AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le festin d'Ohmelle tome 1 sur 2
EAN : 9782915621198
317 pages
Editions Octobre (27/10/2007)
4/5   7 notes
Résumé :
Nains ripailleurs, gnomes chasseurs de champignons, elfes herboristes, monstres variés, humains au passé trouble... Audrey Françaix nous offre ici une multitude de personnages passionnants. Le lecteur évoluera avec eux sur les Traverses, de mystérieux sentiers qui ressemblent étrangement aux petites routes de l'hexagone. L'occasion de réaliser combien notre pays, riche en légendes et lieux inquiétants, peut se prêter aux décors de la fantasy. Et vous pourrez même re... >Voir plus
Que lire après Le festin d'Ohmelle, tome 1 : Bière et champignonsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ohmelle est une naine qui vit en Haute-Flandrie, une région du nord de la Fatrace. Mariée et mère de trois enfants, elle tient un restaurant dans son village. Si les nains de Haute-Flandrie sont d'ordinaire casaniers, Ohmelle a pour sa part des envies de voyages depuis sa jeunesse. Mais en Fatrace, chaque contrée est séparée des autres par les confins, d'épais brouillards infranchissables. Pour aller d'une contrée à l'autre, il faut emprunter les Traverses, des chemins ténébreux où vivent d'étranges créatures. Ohmelle décide de parcourir la Fatrace afin de trouver de nouvelles recettes de cuisine. Pour l'aider dans sa quête, elle fait appel à un vieil ami à elle qui est devenu un rôdeur. Les rôdeurs sont les seuls à pouvoir guider les étrangers sur les Traverses. C'est ainsi qu'Ohmelle, accompagnée par le rôdeur Maresme et les gnomes Segby et Nanny Tie, part à l'aventure sur les chemins de Fatrace. Dans ce premier volume, la compagnie va visiter la Somoyse, région qui se trouve au sud de la Haute-Flandrie et dont la capitale se nomme Manise, une ville possédant une magnifique cathédrale (j'espère que les picards auront reconnu leur région et la bonne ville d'Amiens).


L'idée de départ est vraiment intéressante. Faire visiter une France imaginaire pour mieux présenter les légendes et traditions de ses régions est un parti pris très original. La psychologie des personnages est également très poussée. Chaque membre de la compagnie possède quelques secrets plus ou moins troubles et on se doute que la quête collective cache des aspirations individuelles propres à chacun. On sent que la mise en place de cet univers de fantasy a dû germer pendant de nombreuses années dans l'esprit de l'auteur avant d'être couché sur le papier.

Pourtant, si cette présentation peut sembler à bien des égards alléchante, je dois avouer que ce roman m'a déçu. La randonnée de la compagnie m'a paru très très lente. Je me suis pas mal ennuyé en lisant les longs (très longs) états d'âmes des différents membres de la petite troupe menée par Maresme. Les changements incessants de narrateur alourdissent la fluidité du récit. En 300 pages, on n'a droit qu'à quelques rencontres avec des créatures fantastiques somme toute assez peu intéressantes et Ohmelle, dont le but est de trouver de nouvelles recettes, n'a en fin de volume qu'une seule recette de notée dans son carnet. L'intrigue avance tellement peu ! Je me suis surpris plusieurs fois au cours de la lecture à regarder combien de pages il me restait avant la fin et c'est souvent un très mauvais signe par rapport à l'intérêt que je porte au texte que je suis en train de lire. A raison de deux régions visitées par volume et sachant que la Fatrace compte dix-neuf contrées en tout, j'espère qu'il ne faudra pas dix tomes pour boucler la quête de la Compagnie !

Deux derniers points négatifs à signaler (après j'arrête, c'est promis !) : 1) la couverture est vraiment moche et fait plus penser à un roman de fantasy pour la jeunesse que pour adultes ; 2) les habitants de Manise (Amiens pour ceux qui n'auraient pas suivi) sont présentés comme des soiffards bourrés du matin au soir, certes très gentils et accueillants mais aussi franchement lourdauds. Et ça, pour le picard de naissance que je suis, c'est forcément difficile à avaler.

Que dire en conclusion ? Une évidence : le Festin d'Ohmelle m'a laissé sur ma faim. Mais j'ai néanmoins acheté le second tome (dont la couverture réalisée par le même illustrateur est beaucoup plus jolie !) et je compte bien le lire car je veux donner une seconde chance aux personnages d'Audrey Françaix. Qu'on se le dise !


Lien : http://litterature-a-blog.bl..
Commenter  J’apprécie          10
L'histoire d'Ohmelle et de sa quête de nouveautés culinaires est particulièrement originale et foisonne de belles idées! C'est une de mes meilleurs lectures de fantasy.
Les personnages sont plutôt atypiques, loin des clichés habituels du genre. Ils ont une grande profondeur, leur propre identité et des aspirations personnelles originales (il y a quand même un mycologue de plus de 80 ans qui se lance à l'aventure par passion pour les champignons!).
Dans un tome de cette aventure il y a tant de choses qui se produisent! Et pourtant l'intrigue se met lentement en place, mêlant quêtes personnelles et complots de plus grande ampleur.
L'univers, basé sur des légendes françaises, est très riche, mystérieuse et donne envie de s'y perdre.
Bref personnellement j'ai adoré. Je suppose en revanche qu'on pourrait trouver l'histoire assez longue à démarrer et que cet univers n'est pas pour ceux qui cherche des batailles épiques et brutales.
Je regrette par contre que cette série se soit arrêtée au tome 2. Elle n'a pas trouvé son public? L'auteur, pour une raison ou une autre, est passé à autre chose?
En tout cas c'est vraiment dommage, autant pour l'originalité du concept, faire vivre une France par ses légendes et suivre la quête d'une cuisinière à la découverte de ses recettes emblématiques, que pour la richesse de l'histoire qui permet vraiment de s'évader et de découvrir de nouvelles recettes de cuisine!
Commenter  J’apprécie          10
Fasciné par le Cycle de la Chair, je me suis lancé dans cette lecture, les yeux fermés si j'ose dire. Malheureusement, mon but de m'évader du quotidien en lisant un livre de fantasy n'a pas été atteint. Hormis le cadre fantasy, j'avais l'impression de me retrouver dans une situation quotidienne de vie. J'ai abandonné la lecture après quelques chapitres.
Commenter  J’apprécie          00


Video de Audrey Françaix (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Françaix

L'humour dans l'imaginaire (extrait)
Histoires d'en rire : l'humour dans l'imaginaire, avec Antoine BUÉNO, Audrey FRANCAIX, John LANG, Thierry VIVIEN, Modérateur : Jean-Claude DUNYACH
autres livres classés : romanVoir plus


Lecteurs (14) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2575 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *}