AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,44

sur 266 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
5 avis
Pois0n
  24 novembre 2021
Commencer un bouquin de plus de 500 pages quand on sait qu'on va recevoir d'autres livres à lire très vite n'est pas ce qu'il y a de plus malin, mais si j'ai eu envie d'en voir le bout rapidement, c'est pour une toute autre raison... Il y a les livres que l'on n'a pas envie de quitter, ceux que l'on n'arrive pas à lâcher... et ceux que l'on a hâte de finir pour pouvoir passer au suivant ! ... Vous l'aurez compris, « Signe suspect » est malheureusement tombé dans la dernière catégorie. Bon de toutes façons, quelqu'un l'avait déposé dans le hall de l'immeuble, je n'avais rien à perdre à le découvrir. Et puis, c'est une lecture de saison qui se passe en Décembre (mais pas à Noël).

Pourtant, s'il fallait comparer, il est à tous points de vue plus abouti que « La séquence des corps » que j'ai lu en Octobre. Certes, les deux livres partagent quelques travers, mais en version bien atténuée dans « Signe suspect ». Il y a bien des conversations décousues qui n'apportent rien à l'histoire, les personnages sont cette fois-ci tous sans exception l'inverse d'attachants... Mais, globalement, la narration tient la route. Une route encore un peu cahoteuse, mais à ce stade, il s'agit plus d'une caractéristique de la plume de l'autrice que d'un défaut inhérent au roman.

Là où le bât blesse davantage, c'est que ces 540 pages, il ne s'y passe rien ou presque. Les personnages piétinent pendant 90% du livre avant de décider de se bouger parce qu'ils n'ont rien de mieux à faire (et nous donc !), et les relations de tout ce petit monde prennent bien plus de place que la pseudo-enquête. D'ailleurs, nul suspense ici puisque l'on nous révèle l'identité du coupable quasi dès le départ. Normalement, tout l'intérêt de l'intrigue serait de suivre les enquêteurs jusqu'à ce qu'ils la découvrent, mais ici, il n'y a rien. C'est grâce au plus parfait hasard (et des erreurs grossières sans aucune justification) que le coupable est identifié, et après autant de longueurs d'un bout à l'autre, la conclusion plus qu'expédiée de l'histoire a de quoi frustrer. Si, encore, les liens familiaux, amicaux ou plus nébuleux entre les différents personnages étaient correctement exploités, à défaut d'être développés... mais non, on reste en surface tout du long.

Finalement, bien que davantage perfectible, « La séquence des corps » était meilleur, plus rythmé, plus approfondi, et surtout moins creux. Une chose est sûre cependant : peut-être, je dis bien peut-être, laisserai-je une troisième chance à Kay Scarpetta si quelqu'un abandonne une autre de ses aventures à ma portée, cependant, après deux lectures plus que mitigées, je n'irai clairement pas de moi-même en piocher une.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
idevrieze
  14 juin 2019
Après des personnages en dérive, des personnages en rupture

Au tome précédent, nous avions un Benton que l'on croyait mort mais qui en fait était en fuite, Lucy qui montait une nouvelle société, Kay qui avait déménagé et Marino qui suivait. le moral n'était pas au beau fixe car tous faisait le deuil de quelque chose. On sentait le besoin de changement ne serai ce que pour les personnages car ils étaient au bout de leur évolution mais aussi pour nous lecteur parce qu'au bout de 12 tomes soyons honnêtes, on en était un peu venu à bout de leur environnement. L'occasion du treizième tome et le challenge de notre autrice était de bousculer tout ce beau monde. Et pour cela, elle a utilisé les grands moyens.

Tout d'abord, elle fait retourner Kay Scarpetta à ses lieux d'origines et va détruire le premier institut Médico légal qu'elle a dirigé. Ca c'est de la rupture ! Elle éloigne Lucy en la mettant en difficulté pour une histoire de coeur ce qui va rendre Benton impuissant à intervenir dans l'histoire. Kay Scarpetta et Pete Marino vont se retrouver dans une enquête dans leur ancien environnement mais sans les moyens d'action qu'ils avaient obtenu au fil de leur notoriété publique. Cela va aussi les éloigner des intrigues politiques que l'on a vécus les dix derniers tomes. Reste à savoir si ce duo fonctionne toujours.

Kay Scarpetta et Pete Marino, un duo toujours aussi explosif

La synergie entre Kay et Pete ne fonctionne que sur deux principes très stricts. Les deux doivent être en difficulté et dos au mur, au lieu de se défendre soit même, inversent leurs défenses : Pete Marino va donc montrer les dents devant ces hommes qui veulent porter préjudice à la réputation de Scarpetta, même si elle n'en a pas besoin et Kay va pointer les faiblesses de Marino et le forcer à surmonter ses peurs les plus viscérales. C'est une recette qu'on a exploré pendant des années et en enlevant tout l'historique des derniers tomes, Patricia Cornwell nous montre que ce duo a toujours autant de charme.

J'avoue que, personnellement, c'est un de mes couples littéraires préférés car c'est la première fois que je voyais en livre un duo masculin féminin aussi équilibré alors que, historiquement, Pete Marino est un macho quii donnerait presque envie de vomir. Quant à Kay Scarpetta, c'est la femme indépendante et carriériste presque cliché. Or, elle accepter parfois d'avoir besoin d'aide lorsque Marino est là et surtout quand il arrête de faire son mâle dominant. Et c'est ce duo originel qui retrouve toute sa saveur dans ce tome de rupture.

What's next ?

Benton et Kay se sont retrouvés. Lucy a résolu ses problèmes de coeur et Marino s'est fait plaisir en arrêtant le méchant. On peut se demander légitimement si on aura un prochain tome, maintenant que tout est détruit. Alors oui, maintenant, je sais que je n'en suis qu'à la moitié de l'aventure. (il y a 25 tomes parus à ce jour) mais je me souviens que ma maman, qui suivait tout à l'époque, a eu très peur pendant toute une année.

C'est surtout la fin d'un cycle et cela va ouvrir des tonnes de perspectives. Maintenant, je vois bien qu'heureusement que ce tome de rupture est paru. Patricia Cornwell a réellement voulu clôturer l'épisode de Richmond et j'ai envie de vous dire : tant mieux ! Si une ville s'est fermée aujourd'hui, c'est un tout un pays qui va s'ouvrir à nous. Nos personnages ont rompu leurs liens avec leurs passés et tout un éventail de rapports de force va s'ouvrir à nous. J'ai hâte de découvrir ce qui va leur arriver (en dehors de leur menace de mort habituelle bien entendu). Je vous donne rendez vous très très vite pour la suite car l'été arrivant veut bien entendu dire que la saison des Kay Scarpetta est ouverte !
Lien : https://labibliodekoko.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
michelangelo
  13 février 2014
C'est avec plaisir que l'on retrouve dans ce thriller les héros familiers de Patricia Cornwell que sont l'irascible Marino, la très sérieuse Kay Scarpetta, la fantasque Lucy et l'énigmatique Wesley Benton.
Cette fois, Kay Scarpetta est appelée à Richmond, ville dont elle a été proprement virée cinq ans plus tôt afin d'apporter son avis sur les conditions de la mort mystérieuse d'une jeune fille de bonne société.
Elle va se trouver confrontée à l'incompétence de son remplaçant médecin légiste, et devant une affaire politique que le flair de son fidèle Marino ne manque pas de relever.
Nos héros vont devoir se montrer particulièrement compétents, éviter les écueils placés sur leur chemin, composer avec l'esprit tortueux d'un mystérieux personnage qui sème sur son passage des traces à peine exploitables ou particulièrement trompeuses… Pour couronner le tout, la vie privée de Kay et Lucy compose un limon sur lequel va se façonner la vérité ultime.
Ce roman gagne en profondeur ce que Patricia Cornwell a perdu en dramatisation parfois excessive. Les personnages paraissent plus denses. Kay Scarpetta a abandonné sa cuisine italienne, c'est peut-être temporaire. Toutefois, elle nous dispense toujours de magnifiques leçons sur la société américaine et ses travers.

Michel Ange mai 2006
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LindaLapostolle
  20 août 2011
Une autre enquête médicale de Kay Scarpetta. Elle n'est plus médecin expert, travaille comme consultante. Son ancien bureau lui demande de l'aide, les buts sont imprécis, le personnel a changé. Est-ce la raison pour laquelle la lecture de ce roman ne fut pas aussi bonne qu'on aurait pu l'espérer? L'histoire est un peu décousue, la finale mal ficelée. Un peu décevant losque l'on le compare aux autres romans de l'auteure. Oui, décevant. Malheureusement.
Commenter  J’apprécie          40
lila11
  27 novembre 2020
Enfin fini ! Ce fût laborieux. J'ai adoré les 10 premieres aventures de Kay Scarpetta et de ses acolytes : j'ai aimé voir grandir Lucy, voir une relation de confiance s'installer entre Kay et Pete et assister à sa rencontre avec Benton. Et puis les enquêtes étaient palpitantes. Tout cela jusqu'au dixième tome et depuis, c'est long et ennuyeux.

Commenter  J’apprécie          31
chris311830
  20 janvier 2013
deçue par celui ci impossible de rentrer dans l'histoire. j'avais deja ete deçue par baton rouge mais je me suis dit que tout les auteurs peuvent avoir une baisse de qualité mais la franchement impossible de rentrer dans l'histoire je ne me rapelle meme plus de toute l'histoire vu quez je l'ai lu y'a un moment c est dire moi qui d'habitude me souvient des histoire que je lis longtemps apres la rien
Commenter  J’apprécie          30
ollivier
  18 décembre 2018
500 pages pour ??? Des descriptions interminables (je me suis cru parfois dans du Robbe-Grillet !), des considérations hors sujet, une absence de suspens, et surtout une absence de recherche, de raisonnement, de déductions pour aboutir à la désignation du/des coupables !
Éreintant ! A éviter !!!
Commenter  J’apprécie          20
reve2003
  31 janvier 2018
J'ai commencé ce treizième roman de la série Scarpetta, pleine d'espoirs. En effet, même si les relations entre Benton et Scarpetta ne sont pas au beau fixe, Benton est de retour, fini la morosité pour le médecin légiste. Même si l'intrigue de cette nouvelle enquête n'était pas à la hauteur de ce que j'attendais, ça s'est amélioré. Les personnages sont toujours aussi attachants, ils vieillissent et s'émancipent.
Commenter  J’apprécie          20
Nbsjof_16
  08 novembre 2013
Ce roman m'a vraiment déçu, c'est ma deuxième deception de la serie Scarpetta de Patricia Cornwell, on connait le coupable trop vite, et on devine vite pourquoi les deux histoires liées. Je l'ai quand même lu jusqu'au bout espérant un rebondissement, mais celui-ci n'a jamais eu lieux... le dernier chapitre est complétement inutile à mon sens, on comprend que Benton et Scarpetta regle leur histoire personnel mais par rapport au tueur celui-ci se fait arrêter et l'histoire est sans suite, on ne donnera même pas sa motivation. Je penses laisser les livres de Patricia Cornwell de côtés pour le moment je verrais plus tard pour une possible reprise, en esperant revenir sur le genre d'histoire qu'il y a dans "Scarpetta" ou encore dans "voile rouge".
Lien : http://la-vie-des-thrillers...
Commenter  J’apprécie          20
Giwago
  21 avril 2008
On retrouve Patricia Cornwell telle qu'on l'a connue. Ce n'est pas encore du niveau de ses premiers romans, mais en comparaison de derniers j'ai trouvé celui-ci nettement meilleur, même si la fin me laisse sur ma faim et est beaucoup trop rapide, voire facile !!! Ca donne de l'espoir pour les prochains.
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1551 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre