AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782902894581
96 pages
Éditeur : Créer (06/02/1999)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Toute une ruralité vivante et laborieuse qui a su construire au cours des siècles et malgré les destructions, une architecture rurale plaisante.
Cet ouvrage présente les Pays d'Artois, Boulonnais et Calaisis. L'aspect général de la maison rurale artésienne boulonnaise, calaisienne. Les matériaux et éléments du bâti. Une descriptions régionale : Arrageois - Plaine de Lens - Mélantois - le Ternois - le Béthunois - le Haut Pays d'Artois - le Boulonnais et le Pay... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CREERCREER   10 juillet 2013
L'Artois, le Boulonnais, le Calaisis, couvrent depuis 1790 la totalité du département du Pas-de-Calais, mais ils en dépassèrent les limites, au cours de leur histoire mouvementée, avec une certaine fluctuation.
Deux mers les bordent à l'Occident, sur plus de cent kilomètres : la Manche, la Mer du Nord, reliées par le détroit. Une trentaine de kilomètres les séparent de l'Angleterre où l'on retrouve une campagne très proche de la nôtre.
Ce territoire, long couloir de 150 kilomètres dans son axe nord-ouest - sud-est, large au plus de 83 kilomètres, sans connaître de hauts reliefs, est plus accidenté qu'on ne le croit. De l'est d'Arras aux abords sud de Calais, dans l'axe central de la région, s'étendent en vastes plateaux, coupés d'innombrables et inégales dépressions, les collines d'Artois, crêtées çà et là de petits sommets entre 140 et 212 mètres. La dépression du Boulonnais les ouvre en deux branches nord et sud. Leurs pentes, faibles vers la Somme, tranchées de vallées transversales, sont plus abruptes au nord sur la plaine flamande. Les plateaux crayeux, fragmentés, secs, couverts d'argile à silex et de limons, occupent la majeure partie de l'Artois.
Les vallées et vallons secondaires, bien arrosés par des petites rivières courantes, sont humides et verdoyants.
Le revêtement des plateaux a gardé les ondulations de l'ère tertiaire, époque à laquelle la Mer du Bassin Parisien les recouvrait. Le retrait des eaux a pratiqué une érosion de la couverture sableuse laissant en place au nord,
des gisements rocheux, très tôt exploités. Le limon quaternaire des plateaux d'altitude moyenne, moins érodé, a formé les vastes terres céréalières, betteravières, laissant aux versants et aux crêtes, plus soumis à l'érosion, des terres incultes ou boisées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : géologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Philippe Decroix (1) Voir plus

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre