AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782258008663
155 pages
Éditeur : Turquoise médaillon (01/05/1981)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Florence Harvet découvrira-t-elle l'amour au cœur de l'enfer qui secoue le Nicaragua au climat de rêve ?
Un élan généreux l'a poussée à partir pour cet hôpital de fortune destiné à secourir les sinistrés. Elle ignore encore les honteux trafics internationaux qui se cachent parmi les bonnes volontés et la terrible menace qu'ils font peser sur elle. Son courage devant le danger saura-t-il émouvoir Bertrand du Vaudreuil, le brillant chirurgien ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Pois0n
  06 avril 2021
La romance médicale n'est pas spécialement ma came de base, aussi faut-il « plus » pour me pousser à m'y intéresser. Ici, c'est le cadre qui m'a attiré : le Nicaragua, un séisme... Avouez que c'est moins chiant que les histoires d'hôpital à New-York !
J'avais cependant peut-être oublié un peu vite que dans « romance médicale » il y a « médical » : les premiers chapitres sont en effet assez hardcore niveau hémoglobine et si l'on n'est déjà pas bien (à tout hasard parce qu'on est malade...), ce n'est pas ce livre qui fera passer la nausée. Immersion garantie, donc. Tout au plus s'agacera-t-on éventuellement de la facilité avec laquelle Florence, simple secrétaire titulaire d'un diplôme de secouriste ayant sauté dans l'avion « pour aider », se retrouve embrigadée en lieu et place d'infirmière suite à une méprise et gardée une fois celle-ci dissipée parce une paire de bras en plus n'est pas un luxe. Mouais. Au moins rappelle-t-on régulièrement qu'en dépit de sa bonne volonté, ses compétences se limitent à la bobologie et la paperasse, c'est déjà ça. Enfin, le ton du récit verse parfois un peu trop facilement dans l'auto-congratulation, en insistant lourdement sur le côté gratifiant ressenti par les européens à venir en aide aux locaux.
Jusque-là, rien de bien surprenant, vu ce pour quoi l'on a signé. Sauf que très vite, les choses dérapent. Décès et incidents suspects puis attentats assumés s'enchaînent, et avant même que l'on ait trop compris ce qui se passe, comme Florence, on se retrouve embrigadé dans un pur romantic suspense, avec de l'action et du danger. On ne s'attendait pas vraiment à ça et encore moins à une scène de course-poursuite aussi bien foutue que celle à laquelle on a droit, mais elle est là. Et c'est très très bon dans le genre.
Alors évidemment, les indices distillés dans le texte permettent de deviner une partie du dénouement, mais pas forcément tout, et la situation semble suffisamment désespérée pour qu'on s'inquiète réellement au sujet des personnages. Quoi qu'il en soit, le rythme de plus en plus soutenu de l'intrigue rend le livre difficile à lâcher une fois le virage vers le thriller amorcé. Mieux : cette transition d'une romance médicale « classique » (encore que l'humanitaire la sort déjà des sentiers battus) vers le romantic suspense souligne encore plus ces passages mouvementés. Parce qu'on était pas là pour ça. Parce qu'on n'a pas affaire à des enquêteurs ou des militaires, mais des médecins qui, sortis de leur métier, sont des gens « normaux » n'ayant pas l'habitude de gérer ce genre de situation. le sentiment de danger ne s'en trouve que renforcé.
Et côté romance ? Là, il faut avouer que c'est plus calme, moins évident pendant une bonne partie du livre, Bertrand étant surtout occupé à sauver des gens, mais ça se décante petit à petit. On a même droit à des intrigues secondaires autour d'autres personnages, même s'ils ne sont pas énormément développés. Pour un petit truc d'à peine 150 pages, c'est pas mal, vraiment.
Évidemment, au milieu de tout ça, il faut un peu oublier le décor ; le Nicaragua on n'en voit pas grand-chose, l'essentiel de l'histoire se déroulant au camp, entre tentes et bloc opératoire en préfabriqué. Les personnages traversent une ville en ruines de temps à autre et des champs, mais les descriptions ne vont pas au delà. Ceci dit, le ton du récit, orienté sur les protagonistes et l'enchaînement des évènements, se prêtait de toutes façons assez peu au contemplatif.
Le bilan est donc très positif. Certes, le livre ne restera pas dans les mémoires, mais fait passer un très bon moment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Pois0nPois0n   06 avril 2021
– Le tremblement de terre ne leur suffit pas, il faut encore qu'ils se tuent entre eux ! Il faut prévenir la police tout de suite.
– Nous n'allons pas prendre la Jeep et foncer à Managua en pleine nuit. Et puis cela dépend de l'administration du camp. J'irai voir les autorités au lever du jour.
– Et si l'assassin s'enfuit ?
– Vous croyez qu'il a attendu notre venue pour le faire ?
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : nicaraguaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4064 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre