AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.79 /5 (sur 747 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 14/11/1955
Biographie :

Alexandra Lapierre est un écrivain français, auteur de romans, de nouvelles et de biographies.

Elle est la fille de Dominique Lapierre (1931), écrivain et philanthrope français.
Après des études de lettres à la Sorbonne, elle part comme boursière aux États-Unis. Elle étudie à l'American Film Institute, où elle obtient un diplôme de mise en scène et réalise trois moyens métrages. Elle reçoit une seconde bourse d’études de l’Association des Femmes Universitaires Américaines qui lui permet d’achever son Master of Fine Arts en 1981 à l'Université de Californie du Sud. Elle reçoit le prix Jack Nicholson 1981 pour un court métrage intitulé "Le collectionneur d'antiquités".

De retour en France, Alexandra Lapierre poursuit sa thèse sur la femme fatale dans la littérature du XIXe siècle. Son premier roman, "La Lionne du boulevard", qui sera publié par les éditions Robert Laffont en mars 1984, remportera un succès critique et populaire et obtient le prix du Premier roman de la Fondation Paribas.

Parmi ses ouvrages, on peut citer : "L’Absent" (Laffont, 1991), adapté par TF1, "Fanny Stevenson" (Laffont, 1993), Grand Prix des lectrices de ELLE, "Artemisia" (Laffont, 1998), Prix du XVIIe siècle, remis à la Sorbonne, "Le Voleur d’éternité" (Laffont, 2004), "Tout l’honneur des hommes" (Plon, 2008), pour lequel elle a enquêté durant trois ans dans les bibliothèques de Moscou et de Saint-Pétersbourg, a reçu le prix des Romancières 2009 et le prix Vivre Plus 2009.

"Je te vois reine des quatre parties du monde" (Flammarion, 2013) a obtenu le Prix de la Mer 2013, le prix Historia 2013 du roman historique et le prix Marine et Océans 2013 et "Moura : La mémoire incendiée" (Flammarion, 2016) a reçu le Grand Prix de l’héroïne Madame Figaro 2016 dans la catégorie roman français. "Avec toute ma colère" sort deux ans plus tard, en mars 2018.
Les grandes biographies romancées d’Alexandra Lapierre ont connu un succès international.

site officiel : http://www.alexandralapierre.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Michel Bussi s'engage pour les Restos du c?ur avec "13 à table !" Un livre acheté = 4 repas distribués Cette année, 13 à table ! vous emmène en voyage 17 grands auteurs mobilisés : Philippe BESSON ? Françoise BOURDIN ? Michel BUSSI ? Adeline DIEUDONNÉ ? François d?EPENOUX ? Éric GIACOMETTI ? Karine GIEBEL ? Philippe JAENADA ? Yasmina KHADRA ? Alexandra LAPIERRE ? Agnès MARTIN-LUGAND ? Nicolas MATHIEU ? Véronique OVALDÉ ? Camille PASCAL ? Romain PUÉRTOLAS ? Jacques RAVENNE ? Leïla SLIMANI Inédit : illustration Riad Sattouf
+ Lire la suite
Citations et extraits (194) Voir plus Ajouter une citation
pdemweb1   11 février 2018
Moura de Alexandra Lapierre
Coup de maître de Moura: en cette année 1931, Wells, Gorki, Lockhart… Elle était parvenue à ses fins.

Conjuguer les trois amour de sa vie.

Les garder, ensemble.

Ne renoncer à aucun des trois , jamais.

Le premier ne savait rien du second. Le second ne savait rien du premier. Seul Lockhart était dans la confidence. Mais tous auraient pu prendre à leur compte la phrase de Robert Louis Stevenson à propos des surprises que lui réservait son épouse : “ La plus directe (...) des femmes pourrait bien, à votre plus grand étonnement, s’étirer par tronçon successifs, s'étendre comme un téléscope en une kyrielle de personnalités.... dont la dernière en date semblera ne rien devoir à la première.
Commenter  J’apprécie          600
ClaireG   17 décembre 2017
Fanny Stevenson : Entre passion et liberté de Alexandra Lapierre
Reçu avocat au barreau d’Edimbourg, il [Robert Louis Stevenson] vient de se voir allouer par son père une avance sur son héritage, somme rondelette qu’il prête, dépense et partage sans lésiner. A ses yeux, l’argent ne compte pas. Le confort non plus. La liberté, oui. Son sac à dos contient un volume des poésies de Charles d’Orléans, une excellente bouteille de cabernet-sauvignon, du tabac, de l’encre, une plume et du papier. Pas de peigne, pas de rasoir, pas de linge de rechange.



p. 188

Commenter  J’apprécie          300
Piatka   07 janvier 2017
Moura de Alexandra Lapierre
Jamais il n'avait rencontré une telle partenaire. Ce prodige d'intelligence, cette merveille de volupté. Quand il lui parlait, quand il l'embrassait, c'était la même sorte d'ivresse. Avec elle, la limite entre le mental et le sensuel, entre l'idée et la caresse, n'existait pas. L'excitation intellectuelle se confondait avec celle de la jouissance.
Commenter  J’apprécie          260
Piatka   03 janvier 2017
Moura de Alexandra Lapierre
Plus encore que les autres, elle ( Moura ) percevait dans ces heures radieuses l'ombre du crépuscule. Le sentiment d'un déclin, une impression de fatalité, vague, inarticulée, qu'elle acceptait comme une évidence, ne la quittaient pas. Résultat : sa détermination à transformer chaque seconde en un souvenir de jouissance était consciente. [..]

La volonté d'identifier la moindre sensation, d'en extraire une joie physique, tenait chez elle de l'instinct de survie.
Commenter  J’apprécie          240
LoloKiLi   06 janvier 2017
Moura de Alexandra Lapierre
En remuant les braises, elle n’avait trouvé que des cendres. La banalité de ce retour de flamme aurait, à terme, consumé jusqu’à la splendeur de la mémoire.
Commenter  J’apprécie          2514
Piatka   04 janvier 2017
Moura de Alexandra Lapierre
Elle se sentait si certaine de sa propre existence, si éloignée de toute crainte de l'avenir, qu'elle conservait une entière liberté en lui avouant son ravissement.

Aucune réticence à lui donner ce qu'il exigeait d'elle. Aucune peur de s'exposer et de se perdre elle-même, aucune crainte de le perdre lui, en se laissant totalement fasciner. Et pour cause ! Elle se trouvait en terrain connu. Ils se ressemblaient.

Comme elle, Lockhart était capable de vivre sur plusieurs plans, dans plusieurs sphères. Exister ici et ailleurs, en même temps.
Commenter  J’apprécie          230
Zebra   16 mars 2014
Artemisia : Un duel pour l'immortalité de Alexandra Lapierre
page 74 [...] - A mon âge, toutes les femmes ont un époux. Il est temps, grand temps : bientôt je serai vieille !

- Et avec quelle dot pourrais-je bien te marier ,

- Les confréries auxquelles vous appartenez y pourvoiront. Ou bien mon parrain. Ou alors un de vos commanditaires, monsieur Olgiati par exemple ...

- En quel honneur l'un de mes mécènes, monsieur Olgiati ou un autre, te doterait-il, toi qui nous déshonores tous ?

- Mais c'est vous qui écartez tous ceux qui pourraient prétendre à ma main !

- Comment ces drôles pourraient-ils y prétendre, si tu ne t'exhibais pas derrière mon dos ? Tu te montres à la fenêtre, j'en suis sûr, tu reçois des hommes ...

- Vous me garderez fille, si je vous laisse faire ! A moins que vous ne me vendiez à l'un de vos compères, à l'un de vos espions ... A ce vieux cochon de Cosimo, par exemple ?

- Encore un mot, et demain tu te tairas à jamais ! Je te mure dans un couvent !

- Essaie un peu, mon père, essaie donc si tu l'oses ! Qui te découpera tes toiles quand tu m'auras faite religieuse, qui les tendra sur tes châssis, qui te cuira tes huiles ? Crois-tu que Francesco saura jamais préparer les enduits comme je les fais, moi ? Et Giulio te poser l'imprimitura avec ce dosage si juste de colle et de plâtre ? Ces deux imbéciles, là, qui te broient tes couleurs, penses-tu qu'ils pourront achever les tableaux que tu ne termines pas ? Et les copies des œuvres dont tu gardes la réplique pour les vendre plus tard, si ce n'est pas moi qui les peins, qui le fera ?

Le visage enflammé par la chaleur des tisons sur lesquels elle s'était penchée en surveillant l'huile que Francesco n'avait pas réussi à purifier, elle le défiait. [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
LoloKiLi   23 décembre 2016
Moura de Alexandra Lapierre
« Plus russe que russe, elle professait un mépris total pour les petites mesquineries de l’existence, pour les convenances, les conventions, les stupidités du qu’en dira-t-on… Elle faisait preuve d’un courage qui balayait la lâcheté. Toutes les formes de lâcheté.

Là où elle aimait, là se trouvait son univers. Et sa philosophie de l’existence l’avait rendue maîtresse des innombrables conséquences qu’impliquaient ses sentiments.

Elle était une aristocrate. Elle aurait peut-être pu être une communiste. Elle n’aurait jamais pu être une bourgeoise… »

Commenter  J’apprécie          210
LoloKiLi   02 janvier 2017
Moura de Alexandra Lapierre
Pas de scène de ménage, pas de cris : aucun des deux époux Benckendorff ne s’abaissait à insulter l’autre. Mais l’absence de disputes sous-entendait l’inutilité d’une explication.
Commenter  J’apprécie          170
LoloKiLi   27 décembre 2016
Moura de Alexandra Lapierre
[Gorki] C’est un sentimental. Il ne collectionne pas les maîtresses. Mais les femmes qui ont partagé ses aventures continuent de compter dans sa vie et pèsent lourd. Il les a beaucoup aimées, beaucoup tourmentées. Non par cruauté, mais parce qu’il est trop têtu pour accepter de regarder la réalité en face, quand elle dérange son idéal. « En dépit des difficultés, on doit y croire ». En dépit des bolcheviques, on doit croire à la Révolution. En dépit du désamour on doit croire à l’Amour. Je le pense incapable de renoncer à ses rêves. Du coup, il triche avec ses sentiments, se ment à lui-même, et torture dix fois plus subtilement la maîtresse qu’il ne veut pas chagriner. Quant à lui, il peut, parait-il verser des torrents de larmes lorsqu’on menace de « rompre » : un mot dénué de sens, qui n’appartient pas à son vocabulaire. Et comme tout commence avec lui par l’émotion, et que tout finit avec lui par l’émotion, il ne quitte ni n’abandonne jamais personne.
Commenter  J’apprécie          140
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Je te vois reine des quatre parties du monde

Quel est le nom du premier époux de Doña Isabel ?

Don Hernando de Castro
Nuño Rodriguez de Barreto
Don Alvaro de Mendeña
Don ALonso Martin de Don Benito

12 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Je te vois reine des quatre parties du monde de Alexandra LapierreCréer un quiz sur cet auteur
.. ..