AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782951266827
180 pages
Mignoned Anjela (10/10/2003)
4.4/5   10 notes
Résumé :
Recueil bilingue de poésies d’Anjela Duval traduites en français par Paol Keineg. Il comprend soixante-quatre poèmes, une biographie d’Anjela Duval, une bibliographie et deux index.

Source : http://www.breizh.net/anjela/galleg/4poires.html
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Quatre Poires (bilingue français-breton)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Voici un ouvrage que j'ai découvert un peu par hasard dans ma librairie préférée !

Il ne s'agit pas d'une découverte de l'auteure puisque Anjela Duval est bien connue de mon répertoire d'auteurs depuis mes 18 ans. Par contre, cet ouvrage "Quatre poires Peder berenn" est un recueil bilingue français-breton traduit par Paol Keineg qui connaissait bien Anjela de son vivant.

Réédité en 2021, ce recueil de poèmes s'ajoute aux précédents ouvrages de poèmes connus d'Anjela.

Il s'agit de 160 pages de poèmes avec les 2 versions (à gauche en français et à droite en breton).

On reconnait dans ce recueil toute la qualité des écritures d'Anjela Duval avec des sujets récurrents qui interrogent le lecteur: la difficulté du travail au champ, la solitude, le temps, le monde agricole et ses mutations, la place de la langue, le monde rural et le monde urbain, la liberté, la vie difficile...

Commenter  J’apprécie          10
Traduction par Paol Keineg (génial !)
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Poèmes de nuit, poèmes de jour


Extrait 3

Je n’écris pas des vers de douze pieds
En comptant sur mes doigts
Mais de douze fois douze enjambées… et plus.
Mes vers, je les écris avec l’acier tranchant de ma faux
Andain après andain dans les cheveux blonds de mon Pays
Le soleil en fait des poèmes aromatiques
Que mes vaches ruminent pendant les nuits d’hiver


Janvier1966

//Traduit du breton par Paol Keineg
Commenter  J’apprécie          100
Poèmes de nuit, poèmes de jour


Extrait 2

Mais j’écris, moi, d’autres poèmes
Et ce n’est pas à l’ombre de ma lampe
Mais à la lumière du soleil
Ce n’est pas au dos d’enveloppes
Mais sur la poitrine nue de Celui que j’aime
Sur la peau nue du Pays que j’aime
Ce n’est pas avec un outil que j’écris
Mais avec des instruments d’acier.
Je ne parle pas de lance ou d’épée
Mes instruments sont de paix et de culture.


Janvier1966

//Traduit du breton par Paol Keineg
Commenter  J’apprécie          70
Pauvre Yann !
Laisse les machines au magasin
Crois-moi
Cher homme, tu ne relèveras plus la tête !
Tes outils modernes
Tu n'auras pas fini de les payer
Qu'ils seront bons pour la ferraille !
Achète-toi plutôt un crayon, vois-tu :
(Tu en auras trois pour dix-huit sous)
Tu trouveras du papier en quantité
Où tu voudras. Autant que tu voudras.
Et assieds-toi pour écrire.
Commenter  J’apprécie          90
Poèmes de nuit, poèmes de jour


Extrait 1

Si j’écris à l’ombre de ma lampe
Des vers maladroits et creux
Avec ce petit outil mal assuré dans ma main lasse
Si j’écris le soir au dos d’enveloppes
Des poèmes humbles : camelote
Où l’on ne trouve que des fleurs sauvages…
Et quelques miettes d’amour.
Car tout cela je le fais pour ceux que j’aime.


Janvier1966

//Traduit du breton par Paol Keineg
Commenter  J’apprécie          60
Me n'on ket a-du ...

N'hoc'h ket a-du? Petra'vern
Bez'omp a-walc'h.Bez'omp a-vil-vern
C'homit 'ta ers ger da dufan el ludu
Re wan ho prec'h da zougen ar Gwenn-ha-Du
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Anjela Duval (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anjela Duval
Anjela Duval parle de la terre, "la seule chose pour laquelle il vaille de vivre ou de mourir". Année 1972 : Quand la Bretagne et la France découvrent la poétesse Anjela Duval (partiellement en breton sous-titré) - France 3 Bretagne
autres livres classés : poésieVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (22) Voir plus



Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1238 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre

{* *}