AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean-François Ménard (Traducteur)
EAN : 9782070615377
891 pages
Gallimard Jeunesse (02/10/2008)
4.52/5   14330 notes
Résumé :
Cette année, Harry a dix-sept ans
et ne retourne pas à Poudlard. Avec Ron et Hermione, il se consacre à la dernière
mission confiée par Dumbledore. Mais
le Seigneur des Ténèbres règne en maître.
Traqués, les trois fidèles amis sont contraints
à la clandestinité. D'épreuves en révélations,
le courage, les choix et les sacrifices de Harry
>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (590) Voir plus Ajouter une critique
4,52

sur 14330 notes

florencem
  21 avril 2011
Que dire de ce dernier tome... Déjà que je l'avais commencé avec appréhension en sachant que la dernière pas de ce tome serait vraiment la dernière d'Harry Potter, mais aussi avec une excitation incontrôlable ! Je suis fan de la saga et l'attente avait été bien trop longue pour connaître enfin le dénouement, surtout après la mort tragique de Dumbledore dans le Prince de Sang Mêlé.
[Attention risques de spoilers]
Ce tome est ce que je pourrais qualifier du tome "adulte" de la saga. Tous les personnages que l'on connaissait depuis leur enfance grandissent inexorablement dans ce tome. Les morts, la peur, l'angoisse, la guerre, les violences, les pertes sont des tremplins douloureux pour tous. Mais ce que j'ai aimé c'est de les voir devenir ces êtres d'exceptions. Harry n'est plus le seul héros. le livre ne repose plus seulement sur lui. Si je ne devais citer que quelques noms : Ron qui découvre ses angoisses les plus terribles et qui parvient à les vaincre en détruisant un Horcruxe, Neville formant la résistance à Poudlard et menant ses troupes à la victoire, Dobby n'écoutant toujours que son coeur malgré les conséquences tragiques que l'on connait... et je pourrais encore vous en citer de nombreux autres.
Du trio, je retiendrais que ce qui renforce un groupe, c'est de braver les tempêtes qu'elles soient douloureuses ou de simples broutilles, que la force réside dans l'ensemble (comme le dirait Ron sans Hermione, ils ne tiendraient pas 5 minutes), que l'amitié se forge avec les années et grandit encore et toujours. J'ai surtout apprécié la nouvelle relation qu'ils réussissent à créer aussi avec Kreatur. j'ai trouvé cette idée de J.K. ... je ne trouve pas les mots, disons qu'elle m'a touchée. J'ai réussi à aimer ce personnage, à le comprendre d'avantage alors que je le trouvais imbuvable dans les tomes précédents. Et ce n'était vraiment pas gagné étant donné qu'il a quand même participé indirectement à la mort de Sirius (l'un de mes personnages préférés).
De Dumbledore, j'en garde un souvenir beaucoup plus "grand". le fait de connaître ses erreurs, de le comprendre permet de voir l'homme plus que le magicien et d'apprécier encore plus qui il était.
De l'histoire en elle-même... Beaucoup d'émotions. Les morts de certains de mes personnages préférés (Tonks, Lupin, Dobby, Fred), les moments difficiles, de doutes, les joies peu nombreuses mais encore plus appréciables, la peur, l'angoisse presque permanente à vrai dire, et un suspens dans les derniers chapitre, ceux de "la guerre", à vous faire retenir votre souffle et à tourner les pages avec frénésie. Il faut dire qu'avec toutes les rumeurs qui circulaient sur la mort de Harry... Pffff ! Une torture ces dernières pages !
J'ai donc aimé, beaucoup. du début à la fin. Je dirais que c'était une fin parfaite pour cette saga si chère à mon coeur. J'ai pourtant lu le livre il y a maintenant quelques années de cela, mais ce tome 7 reste très présent dans ma mémoire. Il reste mon préféré avec le tome 3.
En ce qui concerne le fameux épilogue (qui a fait couler beaucoup d'encre auprès de certaines de mes amies... elles n'ont pas du tout aimé...), j'en avais pour ma part besoin. Après toutes ces émotions, je devais savoir. Oui, certes, c'est un vrai "Happy End" peut-être même trop, mais j'ai été rassuré de savoir ce qu'étaient devenus les personnages qui ont accompagné mon adolescence. J'ai quand même un peu peur de voir ce que cela va donner à la fin du dernier film. Au vue des images que j'ai pu voir, les acteurs semblent avoir 60 ans alors qu'ils devraient en avoir 30...
Et pour finir, une petite liste de mes passages préférés et marquants :
- la découverte de la maison de Harry à Godric's Hollows avec les messages d'encouragements
- Neville devenu un leader et ayant une place plus qu'important dans la bataille
- Molly mettant fin au règne de terreur d'un des Mangemorts en protégeant ses filles (Hermione et Ginny)
- La mort de personnages que j'aimais énormément
- La dispute entre Ron et Harry
- Au tout début de la grande bataille, quand tous reviennent à Poudlard pour se battre...
Et j'en oublie certainement...
Quant à Voldemort, je n'ai qu'une chose à dire : Bien Fait ! Oui, c'est puéril mais après tout, il a toujours agi de façon puérile à mon goût, donc cela lui convient parfaitement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          869
CasusBelli
  08 septembre 2021
La boucle est bouclée, je termine cette saga avec un beau sentiment de contentement.
Le plus compliqué est souvent de réussir la fin, histoire de ne pas se dire "tout ça pour ça ?", pour ce qui me concerne elle est réussie et je ne regrette pas cette lecture et ces beaux pavés.
Un dernier tome sombre à souhait, de l'action mais aussi de la réflexion avec une quête compliquée, des drames et quelques beaux moments pleins de sensibilité aussi.
Il y a surtout une intrigue d'une belle complexité, des questionnements assez ardus sur le thème de la loyauté et de la trahison, des révélations étonnantes sur Dumbledore ou Rogue qui devrait captiver les plus difficiles des lecteurs.
J'ai quand même eu quelques regrets ou du moins un principalement, à savoir l'hésitation de l'auteure à assumer le passage à une fantasy plus "dark" qui aurait renforcé la crédibilité de certaines scènes, ou pour parler en langage "HP", pourquoi continuer à utiliser "stupéfix" et "experliarmus" contre des adversaires qui n'hésitent pas (eux) à utiliser des sorts de magie noire qui tuent ou blessent cruellement vos amis ?
Cela dit mon plaisir de lecture pour ce tome de conclusion vaut cinq étoiles sans hésiter.
Une saga incontournable !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7613
Mero
  06 avril 2019
Je suis content d'avoir connu la saga Harry Potter avant que son auteure JK Rowling devienne une dégénérée pathétique, désireuse de salir l'oeuvre qui lui a donné son succès.
J'ai ressenti la même émotion qu'autrefois en finissant le dernier chapitre. Harry serrant dans ses bras son fils, dissipant toutes ses craintes quant à la décision du Choixpeau magique sous l'oeil protecteur de sa mère Ginny.
Une fin où tout finit bien et qui fait du bien. On se remémore les délices de Bertie Crochue à bord du Poudlard Express, on s'imagine à nouveau le confort de la salle commune des Gryffondor, les boiseries raffinées du château et le vaste domaine où se sont déroulées tellement d'aventures.
Pour moi c'est avant tout dans ce lieu que s'opère la magie. J'en ai vraiment été convaincu lorsque j'ai regardé les films dont les scenarii ont été écrits par l'auteure elle même : Les animaux fantastiques et Les crimes de Grindelwald. Malgré les clins d'oeil à Poudlard, le charme n'opère plus car ce n'est pas cohérent avec l'âge que sont censés avoir les protagonistes.
Elle se sert aujourd'hui de l'univers HP pour servir de la soupe idéologique à ses fans sur les réseaux sociaux quitte à les insulter, se réjouir de les voir s'intoxiquer avec ses livres brûlés. Elle agit comme la véritable caricature de la progressiste moralisatrice 2.0 absolument imbuvable.
Quand elle finit de décuver, elle remodèle l'histoire pour allonger quelques billets. Un exemple frappantde sa mauvaise foi ; Hermione dont elle nous dit qu'elle a toujours été noire alors qu'elle a écrit le contraire dans son livre.
Elle aurait très bien pu dire qu'elle trouvait l'actrice noire bonne pour lui donner le rôle de sa pièce de théâtre, mais non, il faut qu'elle continue de nous étaler sa propagande en traitant tous ceux qui lui disent le contraire de racistes.
Pareil pour les délires sexuels qu'elle imagine entre Dumbledore et Grindelwald. La communauté gay qu'elle tente de ramener à sa cause se rend compte qu'elle délire complètement avec ses provocations sur Twitter qui n'apparaissent pas dans le film.
Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          642
Megadonut
  08 mars 2016
Et voici ma dernière critique de cette superbe saga ensorcelante de J. K. Rowling... Quelle tristesse de devoir quitter cette série par un tome... si sombre...
Sombre selon moi, tout dépend du lecteur mais ce tome a été l'un des plus tristes, noirs mais aussi envoûtant de cette série...
Commençons par un petit sypnosis :
Le tome commence tout d'abord par le problème suivant : il faut évader Harry de chez son oncle et sa tante car leur protection cessera dès qu'ils aura atteint sa majorité... Mais comment, car les mangemorts sont maintenant partout ?
Ensuite, vient la mission des horcruxes : comment les trouver, comment les détruire sans se faire repérer ? Harry va-t-il périr dans sa mission ? Sera-t-il trahi par des amis ?
Mais il sera aidé par Ron et Hermione, ses deux fidèles amis et par Dumbledore qui par son héritage va offrir quelques pistes à Harry...
Et, dernière question pour vous lancer dans la lecture : quel est ce symbole que retrouve Harry plusieurs fois dans son aventure ? Avec un bâton à l'intérieur d'un cercle lui-même à l'intérieur d'un triangle ? A vous de le découvrir...
Ou peut-être pas vu le nombre de personnes qui ont lu ce roman ! Mais bon, une critique de plus ne fait jamais de mal !
Enfin, voyons la série en elle-même. Il est quand même difficile à imaginer que lorsqu'elle a écrit ses premiers tomes qu'elle ai pensée à chaque petit événement qui allait se dérouler après... Non ? Dans ce dernier tome on découvre que des événements sans importances des tomes précédents deviennent importants...
Et enfin, à combien d'enfants, d'adolescents ou même d'adultes cette série a lancé dans la lecture ? Des milliers, dont moi ! Donc je dis, et dites-le avec moi si vous êtes d'accord :
Merci J. K. Rowling, merci Harry Potter !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          593
facteur84
  07 juin 2010
Enfin le voilà ! C'était le dernier opus de l'impressionnante oeuvre de Mme Rowling. Et quel livre !
Ce livre était le but de départ. Arriver au bout pour Harry. Mais au bout de quoi ? Si vous avez lu tout les livres auparavant vous savez de quoi je parle. Sinon vous savez ce qui vous reste à faire.
Une série auquel il est difficile de ne pas s'attacher. L'auteur à tous fait pour que l'on trouve son compte dans le nombre des personnages bons comme mauvais. Les mauvais comme les bons sont tout aussi bien ciselés. Avec pour chacun des mots descriptifs spécifiques, qui nous permette de les reconnaître tout de suite dans les descriptions.
Pour ne pas divulguer par inadvertance des détails, je vais parler de manière générale. Je préfère vous dire que vous allez lire et vivre un épopée palpitante, où les temps de repos sont calculé à la seconde près pour ne pas que l'on s'ennui.
Une histoire riche en rebondissements mauvais comme bons, des liens qui s'approfondissement, et d'autres qui se créent. Il y a des personnages que l'on ne attend vraiment pas dans certaines situations. Les personnages seront obligé de ne compter que sur eux-même car ils seront confronté à beaucoup de doutes et d'incertitudes. Beaucoup de douleurs émotionnelles aussi. Certains ont été plus émouvants ou encore plus ridicules que dans d'autres livres. le danger imminent donne des ailes de courage à certains comme d'autres perdent leurs moyens ou diront-nous se révèlent tel qui sont vraiment.
Un tome sans précédents puisque le rythme n'est pas le même que les autres. Même en changeant ses codes routiniers et qui jalonnaient les autres années à Poudlard, l'auteur à su donner un souffle différent mais au combien palpitant et où l'on en s'ennuis pas. le livre est construis comme une sorte de quête de la connaissance matérielle comme émotionnelle et spirituelle ou un chemin de croix.
J'ai lu une aventure spéciale qui allait au-delà de ce que j'avais imaginé pour la fin de Harry Potter. Des réponses à toutes les questions qui nous taraudait depuis le début, et même encore plus que ce que l'on pensait, ce qui ajoute une dimension un peu plus tragique.
Une histoire bien ficelé qui intègre une bonne partie des autres romans. Si vous avez l'habitude de l'écriture de Mme Rowling, je ne saurait que vous conseillez de faire comme elle nous a habitué depuis le début. Donc faite attention à tout !

Quand j'y pense, je n'aurais plus le plaisir et l'excitation de retrouver ce monde magique et attachant, teinté de beaucoup d'humour. A moins de recommencer à tout lire ; mais c'est à la fin que l'on se rend compte de l'oeuvre monumentale qui a été écrite.
Certains n'ont pas aimé (ou n'aimerons pas) la fin, car il ne la voyait pas comme dans leur rêve. Elle est ce qu'elle est. Et je la trouve très bien comme ça. Elle est simple et sans effets pompeux ni fioritures à l'américaine ou à l'asiatique. Moi je l'ai trouvé sans peurs ni doutes pour quelqu'un qui arrive à se connaître entièrement et qui accepte son sort. La fin est révélatrice de valeurs auxquels l'auteur s'est attachée à démontrer depuis le commencement de son histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          542

Citations et extraits (445) Voir plus Ajouter une citation
SkoubidooSkoubidoo   21 mai 2022
C'est une chose curieuse à dire, Harry, mais peut-être que les plus aptes à exercer le pouvoir sont ceux qui ne l'ont jamais recherché.
Commenter  J’apprécie          30
SkoubidooSkoubidoo   21 mai 2022
N'aie pas pitié des morts, Harry. Aie plutôt pitié des vivants et surtout de ceux qui vivent sans amour.
Commenter  J’apprécie          00
LefsoLefso   29 décembre 2011
C’était Ginny. Ron s’immobilisa brusquement mais Hermione le prit par le bras et l’entraîna avec elle en haut des marches. Un peu inquiet, Harry suivit Ginny dans sa chambre.
Il n’y était encore jamais entré. Elle était petite mais lumineuse. Une grande affiche des Bizarr’ Sisters ornait l’un des murs et une image de Gwenog Jones, capitaine de l’équipe exclusivement féminine des Harpies de Holyhead, était accrochée au mur d’en face. Il y avait un bureau devant la fenêtre ouverte qui donnait sur le verger où, l’année précédente, Ginny et lui avaient joué au Quidditch en double, avec Ron et Hermione. L’endroit était maintenant occupé par un grand chapiteau d’un blanc nacré. L’étendard doré qui flottait à son sommet était au niveau de la fenêtre.
Ginny regarda Harry dans les yeux, prit une profonde inspiration et dit :
- Joyeux anniversaire.
- Ouais… merci.
Elle le fixait sans ciller. Lui, en revanche, avait du mal à soutenir son regard. C’était comme s’il avait une lueur éclatante devant les yeux.
- Jolie vue, dit-il d’une voix faible en montrant la fenêtre.
Elle ne prêta aucune attention à sa remarque et il ne pouvait lui en vouloir.
- Je ne savais pas quoi t’offrir, dit-elle.
- Tu n’es pas obligée de me faire de cadeau.
Cette fois encore, elle ignora sa réponse.
- Je ne savais pas ce qui te serait utile. Rien de trop grand parce que tu ne pourrais pas l’emporter avec toi.
Il se risqua à lui jeter un regard. Elle n’avait pas les larmes aux yeux. C’était l’une des nombreuses et merveilleuses qualités de Ginny, elle pleurait rarement. Souvent, il se disait que le fait d’avoir six frères avait dû l’endurcir.
Elle s’avança d’un pas vers lui.
- J’ai donc eu l’idée de t’offrir quelque chose pour que tu te souviennes de moi, au cas, par exemple, où tu rencontrerais une Vélane pendant que tu seras parti faire je ne sais quoi.
- Pour être franc, je ne crois pas que j’aurai beaucoup d’occasions d’inviter des filles à dîner, là où je serai.
- C’est l’espoir que j’avais, murmura-t-elle.
Elle l’embrassa alors comme jamais elle ne l’avait embrassé auparavant, et Harry lui rendit son baiser, se laissant envahir par une délicieuse sensation d’oubli que jamais le whisky Pur Feu n’aurait pu lui procurer. La seule réalité qui comptait au monde, c’était elle. Ginny. Il la sentait contre lui, une main au creux de son dos, l’autre caressant ses longs cheveux au parfum suave.
Derrière eux, la porte s’ouvrit soudain à la volée. Ils sursautèrent, s’écartant l’un de l’autre.
- Oh, dit Ron, fort à propos. Désolé.
- Ron !
Hermione était juste derrière lui, légèrement essoufflée. Il y eut un silence tendu puis, d’une petite voix, Ginny lança.
- En tout cas, joyeux anniversaire, Harry.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          711
ronronronron   06 août 2009
Il y eu un grand fracas lorsque les crochets du Basilic tombèrent en cascade des bras d'Hermionne. Se ruant sur Ron, elle lui passa les bras autour du cou et l'embrassa en plein sur la bouche. A son tour, Ron lâcha les crochets et le balai qu'il tenait entre les mains et lui rendit son baiser avec tant de fougue qu'il la souleva de terre.
-C'est vraiment le moment ? interrogea Harry d'une voix timide.
Voyant que sa question n'avait d'autre effet que de resserrer l'étreinte de Ron et d'Hermionne qui se balançait sur place en s'embrassant, il haussa le ton:
-Hé! Il y a une guerre en cours !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2483
NeverlandNeverland   22 août 2008
- Je voudrais savoir une dernière chose, dit Harry. Est-ce que tout cela est réel ? Ou bien est-ce dans ma tête que ça se passe ?

Dumbledore le regarda d'un air radieux et sa voix résonna avec force aux oreilles de Harry, malgré la brume lumineuse qui descendait à nouveau sur eux en masquant sa silhouette :

- Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi donc faudrait-il en conclure que ce n'est pas réel ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3292

Videos de J. K. Rowling (45) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J. K. Rowling
Robert Galbraith est le pseudonyme de JK Rowling. Ce cinquième volume de la série des Cormoran Strike, épique et labyrinthique à souhait, nous offre une lecture haletante. Incontestablement le meilleur roman de Robert Galbraith à ce jour.
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Citations de Harry Potter 1-7 à retrouver

" (...) Je t'envoie également quelque chose qui devrait te faciliter la vie à Poudlard, l'année prochaine. Si jamais tu as besoin de moi, écris-mo, ta chouette saura où me trouver. Je t'écrirais bientôt une autre lettre. Sirius (...)"

Harry Potter et le prisonnier d'Askaban
Harry Potter et la coupe de feu
Harry Potter et l'ordre du phénix

5 questions
2249 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les reliques de la mort de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre