AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les enquêtes de Mary Lester tome 40 sur 60
EAN : 9782916248578
592 pages
Palémon éditions (08/05/2014)
3.82/5   36 notes
Résumé :
Tome 1
Paimpol, ex-port de grande pêche à la morue, est aujourd'hui une élégante station touristique fort prisée pour son calme et la beauté de ses paysages.
Cette belle sérénité est brutalement troublée quand, dans la même nuit, trois retraités sont retrouvés sauvagement égorgés en trois endroits différents.
Le modus operandi est le même, indiquant qu'un seul assassin a sévi. L'une des victimes est un ancien marin fort apprécié de toute la comm... >Voir plus
Que lire après Les enquêtes de Mary Lester, tome 40 - 41 : La croix des VeuvesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
On est ici sur une affaire très sensible, car la gendarmerie ne trouve aucune piste pour comprendre pourquoi trois retraités sans histoire ou presque ont été assassinés de manière particulièrement violente et quels liens unissait ces victimes. A Paimpol, il y a en même temps une autre affaire inquiétante : la disparition d'un médecin et de toute sa famille, le docteur aurait tué sa femme et emmené ses deux enfants sur son petit voilier. le docteur Gaillard était connu pour avoir dénoncé, seul contre tous, un médicament aux effets mortels fabriqué par une société pharmaceutique dont la Fondation est implantée sur l'île Saint-Budoc, juste à côté de l'île de Bréhat. Un procès retentissant allait avoir lieu et c'est pourquoi le ministère lui-même envoie Mary Lester sur les lieux.

La capitaine de police, accompagnée de son fidèle lieutenant Fortin, est obligée de collaborer avec la gendarmerie nationale, ce qu'elle accepte beaucoup plus souplement qu'à ses débuts – d'autant que sa propre hiérarchie lui laisse beaucoup de liberté – et ce qui ne va pas sans mal, notamment pour les gendarmes, qui seront bien obligés de se rendre à l'évidence : oui, il y a bien un lien entre les trois meurtres de retraités et la disparition du docteur ; cela rend les trois exécutions et d'autres basses oeuvres entraînées par l'enquête particulièrement odieuses. C'est une enquête sensible, dangereuse et il faudra toute l'intelligence et le sang-froid de la policière pour en venir à bout.

C'est une bonne lecture de vacances, qui prend une saveur particulière quand on s'est baladé sur les lieux (le port de plaisance de Paimpol, la Croix des veuves et la vue magnifique sur la mer, le petit chemin vertigineux qui descend la falaise et que je n'aurais jamais osé emprunter…), la maison à droite De La Croix…). Certes il y a quelques répétitions dues aux nombreux dialogues, la concurrence entre la police et la gendarmerie est toujours un peu simpliste (quoique...) mais on sent que Jean Failler est toujours bien documenté et qu'il s'est inspiré de faits-divers réels qui rendent son récit tout à fait crédible.
Lien : https://desmotsetdesnotes.wo..
Commenter  J’apprécie          160
Mary Lester - tomes 40 et 41

Retrouver Mary Lester est devenu un plaisir annuel ! Avec parfois une double dose, comme ici puisque l'histoire se déroule sur 2 tomes !
Là, Mary se retrouve dans un coin de Bretagne que j'apprécie particulièrement (Paimpol/Bréhat), c'est déjà un plaisir en soi !
Elle doit une nouvelle fois collaborer avec les gendarmes .... et comme elle commence à avoir de la bouteille, (41 tomes quand même, même si certaines histoires sont sur 2 tomes !) il y a des retrouvailles : les gendarmes en charge de l'enquête, le flic corse qu'elle réquisitionne et bien sûr Jipi !
Un cru typique et agréable pour ce Mary Lester, une intrigue sympa, des escarmouches avec ces "machos coincés " de gendarmes (vaut mieux être de la police si on veut profiter des huîtres et du coup de blanc en bord de mer !), quelques initiatives pertinentes de Jipi (dur d'exister à côté d'une chipie aussi intelligente que Mary !) .... manque juste Mizdu pour parfaire l'histoire !
Commenter  J’apprécie          30
Mary Lester enquête à Paimpol et à Jersey sur plusieurs meurtres incompréhensibles.

Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2014/08/04/note-de-lecture-la-croix-des-veuves-mary-lester-40-41-jean-failler/
Commenter  J’apprécie          40
Un Mary Lester tout à fait dans la lignée des précédents.
On retrouve une Mary lester perspicace, un peu trop audacieuse par moment et aux libertés tant de mouvement que hiérarchiques sans contraintes, notamment en raison de l'absence de nécessité pour elle d'assurer la pérennité de ce travail. Sa fortune personnelle, héritée, lui permettrait de vivre sans travailler.
Cela lui permet cette liberté à l'égard d'une hiérarchie particulièrement frileuse mais souhaitant des résultats.
Les relations avec la gendarmerie, leitmotiv récurant, sont présentes.
Certains sont allergique à Mary et cela est tout à fait leur droit mais pour ceux qui aiment cette série, ils la retrouveront avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          00
Une enquête passionnante de Mary Lester, sur fond d' une confrontation gendarmerie -police. C'est un de mes romans préféré de cette série. Tout y est : enquête, humour, et description toujours envoûtante des paysages. On dévore les deux tomes!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Minuit venait de sonner à un clocher lointain, petite musique ténue dans le calme de la nuit. La lune dispensait une clarté blafarde sur la baie de Paimpol et la petite île de Saint-Budoc, posée sur une mer scintillante, se drapait dans un léger voile de brume.
Pas un souffle de vent, pas une ride sur la mer qui s’était retirée au loin, découvrant des îlets de roche invisibles à marée haute.
À gauche, l"anse de Launay étirait sa plage de sable blanc jusqu’à la pointe de l’Arcouest d’où l’on prenait le bateau qui faisait la liaison entre le continent et la merveille des merveilles, Bréhat, l’île aux fleurs.
Bien qu’il connût ces lieux – il y était né – depuis sa plus tendre enfance, Bodin était toujours saisi par la beauté irréelle de ce paysage auquel l’obscure clarté de la lune ajoutait une aura de mystère.
Il s’arrêta un moment pour jouir de la magie de l’instant, mais aussi pour souffler. Il revenait de la pêche à la crevette et, mine de rien, la pêche de nuit, ça vous crève son homme. Surtout quand on court sur ses soixante-dix ans, que côté poids on roule un peu en surcharge et qu’il faut, pour regagner le haut de la falaise, escalader un sentier de chèvres aussi raide à remonter que scabreux à descendre.
Pas étonnant qu’il fût seul. Déjà de jour, l’accès à sa zone de pêche était malcommode, pour ne pas dire dangereux, mais la nuit…
Bien peu s’y risquaient, et c’est pour cela que Bodin y venait. Rien ne lui était plus pénible que de trouver un autre pêcheur en train de saboter ses trous. Car, qu’on ne s’y trompe pas, la pêche à la crevette telle que la concevait l’ancien bosco était un art ! Ce serait trop facile si le premier clampin venu connaissait la bonne manière de conduire son haveneau dans les failles de roche. Encore failait-il les connaître, ces failles, le plus souvent masquées par un rideau de goémon, encore fallait-il savoir avancer son filet avec délicatesse, sans empressement, en épousant la découpe de la roche et ensuite le ramener lentement, mais fermement, sans à-coups.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jean Failler (1) Voir plusAjouter une vidéo

"Poissonnier écrivain à Quimper" - Interview de Jean Failler
Rencontre avec Jean FAILLER qui alterne entre son métier de poissonier et celui d'écrivain. Il parle de la difficulté d'être édité et de son choix pour le roman noir. Christian Rolland est allé rencontrer ses clients à la poissonnerie.
autres livres classés : amisVoir plus


Lecteurs (93) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..