AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur L'enfant maudit, tome 2 (13)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
jamiK
  03 janvier 2018
Deuxième volet de cette aventure, l'action s'accélère, la géographie de l'histoire s'étend, les révélations s'accumulent pour construire une histoire plus compliquée que prévue. Gabriel va être rattrapé par son passé, noir... L'ambiance de cette BD est assez “polar”. Je me suis laissé prendre par l'atmosphère et l'intrigue, bien qu'au final, elle me laisse une impression de déjà vu, j'ai l'impression que toutes les histoires d'orphelins qui cherchent leurs vrais parents se ressemblent. Un lecture plaisante, qui a su retenir mon intérêt, mais qui ne restera pas inoubliable.
Commenter  J’apprécie          120
prune42
  17 mars 2018
Suite de "L'enfant maudit tome 1 : Les tondues". Gabriel Clairemont est fermement décidé à retrouver ses parents biologiques. Il se rend à Berlin et découvre que celui qu'il croyait être son père ne l'est pas. Cela le mène alors jusqu'à sa mère, Madeleine et il apprend là aussi que celle-ci n'est pas sa mère. Il serait né de Jeanne Folin, une jeune fille de bonne famille mais qui aurait abandonné son bébé peu après sa naissance. Gabriel n'est pas au bout de ses surprises et les révélations suivantes vont lui faire froid dans le dos. Il part alors en Argentine pour faire la connaissance de son vrai père.

J'ai préféré ce tome 2 au précédent car il contient beaucoup plus de mystères et on découvre l'identité des parents du personnage principal avec surprise. Laurent Galandon réussit à étonner son lecteur en ménageant plusieurs rebondissements inattendus.
Le contexte historique de la Seconde Guerre Mondiale où les relations entre Françaises et Allemands étaient réprimées et sévèrement punies est très bien décrit. Il questionne le lecteur sur la responsabilité de ces jeunes femmes qui tombaient amoureuses de soldats ennemis.
Parallèlement, la traque des criminels nazis comme les Klarsfeld l'ont fait par exemple, est abordée ici.
Il y a un déchirement entre le personnage principal qui recherche son identité et le souci de justice qui pousse à rechercher pour punir les criminels nazis.
Pour terminer, je pense que cette BD peut s'adresser à des lycéens ou à des adultes qui s'intéressent à L Histoire et notamment à la Seconde Guerre Mondiale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
badpx
  07 janvier 2018
Le premier tome m'ayant laissé sur un énorme sentiment d'inachevé, je me suis dit que c'était normal puisqu'il y a une suite, et que tout va s'éclaircir avec cette seconde lecture.
Que Nenni.
On aborde d'autres éléments de "l'enquête", de nouveau personnages arrivent tout aussi légèrement traités, les faits s'enchaînent avec très peu de liens entre eux.
La déception perdure... pourtant le sujet méritait mieux tellement mieux.
Commenter  J’apprécie          70
Arthore
  07 décembre 2019
La chasse aux nazis partis se réfugier après la guerre loin de leurs méfaits. Un jeune homme qui découvre pourquoi il est traité de tueur alors qu'il remonte l'histoire de son enfance. Tout cela sous fond d'histoire d'amour.
Tels sont les thèmes de cette BD et de façon plus large le sujet de fond des tomes 1 et 2.
Le scénario est assez simple, pour ne pas dire simpliste. Les personnages peu attachants.
Le dessin est un peu plus séduisant dans ce tome 2 peut être grâce à la mise en couleur, plus poussée que dans le T2.
En synthèse, 2 albums vite lus et qui seront vite oubliés...
Commenter  J’apprécie          60
zazimuth
  27 juin 2018
Dans ce deuxième tome, plus complexe, la quête de Gabriel qui a d'abord retrouvé l'amie de sa mère avant que cette dernière puisse lui raconter les circonstances de sa naissance, va se croiser avec celle de "chasseurs de nazis".
On comprend en quoi le héros est un "enfant maudit" et bien qu'il soit révolté par l'identité de son père il décide d'aller le rencontrer en Amérique latine...
J'ai trouvé émouvant le passage où Madeleine lui explique les circonstances de sa propre grossesse et son choix à la naissance de son fils ainsi que le rôle qu'elle a joué dans son histoire à lui.
Un aspect que j'ai également trouvé intéressant c'est la question de l'hérédité et de la violence : un "enfant d'assassin" est-il forcément destiné à devenir un tueur ?
Un livre qui peut ouvrir des débats avec des jeunes par exemple.
Commenter  J’apprécie          50
Villoteau
  09 juin 2012
Cet ouvrage pose un problème complexe à savoir les fils d'un soldat allemand et d'une mère française. Ils sont estimés à 200 000 pour l'hexagone dont Gérard Lenorman et Patrick Sébastien ; est paru sur le sujet en 2004 l'ouvrage Enfants maudits de Jean-Paul Picaper et Ludwig Norz aux Éditions des Syrtes. Dans ce second tome le personnage principal se voit faciliter l'accès aux archives de la Wehrmacht à Berlin, mais à la suite de diverses informations il va se trouver meurtrier d'un policier frère d'une ancienne tondue de la Libération. La première page présente un espace argentin et c'est là que le héros retrouvera finalement son père. Cet ouvrage a un scénario bien charpenté autour de divers rebondissements, le graphisme est fluide et les couleurs rendent l'atmosphère de mystère dans lequel baigne le récit.
Commenter  J’apprécie          50
Vexiana
  10 janvier 2018
Je suis déçue, il n'y a pas d'autre mot…
Le premier tome n'était pas parfait mais il parlait d'un sujet difficile, sensible et intéressant.
Dans ce tome, on passe de la quête identitaire (qui a été la réalité de plusieurs centaines d'enfants né de relations entre des Françaises et des Allemands) à un rocambolesque jeu de piste digne de XIII. Les rebondissements sont plus incroyables les uns que les autres et les ficelles sont plutôt grosses.
Le scénariste essaye bien de combattre les clichés en tentant de montrer que les Allemands n'étaient pas tous méchants et les libérateur pas tous des saints mais ça passe très vite au second plan…
Coté graphique, le dessin est plutôt bon et a vraiment évolué positivement par rapport au tome 1.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombe
  07 septembre 2012
Dans le tome 1 de L'enfant maudit, Gabriel enfant adopté par un couple de fermiers de la Creuse a été étiqueté "assassin" par son père. Un terrible secret le lie à Camille son amie d'enfance. Impulsif, il a, jadis, tué un homme par accident. Arrêté en mai 68 par un CRS "haineux" qui semble le connaitre il part sur les traces du passé de couvent en bordel et apprend grâce à une prostituée que sa mère biologique Madeleine a fricoté avec les boches et a été tondue après la fin de l'armistice.
Le tome 2 débute chez un mystérieux argentin qui écrit une lettre à sa soeur Jeanne dont l'enveloppe porte le nom de Madeleine.
Gabriel va enquêter sur le secret qui entoure son vrai père allemand.
Mais qui est donc sa vraie mère?
Nous retrouvons Camille, l'amie d'enfance, Marc son copain dont la thèse portait sur "l'indispensable valeur de la justice" et le CRS "haineux du départ.
Le bien, le mal, dans quel camp se trouvent-ils semble interroger le scénariste Laurent Galandon dans La marque 0 (tatouage bizarre que porte Gabriel sous l'aisselle).
Un assassin est-il un SS, un jeune perturbé trop impulsif, un gars en légitime défense ou un chasseur de nazis? Les quatre ont tué, qu'en est-il de la justice?
Une BD, bien ficelée qui donne à réfléchir. Et une fin pour le moins amorale mais la justice est-elle toujours juste?
A signaler les couleurs et le trait de crayon particulièrement bien réussi (car sensible et expressif) du dessinateur Arno Monin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
the_bill
  06 novembre 2016
Voici le deuxième tome de ce diptyque.
L'histoire se consacre désormais principalement sur la quête des origines du narrateur. Evidemment, les événements présents (68) jouent aussi un rôle important et se télescopent avec son passé.

Le sujet est toujours aussi intéressant et le développement de l'intrigue agréable bien que le nombre de retournements de situation s'accélèrent nettement. Par rapport au premier tome, celui-ci est nettement plus rythmé, comme un sprint final vers le dénouement !
J'ai bien aimé ces 2 albums que je ne connaissais pas. La construction est bonne et le dessin sympathique. On en redemande.
Commenter  J’apprécie          20
mathie36
  18 février 2018
Un second tome très rapide qui nous emmène aux révélations de l'identité de ce jeune-homme.
J'ai préféré ce tome au précédent, cette recherche d'identité est très intéressante, car plus complexe que ce qu'elle présageait. La question de la quête d'identité est au centre de l'intrigue, mais surtout nos gènes : si nos parents ont commis des actes horribles, sommes-nous également destinés à suivre le même chemin ???... Etc. C'est vraiment dommage que ce soit seulement balayé sans plus de profondeur.

Surtout, que les planches d'Arno Monin sont superbes notamment quand, dans les dernières planches, il arrive dans le village… Là, je n'en dis pas plus, vous le verrez par vous-même.
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'envolée sauvage

Quel est le nom de l'acteur principal ?

Adrien
Simon
Alexandre

8 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : L'envolée sauvage, Tome 1 : La Dame Blanche de Laurent GalandonCréer un quiz sur ce livre