec ses trippes, n'a pas peur de se sacrifier, de se salir les mains. Sage qu'il me tarde de lire les prochaines aventures car on le sait la paix entre ses 3 royaumes ne passera que par elle. Un énorme coup de coeur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
Colibrille
  28 mars 2020
Si j'avais apprécié le premier tome sans être pour autant complètement emballée, je dois dire que c'est chose faite avec cette suite ! Cette fois-ci, je n'ai eu aucune difficulté à me plonger dans l'histoire. L'intrigue est particulièrement prenante, alternant habilement scènes d'action, d'émotion et autres. J'ai été vraiment ravie de la façon dont l'auteure développe son histoire, qu'il s'agisse de la relation entre Sage et Alex, des aventures de leur troupe comme des différents enjeux de leur mission. Mais ce qui m'a le plus plu, c'est de découvrir un nouveau "peuple", celui de Casmun. J'ai vraiment adoré découvrir ce pays ainsi que ses habitants, inspirant le respect. En ce qui concerne les Kimisara, j'avoue avoir été plutôt bouleversée par leur sort. Ceux-ci sont contraints d'entrer en guerre seulement pour pouvoir regagner leur pays, un pays en proie à la famine... J'espère que le troisième tome permettra de réconcilier ce peuple avec les autres. le personnage d'Huzar m'a en tout cas beaucoup plu. Je ne doute pas qu'il saura s'entendre avec Sage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Laurapassage
  11 octobre 2018
La Couleur du Mensonge avait été un coup de coeur et j'attendais forcément avec impatience sa suite, le Parfum de la Trahison de Erin Beaty. Un grand merci aux éditions Lumen pour l'envoi.

« Alex lui avait un jour avoué qu'il craignait par-dessus tout que le nombre de vies qu'il avait prises au combat l'ait transformé en monstre. À l'époque, elle lui avait assuré qu'il n'en était rien, mais, quand elle eut enfin identifié l'expression du prince, elle comprit mieux les craintes du capitaine. Nicholas avait peur d'elle. Il la dévisageait comme s'il voyait en elle un être sanguinaire. Qui sait ? Peut-être avait-il raison. »

Nous retrouvons Sage Fowler, cette héroïne imparfaite et pourtant si intelligente. Son entêtement frappe toujours autant, mais force est de constater une nouvelle fois qu'elle se trompe rarement. Ainsi, son instinct et ses connaissances font d'elle une alliée militaire indispensable. Alexander Quinn, son fiancé, affiche de son côté une nouvelle facette de sa personnalité. Bien qu'il se montrait attentif et attentionné dans le premier tome, dans le Parfum de la Trahison, il devient presque trop protecteur envers sa promise. Clare refait aussi son apparition et de nouveaux personnages fort intéressants et développés interviennent au fil de l'histoire.

Alors que La Couleur du Mensonge se concentrait avant tout sur l'intrigue de l'histoire centrée sur le mensonge, le Parfum de la Trahison se focalise sur… la trahison. Entre tromperies et mystères, Erin Beaty ne change pas de recette pour ce deuxième tome. On ne s'ennuie pas une seconde, mais point de grande révélation ici. L'autrice met l'accent sur le suspens concernant le sort de ses deux personnages principaux et de ceux qui les entourent, les protégeant parfois malgré eux. Mais ce qui m'a le plus tenu en haleine, c'est évidemment toutes les stratégies militaires exposées et mises en avant.

« La préceptrice n'avait pas dit toute la vérité à la reine. Si s'exercer à manier l'épée lui permettait en effet de se sentir plus proche de son fiancé absent, son désir de devenir une meilleure combattante était en réalité bien plus ancien. […] Elle aurait d'ailleurs certainement fini par voler de ses propres ailes après quelques années si au cours de l'été précédent, à Tegann, tout n'avait pas changé. Elle s'était alors soudain sentie impuissante et vulnérable comme jamais. »

En terminant le premier tome, j'avais peur que l'autrice ne trouve pas un avenir pour Sage à la hauteur de ce qu'elle avait déjà vécu. Au fil des pages, j'ai constaté que mes inquiétudes n'avaient clairement pas lieu d'être. le Parfum de la Trahison démarre lui aussi lentement et sûrement pour monter en puissance tout au long du récit. Les courts chapitres se succèdent et je suis toujours en admiration face à l'écriture (et traduction) d'Erin Beaty. Elle a su à chaque rebondissement me passionner par la profondeur, les subtilités et la dimension de son couple phare et de Sage Fowler en particulier. Je salue d'ailleurs encore une fois l'autrice pour les différentes représentations des femmes qu'elle affiche une nouvelle fois dans son histoire.

« Je ne peux pas remplir mon rôle de capitaine correctement si je dois veiller sur toi. »

Le Parfum de la Trahison m'a autant captivée que le premier tome grâce à son héroïne toujours si attachante. Erin Beaty nous passionne une nouvelle fois avec des tromperies, des complots militaires et des destins plus qu'incertains.
Lien : http://laura-passage.com/le-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Nono19
  30 août 2019
Sage Fowler est devenue la préceptrice des enfants royaux et mène une vie facile excepté l'absence de son fiancé, Alexander Quinn, capitaine dans l'armée royale qui lui pèse.

Sage découvre facilement (elle n'a pas les yeux et les oreilles dans sa poche) que le roi a décidé de remettre sur pied l'unité des Norsaris, des combattants d'élite et qu'Alex en est le commandant.

Refusant de se tenir à l'écart, Sage aidée de la reine s'incruste dans la mission secrète de son fiancée afin de veiller sur le prince Nicholas. Mission qui les mènera à la frontière avec les Kimisars et les Casmunis, des peuples dont les intentions ne sont pas toujours claires.

Alex a bien du mal a accepté la présence de Sage pendant que cette dernière lui cache plusieurs informations importantes.
Leur manque de communication risque bien de compromettre leur mission et leur couple.

Ce tome m'a un peu moins tenue en haleine que le tome précédent. Il faut dire que le premier tome m'avait vraiment surprise.
Les malentendus, trahisons, faux-semblants, secrets suivent toujours Sage qui a du mal à jouer franc jeu.
Les deux personnages principaux m'ont parfois irritée : Sage avec ses secrets et Alex avec son incapacité à communiquer.
Le gouffre qui se créé entre eux mettra du temps à se combler.

L'action est toujours présente avec une randonnée dans le désert, des ennemis aux intentions ambiguës, et un complot politique.

Plein de nouveaux personnages font leur apparition surtout des Casmunis dont nous découvrons le territoire et sa cour royale.

Un tome agréable à lire même si j'avais encore en tête le retournement de situation étonnant du premier tome.

Le troisième tome est déjà dans ma PAL.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LeaTouchBook
  31 octobre 2018
Ayant beaucoup aimé La Couleur du mensonge, j'avais hâte de lire le Parfum de la trahison afin de faire plus ample connaissance avec l'univers d'Erin Beaty.

Malgré un début moins rythmé que ce à quoi j'étais habituée avec le premier tome, le Parfum de la trahison se révèle très addictif notamment grâce à une écriture fluide et des chapitres courts. Ainsi les pages défilent et le lecteur prend plaisir à retrouver Sage Fowler.

J'aime énormément ce personnage principal notamment du fait de sa témérité et de son intelligence, elle possède un instinct sûr et de nombreuses qualités qui se révèlent encore une fois très utiles pour cette suite.

Avec ce deuxième tome, Erin Beaty joue avec le lecteur et nos attentes, nous sommes ainsi en plein questionnement face à cette nouvelle intrigue qui se tisse, on découvre progressivement que les rebondissements ne sont pas loin ! Après le mensonge, voici le temps de la trahison...

J'ai préféré cette suite au premier tome notamment du fait du développement des protagonistes, j'avais vraiment envie que l'auteure prenne le temps de les dépeindre, de les mettre en lumière car parfois les intrigues politiques et les stratégies prenaient le pas sur le reste.

En définitive, une suite à la hauteur du premier tome, Erin Beaty est une romancière à suivre !
Lien : https://leatouchbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Livrinaa17
  21 octobre 2019
Ce deuxième tome est un énorme coup de coeur !

Dans le premier tome, on suivait Sage, une jeune femme orpheline de 17 ans. Vivant chez un oncle riche, le seul moyen pour elle de s'en sortir est d'épouser un beau parti...

Malheureusement la tâche s'annonce difficile puisque la jeune fille possède un caractère rebelle. Elle se présente chez une entremetteuse qui s'avoue amusée par le comportement de la jeune fille.

Cette dernière ne va donc pas lui trouver un mari mais lui propose de devenir son apprentie. Sa mission est d'espionner les candidats au mariage en partance pour Concordium.

Mais rien ne va s'avouer facile. Elle va faire la rencontre d'un jeune homme qui va lui solliciter son aide...

Mais la jeune femme va se rendre compte, horrifiée que tous le monde joue comme elle un double jeu !

⚠️ Second tome ⚠️

Ici on retrouve Sage et Alex. Alex est parti en repérage et laisse Sage triste derrière lui.

Alex est hanté par ses démons après la mort de son petit frère Charly... Ses nuits sont mouvementées par le choix de sauver Sage ou une tierce personne.

Il laisse Sage de côté qui ne comprend pas le comportement de son fiancé ! Mais Sage est toujours aussi rebelle et va le percer à jour tout en déjouant ses plans.

On en apprend un peu plus sur les Casmuni et Kimisar dans ce second tome !

L'action est une nouvelle fois plus que présente, vers la fin j'ai eu tellement peur ! Ce qui a rendu la lecture tellement addictive 😭

À titre comparatif, la couleur du mensonge p pourrait bien détrôner ma saga préférée à ce jour qui est Acotar !
J'attends impatiemment le 22 août pour me procurer le troisième tome !

Le seul point négatif pour moi est là fin un peu rapide qui aurait nécessité quelques pages de plus... Mais ça n'en reste pas moins un coup de coeur que je recommande énormément à tous les fans de fantasy !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaurenaLJ
  09 décembre 2018
J'ai trouvé ce second tome un peu en dessous du premier, très long à démarrer, plus plat, et surtout ultra prévisible! Heureusement, les 150 dernières pages ont relevé le niveau, puisque j'ai pu y retrouver tout ce qui m'avait plus dans la Couleur du mensonge ^^ Par contre, autant j'adore Sage, autant Alex m'est sorti par les yeux, d'autant que je déplore la place que prend leur romance, au détriment notamment de l'intrigue principale...
Commenter  J’apprécie          20
Sourisetdeslivres
  04 décembre 2018
→ ATTENTION TOME DEUX RISQUE DE SPOILER ←

Si tu te souviens en février j'avais adoré le premier tome, la couleur du mensonge (chronique ici), j'étais donc très enthousiaste à l'idée de retrouver Alex et Sage, les héros de cette trilogie.

On n'est pas du tout sur la même intrigue que dans le premier tome.
Ici point de mariage à l'horizon. Sage et Alex doivent attendre encore 644 jours avant de pouvoir se marier, c'est une des règles de leur pays. Darnessa n'est plus là.
Sage est devenue, comme elle l'avait toujours voulu, préceptrice, mais pas dans n'importe quelle maison. Sa bravoure lui a valu une place à la cour de Demoran. C'est auprès des deux jeunes princesses qu'elle enseigne désormais tandis qu'Alex lui est capitaine de garnison.
Parti depuis 9 mois, ils se languissent l'un de l'autre, mais, à peine revenu, qu'une nouvelle mission retient Alex.
Les Norsaris, un contingent secret composé des meilleurs soldats, est reformé sous ordre du roi afin de se renseigner sur ce qu'il se fait passe à la frontière de Demoran. Alex Quinn est nommé chef de cette patrouille.
Sage, elle est missionnée par la reine sous un faux prétexte ; accompagner le prince Nicholas dans la campagne menée par Alex, car le roi ne l'a pas mise au courant du véritable but de cette campagne.
Elle sera mandatée comme préceptrice alors que la véritable fonction sera d'espionner Alex et d'en rendre des comptes directement à la Reine.

Espionnage et manigances, les Jeux de dupes continuent même entre le roi et la reine comme dans le premier opus même si l'intrigue est totalement différente c'est une des « marques de fabrique » de l'auteure.
De nouvelles trahisons et surtout une qui pourrait mener à une nouvelle guerre
Erin Beaty aime étaler les pions de son échiquier avant de les faire tomber.
Dissimulation, contre-vérité, impostures, duplicité tu es livrée au jeu du poker menteur. Qui dit vrai ? Qui bluff ?

Du côté des personnages :

Sage va devoir cacher une fois de plus sa véritable identité et devra assumer des fonctions d'ambassadeurs bien malgré elle tout comme Alex qui même s'il risque de déclencher une guerre est en mesure de sauver une nation et de rétablir des alliances perdues il y a des siècles de cela.
Reste à savoir si nos deux amoureux pourront jouer avec les nouvelles cartes qu'on leur a distribuées puisque Alex, lui aussi se fait passer pour un autre que lui.
Notre héroïne fera face à une demande inattendue à laquelle elle ne saura que répondre. Un enjeu énorme est entre ses mains.

On retrouve outre nos héros Clare, Casseck, Luke, Ash
Des nouveaux comme Gramwell, même si on l'avait aperçu dans le premier opus.
Darit, Alanniah ou Lani et Banneth.
Nicholas, jeune prince écervelé, attrape plus de maturité, il joue un rôle central dans ce tome bien que l'héroïne soit Sage.
Elle a un rôle déterminant, elle est sur tous les fronts.
C'est autour d'elle que l'auteure construit son histoire.
Une héroïne forte, complète et réaliste, car non exempte de défaut, dotée d'une psychologie fine, intelligente, elle observe et emmagasine toutes informations susceptibles de lui servir un jour.
Réfléchie, mais aussi très déterminée ce qui la pousse très souvent à foncer au-devant du danger au lieu d'avoir pris le temps de la réflexion. Sa témérité fait d'elle ce qu'elle est.
Son orgueil peut aussi la desservir. Enfin, elle est courageuse, rusée et passionnée.

Le capitaine Quinn craint à chaque instant pour la vie de sa bien-aimée.
Sage est à la fois une faiblesse et une force pour Alex
Et s'il devait choisir entre sauver Sage ou un de ses lieutenants ?
Alex refuse d'admettre les véritables raisons qui le poussent à refuser que Sage les accompagne dans la mission de reconnaissance.
La mort d'un de leur proche dans le précédent opus plane toujours au-dessus d'eux, leur amour est soumis à de nombreuses épreuves.
Alex évite de prendre des risques quitte à rater sa mission afin de ne pas se retrouver confronté au choix qui hante ses nuits et les transforme en cauchemars.
Il en vient à douter de leur amour.
N'est-il pas un danger pour sa fonction ?
Ils ont encore chacun des reproches qui datent de plusieurs mois.
Des non-dits qui nuisent à leur relation. Ils sont trop orgueilleux pour s'avouer réellement leur tristesse ou leurs émotions.
Arriveront-ils à se pardonner, mais avant tout se pardonner à eux même ?
Pourront-ils enfin se retrouver ensemble sous leur identité exacte ?

L'écriture de Erin Beaty est fidèle à son premier tome, des chapitres courts, beaucoup de méandres politiques.
Un style fluide malgré les ordres de mission, les enjeux, les plans, les diverses tactiques et la diplomatie.
Erin Beaty te rappelle subtilement les faits de l'opus précédent, ils sont disséminés dans les lignes de ce livre-ci. Tu n'es perdu à aucun moment.
La fin et le rappel des personnages rencontrés dans le tome 1 laissent présager que nous les retrouverons certainement dans le prochain tome.
Il manque toutefois un peu de piment dans ce deuxième livre.
Je déplore que Darnessa et tout ce qui tournait autour d'elle ne soient pas du tout présents.
Néanmoins, Huzar est un personnage qui apparaît de-ci de-là ici et qui pourrait s'avérer bien intéressant pour la suite.
Les kimisars préparent toujours leur invasion, mais à part par le biais de Huzar ce point n'est que peu développé en tout cas au début. Sûrement pour qu'Erin Beaty puisse faire du troisième tome un tome haut en « bataille » ?

Si j'ai dans l'ensemble aimé ma lecture, je trouve cependant « le parfum de la trahison » un cran en dessous de son prédécesseur.
Les intrigues politiques, l'intrigue politique traînent en longueurs.
Tu as moins de rebondissements enfin les caractères de Sage et Alex sont moins savoureux.
Je dirais de leurs échanges, en tout cas de certains pas de tous, qu'ils sonnaient creux, ils n'étaient pas aussi fort en émotion que dans « La couleur du mensonge ». Même pour les dialogues entre Alex et ses amis Cass et Ash ou Sage envers Clare.
Sage comme Alex, ils ont parfois un comportement enfantin qui te fera lever les yeux au ciel ou te donnera envie de les secouer ou même de leur donner une bonne claque histoire de remettre leurs idées en place.

Ce ne sont, à mes yeux, que des petits défauts, rassure-toi c'est une saga de Fantasy que je te conseille.
Je reste juste honnête envers moi et envers toi. Les intrigues et manipulations étaient plus angoissantes et le suspens fort présent dans l'opus précédent.
Dans ce tome, ça l'est aussi, mais beaucoup moins, pas constant en tout cas.
Suffisamment quand même pour que je dévore ce livre en quelques heures.

En bref

Un second tome en dent de scie, l'action peine à se mettre en place.
Une fois qu'on a dépassé je dirais 200 pages, tout s'enchaine très vite pour redescendre quelque peu, mais pour nous donner un final grandiose sans nous laisser sur un cliffhanger horrible.
3 rois : Ragat, Raymond et Banneth, 3 nations ennemies, les kimisars, les casmunis et les demorans.
Une guerre imminente. Une alliance, des invasions ?
Des accords de paix sont-ils encore possibles ?
C'est ce qui nous attend, je pense, dans le troisième tome.
L'amour de Alex et Sage sera encore soumis à l'épreuve de la distance et sûrement d'autres embûches qui se dresseront sur leur chemin.
De nouveaux personnages font leurs apparitions. Ils sont très intéressants et attachants, ils me tardent de retrouver ces coeurs nobles.
J'ai adoré Banneth, Grit et Lani et Huzar, lui, titille ma curiosité.

Je salue une fois de plus la rapidité de traduction des éditions Lumen. En VO, il est paru en juillet 2018 !!


Lien : http://unesourisetdeslivres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Eden1487
  12 avril 2020
À cause de certains avis mitigés, j'ai traîné à lire ce second tome.

Je n'aurais pas dû car j'ai énormément apprécié ma lecture !
Lien : https://aucoindeden.blogspot..
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1531 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre