AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782259192460
218 pages
Plon (24/03/2000)
4.33/5   3 notes
Résumé :


Une patrie, c'est d'abord une langue. Nous entretenons avec celle-ci des rapports passionnels, nous lui accordons un statut particulier, nous lui confions le soin d'exprimer nos souvenirs, nos peurs et nos espoirs. Pourtant, nous esquivons les questions essentielles qu'elle nous force à poser.

C'est pourquoi j'ai voulu consacrer ce livre à répondre aux interrogations que m'ont soumises les élèves comme les parents, les étudiants bardé... >Voir plus
Que lire après Le propre de l'homme : parler, lire,écrireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
J'ai vraiment beaucoup aimé lire ce bouquin écrit très simplement par un linguiste qui dépasse la langue et le langage pour ouvrir à la communication et plus encore la relation, la rencontre de l'autre. Finalement, c'est dans cette dimension que "Le propre de l'homme" est envisagé : s'approprier un outil de connaissance de soi et du monde, permettre le jeu de la confiance et accéder à un enjeu de pouvoir aussi. La dimension du langage écrit est peu développée sauf dans ce qu'il apporte d'ouverture, d'apprentissage et d'enjeu social. Peu importe, le discours de l'auteur Alain Bentolila m'a vraiment parlé, racontant avec sincérité des anecdotes de l'enfance de sa propre fille, dans toutes les étapes de son accession au langage et à l'autonomie de pensée. En outre, j'ai relevé quelques bonnes citations où se croisent le langage, le réel et l'imaginaire, les critiques et les croyances, et où se développe tout le parcours de notre humanité, intime, sociale et politique.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Je suis intimement persuadé que la parole et l’écriture sont la seule vraie réponse, le seul remède honorable contre le doute fondamental qui taraude notre esprit : qu’est-ce qui fait que je suis moi et pas seulement un système complexe de cellules, un agencement astucieux d’organes ? Je suis celui qui dit et qui écrit, en disant et en écrivant, laisse dans l’intelligence de l’Autre une trace qui, pour être maladroite et sans réelle beauté, est une preuve tangible de mon existence. Je suis celui qui a entendu l’Autre, celui qui l’a lu ; et ces traces laissées dans ma propre pensée ont fait ma singularité et ma cohérence.
Commenter  J’apprécie          20
Un enfant n’apprend pas le langage en grandissant ; c’est au contraire le langage qui le fait grandir. (…) Je dirais volontiers qu’un enfant, lorsqu’il conquiert le langage, reproduit en quelques années le parcours que les premiers « hommes parleurs » ont mis infiniment de temps à tracer. Ce sont dans leurs pas qu’il met les siens, ce sont les mêmes impasses dont il s’échappe, c’est la même ambition qui le porte. Chaque enfant, balbutiant ses premiers mots, célèbre le projet de l’homme d’imposer par le verbe sa pensée au monde. Créateur bien plus qu’imitateur, découvreur plutôt que suiveur, il construit sa langue et ne reproduit pas celle des autres. Bien sûr, il s’appuie sur le modèle d’une langue constituée mais, ce modèle, il ne le décalque pas, il le comprend dans ses finalités et ses mécanismes. Il n’obéit pas servilement à une programmation génétique, il répond à l’appel ancestral du verbe.
Commenter  J’apprécie          10
L’humain commence au moment où des êtres vivants décident collectivement d’imposer par le verbe leur pensée au monde ; le jour où, ne se contentant plus de dire le monde qu’ils perçoivent, ils se donnent l’ambition de l’interpréter, de le transformer et surtout de créer d’autres mondes par la force du verbe. L’humain commence à l’aube de la bataille engagée pour dépasser les contraintes de l’espace et du temps ; le jour où s’ouvre le paradigme du futur et du passé ; le jour enfin où cet être vivant et mortel ose dire l’infini et l’éternel. Être ici et dire l’ailleurs, être maintenant et dire « demain », « hier » ou … « peut-être » ; être ici et maintenant et dire « partout » et « toujours » : tel est l’extraordinaire pouvoir du verbe humain.
Commenter  J’apprécie          10
Comprendre, c’est fabriquer de l’intime avec du conventionnel. (…) Comprendre, c’est ainsi répondre à une sollicitation extérieure, exprimée sur le mode conventionnel, par la construction d’une représentation qui n’appartient qu’à moi. La même phrase déclenchera autant de représentations qu’il y aura d’interlocuteurs, et, cependant, toutes ces représentations, aussi différentes soient elles, auront plus de choses en commun entre elles qu’avec celles qu’aurait déclenchées une autre phrase. C’est là la dimension paradoxale de la communication : nous avons à interpréter, au plus profond de nous-mêmes, la partition d’un autre.
Commenter  J’apprécie          10
Toutes les langues ont la même ambition : permettre à l’homme d’être l’interprète du monde, et non d’en être le miroir fidèle ; par la parole, l’homme est du côté des créateurs, et non des créatures. Le monde parlé n’est pas le monde perçu : c’est le monde transformé par le pouvoir de l’intelligence humaine ; c’est un monde que l’homme soumet à l’autorité de sa pensée.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Alain Bentolila (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Bentolila
Attention !!! Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donnent rendez-vous chaque samedi à 14h00 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • • Peindre la pluie en couleurs de Aurélie Tramier aux éditios Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/peindre-la-pluie-en-couleurs.html • Bien-Aimée de Aurélie Tramier aux éditions Hachette Fiction https://www.lagriffenoire.com/bien-aimee.html • L'art de "trumper": Ou comment la politique de Donald Trump a contaminé le monde de Anne Toulouse aux éditions du Rocher https://www.lagriffenoire.com/l-art-de-trumper-ou-comment-la-politique-de-donald-trump-a-contamine-le-monde.html • La Maison aux sortilèges de Emilia Hart et Alice Delarbre aux éditions Les Escales https://www.lagriffenoire.com/la-maison-aux-sortileges.html • Une femme debout de Catherine Bardon aux éditions Les Escales https://www.lagriffenoire.com/une-femme-debout.html • La Fille de l'ogre de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/la-fille-de-l-ogre-1.html • Les Déracinés de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/les-deracines.html • Les filles peuvent le faire aussi / Les garçons peuvent le faire aussi de Sophie Gourion et Isabelle Maroger aux éditions Gründ Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/les-filles-peuvent-le-faire-aussi-les-garcons-peuvent-le-faire-aussi.html • L'Inconnue du portrait de Camille de Peretti aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/l-inconnue-du-portrait.html • Melody de Martin Suter aux éditions Phébus https://www.lagriffenoire.com/melody.html • Pour que chantent les montagnes de Phan Que Mai Nguyen aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/pour-que-chantent-les-montagnes-1.html • Là où fleurissent les cendres de Nguyen Phan Que Mai et Sarah Tardy aux éditions Charleston https://www.lagriffenoire.com/la-ou-fleurissent-les-cendres.html • Parler sexe: Comment informer nos ados de Israël Nisand aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/parler-sexe-comment-informer-nos-ados.html • le prisonnier de B.A. Paris aux éditions Hugo Thriller https://www.lagriffenoire.com/prisonniere-2.html • Neil Armstrong et Iouri Gagarine: Deux vies, un rêve de
+ Lire la suite
>Philosophie et théorie>Psycholinguistique>Acquisition du langage : voir aussi 418.007 pour l'étude et l'enseignement du langage (6)
autres livres classés : AcquisitionVoir plus


Lecteurs (9) Voir plus



Quiz Voir plus

Philosophes au cinéma

Ce film réalisé par Derek Jarman en 1993 retrace la vie d'un philosophe autrichien né à Vienne en 1889 et mort à Cambridge en 1951. Quel est son nom?

Ludwig Wittgenstein
Stephen Zweig
Martin Heidegger

8 questions
163 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophes , sociologie , culture générale , cinema , adapté au cinéma , adaptation , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}