AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277240524
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Quand vous entrez dans un café, il y a celui qui gueule plus fort que tout le monde ; il y a ceux qui parlent juste à côté de vous ; il y a le brouhaha continuel des buveurs ; il y a le causeur du bout du bar... et rares sont ceux qui écoutent.
Jean-Marie Gourio est de ceux-là. Inlassablement, il laisse traîner ses oreilles entre le crème et la Suze, entre la pression et le p'tit jaune. Sans relâche, jour après jour, il enregistre toutes ces brèves, rythme du... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
karavane
  18 octobre 2012
Bon, évidemment ça fait pas sérieux comme "littérature". On pourrait même s'agacer de la longueur (dans le temps) de ces brèves. C'est ce qu'il m'était arrivé à une époque, à force de compulser des éditions et des reéditions de poches, tassées comme des verres de vin blanc sur un comptoir.
Là, au hasard d'une brocante, j'ai retrouvé quelques éditions "originales" éditées chez Michel Lafon,dans les années 90. J'ai replongé, et je retouve, autrement, une sacrée tendresse, pour ces petits portraits d'un quotidien trop ordinaire. Débilités courantes, poésies du hasard, délires politiques, visions, ahurissements, divagations,on trouve presque tout d'un blabla verbal qui semble bercer les êtres humains....depuis qu'ils causent et qu'ils se prennent au sérieux!
Dans cette édition bien aéré, je retrouve le plaisir, la tolérance et la rage d'avoir à partager cet outil du langage, souvent chancelant mais indicateur de vie!
Comme les petits blancs, à consommer quand même avec modération...sauf si on a l'honnêteté d'être à l'écoute de ses propres brèves!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
karavanekaravane   18 octobre 2012
Tous les peintres ont copié les autres peintres. Sur le "radeau de la Méduse", c'est les mêmes invités que sur "le sacre de Napoléon".
Commenter  J’apprécie          90
karavanekaravane   19 octobre 2012
Les boîtes aux lettres seraient au dernière étage de l'immeuble, les jeunes les casseraient moins.
Commenter  J’apprécie          70
karavanekaravane   19 octobre 2012
L'âme s'envole après la mort, parce que franchement , chez l'homme, c'est ce qui pèse le moins lourd!
Commenter  J’apprécie          50
karavanekaravane   18 octobre 2012
L'Everest a rapetissé de deux mètres,ça vaut plus le coup d'y monter.
Commenter  J’apprécie          50
karavanekaravane   19 octobre 2012
Le coq chante et le tigre répond, c'est comme ça quand un cirque s'arrête dans la campagne.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jean-Marie Gourio (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marie Gourio
Remise du Prix Jules Renard par René de Obaldia de l'Académie Alphonse Allais à Voutch pour "petit traité de Voutchologie" écrit avec Jean Bernard Moussu, prix décerné également à Jean Marie Gourio pour "Interview d'une vache " et à François Morel pour "Je rigolerais qu'il pleuve".
autres livres classés : cafésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15147 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre