AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.28 /5 (sur 382 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , le 05/07/1964
Biographie :

Murielle Szac est journaliste et écrivaine.

Après avoir été journaliste politique à l’hebdomadaire L’Evénement du jeudi, elle a été rédactrice en chef du mensuel de l’emploi Rebondir. Elle est aujourd’hui rédactrice en chef de trois mensuels de la petite enfance chez Bayard : Popi, Tralalire et Les Belles Histoires. Elle a aussi été réalisatrice de documentaires télé.

Elle est auteure de nombreux ouvrages pour la jeunesse, notamment : Le feuilleton d’Hermès, Le feuilleton de Thésée et Le feuilleton d'Ulysse; La mythologie grecque en cent épisodes (Bayard Éditions), L’Expulsion et J’attends maman (Éditions Thierry Magnier). Elle dirige aussi la collection "Ceux qui ont dit non", aux éditions Actes Sud Junior dont elle a écrit quelques titres.

Elle est la compagne de Bruno Doucey, qui est également auteur et éditeur de recueils de poésie.

Retrouvez Murielle Szac sur : http://www.blogmythologie.fr/
+ Voir plus
Source : www.humanite.f
Ajouter des informations
Bibliographie de Murielle Szac   (25)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (54) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le Printemps des Poètes se termine bientôt ! On vous propose un dernier moment de partage autour de notre anthologie "Le désir – Aux couleurs du poème", avec Stéphane Bataillon, Hélène Dorion, Bruno Doucey, Louise Dupré, Aurélia Lassaque, Ariane Lefauconnier, Perrine le Querrec, Hala Mohammad, Carl Norac, Dimitri Porcu, Thierry Renard et Murielle Szac ! / le désir – Aux couleurs du poème, anthologie, Éditions Bruno Doucey, 2021.

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
Titou483   23 février 2018
Le feuilleton d'Ulysse : La mythologie grecque en cent épisodes de Murielle Szac
Ulysse aurait dû être heureux: sa ruse avait réussi, les Grecs avaient gagné. Pourtant une main de fer lui broyait le coeur. Il s'était juré que les Troyens qui se rendraient auraient la vie sauve. Mais les lois de la guerre l'avaient emporté.

Et c'était un nouveau massacre qui avait eu lieu. La victoire avait un goût de cendres. Ulysse regardait le jour se lever sur les ruines fumantes de Troie. Il était bien vivant. Mais l'oracle qui lui avait annoncé encore dix ans d'errance avant de retrouver Ithaque avait-il raison?
Commenter  J’apprécie          230
jeranjou   18 mars 2013
Le feuilleton de Thésée : La mythologie grecque en cent épisodes de Murielle Szac
Elle poussa un soupire de compassion et murmura "Pauvre enfant. Qui que tu sois, tu as été bien mal accueilli sur terre. Tu t’appelleras Œdipe, «Pieds Enflés». Et désormais, tu seras mon fils."



La reine de Corinthe Periboea adoptant le fils abandonné par le roi Laios et mutilé au niveau des pieds.

Commenter  J’apprécie          180
Titou483   02 mars 2018
Le feuilleton de Thésée : La mythologie grecque en cent épisodes de Murielle Szac
Cependant en approchant de chez Augias, une odeur infecte saisit les voyageurs à la gorge. " D'où vient cette puanteur ? ", s'inquiéta Thésée. " Regarde, répondit Connidas, les champs sont recouvert de fumier..." " On ne peut rien cultiver sous cette couche de bouse de vache ! ", s'étonna Thésée. " C'est justement le problème, expliqua Connidas Bouche-toi le nez, et cachons-nous derrière cette grange."

A cet instant, le maître des lieux arriva d'un pas nonchalant. Augias était gras comme un cochon. Ses habits étaient si tâchés qu'en les voyant on pouvait deviner tout ce qu'il avait mangé ces derniers jours! Manifestement l'odeur infecte ne le dérangeait pas.

Commenter  J’apprécie          160
Jumax   02 octobre 2017
Jacques Prévert : Non à l'ordre établi de Murielle Szac
- Ce que la vie peut-être belle parfois... Regarde chacune de ces étoiles, elles brillent juste pour nous...

- Mince, dit Marcel, tu sais que tu es un poète toi, un vrai ?

Mais Jacques hausse les épaules :

- La poésie, je ne sais pas ce que c'est... La poésie, c'est la vie.
Commenter  J’apprécie          100
Blandine54   06 février 2021
Le feuilleton de Thésée : La mythologie grecque en cent épisodes de Murielle Szac
Nausithoos répondit : "je sais. Rien n'est plus dur que de tenir sa parole. Tu viens de l'apprendre de manière tragique par deux fois. Mais seul celui qui a la mémoire de ses promesses, seul celui qui considère sa parole comme un acte qui l'engage, mérite le nom d'homme. Tu as de grandes choses à accomplir, Thésée, tu les accompliras si tu n'oublies plus jamais cela..."
Commenter  J’apprécie          90
Jumax   03 octobre 2017
Jacques Prévert : Non à l'ordre établi de Murielle Szac
" Ni chair à canon, ni chair à patron !"
Commenter  J’apprécie          110
VanessaV   12 mars 2016
Le feuilleton d'Ulysse : La mythologie grecque en cent épisodes de Murielle Szac
Tu es assurément la plus belle, ô Calypso. Je n'y avais pas songé, mais oui, bien sûr, le visage de Pénélope a dû vieillir. Son corps aussi. C'est une femme, pas une déesse comme toi. Pour autant, ne le prends pas mal, je préfère la retrouver, elle. Chacune de ses rides me racontera une histoire, celle de la vie. Ses rides me parleront de son immense douleur et de la mienne à vivre séparés l'un de l'autre; certaines auront été creusés par ses larmes. Sans doute me croit-elle mort. Je veux que d'autres rides se creusent sur ses joues, avec les larmes de joie qu'elle versera à mon retour. Oui, je veux que mes doigts caressent les plis de sa vie et qu'elle caresse les miens. Car nos cœurs, eux, sont sans rides. Personne ne me connaît mieux qu'elle. Pénélope comprend tout de moi, sait tout de moi, aime tout de moi. Elle est la mémoire de moi-même, ma seconde peau. Toi, tu chantes et tissent divinement, déesse, mais elle chante et tisse mon histoire et ma renommée. C'est infiniment plus précieux pour moi. Et puis, tu sais, l'immortalité que tu m'offres en restant ici à jamais avec toi est une autre manière de mourir... Si personne ne porte la mémoire de ce que je suis, je suis mort. Pénélope, elle, le fait jour et nuit. Elle est mon autre moi-même, ma moitié d’orange.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
realex   13 avril 2013
Le feuilleton de Thésée : La mythologie grecque en cent épisodes de Murielle Szac
C’est ainsi qu’une idée folle lui traversa l’esprit « Je suis assez puissant pour atteindre le soleil, se dit-il. Ce doit être magnifique. »

Il prit donc de l’altitude et fila droit vers le soleil. Plus il s’en approchait, plus la chaleur se faisait sentir. Les oiseaux qui l’avaient accompagné dans ses virevoltes ne le suivaient plus.



Personne, ni être humain, ni animal n’aurait osé aller jusque là. Mais Icare se croyait plus fort que tout le monde. Il atteignit enfin le char du soleil conduit par le dieu Apollon.



Le char étincelait. Icare ébloui s’approcha, s’approcha. Oubliant toute prudence, il s’imaginait déjà en train de grimper le char. « Après tout, je suis le premier homme volant se dit-il, je suis digne de tenir les rênes de ce char.» Apollon fut il agacé par cet accès de vanité ? Ou bien la seule chaleur du soleil suffit-elle ?



Toujours est-il que la cire qui tenait les plumes d’Icare se mit à fondre. Quand le jeune homme s’en aperçut, il était trop tard ! Ses plumes se détachèrent et Icare perdit ses ailes. Il chuta du ciel jusqu'au fond de la mer.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Blandine54   07 février 2021
Le feuilleton de Thésée : La mythologie grecque en cent épisodes de Murielle Szac
"Notre voile ! cria soudain l'une des jeunes filles rescapées du voyage. Notre voile ! Thésée, tu as oublié de faire hisser la voile blanche ! Ton père t'a cru mort ! " Un murmure parcourut la foule. Thésée, accablé, tomba à genoux dans le sable. " Responsable, je suis responsable de la mort de mon père...", murmura-t-il.

La fête était finie. On rangea les instruments de musique, on éteignit les feux de joie. Chacun s'éloigna discrètement pour laisser Thésée face à son chagrin. Lorsque la nuit fut tombée, Thésée se releva. Il était seul sur la plage. Enfin, presque seul. Nausithoos était resté. Lorsqu'il vit le jeune homme sortir de son immobilité, il s'approcha. Il lui enveloppa les épaules de sa cape et dit : "La mer derrière nous, cette mer portera désormais et pour toujours le nom de ton père. Elle s'appellera la mer Egée.
Commenter  J’apprécie          60
raynald66   18 septembre 2017
Victor Hugo : "Non à la peine de mort" de Murielle Szac
Et mon sort à cet océan

Et je suis l'habitant tranquille

de la foudre et de l'ouragan

Je suis le proscrit qui se voile

qui songe, et chante loin du bruit

avec la chouette et l'étoile

la sombre chanson de la nuit

L'exil s'apparente vraiment au tombeau



(Victor Hugo)
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La grammaire est une chanson douce

Que trouve t-on au marché du vocabulaire de l'amour?

Ils achètent des habits
Ils achètent des adjectifs qui servent à exprimer leurs sentiments.
Ils racontent leur vie

19 questions
384 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur