AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Harry Potter (Album) tome 1 sur 5
EAN : 9782070669073
254 pages
Gallimard Jeunesse (22/10/2015)
4.77/5   338 notes
Résumé :
Le jour de ses onze ans, la vie de Harry Potter est bouleversée à jamais quand Rubeus Hagrid, un géant aux yeux brillants comme des scarabées, lui apporte une lettre ainsi que d'incroyables nouvelles. Harry Potter n'est pas un garçon comme les autres : c'est un sorcier. Et une aventure extraordinaire est sur le point de commencer.
***
En 4ème de couverture:

"Les illustrations de Jim Kay m'ont profondément émue.
J'adore son interp... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (64) Voir plus Ajouter une critique
4,77

sur 338 notes
5
46 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Nadael
  06 janvier 2016
Harry Potter... un nom devenu familier, célébré dans le monde entier. Né sous la plume de J.K Rowling à la fin des années quatre-vingt-dix, ce personnage a accompagné les jeunes lecteurs durant une décennie. Ces derniers ont grandi avec lui, attendant avec impatience le tome suivant, la suite des aventures de ce garçon pas comme les autres évoluant dans un monde où la sorcellerie règne. Mon fils de dix ans a découvert la saga cet été – il vient de commencer le quatrième tome. Et il adore ! Quand cette version illustrée est arrivée à la maison, il s'est emparé du livre et s'est mis à tourner les pages frénétiquement, poussant des oh ! Ah ! Wouahh... à chaque illustration. Il s'est évidemment replongé dans la lecture, avec délectation. Il faut dire qu'elles sont belles, ces illustrations de Jim Kay, de vrais tableaux ! Il est parvenu à saisir les personnages, les lieux, les situations, l'atmosphère toute entière du roman de Rowling. Les portraits d'Harry, Ron, Hermione, Hagrid, Dumbledore, McGonagall, Rogue, Malefoy, la famille Dursley... sont fascinants ; tour à tour émouvants, grotesques, inquiétants et toujours pertinents. La lecture prend une autre dimension avec les images qui s'insinuent entre les lignes. On prend de la hauteur. C'est vertigineux. Moi qui n'avais vu que les films, j'ai été emportée par l'histoire, il est bien possible que je « pique » les autres livres dans la bibliothèque de mon fils... (En ce qui concerne cette version illustrée, un nouveau tome paraîtra désormais chaque fin d' année - un parfait cadeau pour Noël !)
À propos de l'histoire, en voici quelques mots – même si je suis persuadée qu'elle est connue de tous.
On découvre Harry à l'aube de ses onze ans. Il vit chez Vernon et Pétunia Dursley, son oncle et sa tante – n'oublions pas leur rejeton : Dudley. Il n'a jamais connu ses parents, morts dans un accident de voiture aux dires des Dursley. S'il vit sous le même toit de cette famille, on l'a toujours mis à part. Il dort dans le placard sous l'escalier, mange peu, récupère les vieux vêtements de son cousin, ne sort jamais, n'a pas d'ami... Mais, son anniversaire, cette année-là va littéralement changer sa vie. Et ses moldus d'oncle et tante ne pourront rien y faire, grâce à une avalanche de lettres, un escadron d'hiboux et la ténacité d'Hagrid, Harry fera sa rentrée à Poudlard, l'école des sorciers. D'aventures en surprises, de rebondissements en révélations, le garçon va passer une année scolaire mouvementée, riche d'enseignement et d'épreuves, d'amitiés et d'inimitiés. Roman initiatique, quête de l'identité, lutte contre le mal, univers fantastique, trouvailles de l'auteure (ah... le choixpeau magique, le chemin de traverse, la voie 9 ¾, les matchs de Quidditch, les trolls, les dragons, les licornes et autres centaures, l'esprit de Voldemort, la grande salle et ses festins gargantuesques...). Un très beau livre à offrir.

Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
dedanso
  11 mai 2017
J'ai adoré me replonger dans la saga Harry Potter, qui a bercé mon adolescence, à travers ce merveilleux ouvrage illustré par Jim Kay.
A cette relecture, il est encore plus frappant de voir combien la saga évolue au fil des tomes, gagnant en maturité et profondeur.
Dans ce 1er tome, J.K. Rowling pose les bases de la saga (j'ai d'ailleurs eu plaisir à y relever des éléments anodins qui auront une très grande importance par la suite) : personnages, lieux, monde magique... Mais le talent de l'auteur saute déjà aux yeux. On trouve tous les thèmes qui se déploieront par la suite : courage et amitié, définition du Bien et du Mal (définition pas si tranchée qu'il n'y paraît de prime abord), recherche des origines et liens de famille...
Les illustrations de Jim Kay apportent un plaisir de lecture supplémentaire.
Ses dessins sont travaillés (on y trouve d'ailleurs des références à l'auteur ou à d'autres opus de la saga pour qui sait bien observer) et savent à la fois coller aux mots de Rowling tout en gardant un peu de fantaisie.
Il a su merveilleusement bien se réapproprier les mots originels et se démarquer entièrement des adaptations cinématographiques.
Il alterne vignettes, illustrations en double page, planches encyclopédiques, rendant l'ouvrage très vivant.
Ses portraits sont plein de sensibilité et de réalisme.
Ce roman d'apprentissage, évoluant dans un univers fantastique créé de toutes pièces par l'imagination de son auteur, devenu un classique de la littérature, est ici mis en images de belle façon. Et c'est sans aucune retenue que je vous invite à le découvrir dans cette édition, certes un peu chère, mais qui le mérite amplement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          164
Flaubauski
  13 février 2022
Pour une troisième relecture des premières aventures d'Harry Potter, peu de surprise, forcément, si ce n'est la découverte des illustrations proposées par Jim Kay dans des versions brochées de toute beauté que j'ai commencé à me procurer il y a quelques années maintenant - j'attends avec impatience le tome 5, encore en cours -.
Mais, malgré ce manque de surprise bien compréhensible, j'ai tout de même été ravie de retrouver les personnages de cet univers : les Dudley, qui en prennent pour leur grade dès les premières lignes ; Harry, jeune garçon qui découvre, avec horreur puis plaisir, qu'il est un sorcier, et la vraie raison de la mort de ses parents ; les professeurs de Poudlard, ainsi que les camarades d'Harry, dont le caractère point dès ce premier tome, pour mieux se confirmer dans la suite....
Galerie intéressante, sans être d'une remarquable originalité, et encore assez peu nuancée, qui met en évidence une histoire tantôt drôle, tantôt grave, permettant habilement d'instiller les informations sur le monde des sorciers, tout autant inconnu pour le lecteur que pour le protagoniste à la célèbre cicatrice, et d'entrer avec autant de délectation que lui dans ce monde mystérieux, plus banal qu'il n'en a l'air de prime abord.
Un très bonne introduction à un univers qui se complexifiera au fil des aventures, un premier tome qui se lit avec facilité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
BurjBabil
  28 décembre 2019
Il n'est bien sûr pas question de parler du fond, seul un extraterrestre récemment débarqué sur terre ne sachant pas qui est M. Potter.
C'est donc la forme que je vais commenter en résumant la suite pour ceux qui veulent gagner du temps : Si vous avez envie d'offrir un livre à un jeune public ou pour pratiquer la lecture à voix haute, ce livre est idéal.
Ce qui suit peut être lu comme une tentative de m'initier à l'art de la publicité, hommage à une certaine sorcière très aimée de mon enfance.
Quoi de mieux, confortablement installé, que tourner les pages épaisses et agréables au toucher de ce premier opus de l'heptalogie de Fantasy devenue aussi légendaire que celle de référence de Tolkien.
Vous apprécierez une mise en page double colonne sur fond le plus souvent clair et tâché des traces d'encre colorée des elfes de maison l'ayant réalisé dans leurs ateliers magiques.
Vous lirez aisément ces caractères de bonne taille en tenant le manuscrit suffisamment loin de vous pour que votre public, les yeux grands ouverts et ébaudis par cet univers très singulier, tire profit des illustrations de Jim Kay.
Vous vous arrêterez à chacune d'entre elles, vous qui avez peut être vu les films ET lu les livres et apprécierez le travail magnifique de l'illustrateur.
Vous reconnaîtrez les traits des acteurs choisis pour incarner les héros de cette série à l'écran et vous penserez : "Quel talent, il a réussi à dessiner sa version graphique des personnages, comme si le responsable du casting du film et son imagination avaient produit deux versions similaires dans deux univers différents, dessiné et animé".
Vous chercherez les ressemblances entre le Dumbledore incarné au cinéma et celui couché sur ce très beau papier.
Vous apprécierez le rendu et la droiture graphique de Mc Gonagall, l'onirisme du chemin de traverse et de Nick quasi sans tête.
Vous découvrirez Harry Potter à des âges inédits et reconnaîtrez le jeune apprenti sorcier qu'il deviendra.
Vous ferez une pause bavardage grâce aux planches descriptives des Trolls et des oeufs de dragons.
Chaque dessin sera un petit morceau de cet univers à contempler, une invitation à poursuivre le voyage.
Offrez ce livre, lisez le à haute voix, partagez le.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Neneve
  02 février 2022
Y'a de ces livres qui ont marqué une partie de sa vie… Harry Potter en fait partie. Mais quand on a tellement aimé la première lecture, se laisser tenter par une relecture fait peur. Et si j'aimais moins ? Si l'univers ne me plaisait plus autant ? Mais je me suis lancée… et surtout, je ne voulais pas laisser dormir les albums de Jim Kay sur les tablettes de ma bibliothèque, seulement comme objet de collection. Je voulais leur donné une âme, et pas seulement les avoir feuilleté a la va-vite. Bref, je me suis lancée !! Et j'ai ADORÉ !!! Dès les premières lignes j'ai su que cette relecture me replongerait directement dans les émotions de la première fois ; joie, émerveillement, bonheur. J'ai grandi, certes, mais la magie de Harry Potter me fait toujours le même effet. Et que dire des illustrations de Jim Kay qui sont somptueuses. Il y a des doubles pages magnifiques, comme celles du premier chapitre. Kay a donné vie, une autre vie, aux personnages, les façonnant selon sa vision et c'est réussi. Et bon, la plume de Rowling est toujours aussi captivante, drôle et touchante. Une super relecture… qui donne envie de me plonger direct dans les trois autres albums que j'ai en ma possession… Mais je vais faire durer un peu le plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
NadaelNadael   06 janvier 2016
« - Ta mère est morte pour te sauver la vie. S'il y a une chose que Voldemort est incapable de comprendre, c'est l'amour. Il ne s'est jamais rendu compte qu'un amour aussi fort que celui de ta mère avait pour toi laisse sa marque. Pas une cicatrice ou un signe visible... Avoir été aimé si profondément te donne à jamais une protection contre les autres, même lorsque la personne qui a manifesté cet amour n'est plus là. Cet amour reste présent dans ta chair. Quirell était plein de haine, de cupidité, d'ambition, il partageait son âme avec Voldemort et c'est pour cela qu'il ne supportait pas de te toucher. Toucher quelqu'un qui a été marqué par quelque chose d'aussi beau ne pouvait susciter en lui que de la souffrance. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
MeteheraMetehera   09 novembre 2016
Au moment où les hiboux envahirent la Grande Salle, comme chaque matin, l'attention des élèves fut aussitôt attirée par un long paquet que portaient une demi-douzaine de hiboux grands ducs.

Harry était aussi intrigué que les autres et il fut stupéfait lorsque les hiboux
laissèrent tomber le paquet devant lui, en envoyant au passage son assiette d'oeufs au bacon sur le carrelage.
Un autre hibou passa juste après pour déposer une lettre sur le paquet.

Harry eut la bonne idée de commencer par lire la lettre dans laquelle il était écrit:

N'OUVREZ PAS LE PAQUET PENDANT QUE VOUS SEREZ À TABLE.
Il contient votre nouveau Nimbus 2000, mais je ne veux pas que tout le monde sache que vous avez votre propre balai. Sinon, les autres en voudront un aussi.
Olivier Dubois vous attend ce soir à sept heures sur le terrain de Quidditch pour votre première séance d'entraînement.

Professeur McGonagall.

Harry montra la lettre à Ron en éprouvant les plus grandes difficultés à ne pas laisser éclater sa joie.

- Un Nimbus 2000, marmonna Ron avec envie. Je n'ai même jamais eu l'occasion d'en toucher un.

Ils se hâtèrent de quitter la salle pour aller déballer le paquet loin des regards. Mais Crabbe et Goyle leur barrèrent le chemin de l'escalier et Malefoy prit le paquet des mains de Harry.

- Ça m'a l'air d'être un balai, dit Malefoy en tâtant le paquet.

Il le lui rendit avec une expression de mépris mêlée d'envie.

- Cette fois, tu es fichu, Potter, les première année n'ont pas le droit d'avoir de balai.

Ron ne put se retenir.

- Ce n'est pas n'importe quel balai, dit-il, c'est un Nimbus 2000. C'est quoi, déjà, la marque du tien ? Un Comète 260, c'est ça ? Les Comète, c'est pas mal quand on n'y regarde pas de trop près. Mais évidemment, les Nimbus, c'est une autre classe.

- Qu'est-ce que tu en sais, Weasley, répliqua Malefoy. Tu n'aurais même pas de quoi te payer la moitié d'une poignée. Toi et tes frères, vous les achetez brindille par brindille.

Avant que Ron ait eu le temps de répondre, le professeur Flitwick apparut à côté de Malefoy.

- J'espère que vous n'êtes pas en train de vous disputer ? couina le professeur.
- Potter s'est fait envoyer un balai, dit Malefoy.
- Oui, oui, bien sûr, répondit le professeur Flitwick en gratifiant Harry d'un sourire rayonnant. Le professeur McGonagall m'a mis au courant. De quel modèle s'agit-il ?
- C'est un Nimbus 2000, Monsieur, dit Harry qui s'efforça de ne pas éclater de rire devant l'expression horrifiée de Malefoy. Et c'est grâce à Malefoy que j'ai pu l'avoir.

Puis Harry et Ron montèrent l'escalier en essayant de ne pas rire trop fort, tandis que Malefoy ne parvenait pas à dissimuler sa rage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cici899cici899   16 juillet 2016
- ... Tu sais, la Pierre n'avait rien de si extraordinaire. Elle donnait autant d'argent et permettait de vivre aussi longtemps qu'on le souhaitait ! Les deux choses que la plupart des humains désirent le plus au monde, l'ennui, c'est que les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal.
Commenter  J’apprécie          140
dedansodedanso   05 mai 2017
A compter de ce moment, Hermione devint amie avec Ron et Harry. Il se crée des liens particuliers lorsqu'on fait ensemble certaines choses. Abattre un troll de quatre mètres de haut, par exemple.
Commenter  J’apprécie          80
cici899cici899   16 juillet 2016
- Là où tu vas, on met la tête des nouveaux dans le trou des toilettes, dit-il à Harry. Si tu veux t'entraîner, monte avec moi dan la salle de bains.
- Non, merci, répondit Harry, ces pauvres toilettes n'ont jamais vu quelque chose d'aussi atroce que ta tête, ça les rendrait malades.
Et il prit aussitôt la fuite avant que Dudley ait compris ce qu'il avait dit.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jim Kay (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jim Kay
Le tome 5 de la saga en version intégrale, magnifiquement illustré en couleur par Jim Kay, avec la participation exceptionnelle de l'artiste Neil Packer.
autres livres classés : harry potterVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Harry Potter à l'école des sorciers

Qui vient chercher Harry dans la cabane en mer des Dursley

Dumbledore
Minerva McGonagall
Rubeus Hagrid
Severus Rogue

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers (Album) de Jim KayCréer un quiz sur ce livre