AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
4,46

sur 3868 notes

Critiques filtrées sur 3 étoiles  
Chrichrilecture
  14 mai 2016
Bien
Un grand classique, que tous a lues et relues, un trais beau conte.
Dommage que l'éditeur n'a pas relue car beaucoup de fautes de frappes
Commenter  J’apprécie          50
lesmiscellaneesdepapier
  26 décembre 2018
Sur l'impulsion de Mirage Livresque je me suis lancée dans la lecture de Dumas Père sachant que Dumas fils est un de mes coups de coeur avec un des livres qui m'a fait le plus pleurer à ce jour : La Dame aux camélias. J'ai donc choisi le Comte de Monte Cristo car j'étais tombée amoureuse d'une magnifique édition avec le texte illustré aux éditions Caractère.
Le début m'a totalement absorbée et entraînée avec ce magnifique Edmond. le caractère de ce personnage et sa souffrance sont tellement déclencheurs de passions qu'on ne peut que dévorer pour savoir la suite.

Malheureusement une fois arrivée à la moitié, je me suis lassée par le seul et unique but qu'est la vengeance. Même si les descriptions psychologiques et les quelques rebondissements parviennent à raviver un peu l'intérêt, le manque d'intérêts m'a perdu et ce sera donc une lecture à effet soufflé pour moi.
Lien : http://www.lesmiscellaneesde..
Commenter  J’apprécie          40
ClarenceM
  16 juin 2016
Et si le comte de Monte Cristo n'avait pas fait l'objet de tant d'adaptations télévisées, serions-nous enclins à porter plus de crédit à cette histoire de vengeance, utilisant toutes les grosses ficelles pour arriver à ses fins ? Je pense que oui. Les producteurs et les responsables de programmes des chaînes de télévision ne s'y trompent pas : il y a bien là un argument solide, une trame narrative, un ressort romanesque qui donnent à la lecture des aventures d'Edmond Dantès une sorte d'addiction franche et tendue.
Mais l'attrait du livre repose aussi sur la restitution claire et fournie d'un cadre historique, du début au milieu du XIXème siècle en France et en Italie. Cette peinture brossée à la manière romantique d'un Delacroix, nous place aux coeurs des personnages et de leurs usages d'un monde en train de se transformer. Pas aussi documenté qu'un Zola, pas aussi total qu'un Hugo, mais bien efficace et pragmatique. A n'en pas douter, si Alexandre Dumas écrivait de nos jours, il serait créateur de séries.
Alors bien sûr, se plier à la lecture d'une oeuvre de plus de 1 500 pages scindées en deux tomes n'est pas une mince affaire (on m'excusera cette pauvre boutade). L'auteur, comme pris d'une compassion pour ses lecteurs et conscient de cette gageure, nous dispense des descriptions trop longues, multiplies les ellipses narratives accélérant de façon bienveillante le récit. Après, libre à chacun d'apprécier ou non les postures grandiloquentes du héros, croyant devant l'Éternel et se prenant pour l'égal de Dieu, d'accréditer ou non l'enchainement foisonnant des combines et intrigues financières (surtout dans le tome II) appauvrissant quelque peu les exploits épiques du héros légendaire. Il n'en reste pas moins que la force de ce livre est d'avoir réussi à façonner l'histoire d'un homme qui s'élève au-dessus de ses semblables, régnant indiscutablement sur son monde et frappant d'une puissance surnaturelle les traitres, les malhonnêtes et les infâmes. On n'est pas si loin des héros de Marvel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lourou
  11 août 2014
Pas aussi génial que les Trois Mousquetaires, mais exceptionnel malgré tout dans le genre feuilletonesque.
Commenter  J’apprécie          10


Stefinouch33
  01 juin 2014
J'ai lu l'édition résumée pour les jeunes de l'Ecole des loisirs. Si le début m'a plu, le retour d'Edmond et sa vengeance ne m'ont guère enchanté.
Commenter  J’apprécie          10
Smeraldo
  20 avril 2014
Et bien...Ce n'est pas le style que je lis d'habitude mais j'ai bien aimé le style classique qui me change de mes habitudes. le registre est soutenue. On ne peu pas dire que sa soit un coup de coeur, mais je ne suis as déscus de l'avoir lue.

Ma note : 16.5/20
Commenter  J’apprécie          00
emmalaplante
  01 août 2013
Le livre est très bien écrit mais je dois dire que des fois il y a des passages descriptifs un peu trop long. L'intrigue est très bien ficelé mais des fois il y a des liens un petit peu difficile à accomplir par sois-même. Je ne suggère pas le livre à des gens qui n'aime pas lire.
Commenter  J’apprécie          00
spyeagle
  31 janvier 2012
Pour info, je connaissais pas l'histoire avant de lire ce livre, je suis allé 2 fois au chateaux d'If ce qui m'a donné envie de lire le comte de Monte-Cristo en fait j'avais vu le film avec Depardieu quand j'étais petit mais je me rappelai juste de la scène de l'évasion.
J'ai trouvé super agréable à lire jusqu'à la p330, l'emprisonnement de Edmond Dantès et son passage au château d'If, avec son évation après ça se gatte un peu... Dumas change de style et ça devient super longuet et pompeux entre p331 Italie - Simbad le marin et p483 les convives. On parle beaucoup de Franz (qu'on sait pas qui c'est, d'après le prologue c'est Alexandre Dumas lui-même) et ensuite d'Albert (on peut se douter mais on est pas sûr).
Pendant toutes ces pages, c'est super barbant... ensuite on accroche de nouveau à l'histoire mais ça traîne en longueur mais d'un côté ça nous tient en haleine, car Monte-Cristo repousse toujours le moment où il pourra discuter avec Mercèdes...
Le style d'écriture est parfois très lourd, et fatiguant, il faut parfois relire plusieurs fois la même phrase, pour une auteur de cet renommé je suis un peu déçu. On m'avait appris à l'école de pas faire des phrases à rallonge mais ça semble autorisé pour quelqu'un de cet notoriété... Par exemple, citations :
P680
En effet, il pouvait supposer, sans crainte de se tromper, que madame Danglars, ne pouvant connaître par ses propres yeux l'intérieur d'un homme qui donnait des chevaux de trente mille francs, et qui allait à l'Opéra avec une esclave grecque portant un million de diamants, avait chargé les yeux par lesquels elle avait l'habitude de voir de lui donner des renseignements sur cet intérieur.

Voilà faut s'accrocher avec ce genre de phrase quand on lit pour le plaisir.
Bon malgré quelques petits défauts, après avoir lu le tome 1, je désire me procurer le tome 2 pour connaître la suite de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages des Trois Mousquetaires et Vingt ans après

Sous quel nom connaît-on monsieur du Vallon de Bracieux de Pierrefonds ?

Athos
Porthos
Aramis
D'Artagnan

9 questions
146 lecteurs ont répondu
Thème : Alexandre DumasCréer un quiz sur ce livre