AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 270117600X
Éditeur : Editions Belin (21/01/2014)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le long règne de Philippe Auguste (44 ans) a été d'une extraordinaire fécondité. Alors qu'à son avènement, le jeune roi de quinze ans ne contrôlait qu'une faible partie du royaume, à sa mort, sa souveraineté est largement reconnue. Philippe a réussi à enlever au roi d'Angleterre la Normandie, la Bretagne, le Maine, l'Anjou et l'Auvergne ; il a imposé son autorité au comte de Flandre et au comte de Champagne, et parfois même au pape ; il a réussi à vaincre une coalit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Andarta
  25 février 2014
Bruno Galland nous présente ici une biographie de Philippe Auguste, roi de France ayant régné au XIIe siècle.
Ainsi, il nous propose de suivre pas à pas ce souverain, de la naissance à la mort, en privilégiant les dates importantes et surtout, renseignées, puisqu'il se base sur les archives et autres documents authentiques de l'époque. Ce livre est donc la somme d'un minutieux travail de recherches et de reconstitution afin de nous donner une meilleure vision politique de cette époque somme toute fort méconnue.
Ainsi, nous suivons le tout jeune Philippe, fraîchement couronné et à la tête d'un domaine royal ridiculement petit et faible face aux grands comtés de Flandre, de Champagne et surtout aux possessions d'Henry II Plantagenêt qui détient dans son escarcelle l'Aquitaine, l'Anjou, la Normandie et la Bretagne. La France, telle que nous la connaissons, est encore loin d'être constituée et de faire une unité à la fin du XIIe…
Mais Philippe a un caractère bien trempé, il est impulsif et violent et est doté, en plus, de toute l'intelligence nécessaire pour mener à bien des intrigues politiques à la limite de la fourberie. Sans compter sa fierté et son orgueil démesurés… C'est ainsi qu'au fil des pages, l'auteur, au-delà d'aligner crûment des dates, nous dévoile un roi de France en plein exercice, avec ses forces et ses faiblesses, ses victoires et ses échecs, ses coups d'éclat et ses lâchetés, qui parvient cependant à dompter le comte de Flandre, le comte de Champagne et à récupérer une bonne partie des territoires continentaux des Plantagenêt, au détriment d'un Jean sans Terre peu armé face à une telle volonté. Philippe est aussi un roi qui ne recule ni devant la ruse en montant ses ennemis les uns contre les autres, ni devant la guerre qu'il fera durant tout son règne ou presque, et qui imposera pour de bon le droit féodal au sens strict, parvenant ainsi à faire plier ses grands vassaux dont les serments n'avaient plus trop de valeur et dont la loyauté variait aussi vite que les saisons. le seul adversaire qui lui tiendra vraiment tête et contre qui il ne parviendra jamais à obtenir ce qu'il veut sera le pape Innocent III lui-même.
Bruno Galland ressuscite donc Philippe, qui deviendra Auguste à la fin de son règne, un roi qui est parvenu à étendre le domaine royal et qui, sans le savoir, a ouvert la voie à ses successeurs qui continueront le long chemin de la constitution de la France telle que nous la connaissons aujourd'hui. Si la litanie des dates et des événements historiques aurait pu paraître aride, il n'en est rien ici grâce au choix narratif et vivant de l'auteur qui tente de retrouver l'homme derrière le roi, les pensées derrière les actes.
du bel ouvrage donc, qui reste rigoureux et pointu, surtout destiné aux curieux et à ceux qui veulent découvrir Philippe Auguste sans passer par l'aspect rude, sec et parfois rébarbatif des ouvrages spécialisés ou universitaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
helvetius
  17 mars 2014
Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Belin et Babelio pour m'avoir permis de recevoir ce livre dans le cadre de masse critique.
Etant licenciée en histoire, c'est avec grand plaisir que j'ai lu cet ouvrage consacré à Philippe-Auguste, roi que j'ai malheureusement très peu étudié durant mes études. Grâce à cette lecture, mes lacunes sont moins importantes et j'ai une vision très claire du rôle qu'à joué ce roi dans le développement du domaine royal, que ce soit au niveau territorial ou au niveau administratif.
Plutôt court, environ 200pages, le livre se lit très vite. Les chapitres ne sont ni trop longs ni trop courts et permettent à chaque fois d'aborder une nouvelle étape de la construction du royaume de France. L'auteur donne une foule d'informations mais prend soin de rappeler les contextes, le rôle de chaque protagoniste, et les causes et conséquences de chaque évènement, ce qui permet une lecture plutôt fluide. Au final, on comprend parfaitement l'enchainement des faits et le rôle de tout ce petit monde.
Ma crainte de me retrouver devant un énième livre de cours assez rébarbatif ne s'est donc pas réalisée ! J'ai vraiment apprécié cet ouvrage qui m'a permis de découvrir la vie de ce roi, impulsif, impétueux et violent mais qui a appris de ses erreurs et a su faire preuve de patience dans les moments décisifs. le style de l'auteur aide d'ailleurs particulièrement à apprécier les actes et les nombreuses manipulations que l'on découvre, moi qui raffole d'histoires faîtes de manipulations, de renversements de situation et de pouvoir, je suis plus que ravie par cette lecture.
Voici donc un livre qu'il faut absolument lire si vous avez envie de découvrir ce roi d'une façon simple mais avec la qualité d'un professionnel.
Je vais de ce pas lire tout ce que je vais trouver sur ce roi, cette lecture a décidément bien attisé ma curiosité !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AndartaAndarta   16 février 2014
Malgré la prise d’Acre, son expédition était un échec et sans doute, dans son esprit, il en attribuait la responsabilité à Richard, ce vassal arrogant dont chacun célébrait le courage et la vigueur. La haine qui l’habitait à l’égard du roi d’Angleterre allait dicter sa conduite dans les années à venir.
Commenter  J’apprécie          20
AndartaAndarta   16 février 2014
Cette cérémonie était bien faite pour impressionner un jeune garçon de quatorze ans, qui se remettait d’une maladie éprouvante, et pour renforcer le sentiment qui était déjà le sien de son importance et de sa mission providentielle.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Bruno Galland (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruno Galland
Philippe Auguste, La bataille de Bouvines (1214) | Au cœur de l’histoire | Europe 1
autres livres classés : bouvinesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
785 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre