AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2746619180
Éditeur : Avelbre (24/03/2010)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Marées,
marée haute, marée basse,
Je n’ai pas d’exigence envers vous.
Soyez à l’heure.
C’est tout !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
tessgeffroy
  02 avril 2010
je suis très fière, de mon mari pour ses poésies ! fière des illustrations de ma fille aurélie, ainsi que des photos sublimes prise par notre beau-frère loîc
j'aurai voulus avoir son inspiration, (entre nous très belle).les poésies sont magnifiques et reflètent parfaitement le caractère de notre joêl, (notre beau-frère décédé le 9 janvier dernier)
.
Commenter  J’apprécie          20
Fransoaz
  31 mars 2010
la poésie subtile de l'observateur qui écoute, tâte et peint son environnement. Les photos et dessins du recueil bonifient les "laisses" de poésie.
Commenter  J’apprécie          20
tessgeffroy
  22 mars 2012
Enfin, aujourd'hui je peux lire ces poèmes qui me touchent au plus profond !
Ils sont magnifiques de sentiments de ressentis, de souvenirs.
merci Michel !
Commenter  J’apprécie          10
aurelie_geffroy
  12 mars 2011
le livre au extrait d'oignon
(les larme me coule des yeux a chaque lectures !)
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
mgeffroymgeffroy   02 avril 2010
...
Quelques bateaux amarrés,
S’amusaient
De nous voir tituber.
Et leurs gaietés s’en allaient
Gentiment,
A contre-couchant,
En quelques vaguelettes,
Annoncer au Tinduff
Que le « Lulu Le Duff »
Etait archi-pompette.
Commenter  J’apprécie          60
tessgeffroytessgeffroy   22 mars 2012
Dans l'âtre le feu se ratatine et crépite un craquement craintif. Une bûche roule près du tisonnier. L'escalier se recroqueville, accroche sa rampe ; ses jointures blanchissent et refoulent la sève. L'ampoule du salon balbutie son firmament. Les livres de la bibliothèque se serrent les uns contre les autres.
L'air glacial fait fuir les dernières odeurs de noël.
Et la maison s'écroule.
Commenter  J’apprécie          20
mgeffroymgeffroy   02 avril 2010
L’oreille de mer, cependant, s’est tue ; l’océan s’est retiré et avec lui sa cache. Elle s’envase, retient son souffle ; sans sa mer, elle halète, suffoque, exhale enfin révélant sa présence.
Le récipient la cueille, elle rejoint ses pareils.
Le beurre et le persil finiront le travail.
Commenter  J’apprécie          30
FransoazFransoaz   31 mars 2010
Ton sable est grossier
et tes galets
polis.
Commenter  J’apprécie          100
mgeffroymgeffroy   29 mars 2010
Dans son abri côtier, il pêche.
Les cieux brillent côté ouest.
La rivière se parapluite
et regagne sa source.
...
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : dunesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
750 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre