AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782371021532
Éditeur : Lumen (15/02/2018)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 177 notes)
Résumé :
Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s'en sortir ? Faire un beau mariage. Elle se présente donc chez une des entremetteuses chargées de l'évaluation du potentiel de chaque candidat – des femmes qui font et défont les fortunes d'une famille, d'une région, d'un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, elle échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (76) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  25 novembre 2019
Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en commençant cette trilogie et la première chose qui me vient à l'esprit c'est qu'elle sort du lot par son originalité et son "inclassabilité"...
L'histoire se passe au début du VI siècle dans un royaume imaginaire assez hostile. Ça commence un peu comme une dystopie .On ne peut pas parler de fantasy ou de genre fantastique, car pour l'instant , tout est rationnel ( je n'ai croisé aucune bébette, aucune magie...). L' époque et la façon dont c'est raconté ferait pencher la balance vers le conte...
Et donc, il était une fois (!) ... une jeune fille recueillie par sa tante et son oncle par alliance , Sage, qui est présentée à une marieuse. Le caractère de la belle, son intelligence, et son aptitude à passer inaperçue , la font recruter par l'entremetteuse qui décide d'en faire son assistante.
Cette année (comme tous les cinq ans) a lieu à la capitale, le Condordium , sorte de marché au mariage. Dans ce royaume , c'est les marieuses qui font la pluie et le beau temps, organisant des unions où argent et pouvoir s'échangent par le bais des jeunes filles aux dots bien fournies.
Sage sera chargée d'escorter avec sa " patronne" , les jeunes filles et de consigner par écrit tous les renseignements qui passeront à portée de ses oreilles, sur les filles, les soldats les accompagnants, leurs familles, les châteaux où elles sont hébergées...
Son boulot : espionner. Mais elle n'est pas la seule à jouer à ce petit jeu, car le pays voisin menace d'une invasion et sur le chemin, les dangers sont nombreux.
Mêlant habilement des histoires de " filles" à la guerre, au danger, à la trahison, aux attaques, Erin Beaty nous propose une histoire haletante. Les pages se tournent toutes seules . Son héroïne a un sacré caractère, les personnages évoluent et ne sont pas forcément au début , ce qu'ils sont à la fin. Le fait que l'histoire se passe au VI siècle a un charme fou à cause des moeurs, des vêtements, des châteaux , des moyens de locomotion.
Ce roman débute sur un festival d'actions, aucun répit pour Sage et ses partenaires.
Une trilogie qui s'annonce prometteuse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4810
basileusa
  02 mai 2018
C'est rare que j'achète un grand format qui vient de sortir lorsque je ne connais pas l'auteur ! Mais j'ai vu de bonnes critiques passer sur le site et puis la couverture était sympa alors pourquoi pas !
Et il se trouve que j'ai vraiment aimé ce premier tome. On est dans une ambiance époque moderne,sans technologie,dans un monde où les mariages arrangés sont la norme pour la noblesse. Sage n'est pas noble mais a été élevé par son oncle riche, qui lui permet de rencontrer une célèbre marieuse. Sage étant un garçon manqué, la marieuse lui propose plutôt de devenir son assistante. La voilà donc embarquée dans un voyage pour accompagnée des jeunes filles prêtes à marier,escortés par des soldats car les tensions sont grandes avec le peuple voisin....
Il est beaucoup question de fausses identités et d'espionnages autour de ce voyage et parfois je ne savais plus bien qu'elle était le réel objectif des uns et des autres ! Mais peu importe, tout s'éclaire au fur et à mesure et les complots à déjouer sont nombreux et tiennent en haleine ! J'ai beaucoup aimé le personnage de Sage ,elle a de la répartie et ne se soucie pas de ce qu'on pense d'elle. le capitaine Quinn est un personnage plus classique mais attachant .
Ce roman se lit tout seul et je me demande ce que sera la suite (que je vais m'empresser de lire) car ce premier tome peut pratiquement se suffire à lui-même.
Merci à Frisouille de l'avoir sorti de ma PAL dans le cadre de la pioche de mai !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Gaoulette
  09 novembre 2018
Depuis le temps que je voulais découvrir ce roman fantasy de chez Lumen, j'ai attendu le tome 2 pour me lancer, cela évite d'être impatiente et la frustration…
Aucun regret d'avoir attendu. Erin Beaty dont c'est le premier roman nous offre un conte pour adolescent complet avec tout ce qu'il faut pour attirer les petits et les grands. Cependant, un public visé plus à partir de 15 ans car il faut bien mémoriser les contrées lointaines et les manipulations politiques.
Alors que nous propose Erin Beaty? Nous avons Sage, une jeune fille rebelle, orpheline, élevée par son oncle et sa tante de la haute bourgeoisie. A 16 ans, selon la loi, les filles de la haute doivent être mise au mains de la marieuse professionnelle Darnessa pour que celle ci lui trouve un mari qui accomplit certaines conditions. Un mariage non validé par la marieuse et un mariage hors la loi et donc un enfant illégitime. Sage est issue de ce genre d'union. Elle devra cependant passer par ce stratagème mais rien ne se passera comme prévu et elle se retrouvera apprentie pour l'entremetteuse et devra accompagner tout la floppée au Concordium pour la grande cérémonie des couples. Sage va devoir observer tout ce petit monde et va vivre sa plus grande aventure.
Erin Beaty nous propose une immense aventure auprès de Sage et Alex le capitaine d'escorte et Ash le cocher. Erin Beaty est une magicienne et une conteuse hors pair. Elle manie à la perfection sa narration et fait jongler selon les situations dans les pensées de ce trio. Elle donne un très bon rythme à son roman. Un véritable road trip où tout le monde ment à tout le monde et Sage va déceler le vrai du faux. Qui dit manipulation politique dit aussi danger. Un roman à suspense où on se demande quand la guerre va éclater…. D'ailleurs le premier roman d'Erin est addictif et haletant car le danger se profile doucement mais surement et à chaque page on en veut plus. Pour moi, c'est un sang faute pour un premier opus en roman fantasy. Une mise en scène parfaite avec l'art de la guerre, les enjeux politiques et les secrets de la hautes sociétés. On s'attache tout au long de la lecture à tous les personnages car l'auteur arrive à les rendre réels à nos yeux. Un petit coup de coeur pour Charlie.
Un premier tome parfait, tout y était pour mon plus grand bonheur. Il y avait du rythme, du mystère, de l'émotion et même un petit pseudo triangle amoureux qui m'a agréablement surprise.
Une héroïne badass attachante, très intelligente, une sorte de garçon manquée qui s'assume. Elle charmera tout son petit monde.
Un premier tome qui se finit à lui tout seul si on ne veut pas continuer. Mais moi j'ai envie de connaitre l'évolution professionnelle de Sage et si elle sera patiente pour A... Vont-ils avoir une célébration sans accroc? Affaire à suivre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Sourisetdeslivres
  20 février 2018
Sage est orpheline. Elle vit chez son oncle depuis le décès de son père en étant la préceptrice de ses cousins.
À Demora, toute jeune fille de bonne famille ayant atteint l'âge de 16 ans se voit obligée d'aller voir une marieuse.
Ce n'est pas du tout du goût de Sage qui a soif d'apprentissage, de lecture, elle ne veut certainement pas se marier à un homme qu'elle ne connaît pas, mais épouser un homme qu'elle aime comme ses parents qui eux, même si sa mère a été bannie de sa famille en ne respectant pas la règle, ont fait un mariage d'amour.
La présentation à dame Darnessa, l'entremetteuse la plus célèbre, tourne en catastrophe, car Saga n'a pas sa langue dans sa poche. Malgré tout, ce rendez-vous pris contre son gré débouchera sur une proposition inattendue : Darnessa lui propose de devenir son apprentie et de l'accompagner au Concordium, une fête qui a lieu tous les 5 ans où sont célébrés les mariages des plus nobles familles et des plus beaux partis. Sa mission : espionner les futures mariées pendant le voyage, comprendre qui est qui, leurs aspirations, leurs défauts, leurs valeurs, leurs caractères.
Pour accompagner le convoi de jeunes filles nobles ; le général Quinn envoie son fils Alex , capitaine de l'armée, pour surveiller le long chemin jusqu'à la capitale et protéger les futures mariées en effet, ils ont surpris des mouvements de troupe ennemie à plusieurs reprises.
Je ne t'en dis pas plus sur le pitch du roman. Tu as là l'essentiel.
J'ai vraiment adoré ce roman ; je l'ai dévoré, l'écriture fluide ; les manipulations, les mensonges et les chapitres courts ont encore renforcé mon envie de continuer à tourner les pages avidement pour savoir où tout cela allait me mener, car, vois-tu, Sage est un personnage extraordinaire.
Si elle accepte d'être l'apprentie de Darmessa c'est dans l'espoir de rencontrer des riches familles et redevenir préceptrice.
Elle est avide de savoir et connaissances de plus, elle est bien loin des inquiétudes de ces oies blanches pour qui elle va devoir trouver le meilleur arrangement.
Je t'en parlerai plus loin.
Les jolies robes, les bals, les coiffures et le maquillage, très peu pour elle, elle ce qu'elle veut c'est grimper aux arbres, monter à cheval et ne pas être protégée dans ce maudit chariot, entourée de froufrous.
De plus, ces filles ne font que lui lancer des piques étant au courant du passé de sa mère et du métier de son père qui était simple fauconnier.
Dans le monde créé par Erin Beaty tout tourne autour de l'argent et de la situation familiale je t'en parle ensuite.
Pour en revenir à Sage, perspicace et observatrice, ayant bonne mémoire et comprenant très vite grâce à une gestuelle les caractères des gens, ses talents vont finalement bien lui servir et l'aider dans sa tâche.
Si, oui, on peut dire que ce sont des mariages arrangés, les rôles des entremetteuses sont en fait bien plus importants. Elles ont entre leurs mains les mariages des dirigeants, elles savent avec qui faire alliance ou pas, mais regardent aussi à ce que les couples, malgré tout, aient des points communs pour avoir un mariage qui les rendent heureux.
Darnessa, très manipulatrice, va demander à Sage de se renseigner sur la véritable raison de la présence de l'armée et se renseigner sur les hommes qui les accompagnent. Elle pourra ainsi soit chevaucher ou s'asseoir à côté du cocher Ash Carter.
Peu à peu, ces deux-là s'entendent et des sentiments naissent, mais dans ce livre il te faudra te méfier de tout et de tous les protagonistes.
C'est à un jeu d'échecs que l'auteure joue avec toi, je me suis fait avoir en beauté.
Sage a un rôle majeur dans ce roman tout comme le capitaine Alex Quinn.
Au fur et à mesure, elle se verra confier des missions d'espionnages par le capitaine qui a vu en elle beaucoup d'aspects qui pourraient lui rendre service. Si elle ne porte guère le capitaine dans son coeur, elle fera ce qu'on lui demande bien heureuse de pouvoir faire autre chose que parler avec les pestes. Ce n'est gentil, mais c'est le mot ; ces filles dénigrent tout le temps Sage, la seule qui est gentille et deviendra son amie est Clare.
Ne t'attends toutefois pas à en savoir beaucoup sur les futures mariées, ce que l'auteure met en avant c'est la stratégie militaire ; les mensonges et manipulations, les coalitions, les ententes et cette guerre sous-jacente.
Le capitaine Quinn arrivera-t-il à déjouer les plans d'un personnage dont je tais le nom pour éviter de te révéler de trop.
Concernant les autres protagonistes, j'ai adoré Charlie, Clare, Darnessa et Cassek.
Au final, les personnages qui agissent dans ce premier tome ne sont pas nombreux, mais suffisants pour que tu sois pris au piège de la toile d'araignée que l'auteure a tissée pour toi. Bien mal t'en prendras de croire que tu as tout compris, tout comme Sage d'ailleurs. Elle est au centre de tractations qui la dépasse de loin.
C'est assez difficile à expliquer, mais si l'enjeu de départ est ce Concordium et les mariages arrangés ce qui va surtout t'embarquer ce sera de démêler le vrai du faux.
La belle histoire d'amour aussi et ce juste dosage entre stratégie militaire, rebondissements, retournements de situations. J'ai été saisie et émue ; j'ai eu le coeur serré et les papillons dans le ventre, j'ai été en colère, mais tout a été savamment orchestré pour qu'aucune des situations ne prenne le pas sur l'intrigue principale qui est quand même cette guerre latente, la révolte des territoires qui entoure le territoire de Crescera.
Le tome deux nous réserve à mon avis bien des surprises, l'auteure n'a certainement pas fini de distribuer ses cartes.
La fin ne se termine pas sur un cliffhanger horrible, mais j'ai tellement envie de retrouver Sage. Une héroïne qui se moque des conventions, têtue, rancunière et fière, elle n'est pas prête à rentrer dans le moule et ne le serra jamais. Son père lui a appris la liberté et elle compte bien la garder, mais quand l'amour s'en mêle... qui peut vraiment dire ce qu'il va se passer ?
Pour moi, il n'y a eu aucun temps mort, j'ai été entraînée dès le début du roman. L'équilibre est parfait entre la romance et l'intrigue politique.
Une saga que je ne peux pas classer en dystopie ni en fantasy, c'est un Young Adult qui mélange plusieurs genres, mais Erin Beaty réussi à relier à merveille le tout. C'est une lecture intense et très bien écrite.
Beaucoup de choses arrivent à beaucoup de personnages, mais l'auteure réussit à les relier de manière efficace pour que tu comprennes tout même si je suis certaine que tu seras dupe toi aussi, à un moment ou l'autre, sauf si tu te montres plus intuitive comme Sage.
Attention, tu es dans une société patriarcale, je sais qu'au premier abord les femmes ont l'air d'avoir peu d'intérêt et dans un sens c'est vrai, mais pas quand on comprend le tout ;)

Je crois que tu as compris que j'ai adoré cette lecture.
Un livre YA vraiment original qui change de ce qu'on a l'habitude de lire et qui plaira à un grand nombre de lecteurs.
Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ashallayne
  07 décembre 2018
J'ai adoré ce roman et l'ai lu d'une traite !
L'histoire a lieu dans un monde imaginé par l'autrice, à une époque médiévale.
On suit Sage, une orpheline recueillie par son oncle et sa tante. Mais elle n'aime pas sa vie chez eux, trop contraignante. Elle rêve d'indépendance, aussi quand son oncle s'apprête à lui annoncer une grande nouvelle peu après ses seize ans, elle espère qu'il lui donnera son accord pour qu'elle devienne apprentie en ville. Mais pour son plus grand malheur, son oncle projette en fait de la marier en la confiant à l'entremetteuse de la région. Dans ce pays, les mariages arrangés sont la norme, et les gens préfèrent faire confiance aux entremetteuses pour leur trouver le partenaire idéal.
Même si Sage refuse de se marier, surtout s'il s'agit d'un mariage arrangé, elle essaie de se convaincre que c'est la meilleure solution et la meilleure marque de reconnaissance qu'elle puisse témoigner à son oncle et sa tante, qui l'ont prise en charge alors que ses parents étaient devenus des parias après leur mariage non conventionnel (elle était riche, lui un simple fauconnier).
Mais l'entrevue avec l'entremetteuse tourne au fiasco et les vélleités matrimoniales de l'oncle de Sage se refroidissent bien vite.
Tout aurait pu s'arrêter ici, mais Darnessa, l'entremetteuse, propose à Sage de devenir son assistante. Bien que ce métier la répugne, Sage accepte en désespoir de cause.
D'un autre côté, on suit des soldats en mission de reconnaissance qui traquent des envahisseurs. Croyant bien faire, ils les éliminent, mais réalisent ainsi une grosse erreur stratégique.
Pour punir son fils Alexander Quinn, qui est le capitaine de l'expédition, le général lui ordonne d'escorter les candidates au Concordium (une sorte de grosse cérémonie de mariages arrangés qui a lieu tous les cinq ans) choisies par l'employeuse de Sage, jusqu'à la capitale. En réalité, le général mandate son fils pour qu'il enquête sur les agissements des d'Amiral, ancienne famille royale déchue soupçonnée de comploter contre la couronne.
C'est ainsi que les deux protagonistes vont se rencontrer, mais sous couvert de fausses identités.
Sage va se faire passer pour une jeune fille à marier afin de récolter des informations sur les personnes "mariables" ou prochainement "mariables" pour le compte l'entremetteuse.
De son côté, Alex se fait passer pour un cocher sous le nom d'un ami et camarade habituellement désigné pour le rôle d'espion, Ash Carter.
En parallèle, de plus en plus d'intrus sont repérés dans les parages, et les inquiétudes d'une trahison s'avèrent de plus en plus fondées...

Il s'agit d'un roman young adult avec un brin d'enjeux politiques et pas mal d'éléments militaires.
Au début, j'étais un peu perdue, ne sachant plus qui était qui, qui savait quoi avec tous ces mensonges et ces demi-vérités, et j'avais du mal à démêler le vrai du faux. Peut-être que je suis juste étourdie, mais ce n'est qu'après les deux cents premières pages que j'ai enfin compris avec certitude qu'Ash n'était pas Ash, mais bien Alex, ce qui était tout de suite plus cohérent, compte tenu des points de vue du roman. Ça m'a donc un peu dérangée dans ma lecture et mis le cerveau en charpie, ce qui fait que j'ai bien envie de relire ce roman pour avoir une vision plus nette de l'histoire.
L'univers, quoique pas assez développé (on parle parfois de "jour de l'office" et les personnages invoquent un "Doux Esprit", mais on ignore tout de cette religion, vu que l'histoire a lieu dans un monde fictif), est plutôt captivant, même si je n'aimerais pas y vivre. J'ai tout de suite adhéré au cadre médiéval, mais j'ai rongé mon frein en ce qui concerne les mariages arrangés.
Les personnages centraux sont bien entendu Sage et Alex, et j'ai adoré les voir se chercher puis finalement se trouver. J'ai un côté fleur bleue, oui et alors ?
Mais les personnages secondaires sont aussi intéressants, surtout Charlie, l'adorable petit frère, et Casseck, le clown.
Certains passages de l'histoire sont un poil trop optimistes pour moi, et même si un personnage "gentil" finit par mourir, globalement tout se passe plutôt bien. Enfin, des lectures comme ça, ça fait du bien de temps en temps, et j'en avais justement besoin à ce moment-là !
J'ai relevé des coquilles, des répétitions de mots à la suite, des erreurs de conjugaison, des tournures de phrases un peu bizarres. Certes il n'y en avait pas tant que ça, mais plus que dans la plupart des romans. Donc si quelqu'un de Lumen passe par-là, pensez à une correction si ce n'est pas déjà fait ;)
En tout cas, j'ai hâte de lire le tome suivant, parce que je suis tombée en amour pour Quinn, qui es décidément trop adorable avec sa chérie !
C'est donc un livre que je recommande aux personnes qui veulent lire une histoire d'amour dans un univers différent, avec une intrigue politique et militaire en toile de fond.
Et n'ayez pas peur, même si le livre fait 500 pages, c'est écrit gros, les chapitres sont cours et les pages se dévorent !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Nono19Nono19   30 octobre 2018
- Vous êtes persuadé que c'est parce que vous aimez ça, termina la voix de Sage pour lui. Que vous êtes devenu un monstre.
- Oui, répondit-il en croisant le regard de la jeune fille, terrifié qu'elle le voie sous ce jour.
- Ce n'est pas le cas, dit-elle avec un doux sourire.
- Comment pouvez-vous être si sûre de vous?
Elle avait si bien su lire en lui jusqu'à présent. Peut-être avait-elle raison là aussi?
- Parce que vous vous en souciez encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
echosdemotsechosdemots   19 février 2018
Les forgerons façonnent l'acier à leur guise, mes consœurs et moi-même en faisons autant avec les hommes et les femmes. Nous ne sommes pas les seuls, d'ailleurs. Acteurs et conteurs se jouent de leur public eux aussi.
Commenter  J’apprécie          50
AkatsukiIkariAkatsukiIkari   25 août 2019
Mon père m'a enseigné un jour que certaines bêtes ne sont pas faites pour être apprivoisées, lança-t-elle en rongeant ses jolies ongles vernis. Elles n'en sont pas méchantes pour autant, seulement trop sauvages.
À sa grande surprise, la marieuse lui adressa un sourire.
Eh bien, jeune fille, je crois que pour la première fois de votre vie, vous vous voyez vraiment telle que vous êtes.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   28 mars 2020
Sage avait accepté ce travail auprès de maîtresse Rodelle par pur désespoir et si Darnessa ne cessait de lui répéter qu'elle était doué pour ce métier, la jeune fille se demandait souvent si elle avait pris la bonne décision. Elle commençait pourtant à comprendre qu'elle n'avait jamais pris meilleure résolution de toute sa vie. Il s'agissait là de son premier pas vers la liberté.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   28 mars 2020
- Pourquoi ne vous êtes-vous vous jamais mariée, Darnessa ?
- Parce que, comme toi, je suis beaucoup trop exigeante, répondit l'entremetteuse avec un clin d'œil.
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1567 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..