AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2814504118
Éditeur : publie.net (01/01/1900)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
53 jours, c'est le temps qu'il avait fallu à Stendhal pour écrire sa Chartreuse de Parme, au point que Perec reprendrait plus tard cette contrainte pour son dernier livre. 21 jours, prétend Faulkner, pour écrire Tandis que j'agonise... Pour Simenon, pour Balzac, on a aussi ces étranges datations ramassées, périodes où on est prêt, qui sont un rendez-vous avec soi-même, et vous mènent à une oeuvre qui vous dit et qu'elle commence, et, plus tard, qu'elle finit.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigetoun
  11 février 2011
petits textes ciselés mis en ligne chaque matin pendant plusieurs mois, alternant « elle » et « il », évoquant en mots alertes, en liaison avec une photo, un être, en ouvrant sur l'étrange étranger qui est en chaque vivant.
Il y en a 71, et les découvrir chaque matin m'était devenu si nécessaire que je ne m'ébranlais, après tartine de miel et dégustation des mots, que lorsque la fichaise du jour pointait son nez.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
mangeclousmangeclous   12 février 2011
La fichaise 11/71 :
Plus tard, il achèterait quelques lopins de terre, plusieurs, un peu partout éparpillés, une parcelle à Bangkok, une autre à Rio Gallegos, et puis Manchester, Yaoundé, Anchorage.
Il porterait un tablier de toile avec une poche cousue sur le ventre où il rangerait ses gants lorsqu’il prendrait l’avion (et sa brouette dans la soute à bagages, avec une fourche, un semoir, une grelinette, et d’autres outils encore). Il s’en irait biner et sarcler à Brisbane, Cincinnati, Atulco, Novosibirsk.
Il serait jardinier ambulant, passerait d’un jardin au suivant, l’enchainement des saisons aplati, démonté, rien qu’en volant. Et pourquoi pas régler son pas sur le printemps, coller
aux basques de ce grand bonhomme chevelu
qui danse en toussant des narcisses.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brigetounbrigetoun   11 février 2011
Elle se fout des saint valentin potins cheveux brillants tac-o-tac bons plans des promotions divertissements parfum hits révélations vogue séparation stars au bout du rouleau yaourtières.
Elle se fout de ces minuscules choses, elle aime les très grandes, celles contenues dans le bac transparent de son aspirateur : brindilles de sapin, sables du sahara, particules d’astéroïdes qui croisèrent forcément des comètes, un jour
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
brigetounbrigetoun   11 février 2011
C’était une ombre qui filait, qui lui passait au coin de l’œil, une forme vague, comme une silhouette de chat en embuscade.
Mais n’en était pas une, pas de queue, pas de pattes, seulement un peu de gris, l’estompe, un mouvement leste vite perdu. Et s’il tournait la tête pour mieux la voir, il n’y avait rien.
Commenter  J’apprécie          60
brigetounbrigetoun   11 février 2011
Il avance dans un couloir au milieu d’autres. Se courbe, trois pas glissés, seconde figé, cambre, mains collées aux cuisses puis tendues vers l’avant, cherche à saisir le vide, tourne, s’écroule, genoux au ventre, relevé, pointe du pied, frappé, pas de côté, hanches inclinées et recommence.
On le croise sans le remarquer (il marche) sauf ceux qui le connaissent et savent la danse de l’homme qui danse dans sa tête
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
brigetounbrigetoun   11 février 2011
Lui suffisait de se pencher pour prendre, de parler avec ses bonshommes, statuettes installées au hasard maîtrisé puis perdu - c’était mieux de le perdre - prenait reflets dans les vitrines, suivait du doigt les troncs les branches... 
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : légèretéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

N....................Z

"La Reine du silence" : Mon père a trouvé la mort un vendredi soir. Son Aston Martin s'est écrasée contre le parapet d'un pont. La jeune femme assise à ses côtés était d'une beauté peu commune. Il n'y a rien à raconter, n'est-ce pas, rien à dire de cette relation. Je n'étais pas dans la voiture. J'avais 5 ans....

Gérard de Nerval
Anaïs Nin
Marie Nimier
Amélie Nothomb

13 questions
49 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain , livres , titres , alphabetCréer un quiz sur ce livre