AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.05 /5 (sur 528 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Orne , 1979
Biographie :

Alice Brière-Haquet a enseigné la littérature une douzaine d’années dans un lycée caennais.

Elle aime écrire pour les enfants parce qu'elle pense qu'avec eux, on peut parler de choses sérieuses sans pour autant se prendre au sérieux. Y compris de la solitude, ou de la maladie.

L'épouvantail est son premier texte à être publié, elle dédie ce livre à son fils et à tous ces oiseaux qui ont su être là. Elle a écrit cette histoire au moment où son fils de 6 ans souffrait d'une maladie des os.

Deux autres textes suivront : La petite chauve-souris et l'étoile, aux éditions Auzou et Grand, Moyen et Petit aux éditions Frimousse.

En 2010, elle publie Rouge ! chez l’éditeur jeunesse cherbourgeois Møtus, un ouvrage qui a reçu le soutien de la région Basse-Normandie.

En 2012 elle dirige chez Fleurus une collection "catalogue" dont elle a écrit les premiers titres, il s’agit de faire le tour loufoque de représentations de personnages (chevaliers par exemple), animaux ou objets (comme des véhicules).

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Par un froid jour d'hiver, un villageois découvre une petite fille à l'orée d'un bois. Muette, les yeux rouges, ses réactions sont aussi violentes qu'irrationnelles. de la campagne anglaise à un orphelinat londonien, le chemin de l'orpheline semble jalonné de phénomènes inexplicables, de morts violentes et de questions sans réponse. D'où vient-elle ? Qui sont les hommes à ses trousses ? Quel est son lien avec la célèbre Fondation Humphrey ? Pour rester libre, la jeune fille va devoir dénouer tout cela, coûte que coûte. Dans ce roman polyphonique à la richesse folle, l'autrice ressuscite avec une langue aussi tranchante que drôle l'Angleterre du 19e siècle (Charles Darwin et Jack l'éventreur ne sont pas loin) et interroge nos rapports aux autres êtres vivants, à la nature et à nos choix de survie... "Phalaina" d'Alice Brière-Haquet © Éditions du Rouergue, août 2020

+ Lire la suite

Citations et extraits (117) Voir plus Ajouter une citation
Ptitgateau   10 décembre 2017
Le grimoire du père Noël de Alice Brière-Haquet
J’ai dans mes serres une collection d’arbres tout à fait spéciale : certains donnent des billes, d’autres des petits bijoux, d’autres encore des crayons de couleur. C’est aussi ici qu’habitent les doudous avant de trouver un nid tout chaud dans leur famille.
Commenter  J’apprécie          373
Ptitgateau   07 décembre 2017
Le grimoire du père Noël de Alice Brière-Haquet
Pour bien choisir le bois du traîneau, il faut d'abord connaître les arbres, écouter leur chant quand passe le vent et repérer ceux qui rêvent de voyager.
Commenter  J’apprécie          370
Jumax   21 août 2013
Pouce ! de Alice Brière-Haquet
"Moi, mon pouce, c'est mon doudou. Il me suit partout depuis toujours.

Il a un peu peur des gens, alors la plupart du temps, il reste au chaud sur ma langue, bien caché derrière mes dents."
Commenter  J’apprécie          210
Jumax   20 décembre 2012
Paul de Alice Brière-Haquet
" Paul n'est pas timide : il est juste sensible et c'est une chance pour les enfants comme pour les grands.



Il prend ses pinceaux et peint sur ses tableaux le dehors qui est dedans, le dedans qui est dehors."
Commenter  J’apprécie          190
LiliGalipette   13 juin 2012
Mon voyage en gâteau de Alice Brière-Haquet
Pour faire un gâteau, il te faut: du blé moissonné et un moulin pour que d'un tour de main, le meunier fabrique 200g de farine.
Commenter  J’apprécie          180
Jumax   20 décembre 2012
Paul de Alice Brière-Haquet
"Paul n'est pas timide : il a la pigmentation fragile. Il vit la vie à fleur de peau et ça n'est pas toujours facile..."
Commenter  J’apprécie          180
orbe   21 mars 2014
Les souliers à talons de Alice Brière-Haquet
A la fin de la journée, on comptait les morts. On devait les ramener au camp, nous les portions sur notre dos. A la porte du camp, il y avait un orchestre qui jouait ; c'est lui qui nous donnait le rythme pour marcher. Nous passions devant lui tous les matins et tous les soirs.
Commenter  J’apprécie          160
Jumax   16 juin 2012
Dragons mode d'emploi de Alice Brière-Haquet
"Attention : il y a une loi qui dit qu'on n'a le droit qu'à un seul dragon par histoire, sinon c'est la pagaille !"
Commenter  J’apprécie          160
chardonette   07 novembre 2013
Pouce ! de Alice Brière-Haquet
Sur l'oreille, ce soir, il me raconte plein d'histoires sur ce qu'il fera plus tard:

jouer très bien de la guitare,

dompter un tigre du Bengal,

apprendre à manier le sabre,

grimper tout en haut d'un arbre,

fabriquer une vraie cabane,

conduire une navette spatiale,

jongler avec des étoiles...
Commenter  J’apprécie          150
beamag87   04 novembre 2015
Nina de Alice Brière-Haquet
Mais non.

Il suffisait que les notes se mêlent,

dansent ensemble dans l'air,

pour que le mensonge disparaisse:

il n'y a pas de couleur dans la musique.

Il n'y a qu'un rythme,

qu'un cœur.

Baboum

Baboum

Un battement par seconde

Pareil pour tout le monde.
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Alice Brière-Haquet (692)Voir plus


Quiz Voir plus

Nina

De quel instrument joue Nina ?

du saxophone
du violon
du piano
de laguitare

1 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Nina de Alice Brière-HaquetCréer un quiz sur cet auteur

.. ..