AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Elsa Ganem (Traducteur)
ISBN : 280941467X
Éditeur : Panini France (11/08/2010)

Note moyenne : 3.21/5 (sur 14 notes)
Résumé :
La Légion ardente a été vaincue, et les régions orientales de Kalimdor sont maintenant partagées entre deux nations : les orcs de Durotar, menés par leur noble chef de guerre Thrall ; et les humains de Theramore, gouvernés par l’un de plus puissants mages alors en vie : dame Jaina Portvaillant. Mais la paix fragile entre les orcs et les humains s’effondre soudainement. Des attaques répétées contre les exploitations de Durotar suggèrent que les humains ont repris leu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
odin062
  13 septembre 2017
Arrivé récemment dans la saga littéraire des « Warcraft », le « Cycle de la haine » se place chronologiquement après l'épisode d'Arthas et de Thrall esclave. En fait, la légion ardente est vaincue grace à l'alliance des orcs menés par Thrall et des humains menés par Jaina Portvaillant. Malheureusement, cet équilibre de paix est très fragile, comme le montre cette histoire.
Cf ma liste sur Warcraft : https://www.babelio.com/liste/4908/Warcraft
On ne va pas se mentir, c'est mauvais. Non vraiment cette histoire ne sert pas à grand-chose. D'abord elle est très courte et n'installe rien. L'introduction de la « Lame ardente » est peut-être l'un des deux intérêts de ce bouquin. le second étant de pouvoir creuser un peu plus dans le passé de Medivh et de Aegwynn (voir le dernier gardien). Ca ne va pas plus loin que ça.
Ainsi je le déconseille fortement au novice ! Ce livre s'adresse uniquement aux lecteurs de la saga. Commencer par celui-ci en découragerait plus d'un… Pour les autres, on a quand même beaucoup de plaisir à retrouver Thrall en pleine action ainsi que Jaina. Pour les joueurs fan de la trêve, l'ambiance fait plaisir à lire. Bon allez j'arrête de lui trouver des qualités, je galère !
Un dernier coup de canif : ce serait cool d'avoir un livre qui n'est pas bourré de fautes et de coquilles… Quelle horreur ! Les joueurs de WoW sont pris pour des illettrés ? En tout cas, l'auteur qui explique la même chose 10 fois doit le penser...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Myrinna
  20 juin 2018
On ne va se pas se mentir le cycle de la haine de Keith Decandido n'est pas le meilleur de la série World of Warcraft. À part des problèmes de mise en page, de coquilles ou de grammaire à certains moments…Ce roman aurait pu être plus intéressant si l'émotion était plus palpable. Il y a tout de même quelques personnages intéressants comme Aegewynn, Lorena et même Medivh. J'aurais préféré qu'on s'attarde davantage sur l'histoire de la lame ardente qui est présentée en filigrane ainsi que la conception de Medivh… On aurait pu montrer davantage une interaction entre ces deux protagonistes. Ce sont tout de même les plus grands gardiens de Tirisfal. Là, le lecteur a l'impression que ces deux personnages ont des rôles mineurs. Or ce n'est pas le cas dans le jeu World of Warcraft.
Commenter  J’apprécie          60
Chazychaz
  17 août 2010
Un nouveau livre sur l'univers du RPG de Blizzard. Un de plus, mais dont l'étiquette "World of Warcraft" est cette fois-ci assez justifiée. Les habitués de l'univers seront heureux de voir enfin évoqués en roman certains lieux de Kalimdor, mais se poseront peut être (et à juste titre) des questions sur l'intérêt évident de l'histoire. En effet, les quelques événements racontés sont apparemment loin d'être d'une importance capitale et ne semblent destinés qu'à mettre en évidence, au milieu du vaste background de Warcraft, la fragilité de l'association Humains/Orcs après la défaite de la Légion Ardente. Un livre à réserver de ce fait de préférence aux amateurs qui seront plus à même de se placer dans le contexte, et d'apprécier le roman.
Commenter  J’apprécie          30
lovelybook
  28 décembre 2016
Mon tout premier roman de l'univers Warcraft, mon frère qui est un grand fan m'a conseillé de les lire. Ce premier roman est bon, l'histoire m'a plu, mais sans plus. Je n'ai pas eu le coup de coeur, j'ai vu que les autres romans ne sont pas des mêmes auteurs, peut être que les autres me convaincront plus.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   02 août 2017
Margoz avait été ce plus faible. Il avait vite appris qu’il valait mieux faire ce qu’on lui demandait, tout en étant le plus accommodant possible, afin d’éviter de devenir la victime de violences.
Mais Margoz ne ressentait plus cette peur. Ni aucune autre d’ailleurs. À présent, Margoz avait un protecteur. En fait, Margoz devait suivre ses ordres, mais cette fois, la récompense était le pouvoir et la richesse. Auparavant, la seule récompense qu’il obtenait était de ne pas se faire taper dessus pendant quelque temps. Peut-être que ce n’était que troquer une peur viscérale contre une autre, mais Margoz trouvait que cela marchait bien mieux ainsi pour lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 août 2017
Ce que je veux dire c’est que la mer, elle est là pour nous donner des poissons à manger et un moyen pour voyager en bateau. L’air nous permet de respirer. La terre nous donne de la nourriture aussi, sans parler d’un sol pour édifier nos maisons. Et on construit des bateaux avec ce que nous donnent les arbres. Même la pluie et la neige… Elles nous donnent de l’eau qu’on peut boire, contrairement à la mer. Tout a un sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 août 2017
Tout le monde se connaissait, et si ce n’était pas le cas, on connaissait quelqu’un qui connaissait tout le monde. Du coup, les actes criminels étaient assez rares. Ceux qui étaient commis étaient généralement punis rapidement et brutalement par les soldats de dame Portvaillant.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 août 2017
J’ai rencontré quelques sorciers dans ma vie, et la plupart d’entre eux n’ont même pas l’envergure des raclures qu’il y a sous mes sandales. Mais la dame est une magicienne très douée, et personne ne vous soutiendra pour la dénigrer.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 août 2017
Bien que né esclave, il avait été libéré par Thrall, et avait alors juré de ne plus jamais courber l’échine devant un humain. D’accord, il avait combattu à leurs côtés, mais plus jamais il ne s’inclinerait devant l’un d’entre eux.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : blizzardVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1742 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre