AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226319128
234 pages
Albin Michel (02/05/2018)
3.38/5   20 notes
Résumé :
En bonne Anglaise qui se respecte, Elizabeth II n’est pas dénuée d’humour. Derrière la froideur du protocole se cache une femme pleine d’esprit, comme en témoignent ces authentiques anecdotes, citations et observations ici rassemblées, que n’auraient pas reniées ses compatriotes les Monty Python !
Parmi ses coups d’éclat, on retiendra le jour où, ayant proposé au prince héritier d’Arabie Saoudite (pays où les femmes n’avaient pas le droit de conduire) une vis... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Lecturepissenlit
  18 juillet 2018
Dans ce livre, Stephen Clarke, journaliste britannique, relate des anecdotes drôles et autres traits d'humour de la reine Elizabeth II (et de son entourage), de sa plus tendre enfance à nos jours.
Etant passionnée par la famille royale (moins par la reine elle même cela dit), je connaissais déjà quelques petites anecdotes et j'ai pris pas mal de plaisir à les redécouvrir dans leur contexte. Certaines m'ont laissées de marbre (je n'ai peu être pas le même humour que sa Majesté), mais d'autres m'ont fait sourire voire même rire. Mention spéciale au duc d'Édimbourg. Ses bourdes sont connues, mais les voir listées comme ça les unes à la suite des autres, c'est délicieux. C'est sans doute mon passage préféré du livre, je dois bien l'avouer.
Ce livre fait vraiment le tour, s'attardant tantôt sur sa vie de famille, tantôt sa vie de souveraine, ou bien encore sur sa vie dans le privé...
Rien n'est laissé de côté par Stephen Clarke, même ses robes, ses corgis et ses chevaux sont mis à l'honneur.
C'est un livre qu'on n'est pas obligé de lire d'une traite ou dans l'ordre. On peut choisir de piocher des anecdotes dans les chapitres que l'on désire.
De plus il est vraiment très abordable, nul besoin d'être calé en histoire britannique pour le lire, quand des sujets politiques ou royaux sont évoqués, ils sont expliqués et (re)mis dans le contexte pour que l'on puisse comprendre au mieux l'anecdote s'y rapportant.
Mon seul petit point négatif serait peut-être que lorsque l'auteur remonte jusqu'à la reine Victoria, les anecdotes qu'il relève ne sont que des rumeurs. J'ai trouvé dommage de perdre du temps sur des rumeurs.
Je n'ai plus qu'une chose à dire ... God save the Queen !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mimipinson
  14 mai 2018
A force de lire Point de vue avec assiduité depuis des décennies ( on ne peut pas être parfait) autant pour l'actualité des têtes couronnées que pour les mots fléchés ( si, je vous assure), je n'ignore pas grand chose de sa gracieuse majesté, si ce n'est la couleur de sa royale culotte...). Je n'attendais as grand chose de ce livre, si ce n'est un dérivatif pour me mettre les neurones au repos après un livre éprouvant qui me colle à la peau....
C'est vrai que l'on s'amuse parfois de l'humour de sa Majesté, un peu moins des réparties de son gaffeur de mari. Mais au moins ça délasse !
God Save the Queen !
Commenter  J’apprécie          50
Elanoraev
  23 février 2019
Personnage publique par excellence, on connaît surtout Elizabeth II par ses tenues très colorées, ses chapeaux, ses corgis et son flegme tout britannique. Stephen Clarke dévoile ici une autre facette de Sa Majesté, un humour pince sans rire que ce soit en privé ou en compagnie des grands dirigeants du monde entier.
Un ouvrage sympathique, qui rend la reine plus humaine et "normale" (même si j'ai eu beaucoup de mal à l'imaginer éclater de rire comme l'indique souvent l'auteur !), et dévoile au passage les coulisses de la royauté britannique.
Commenter  J’apprécie          50
CineKino
  09 octobre 2018
Je ne suis clairement pas fan des têtes couronnées (qui ne sont malheureusement pas toutes tombées à la guillotine…), mais il faut bien avouer que la reine d'Angleterre est un personnage assez fascinant, ne serait-ce que par sa longévité et ses robes disco. Ce petit ouvrage est là pour nous présenter sa personnalité, en abordant le personnage sous l'angle de son humour, dont elle serait fort bien pourvue.
Au travers de chapitres thématiques (visites, chevaux, chapeaux, chiens, famille…), l'auteur nous raconte donc différents épisodes de sa vie, publics et connus de tous ou révélés par des journalistes infiltrés ou d'anciens serviteurs. L'occasion aussi de découvrir ses traits d'humour, ses réparties voire ses sautes de caractère.
Tout cela est plaisant, parfois assez amusant ou étonnant, et rend le personnage (un tout petit peu) plus humain mais, malgré quelques efforts de narration de l'auteur, on est trop souvent dans la suite d'anecdotes et le catalogue de toutes ses frasques. Une sorte de bêtisier de la royauté anglaise (au-delà de sa majesté, son mari - dont j'ai oublié le nom - est apparemment un spécialiste de la gaffe), qui aurait gagné à être un plus structuré et enrichi par des analyses un peu moins sommaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LisaGiraudTaylor
  12 juin 2022
Quand un sujet de Sa Gracieuse Majesté compile les traits d'humour qui sont hérités de père en fille, de grand-père en petite-fille dans la famille royale… qui s'est vu, également, doté d'un mari à l'humour aussi gaffeur que pince-sans-rire (voire sexiste et raciste de temps à autre, dans un autre temps)…
On passe par les racontars, les réflexions rapportées (et vérifiables), les habitudes de la Reine, son humour ravageur parfois peu connu et reconnu.
Grande admiratrice de cette vénérable Dame, je me suis gaussée tout du long de ce livre car, si vous ne goûtez point l'humour britannique, vous ne comprendrez rien à ces petites réflexions savoureuses, hilarantes, et à ce sourire malicieux qui apparaît sur ses lèvres de temps en temps…
Si vous n'êtes pas convaincus, allez regarder quelques reportages de ses jeunes années, celles où elles n'étaient pas encore la fille d'un roi, et ses facéties face caméra… La demoiselle riait beaucoup… Elle rit toujours, mais de manière plus feutrée…. Position oblige… quoique… elle a toujours glissé des traits d'humour dans ses discours…
Long Live The Queen !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Jean-DanielJean-Daniel   28 septembre 2022
En 1991, la reine se rendit au Royal Windsor Horse Show, qui se tient à deux pas de la résidence royale, au volant d'une berline Vauxhall ordinaire. L'agent de sécurité posté à l'entrée du parking VIP ne la reconnut pas : "désolée, ma p'tite dame, lui dit-il, mais il faut un macaron pour entrer." La reine lui répondit : "Je pense que, si vous vous renseignez, on vous dira que je peux entrer."

Plus tard, l'agent raconta à un journaliste : "Je l'ai prise pour une gentille mamie qui s'était perdue."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Jean-DanielJean-Daniel   28 septembre 2022
Lorsque Roger Moore, l'ancien James Bond fut invité au palais de Buckingham, il arriva accompagné de son épouse, qui demanda à la reine pourquoi elle gardait son sac à main à l'intérieur. La reine lui répondit : "La maison est terriblement grande, vous savez."
Commenter  J’apprécie          60
GuardiansGuardians   07 janvier 2020
En 1991, la reine se rendit au Royal Windsor Horse Show, qui se tient à deux pas de la résidence royale, au volant d'une berline Vauxhall ordinaire. L'agent de sécurité posté à l'entrée du parking VIP ne la reconnut pas : "désolée, ma p'tite dame, lui dit-il, mais il faut un macaron pour entrer." la reine lui répondit : "je pense que, si vous vous renseignez, on vous dira que je peux entrer."
Plus tard, l'agent raconta à un journaliste : "Je l'ai prise pour une gentille mamie qui s'était perdue."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GuardiansGuardians   07 janvier 2020
Au cours de son règne, elle a rencontré douze présidents américains, treize premiers ministres britanniques et des centaines de chefs d'État.
Commenter  J’apprécie          20
LecturepissenlitLecturepissenlit   18 juillet 2018
La petite Elizabeth adorait se prendre pour un cheval. Si un adulte s'adressant à elle s'étonnait de ne pas obtenir de réponse, elle se justifiait en disant : "Je ne peux pas vous répondre, je suis un poney".
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Stephen Clarke (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Clarke
Stephen Clarke - Edouard VII, un roi anglais made in France
autres livres classés : humourVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18458 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre