AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2917770104
Éditeur : Rue de l'échiquier (18/02/2010)

Note moyenne : 2.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
« Tu tournes en rond, va prendre l air ! » ; « Mets-toi au travail au lieu de rêvasser ! » ; « Si seulement tu perdais moins de temps à bavarder avec tes copines... » Combien de fois n a-t-on pas entendu : « TU PERDS TON TEMPS ! » Mais au fond, qu est-ce qui se cache derrière ce reproche ? Le temps, c est à la fois le temps de travail ce temps actif, efficace, utile , mesuré par l horloge, qui nous rappelle qu il faut se dépêcher parce qu il nous est compté. Mais le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
choupinette91
  27 juin 2014
En examinant ce que veut dire perdre son temps, l'auteur s'interroge sur la notion même du temps.
Diplômé en philosophie et journaliste radio de formation, Malcom Hammer se consacre à la vulgarisation scientifique sur des supports multimédias, au découpage de certains mots essentiels à notre vie ou du moins en y faisant partie: "Comme perdre son temps";
-Le temps d'un point de vue philosophique,
-Le temps d'un point de vue psychologique,
-Le temps d'un point de de vue sociologique.
La couverture est de ces symboles:jouer, agir, se perdre, travailler, oublier, se divertir, flâner, prendre son temps qui ce dernier ressort avec un gros point rose.
A travers son ouvrage, l'auteur et ses exemples concrets qu'ils donnent ou d'appui sur certains dires de philosophes, psychologues, sociologues nous décrit notre temps, ce que nous en disons, ce que nous en faisons, ce que nous en pensons, à ce quoi l nous ramène.
Perdre son temps, c'est dans son sommaire très explicite :
-L'emploi du temps à travers lequel il décrit la maîtrise du temps, gagner du temps et savoir le remettre à demain.
-Puis vient le temps de la vie dans lequel, il nous explique ce que s'est d'oublier, de s'habituer, de s'ennuyer.
-Ensuite vient le temps du travail, le temps c'est de l'argent, c'est jouer,créer, se divertir.
Et pour conclure un chapitre qui nous touche de près: le temps à soi: celui de paresser, de se soucier de soi. Mais en ublie pas pour autant le temps de traîner.
Fort d'une introduction qui nous met dans le vif du sujet, pour les habituer de philosophie se livre se lira très bien et sera compréhensible sur toutes les notions.
Mais pour des adolescents de 16/17 ans, accompagner et expliquer plus clairement certains concepts par une tiers personne comme un professeur, cela passera aussi. Sinon dès l'introduction ils seront perdus.
Ce livre est simple à lire pour certains et pourtant complexe, avec des phrases qui sont parfois longues.
Qui est adepte de ce genre de lecture aimera et s'y retrouvera.
La question qui se pose : Est-ce que perdre son temps rassemble tout ce qui est fait sans but précis et durable, tout ce qui nous servira à rien à l'avenir?
La question se pose pleinement et l'auteur y répond.
Mais l' Homme est ainsi fait : Il ne peut pas être actif en permanence et à besoin de perdre son temps pour son bien être.
la question pourrait être débattue encore plus longuement sur ce livre qui m'a beaucoup apportait et justement:
-"Les mots se nourrissent du temps qu'on passe à les lire". Maxime Allain.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ptitelily01
  10 juin 2014
Je voudrais déjà remercie Babelio et la maison Rue de L'échiquier pour leur partenariat. J'avoue que j'ai pris ce livre avec une grande curiosité. D'un parce que je ne connaissais pas cette maison d'édition et de deux parce que de temps en temps, j'aime lire des livres un peu philo. Et là sur le coup, je m'en serais bien passé. Je le trouve légèrement plombant, désoler pour mon avis assez franc, mais sur ce coup-là, c'est vraiment mon ressenti. J'aime bien le sujet abordé, surtout qu'on n'a pas mal d'exemple à travers des films ou des livres, deux domaines qui me plaisent particulièrement. Mais je trouve que l'auteur n'apporte pas assez de légèretés à ses dires. Certes, c'est très intéressant et cela nous amène à réfléchir sur les notions qu'il exprime. Mais il s'éparpille assez vite, enfin, c'est l'impression que j'ai eue, pour revenir à son idée de départ. Je pense que ce livre n'est pas forcement adapté pour des ados. À part s'ils sont 17 ans et qu'ils font philo. Ça peut les aider, parce qu'il est, mine de rien, assez riche en explications et en preuves. Après j'ai souvent été très ancré dans ma lecture parce que les exemples et les mots étaient assez bien choisit pour me contenir dans ma lecture. Il a de bons côtés malgré le fait que je n'ai pas trop aimé. Et je déplore l'absence de conclusion à tout ça.
En conclusion, un peu déçue de ce livre, d'où mon avis assez court parce que mine de rien, c'est des livres qui se lisent, pour ceux qui le souhaitent. Mais ne s'explique pas vraiment. Je ne l'ai pas forcement assez apprécier, mais il est assez riche et intéressant.

Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mogador83
  21 juin 2014
Merci a la masse critique babelio. Cependant, déçue par la lecture de ce livre qui se veut destiné aux ados. L'auteur alterne entre situations concrètes de la vie de tous les jours et dires de grands philosophes. Les phrases de philosophes sont souvent complexes et la lecture est laborieuse. Beaucoup de redondance et la classification par thème ne permet pas une lecture fluide. Je ne le conseille pas et j'imagine mal un ado se plonger avec délice dans ce livre...
Commenter  J’apprécie          30
profdoc72
  17 décembre 2014
Une bonne réflexion sur le temps, son emprise, son sens véritable. Réflexion croisée sur le travail, la paresse.
Un essai très accessible, et méritant d'être relu.
Niveau lycée, je le conseille vivement.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ptitelily01ptitelily01   08 juin 2014
La question du temps perdu est donc bien plus profonde qu’on ne veut le croire puisque, à travers elle, la question qui se pose, c’est finalement : « à quoi et à qui vais-je consacrer ma liberté ? »
Commenter  J’apprécie          20
choupinette91choupinette91   27 juin 2014
"Celui qui ne craint pas de manquer de temps sera en mesure de satisfaire ses désirs plus vite. Disons que son temps viendra." P31
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
287 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre