AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782903258887
Calligrammes (01/11/1986)
3.64/5   7 notes
Résumé :
Ah quand je mourrai
enterrez-moi à Ouessant
avec mes épagneuls
et mes goélands
ah quand je mourrai
mettez-moi en ce jardin de gravier.
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Le rituel breton / poème lyriqueVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

Ce soir, retour de la baie de Concarneau dont il hanta les rivages, aux derniers jours de sa vie ...
cet après-midi, la gueule ravagée d'un ange a éclaboussé ma mémoire : Xavier Grall, ses cinq filles et sa femme, l'homme des contre-chants, aux bronches lourdes de crachins, le nostalgique des oliviers, des argiles berbères, le célébrant des errances marines et des
aminaires échouées.

Ce soir donc, j'ouvre le Rituel breton à l'audacieuse dédicace : "Pour Ulysse, s'il revient en Armorique"
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
Je vous salue mes grands oiseaux
qui couvez dans mon cœur des
élans maritimes
je vous salue brousse de houles
je vous célèbre forbans et paladins
je vous salue conquistadores
des Vahinés et des butins.

J'ai vu, Amer,
des eaux pareilles au lait
des chamelles rieuses
féconder les vallées chérifiennes
ô vie, ô séguias, ô glèbe femelle!
A Témara, prés de Salé
j'ai pleuré sur la splendeur
des mers sarrazines désertées.
Et j'ai rêvé de toi, gardienne
de l'extrême Ouest.
Ah quand allierai-je à tes noroîts
le miel des aurores africaines?
Ah quand allierai-je la vigueur de tes chênes
à la sensualité des figuiers ?
....................................................................

Et ceci sera mon testament
à mes Berbères je lègue
les oiseaux des Glénan
et le sourire de Concarneau
à mes Berbères je lègue
l'allégresse des fontaines
et les printemps du pays Gallo.
Et ceci sera mon testament
à mes amis je lègue
l'alliance de l'Ouest et du Sud
le mariage des dolmens
et des mosquées
et les fiançailles des roses
d'avec les oliviers.
Commenter  J’apprécie          120
Le rituel breton
– poème lyrique –
Pour Ulysse, s’il revient en Armorique



extrait 12

Le monde est si beau
que j’en deviens fou.
J’ai vu les genèses
loin de tes feux
tu mugissais ma Marinière
dans tes cornes de brume
quand la lumière du grand Midi
jetait son litham dans mes oasis
et mes saharas bleus.
Alors je fus ton Infidèle
là-bas au cœur du bordj et du ksar.

Mais j’aurais aimé que dans ton sein de roc
vinssent chanter les canaris
et croître les oliviers
j’aurais aimé resculpter ton visage
dans l’argile berbère
et dans le bronze Targui.
Commenter  J’apprécie          80
Le rituel breton
– poème lyrique –
Pour Ulysse, s’il revient en Armorique



extrait 24

Je te salue cantate de pierre
et de haute marée
je te salue psaume du littoral
je te salue chorale des noyés millénaires
perdus dans les vaisseaux
couronnés de mystères
qui s’en venaient des Guadeloupes milliardaires
en creusant des prières
dans les entrailles des eaux.

Je te célèbre pavois des prince boucaniers
tannés au rhum brun des vents
je te célèbre Ouest, havre vert
des butins et des songes.
Il faut chaque jour gagner sa légende
il faut chaque jour célébrer la messe de l’univers.
Commenter  J’apprécie          71
Le rituel breton
– poème lyrique –
Pour Ulysse, s’il revient en Armorique



extrait 26

je vous célèbre matelots des errances
je vous célèbre pirates
grands amoureux des terres
je vous célèbre anarchistes de l’univers
pêcheurs de lune et de trésors
ô vous les escrocs des anses
ô vous les ducs de la mer !

Et l’on reviendra
de l’Ohio ou bien de Porto
disant la geste et la Saga
aux filles de Lorient
et de Port Navalo.
Good bye, kénavo
nous allons respirer tous les parfums
nous allons danser la pavane de la mer
Dieu et le vent pour suzerains
nous allons fonder l’empire des paladins.

*

Ah quand je mourrai
enterrez-moi à Ouessant
avec mes épagneuls
et mes goélands
ah quand je mourrai
mettez-moi en ce jardin de gravier.

*
Commenter  J’apprécie          30
Le rituel breton
– poème lyrique –
Pour Ulysse, s’il revient en Armorique



extrait 23

Mais je graverai des stèles dans le soleil levant
mais j’écrirai des légendes sur les portes de l’Histoire
je laverai les morts au baptistère de l’Océan
et je les offrirai à la myrrhe des jusants et des soirs
ô Bretagne, Notre-Dame des noyés
les hommes ne trépassent point
qui ont aimé la mer.
Et si les cuistres célèbrent ta ville d’Ys
c’est qu’ils n’ont pas vu rouler les vins
au ponant des ports
et la liesse des vivants
à Camaret.

*

Ah quand je mourrai
enterrez-moi à Ouessant
avec mes épagneuls
et mes goélands
ah quand je mourrai
mettez-moi en ce jardin de gravier.


*
Commenter  J’apprécie          20

Video de Xavier Grall (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Xavier Grall
Portrait de Xavier Grall
autres livres classés : littérature bretonneVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (12) Voir plus



Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1195 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre

{* *}