AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dominique Palmé (Traducteur)
EAN : 9782918857020
40 pages
Éditeur : Nobi Nobi ! (20/05/2010)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Deux enfants et un vieux monsieur, unis par leur passion commune du violoncelle, décident de participer au concert « 1000 Violoncelles » destiné à recueillir des fonds pour reconstruire la ville de Kôbe suite au tremblement de terre de 1995.
Le récit évoque en filigrane, sans que ce mot ne soit jamais employé, le traumatisme lié à toute perte : la destruction de la ville pour la fillette et le vieux monsieur, la disparition de son chien pour le ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lali
  25 juin 2013
Profondément touchée par le tremblement de terre qui a touché Hanshin en 1995 et par ses répercussions, l'auteure et illustratrice jeunesse japonaise Hideko Ise, qui est aussi violoncelliste, a décidé de mettre en scène le temps de l'album 1000 vents, 1000 violoncelles le concert historique qui a eu lieu à Kôbe le 29 novembre 1998 afin de venir en aide aux victimes du séisme, lequel a été repris plusieurs fois depuis.
En mettant en scène des personnages fictifs auxquels le jeune lecteur s'attache d'emblée, deux enfants et un vieil homme tous épris de musique et violoncellistes, Hideko Ise nous donne à lire une histoire où l'âme humaine se dévoile, chacun ayant des raisons personnelles de participer à ce concert exceptionnel qui a réuni dans un bel acte de générosité musiciens professionnels et amateurs de tous les âges.
Avec finesse, tant dans le propos que dans les aquarelles qui viennent soutenir le texte, Hideko Se nous dévoile la force de l'amitié, exprime par la violence de coups d'archet la rage de celle qui a perdu les siens dans le séisme et nous dit la beauté de la solidarité quand elle sert à reconstruire une communauté démunie.
Un album sur le pouvoir individuel et collectif de la musique. Un album remarquable à offrir et à s'offrir.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
alittlematterwhatever
  29 août 2011
En attendant la sortie de Shiro et les flammes d'arc-en-ciel le 27 septembre, je me suis penchée sur un autre titre de la collection Nobi Nobi ! : 1000 vents, 1000 violoncelles de Hideko Ise.
1995. Un terrible tremblement de terre détruit la ville de Kôbe. Les actions de solidarité se développent un peu partout dans le monde. En sortant de l'école de musique, deux enfants croisent un groupe de violoncellistes. Curieux, ils décident de les suivre et rencontrent un vieux monsieur qui leur explique qu'un grand concert va être organisé en soutien aux victimes du séisme. Immédiatement, les enfants décident d'y participer.
L'auteure s'est servie de sa propre expérience pour nous conter cette histoire. En effet, Hideko Ise s'est rendue à Kôbe après le séisme, pour y faire des dessins, mais elle a été terriblement choquée par l'ampleur de la catastrophe. Passionnée par le violoncelle, elle a participé au concert « 1000 violoncelles » dont elle parle dans l'histoire. Il n'est donc pas étonnant de ressentir des émotions aussi fortes à la lecture du livre. L'auteure aurait pu facilement tomber dans le pathos et dans la tragédie. Il n'en est rien. Ici, la générosité, la bonté, l'amitié, l'espoir sont les valeurs mises en avant.
Si le texte est plein de poésie, les dessins sont emplis de douceur. La technique de l'aquarelle donne au livre une certaine candeur malgré la gravité du sujet. Habituée aux dessins d'Ein Lee, plus manga, les illustrations de Hideko Ise m'ont légèrement perturbé. La qualité des dessins et de l'histoire nous font bien vite oublier les comparaisons.
1000 vents, 1000 violoncelles est donc une lecture qui ravira aussi bien les petits que les grands. Ce tome me conforte dans l'idée que les livres de la collection Nobi Nobi ! sont décidemment de petites merveilles à avoir chez soi

Lien : http://alittlematterwhatever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lisbei13
  30 septembre 2013
Un jeune garçon prend des cours de violoncelle. Un jour, une nouvelle élève arrive dans sa classe et même s'il ne sait rien d'elle, ni elle de lui, ils se lient peu à peu d'amitié. Un jour, en sortant de leur cours, ils croisent la route de dizaines de violoncellistes qui se rendent tous en un improbable cortège dans une salle de concert : ils participent aux répétitions pour un concert de soutien et de reconstruction de la ville de Kobé, ravagée en 1995 par un terrible tremblement de terre. Au fil des répétitions, les coeurs s'apaisent et les souvenirs, toujours vivaces, s'accordent à la mélodie des violoncelles, aux mille mélodies de ces musiciens si différents et pourtant si proches en cette occasion.
Un énorme coup de coeur pour cet album inclassable aux illustrations en aquarelle tout en finesse et aux émotions à fleur de page. Je dois vous prévenir qu'il est très difficile de lire cet album sans avoir les larmes aux yeux. Mais c'est un véritable bijou.
Commenter  J’apprécie          00
morrigan
  23 mai 2014
De ISE Hideko
Paru chez Nobi Nobi
Sorti en 2010
44 pages
Pour le consoler de la mort de son chien, le petit garçon a reçu un violoncelle. Un jour, pendant le cours, il rencontre une jeune fille qui joue beaucoup mieux que lui. Pourtant, il trouve qu'il y a quelques chose de bizarre dans ces notes, comme si elle était en colère. Un jour en sortant de leur leçon, ils croisent une immense foule de violoncelliste qui se rend dans une salle de concert. Curieux, ils décident de les suivre et apprennent que tout le monde est là pour récolter des fonds pour reconstruire Kobé, détruite lors d'un tremblement de terre. Là, en compagnie d'un vieux monsieur, ils vont jouer, et apprendre à vivre avec ce qu'ils ont perdus.
Un ouvrage magnifique et poétique.
L'histoire est raconté par le petit garçon. On y retrouve l'instant présent et, tout en sous-entendu, les histoires personnelles. Des histoires tristes, de disparitions. Pourtant, ce qui reste à la fin de ce livre, c'est l'espoir. L'espoir que finalement, ça ira quand même.
Les images sont quant à elles tout bonnement magnifique. D'habitude, nous ne sommes pas fans des aquarelles, mais là, c'est exactement ce qu'il fallait. Avec cette technique, l'auteur a parfaitement su retranscrire la légèreté de la musique. Les couleurs sont belles, certains dessins entièrement coloré, d'autres très blanc.
L'album a été bien conçu (comme tous les ouvrages de Nobi Nobi que nous avons pu lire ^^). En plus de l'histoire, vous avez droit à une présentation de l'auteur en fin de livre, et à un message adressé aux lecteurs par un autre écrivain, qui rappelle que cette histoire se base sur une histoire vraie.
Bref, comme toujours, on a adoré ce que nous propose Nobi Nobi. Si vous voulez découvrir ce que nous avons déjà lu, venez voir ici, ou encore là, et une quatrième chronique arrivera bientôt ^^.
Lien : http://les9muses.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Anassete
  15 janvier 2012
Un regard plein d'innocence et de douceur sur un événement très marquant et violent pour la société japonaise. Pas une seule fausse note aussi bien dans les dessins que dans la traduction. Les enfants s'enferment dans leur jardin secret et font corps avec la nature pour mieux l'apaiser. Un conte aussi bien pour les enfants que les adultes où l'on réfléchit sans le savoir sur l'importance de la vie et de la mort.
La solidarité est la clé. Je ne sais pas quoi dire de plus. Il aurait très bien pu se vendre en complément avec l'artbook Magnitude 9. le trait est juste : pas besoin d'identifier réellement les personnages car ils doivent se confondre les uns dans les autres. Les couleurs sont douces et jouent le contraste chaud / froid avec brio. L'aquarelle fait penser un sentiment de diffusion et reproduit à merveille la musique et le monde de l'enfance.
Lien : http://anassete.blogspot.com..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AnasseteAnassete   20 mars 2012
En prévision du concert de soutien, je joue. Est-ce que ma mélodie pourra apporter un peu d'espoir ? je n'en sais rien, mais aujourd'hui encore, je joue. Seulement pour préparer le concert ? ... En répétant ainsi, peut-être que je cherche quelque chose. Et elle ? Et le vieux monsieur ?
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre