AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745997815
Éditeur : Grafiteen (20/06/2018)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Les parents de Victor sont des super-vilains, des vrais, en costume, qui aiment semer le chaos et la terreur. Victor, lui, est gentil. Il déteste le chaos et la terreur. Il déteste le danger et la saleté. Il adore les épinards. La honte pour ses parents ! Ceux-ci décident donc de l'envoyer en stage pour apprendre à devenir diabolique. Problème : aucun super-vilain digne de ce nom ne veut le prendre sous son aile. Victor se retrouve donc à passer l'été avec le super-... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
bdelhausse
  10 janvier 2019
Victor est le dernier rejeton d'une longue lignée de super-méchants. Pas le genre "Joker" ou qui fait très très peur... non. Des petits super-méchants sans trop d'ambition. Rien que leur nom indique le niveau: Les Flagadas. Leur seule envie dans la vie, c'est que Victor suive leurs pas... Et là, c'est pas gagné. Victor aime l'ordre, la discipline, le rangement, la propreté, il respecte les codes, ne fait pas un pas de côté. Il deviendrait plutôt super-héros que super-méchant...
Alors, ses parents mandatent l'oncle Barbouille pour faire son éducation. Barbouille est un super-méchant encore plus nul que les parents de Victor. Son super-pouvoir: tacher l'adversaire. Oui, mais des taches indélébiles. Là, on rigole moins (mais surtout dans les pressings).
Peu importe en fait, car comme pour le catch, les combats entre super-héros et super-méchants sont truqués. le scénario est convenu d'avance entre les parties. Avec des juges pour vérifier que tout se déroule comme c'est écrit.
L'éducation de Victor va se révéler bien plus compliquée que prévu. Surtout quand il rencontre une fille dont les parents sont des super-héros mais qui lorgne pour devenir super-méchante. Pendant ce temps, Barbouille semble déterminé à faire son come-back mais n'entend pas respecter les accords qui truquent les combats.
On le comprend aisément, on ne s'ennuie pas une seconde. C'est rythmé, envolé, cela fonce à toute allure. Pas de temps mort. Et une sacrée dose d'humour décapant d'où ressortent par petites touches des évaporations morales de bon goût sur le bien, le mal, les rapports parents-enfants, le rôle dans la vie, le sens des engagements, l'amitié...
On s'ennuie d'autant moins que Michael Fry mélange texte et dessins. Pas des dessins qui agrémentent ou complètent le texte, mais des dessins qui poursuivent le texte, qui s'y insèrent logiquement pour créer l'histoire. Et quelle histoire ! Déjantée et hilarante.
Michael Fry est connu pour "Nos Voisins les Hommes", dont on a tiré (Dreamworks) un excellent film d'animation. Je croise les doigts pour qu'on fasse de même avec "Super-Vilain malgré Moi". L'écriture de Michael Fry est si limpide, directe que le déroulé du livre est déjà un story-board en soi. Et son talent de dessinateur montre déjà la direction à prendre dans le graphisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
chriscoolos
  09 janvier 2019
Reçu dans le cadre d'une opération Masse Critique, j'avais sélectionné ce livre car je suis fan de ce genre de situation, le gentil qui est né/vit chez les méchants.
Maintenant qu'ai je pensé de ce livre ?
Tout d'abord sa forme qui alterne illustration et roman : c'est une chouette idée qui permet de rompre avec la simple lecture et illustré certains points du récit.
Sur le roman en lui-même, l'humour est bien présent et bien sympathique, les méchants, les gentils avec leurs pouvoirs "ridicules".
Le fait que les combats soient organisés fait penser à la série "Flanders Company" qui proposent ce genre de services notamment.
Ensuite, sur l'histoire, finalement celle-ci reste assez classique mais ce n'est mon point de vu d'adulte, je pense que pour des enfants, cela peut être sympathique.
En conclusion, j'ai passé un moment sympathique avec cette lecture mais sans plus, ce n'est pas forcément un roman que je relirais et je l'ai déjà oublié en passant à autre chose.
Commenter  J’apprécie          00
echosdemots
  02 janvier 2019
Super-Vilain malgré moi saura charmer les enfants en quête de héros accessibles et plus loufoques que violents. L'éditeur semble recommander ce livre pour les 10-13 ans mais, pour ma part, je le conseillerais davantage aux 8-12 ans.

Les points forts :
Super-Vilain malgré lui est une histoire très drôle. L'auteur apprécie l'humour absurde sans en faire trop. Les personnages ont tous une personnalité déjantée donnant un caractère comique à presque toutes les situations.
le livre est illustré (à chaque page) et ça, c'est la vie. Et oui. L'auteur et illustrateur a su doser parfaitement écriture et illustrations pour ne pas faire peur à un lectorat débutant ni ennuyer les jeunes lecteurs plus entraînés. le tout est servi dans un livre objet super attractif.
Je n'en dirai pas trop car je ne veux pas spoiler les futurs lecteurs. Cependant, je peux dire que j'ai beaucoup aimé l'idée que s'est fait, ici, Michael Fry de la vie des super-héros et des super-vilains. C'est assez drôle mais surtout franchement pathétique, du coup les personnages en deviennent vraiment attendrissants.

Bref, le lecteur ici rencontre des personnages drôles et attachants illustrés dans des situations ubuesques. Malheureusement, si j'ai pris plaisir à le lire sur le moment, je sais que je ne chercherai pas à en savoir plus sur les prochaines aventures de Victor et je sais aussi qu'il ne me faudra que peu de temps pour tout oublier de ce roman jeunesse très divertissant mais peu marquant.

Lien : http://echos-de-mots.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
bdelhaussebdelhausse   10 janvier 2019
- Les super-pouvoirs, ce n'est pas comme les menus à la cantine: on ne choisit pas.
- Euh... on ne choisit pas non plus les menus à la cantine. Sinon, ce serait meilleur. (p.295)
Commenter  J’apprécie          00
bdelhaussebdelhausse   10 janvier 2019
Mike, tu n'es qu'un moucheron des bois enfoncé dans une tomate pourrie sur laquelle va s'asseoir un éléphant de cirque ! (p.186)
Commenter  J’apprécie          00
bdelhaussebdelhausse   10 janvier 2019
Barbouille dégage un parfum de feu, de belette mouillée et d'aubergine pourrie, avec une petite pointe de muscade. (p.286)
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : super vilainsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les super-héros et super-héroïnes de comics

Eternel amoureux de Loïs Lane, il vient de Krypton :

Batman
Superman
Spiderman

15 questions
445 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , super-héros , comicsCréer un quiz sur ce livre