AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 0670066095
Éditeur : Penguin (30/11/-1)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Have you ever tried to say "merci beaucoup" and accidentally complimented someone on their cute backside? Assumed that being first in line for service at a French shop or bar meant that you would actually get served next? Been taken to what you've been assured is the perfect house deep in the countryside, only to find there's no electricity or running water?

If the answer to any of the above is “oui”, Talk to the Snail is the book for you. >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tesrathilde
  15 juillet 2015
Allez, pour une fois je commence par les mauvais points, histoire d'arrêter de vous faire penser que je déteste en fait secrètement la moitié de ce que je lis en vous laissant sur des conclusions pinailleuses !
Ce que je continue à reprocher à Stephen Clarke c'est son humour vulgaire qu'il se sent obligé de placer partout – les Français sont de gros pervers, c'est bien connu – non pas que je ne supporte absolument pas ni que je ne saisisse pas l'allusion à nos stéréotypes gaulois, mais j'ai toujours l'impression qu'il oublie une part non négligeable de la population (du moins il me semble !) qui n'a pas forcément envie de lire des cochonneries et sous-entendus douteux toutes les deux pages, surtout quand le contexte ne s'y prête pas spécifiquement. Par exemple, les blagounettes sur les secrétaires, ça va bien une fois… de même, j'ai l'impression d'une image un peu faussée, et surtout extrême, des relations amoureuses des Français : encore une fois l'oeil de Clarke navigue entre romantisme / exigences d'un autre siècle [ce que souhaitent toutes les femmes françaises en plus du sexe] – et j'insiste sur le terme exigences, et adultère quasi-automatique [principalement du côté masculin, cette fois] ; aucune de ces deux facettes ne me semble très proche de la réalité actuelle – à moins que là encore je n'ai raté quelque chose.
J'ai aussi un certain « When a French woman says « no » she often means « yes »« (Lorsqu'une Française dit « non », elle veut souvent dire « oui ») qui me reste un poil en travers du gosier – il a bien tenté de se rattraper par la suite, cette phrase ne lui servant visiblement que d'accroche de la deuxième partie du chapitre « Tu Ne Seras Pas Servi », mais c'est quand même vachement limite de mon point de vue.
Monsieur Clarke (et chers amis Anglais), certains d'entre nous, et sans être une minorité ridicule, sont probablement beaucoup plus pudiques, réservés et/ou intéressés par autre chose que le cul dans notre vie que votre livre ne le laisse penser… Nous n'avons pas dû fréquenter le même type de personnes, j'imagine ! (L'auteur a passé 12 ans en France tout de même)
Bien. Mis à part ces points que je continue de déplorer et qui m'ont plutôt fait grincer des dents, ce livre m'a quand même bien fait rire, et à de multiples reprises – l'auteur sait en fait très bien se montrer subtil, ou du moins pas forcément obscène, quand il le veut bien. le style n'est pas extraordinaire, mais il est dynamique et suffisamment riche tant au niveau de la syntaxe, des paragraphes ou du vocabulaire pour que je n'aie pas l'impression de lire un truc fade non plus. Les chutes tombent assez juste, parfois même très juste, tantôt pleinement humoristiques et tantôt cyniques. Ce livre, contrairement à d'autres du même auteur et malgré ce que le titre peut laisser supposer, m'a paru rétablir un certain équilibre entre les « mondes » anglo et frenchie, qui ont tous les deux leurs failles et leurs forces. Bien loin de railler toutes les petites (et grandes) choses qui ne vont pas en France, l'auteur explique aussi pourquoi lui et d'autres de ses compatriotes seraient fous de ne pas en profiter, car il y a également des choses qui marchent très bien, ou sont très avantageuses / agréables, et dont nous pouvons être fiers, même si nous ne nous en rendons pas toujours compte. Il se montre aussi très étonné que des choses qui de prime abord lui semblent être un frein /chaotiques se révèlent tout à fait efficaces dans notre pays (j'ai beaucoup ri en lisant que les réunions anglaises ne devaient jamais se finir plus tôt que prévu, et tout le laïus qui suit sur le concept de « cible », inconnu ou presque en France, et pourtant… inutile même en Angleterre ?).
Cet aspect m'a énormément plu : il y a tout un côté critique social et culturel, que ce soit sur le concept de gourmandise, apparemment unique ou peu développé ailleurs, la fameuse (même si parfois fumeuse) Sécu vs le néant absolu en Angleterre, les différentes notions de travail ou d'efficacité (partie que j'ai trouvée très cocasse !), ou la solidarité qui semble ne pas avoir du tout disparu en fin de compte. du côté plutôt négatif, vu comme un parcours d'obstacles volontaire par S. Clarke, on trouve au hasard le dog's poo, le fait que personne n'a plus tort que face à un Français, ou cet étrange virtuosité langagière qui permet d'allier politesse exquise à insulte cinglante, sans parler des délicieuses vulgarités à la française.
Si vous voulez savoir à quel point les Anglais nous trouvent bordéliques et feignants tout en s'ébahissant de l'efficacité et de la productivité française, avoir un aperçu du champ de mines que sont parfois les conventions et comportements français aux yeux des Brits mais aussi comprendre les entrelacs de cet « amour-haine » binational, ce livre est pour vous.
Lien : https://croiseedeschemins.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
frandj
  15 juin 2016
Je l'ai lu dans sa version anglaise. Stephen Clarke s'est d'abord fait connaitre par son premier ouvrage intitulé "A Year in the Merde", qui est paru en France sous le titre "God save la France". L'auteur, qui a longuement vécu dans notre pays, connait bien toutes les particularités des Français. Il exploite deux filons qui marchent bien: d'une part, un certain masochisme de mes compatriotes; d'autre part et surtout le "french bashing" en Grande-Bretagne.
Pour ma part, au-delà du goût pour l'autodérision, j'apprécie de connaitre le regard porté sur nous par les étrangers: cela me donne du recul par rapport aux conceptions franco-françaises (notamment notre soi-disant "exception" nationale) que nous cultivons sans aucun doute à l'excès.
Donc, lecteur, prépare-toi à encaisser des flèches, tirées contre toi et tes semblables, par un digne représentant de la perfide Albion. Ces flèches font mouche, car Stephen Clarke appuie là il sait que où ça va faire mal. Il porte ses attaques avec de l'ironie et et de l'humour, allant parfois jusqu'à une certaine vulgarité. Il se montre même injuste en allant parfois trop loin. Mais finalement ce n'est pas ressenti comme vraiment méchant, à moins d'être imbu de son statut de citoyen français, ce qui n'est pas mon cas. Sa connaissance de nos moeurs lui permet donc de se moquer plus ou moins gentiment de nos travers. Mais - et c'est très important de le noter - ça ne l'empêche pas de reconnaitre lui-même que, contre toute logique, ça ne marche quand même pas si mal dans notre pays…
P. S. il y a environ cinquante ans, l'écrivain français Pierre Daninos avait suivi la même démarche que Stephen Clarke, en créant un personnage original: le major Thompson.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sawsan
  08 novembre 2014
Petit manuel à usage des étrangers pour comprendre les étranges comportements français, ou bien livre à visée auto-dérisoire (mon cas) ! Vraiment j'ai ris, souris et parfois me suis sentie idiote face à certaines anectodes... Car oui admettons-le on est parfois câblé bizarrement !
Lu en anglais, le livre se divise en chapitres indépendants, ce qui facilite la lecture !
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Stephen Clarke (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Clarke
Stephen Clarke - Edouard VII, un roi anglais made in France
autres livres classés : actualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
13181 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre