AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,2

sur 23 notes
5
0 avis
4
2 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis
milado
  19 novembre 2012
Un court recueil rassemblant une trentaine de scènettes pour nous parler de décrépitude et de la mort sous toutes ses formes ( dans son lit, accidentelle, brutale, programmée, celle de vieillards, de jeunes, ici, ailleurs, celle de proches, celle de chiens... ) Pas forcément très gai tout ça, peut-être pas à lire n'importe quand et pourtant, paradoxalement, cet examen de la mort a quelque chose d'assez revigorant, avec un ton tour à tour grave, drôle, poétique ce qui ressort de cette lecture c'est surtout la révolte, le refus, la colère de l'auteur face à la grande faucheuse... une putain d' envie de vivre !

http://www.youtube.com/watch?v=o9nnGoLPlag
Commenter  J’apprécie          370
Ziliz
  11 juillet 2012
--- HUMOUR NOIR ET DECAPANT !

Une trentaine de textes très brefs, de quelques lignes à moins d'une dizaine de pages. Les thèmes : la vieillesse, la maladie, la mort (pompes funèbres, épitaphes, cimetière, deuil)...

Ce recueil pétille de vivacité, de pertinence et d'humour. La poésie est parfois présente, aussi. L'humour est noir, grinçant, à l'image de la couverture souriante à la Tim Burton, et du titre que l'on doit à Daniel Pennac. On n'est d'ailleurs pas si loin de l'univers de cet auteur, on retrouve certaines thématiques présentes dans 'Journal d'un corps'. Voilà deux écrivains faits pour s'entendre donc, et amuser leurs lecteurs, mais aussi les émouvoir, les faire réfléchir.

Bref, un ouvrage très court, à lire avec le sourire souvent - si vous n'êtes pas trop concernés - et avec émotion, parfois. On n'en perd pas une ligne.
Commenter  J’apprécie          100
dupuisjluc
  27 janvier 2013
Un petit recueil de trente textes, quelques un sur une demi-page, le plus long sur une petite douzaine… le point commun entre ces textes divers : la mort sous toutes ces coutures, de l'intérieur, violente, comme business ou encore celle d'un animal…
Un style rafraichissant pour parler d'un thème qui l'est moins… Cela nourrit la réflexion, fait sourire… Bref un bon moment en compagnie de celle qui nous attend tous !
Commenter  J’apprécie          60
crapette
  06 janvier 2013
Colère, ironie, nostalgie ce petit ouvrage a réveillé tout ça. Comme si Max Aub et Boris Vian s'étaient rencontrés.
Commenter  J’apprécie          50


redmary
  12 juin 2018
Petit recueil de nouvelles ayant pour thème la mort. J'en attendais peut être trop, peut être suis je trop gourmande d'humour noir ou de réflexions philosophiques... Au final, si certaines de ces nouvelles m'ont fait un peu sourire ou rendue un peu triste (la nouvelle " il n'y a plus rien à l'intérieur de mon chien", je ne garderai finalement rien de cette lecture.
Les nouvelles présentées sont vraiment (trop) courtes et ne sont ni compensées par une chute vertigineuse ni par des éléments mémorables qui auraient pu les rehausser.
Vite lu et vite oublié.
Commenter  J’apprécie          10
ingridfasquelle
  20 août 2013
Dans ce recueil de courtes nouvelles, Marie-Ange Guillaume ausculte la mort avec humour, colère et émotion. Un sujet antipathique et morbide que l'auteure a su traiter à contre-pied, avec beaucoup de vivacité, de pertinence et d'humour.


Dans cette galerie de portraits de Monsieur et Madame Tout-le-Monde, confrontés comme tout un chacun à l'épreuve de la mort, Marie-Ange Guillaume croque si bien la solitude, la vieillesse et la décrépitude que son livre en devient salutaire ! Paradoxalement, il y a dans ces saynètes au propos parfois incongru, quelque chose de rassurant et de profondément revigorant ! Analysée ainsi sous toutes ses coutures, la mort finirait presque par prendre un visage humain !


Mais au-delà du ton tour à tour grave, drôle et poétique de ces nouvelles, ce qui ressort de cette lecture, c'est surtout la révolte, le refus, la colère de l'auteure face à la grande faucheuse. Appel au secours, messages rassurants, colère, regrets ou rage profonde face à l'anéantissement de tout ce que nous sommes et de tout ce qui ne se fera plus, Marie-Ange Guillaume ne fait pas seulement qu'exprimer des émotions, elle témoigne aussi d'une féroce envie de vivre !


"Tout ce que je veux, au moment de mourir, c'est vivre."


Un livre surprenant, drôle et émouvant qui apprivoise, au fond, cette chose étrange et inévitable qu'est la mort ! Une très belle découverte !
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17969 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre