AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le boiteux de Varsovie, tome 1 : L'étoile bleue (10)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Gwen21
  19 janvier 2014
Avec "L'étoile bleue", notre "Alexandre Dumas en jupons" a ouvert la voie à une saga qui semble sans fin puisque cette année encore, cette intarissable graphomane a publié le treizième volet des aventures du séduisant Aldo Morosini.

Qui est Aldo Morosini ?
Notre héros est un antiquaire fictif dont la réputation universelle s'est forgée sur la base de sa profonde connaissance des joailleries anciennes. Ce prince vénitien est en effet un spécialiste reconnu pour tout ce qui touche aux pierres précieuses. Entouré de sa bande d'acolytes aussi téméraires que dévoués, c'est un collectionneur patenté dont le but est, dans un premier temps, de mettre la main sur quatre joyaux manquants qui étaient fichés avec huit autres sur le pectoral du Grand Prêtre du Temple de Jérusalem, comme l'attesterait la toile du Titien illustrant la "Présentation de Marie au Temple".

"L'étoile bleue" dont il est ici question est la première pierre manquante de ce puzzle, joyau auquel le prince Morosini est particulièrement attaché puisqu'il a appartenu à sa mère assassinée (sans doute pour le seul motif d'en avoir été la détentrice).

S'il avait collectionné les figurines de chat en porcelaine ou les échantillons de parfum, nul doute que la quête de notre héros vers de nouvelles acquisitions d'exception ne l'aurait pas ainsi mené sur les routes d'Europe mais le voici lancé dans un étonnant périple, prélude à d'autres aventures, chaque tome de la saga correspondant à la recherche d'une nouvelle pierre précieuse.

Un brin de suspense, beaucoup d'action, une dose de mystère et un soupçon d'amour et vous tenez là un cocktail romanesque et historique qui vous sortira de vos sentiers battus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
isajulia
  11 avril 2013
Après la Première Guerre mondiale, le prince Aldo Morosini est de retour dans son palais de Venise. Ruiné, il décide de devenir antiquaire spécialisé dans les joyaux anciens.
Quelques temps après, ayant acquis un solide réputation, il est contacté par un homme mystérieux surnommé "le boiteux de Varsovie". Celui-ci le charge de retrouver quatre des douze pierres du pectoral du Grand Prêtre du Temple de Jérusalem. Ces joyaux maudits, un saphir, un diamant, une opale et un rubis n'ont semé que mort et malheur depuis qu'ils ont été volés.
La première pierre à retrouver est l'Etoile Bleue, qui appartenait à la mère d'Aldo, assassinée lors du vol.
Le prince antiquaire, qui souhaite se venger et découvrir l'assassin de sa mère, accepte la mission du boiteux. C'est alors qu'une aventure dangereuse et difficile va commencer...

Premier tome des aventures d'Aldo Morosini, l'Etoile Bleue est riche en rebondissements. Ce premier volet commence sur les chapeaux de roues, l'histoire se met en place avec cohérence et l'on fait la connaissance des futurs compères du prince antiquaire qui l'aideront dans ses prochaines aventures. Cette saga mêle avec brio amour, suspense, trahison et histoire. Je suis fan des aventures d'Aldo, je me passionne pour les récits ayant un rapport avec les joyaux dit "maudits".Grâce à la saga du boiteux j'ai appris une foule de détails sur les pierres et leur histoire.
C'est du Benzoni dans toute sa splendeur, c'est excellent et on en redemande. A lire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
mara
  17 mars 2016
Alors que Juliette Benzoni vient de nous quitter, j'ai eu envie de me replonger dans le début des aventures d'Aldo Morosini. Et j'ai pris beaucoup de plaisir à cette relecture.

On retrouve un jeune Aldo avant toutes ses aventures avec Adalbert. le prince rentre à Venise après la première guerre mondiale pour trouver sa mère décédée et sa fortune au plus bas. Et un saphir familiale a été volé. Pour renflouer ses caisses et espérer retrouver son bien, Aldo décide de devenir antiquaire, spécialisé dans les pierres précieuses. Quant 4 ans plus tard, il accepte un rendez-vous avec un mystérieux juif, il ne s'imagine pas que sa vie allait changer à tout jamais…

Ce premier tome pose les bases de la saga. On y découvre les fondamentaux, les personnages qui vont nous suivre durant les 15 tomes de la saga. Il est intéressant de voir les premières interactions entre les différents personnages quand on sait quelles seront les relations plus tard. C'est avec une certaine émotion que j'ai relu ce tome, j'ai tout de suite été entrainée dans l'histoire. J'avais oublié certains détails, mais d'autres non. Je n'ai pas ressenti de lassitude à cette relecture. Et il me tarde de relire la suite!
Lien : http://lemondedemara2.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Alexielle63
  05 septembre 2013
Une histoire de chasse au trésor, avec la rencontre du boiteux de Varsovie et l'énigme du pectoral du grand prêtre de Jérusalem, aux quatre pierres manquantes dont l'Etoile bleue, pierre en possession de la famille maternelle du prince Morosini et dont on l'a dépouillé, en assassinant sa mère doublée d'une histoire d'amour, celle d'Aldo pour la jeune Anielka Solmansky, promise à Eric Ferrals, un collectionneur d'antiquités, âgé du double de la demoiselle, laquelle ne souhaite pas cette union imposée par un père et un frère endettés, désireux de faire main basse sur la fortune du fiancé. Très vite, les deux sont inextricablement liées…

J'ai beaucoup aimé l'écriture de Juliette Benzoni, recherchée et fluide. On sent d'emblée qu'elle maitrise parfaitement son sujet. le contexte historique est très bien représenté grâce aux nombreuses descriptions qui parsèment le texte, nombreuses mais jamais totalement envahissantes : elles permettent de bien visualiser l'époque, le décor et les personnages, lesquels sont travaillés, que ce soit Aldo, le principal ou les personnages secondaires, comme la marquise de Sommières, Mina, Anielka, Vidal-Pellicorne, etc…

C'est vrai qu'il est, au début, difficile de bien s'y retrouver dans cette abondance de protagonistes qui gravitent autour du prince mais, on finit vite par s'immerger dans l'intrigue et par savoir qui est qui (il faut dire aussi que certains ont plusieurs appellations, ce qui embrouille un peu les esprits…). Ils ont tous leur importance et aucun (à part Aldo) ne semble mis davantage en avant qu'un autre. Certains se révèlent même surprenants comme Marie-Angéline, qui m'a beaucoup fait rire et même touchée alors qu'elle n'apparait au départ que comme la vieille fille aimant (et colportant sans aucun doute ^^) les cancans… Je serai heureuse de les retrouver dans les prochains tomes.

Par moments, par contre, la romance entre le prince et Anielka m'a ennuyée, semblant prendre le pas sur la recherche du saphir. Aussi, notre prince s'emballe très vite pour la moindre demoiselle en détresse, ce qui parait parfois trop rapide, sang latin oblige ? lol C'est un passionné, dans tous les domaines, professionnels ou personnels, aussi certaines de ses réactions paraissent-elles parfois un peu exagérées mais rien de bien méchant. Je suis plus réservée concernant la jeune polonaise, objet de son amour, qui ne semble pas savoir ce qu'elle veut et ne me parait que trop évaporée… J'espère qu'elle se fera ensuite plus discrète ou qu'elle évoluera en mieux !

A la fin de ce premier tome, certaines questions restent en suspens et donnent envie de se plonger dans le tome 2, La Rose d'York où il sera cette fois-ci question du diamant perdu du pectoral…
Lien : http://lecturesdalexielle.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
santamariamagali
  08 septembre 2011
Mon premier contact avec le prince vénitien Aldo Morosini.... Une intrigue digne des plus grands policiers, une relation à L Histoire que j'affectionne particulièrement qui permet de s'ancrer dans le récit, de le rendre plus réel...
Le Boiteux de Varsovie fut la première saga Benzoni d'une longue série que je ne finis pas de compléter au gré de mes achats.
A lire et relire sans modération aucune !!!!!!
Commenter  J’apprécie          20
frankgth
  05 septembre 2011
D'abord dans la Venise de l'après première guerre mondiale, puis à Paris en passant par Varsovie, ce roman nous entraine dans l'Europe et dans l'histoire sur les traces d'un Prince Vénitien à la recherche de pierres précieuses, de l'amour, et de l'assassin de sa mère.
Bien écrit et manifestement bien documenté, ce premier épisode est très agréable à lire.
Lien : http://www.amazon.fr/review/..
Commenter  J’apprécie          20
Jacynte
  16 décembre 2012
Ce premier tome se lit vite, le style est très agréable, on se prend vite au jeu! Je me suis attachée au héros, à sa quête des pierres précieuses et à ses déboires amoureux... je lirai la suite avec plaisir! :)
Commenter  J’apprécie          10
Laumie
  11 avril 2017
C'est avec ce roman que j'ai découvert Juliette Benzoni. Sa saga du Boiteux de Varsovie m'a conquise et dès lors, Madame Benzoni est devenue une de mes auteures préférées.

Aldo Morosini, le héros de cette saga, est plein de charme, bourré d'humour et son entourage est à son image. Quant au fameux Boiteux de Varsovie, alias Simon Aronov, l'aura décrite par l'auteure nous fascine, sans se douter un instant qu'elle va nous entraîner dans une aventure fabuleuse.
Commenter  J’apprécie          00
bibliomonik
  22 décembre 2016
j'ai aimé tous les livres avec Aldo Morosini, prince vénitien expert en pierre précieuse.
Commenter  J’apprécie          00
Floguerrero
  19 août 2014
lu il y a longtemps,
le premier d'une longue série!
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'univers de Juliette Benzoni

Le Gerfaut

Arnaud
Louis
Gilles
Blaise

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Juliette BenzoniCréer un quiz sur ce livre