AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4,24

sur 35 notes
5
3 avis
4
8 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
mimipinson
  04 août 2020
Suite et fin de ma découverte de la vie de cette incroyable aventurière, féministe avant l'heure que fut Alexandra David-Neel.

A la mort de l'exploratrice, Marie-Madeleine, qui fût sa secrétaire, sa confidente, l'assistante de ses vieux jours et son exécutrice testamentaire, s'attache à faire connaître Alexandra et se charge de la gestion de son héritage moral et spirituel.

Parce qu'elle manque cruellement de moyen (ceux d'Alexandra ayant été légués à la Ville de Digne), Marie-Madeleine s'attaque à la correspondance de l'exploratrice qu'elle étudie, remet au propre et fait éditer.

Ce n'est que bien plus tard, qu'elle sera en mesure de se rendre en Inde, et d'accomplir les dernières volontés : répandre ses cendres dans le Gange.

C'est l'occasion pour Marie-Madeleine de se remémorer de nombreuse anecdotes qui ont constitué ses années avec Alexandra David-Neel ;de faire encore des découvertes et in fine d'accomplir l'acte sans doute le plus symbolique que celui de rendre une statuette à son pays d'origine.

Comme les précédents opus, j'ai beaucoup aimé des deux (derniers ?) volumes que j'ai lus à la suite et d'une traite. J'ai apprécié l'esthétique du graphisme, différent selon que l'on se situe dans le présent, ou dans les méandres des souvenirs.

L'évocation de la vie d'Alexandra David-Neel m'a semblé très réussie, sans redondances d'un volume à l'autre ; lesquels se complètent fort bien. J'ai bien envie de me pencher sur les souvenirs personnels de l'exploratrice, dont chacun s'accorde à dire qu'elle fût une pionnière dans son domaine, et qu'elle a grandement contribué à faire connaître le Bouddhisme en France.

Lien : https://leblogdemimipinson.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
juten-doji
  28 juillet 2021
Ce 4ème volume nous raconte le voyage de la tortue, après la mort d'Alexandra, pour rapporter une statue sacrée confiée à cette dernière. En parallèle, nous découvrons encore des récits de voyage de cette incroyable exploratrice qui semble ne s'être jamais reposée avant d'être incapacitée.
Je ne reviendrai pas sur ce que j'ai déjà dit pour les précédents tomes, cette série biographique est un régal, cette exploratrice mérite notre admiration mais Marie-Madeleine mérite aussi toute notre attention pour avoir protégé cet héritage et avoir aidé à sa diffusion. Je conseillerai volontiers cette série pour la énième fois mais si vous lisez des avis sur le 4ème volume c'est que vous avez déjà passé le pas.
Commenter  J’apprécie          50
franceflamboyant
  10 novembre 2021
C'est une belle idée de raconter de cette façon la vie de l'étonnante Alexandra David Néel. Ici, nous voyons celle qui s'occupa d'elle les dix dernières années de sa vie partir en Inde partir au Sikkim pour faire retrouver sa terre d'origine à une statuette de Bouddha qu'Alexandra avait reçue il y a bien longtemps
Pour moi, ce sont des retrouvailles car j'ai découvert cette femme de tête, érudite et nantie d'une audace incommensurable à travers ses livres et quelques biographies il y a bien longtemps. La mise en page est belle, alternant pages en noir et blanc et pages couleurs et les dialogues plutôt justes. Alexandra est là et la fidèle Marie Madeleine Peyronnet aussi ! Une belle surprise ! du coup je vais relire le Voyage d'une Parisienne à Lhassa !
Commenter  J’apprécie          40
Medulla
  12 octobre 2020
Quelle aventure extraordinaire que de suivre les pas, les traces d'Alexandra David-Neel.
Ces quatre bande dessinées m'ont été glissé entre les mains par mon beau-père afin de préparer un weekend à Dignes-les-Bains. J'avoue que, jusque-là, je ne connaissais pas l'histoire de cette aventurière tyrannique et de sa dame de compagnie / secrétaire / aidante / archiviste / chercheuse, Marie-Madeleine.
J'ai vraiment beaucoup aimé le parti pris graphique : le noir et blanc consacré à la période contemporaine d'une femme vieillissante et tenace et la couleur pour ses magnifiques souvenirs de voyage, son exploration des Indes et du Tibet, sa découverte du bouddhisme et des textes sacrés.
Le passé devient ainsi plus proche comme les souvenirs de Lady Lama. le lecteur traverse un siècle d'exploration et de déplacement, de conquête et de découverte où cette femme a su (a du) se faire un nom et une réputation, devant prouver deux fois sa valeur en tant qu'Européenne et surtout en tant que femme.
Il me tarde à présent de découvrir sa maison et sa correspondance avec son mari et meilleur ami !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Arthore
  10 octobre 2020
Le temps a passé. Nous sommes en fin des années 1970. le Samten Dzong à Dignes (dernier lieu de vie de l'exploratrice), est devenu officiellement le musée d'Alexandra David-Néel.
Marie Madeleine, son ancienne servante et confidente, reste attachée à faire vivre la mémoire de la première femme ayant était au Tibet et s'est par dessus tout fixé comme mission d'exécuter les dernières volontés de cette dernière.
Aussi se lance t-elle dans un nouveau voyage au Tibet plus exactement au Sikkim pour rapporter une statuette de Bouddha, remplie du breuvage d'immortalité, vieille de plusieurs siècles, reçue en cadeau par Alexandra.

Dans le style toujours constant des 3 précédents albums, nous continuons de revivre en parallèle une partie du périple de l'exploratrice dans l'Himalaya dans les années 1910 en même temps que le déroulement de la vie de Marie-Madeleine.
Nous découvrons celle qui restera "le plus grand explorateur français du XXème siècle" en contact avec les légendes et traditions tibétaines.
Au cours de l'une de ses excursions, elle fera la rencontre la plus importante de ce périple asiatique : le Gomchen de Lachen. En effet, à force de persévérance et d'épreuves, ce grand Yogi l'acceptera comme disciple durant presque 2 ans.
Elle découvrira ainsi le sens des enseignements secrets : la sensation d'être totalement libérée de toute souffrance, de n'être que pure conscience, pure Energie de vie, pur amour. Cela en fera d'elle la première Dame Lama, premier stade de son initiation.
Puis s'ensuivront de nouveaux voyages en Chine jusqu'à son installation à Dignes.

Cet album met un point final à la biographie réalisée par Campoy et Blanchot. A l'instar du T1 qui présentait l'angle de vie que les auteurs avaient retenus, ce dernier tome est très riche en détails, en recherche et nous permet de mieux connaitre tant la femme que l'exploratrice que fut Alexandra David-Néel.
Il aurait été injuste d'oublier de rendre hommage à Marie-Madeleine Peyronnet, surnommée Tortue par la Dame Lama. Ces 4 albums et notamment ce dernier le lui rendent bien.
Le dessin reste classique mais le jeu entre le noir et blanc et les couleurs continue de bien rythmer les aventures et le passage d'une époque à l'autre.
Enfin le cahier en fin d'album est un vrai plus.
Donc, assurément 4 albums qui valent le détour pour la qualité des informations et la façon de nous faire vivre ce que fut le périple et la vie d'une très grande dame.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Helene1960
  02 avril 2021
Marie-Madeleine Peyronnet nous entraîne une dernière fois sur les traces de la grande exploratrice Alexandra David-Neél. Elle est l'héritière de tout un patrimoine accumulé au fil du temps par sa "patronne" et amie. Pour exaucer les derniers voeux de la grande dame elle se rend au Sikkim pour visiter certains lieux où son esprit est toujours présent. Puis on apprend comment et pourquoi elle s'est installée dans la maison de Dignes et pour terminer en beauté quelques pages sont consacrées à la vie de Marie-Madeleine "la tortue" depuis sa naissance jusqu'au moment où elle s'installe à Samten Dzong.
Commenter  J’apprécie          30
deslivresetmaude
  08 mars 2021
Chronique sur la série Une vie avec Alexandra David-Neel en 4 albums.

En 2 lignes
Une vie avec Alexandra David-Néel, le titre parle de lui même, que dire de plus?
En fait il s'agit au moins de deux vies, celle de Alexandra David-Néel à travers celle de Marie-Madeleine Peyronnet et inversement 🙂

Ce que j'en pense
Cette série en 4 albums, de l'auteur-dessinateur Fred Campoy et du dessinateur-coloriste Mathieu Blanchot, est une adaptation du livre de Marie-Madeleine Peyronnet, Dix ans avec Alexandra David-Néel, paru aux éditions Plon en 1973.

Marie-Madeleine a été la secrétaire personnelle d'Alexandra David-Néel pendant les 10 dernières années de sa vie de 1959 à 1969. Elle aussi une grande dame, comme vous pourrez le découvrir au fil de votre lecture, elle fait part d'une belle ténacité pour rester au côté de madame David-Néel, qui apparemment n'a jamais été une femme facile et encore moins les dernières années, et d'un grand dévouement même après sa mort. Finalement cette série est autant un hommage à l'une qu'à l'autre, un hommage à l'exploratrice et un hommage à celle qui a partagé les dernières années de sa vie.

Pour ceux qui ne connaisse pas Alexandra David-Néel, dire que c'est une exploratrice est trop réducteur, elle a aussi été écrivaine, tibétologue, et même chanteuse d'opéra, et j'en passe…. Pourtant un des faits les plus marquants de mon point de vue est qu'elle est la première femme occidentale à entrer dans Lassa, capitale tibétaine, en 1924.
Je vous invite vivement à lire cette série, parce qu'au-delà des exploits de l'aventurière on découvre une femme admirable, d'une grande érudition, et d'une implacable endurance et volonté.

Si vous voulez aller plus loin sur le sujet des exploratrices, vous aller découvrir qu'il y en a eu bien plus que ce que l'on peut penser.
Il y a un livre très sympa de Alexandra Lapierre et Christel Mouchard , Elles ont conquis le monde, les grandes aventurières de 1850 à 1950, qui dresse le portrait d'une trentaine de femmes, et raconte leurs aventures, explorations… Extraordinaire!
Alexandra David-Néel est peut être la plus connue, mais pas la première. Quelle plaisir de découvrir ces récits de féministes, exploratrices, aventurières à une époque où on n'imagine pas que cela ait pu être possible pour des femmes.

Mais revenons à la série. Les quatre albums sont construits entre présent, celui de Marie-Madeleine, et passé celui des aventures d'Alexandra. C'est le présent qui est en noir et blanc et le passé en couleur. Je trouve ça logique, il ne s'agit pas de flashback, que l'on voit souvent en noir et blanc en bd, mais du récit de la vie d'Alexandra.

L'histoire est prenante, d'autant plus intense quand on sait que ce sont des faits réels, on a du mal à imaginer qu'un quart de ce qu'elle a réalisé est possible… J'aime beaucoup les dessins, fins, précis mais pas surchargés, ils illustrent parfaitement l'histoire.

Super bonus, j'ai eu le plaisir de rencontrer l'auteur et le dessinateur, lors d'une séance de dédicaces pour la sortie du deuxième album, tous les deux très abordables et sympathiques. Il n'y avait pas trop de monde j'ai pu faire dédicacer les deux premiers albums, quel chance de repartir avec des dessins originaux.

Il y aurai encore tellement à dire…
Vous pouvez continuer l'aventure avec les nombreux récits édités de Alexandra David-Néel, à choisir je commencerais par Voyage d'une Parisienne à Lhassa. La correspondance avec son mari éditée par Marie-Madeleine Peyronnet doit faire partie de la liste pour qui veut aller plus loin, ainsi qu'une visite au très beau musée national des arts asiatiques-Guimet à Paris et à Samten Dzong sa maison de Digne-les-bains.

Le mot de Maude
Je n'ai plus qu'à vous souhaitez un beau voyage à travers ces lectures.
Lien : https://deslivresetmaude.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jack56
  03 octobre 2020
Je cumule les lectures sur Alexandra David-Néel et j'avais peur, qu'avec cette nouvelle série de bande dessinée, d'y retrouver un peu le même contenu que dans mes lectures précédentes. Il n 'en est rien. Cela est très complémentaire avec une analyse plus approfondie du personnage, de son caractère, de son éducation et des ses motivations.
Une femme au caractère fort et attachante.
Commenter  J’apprécie          20
Saralyn
  10 mars 2021
Dernier tome dédié à Alexandra David-Neel et à Marie-Madeleine Peyronnet.
Suite de ce qui se passa après la mort d'Alexandra pour Marie-Madeleine. Cette dernière se posa dans les pas d'Alexandra, réalisant des dernières volontés.

Un récit de vie incroyable pour une femme exceptionnelle.
Commenter  J’apprécie          10
marcdu38
  07 décembre 2020
Un tome qui clôt cette excellente série, plus axé sur la spiritualité que le voyage proprement dit. J'ai beaucoup aimé l'évocation du toulpa.
Mention spéciale pour le cahier photo final, consacré cette fois à Marie-Madeleine Peyronnet, la délicate "Tortue", qui nous offre ici l'occasion de mieux la connaitre.
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1217 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre