AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Le carnet d'or (79)

bilodoh
bilodoh   23 mars 2014
Il n’existe qu’une façon de lire, et elle consiste à flâner dans les bibliothèques ou les libraires, à prendre les livres qui vous attirent et ne lire que ceux-là, à les abandonner quand ils vous ennuient, à sauter les passages qui traînent – et à ne jamais, jamais rien lire parce qu’on s’y sent obligé, ou parce que c’est la mode. (Livre de poche, Préface, p. XIX)
Commenter  J’apprécie          683
bilodoh
bilodoh   23 mars 2014
« Il y a dans ce pays des centaines et des milliers de gens qui se consument de désespoir, et nul ne s’en soucie.
– Tout le monde s’en fout. » (Livre de poche, p.205)
Commenter  J’apprécie          280
PiertyM
PiertyM   26 septembre 2014
Je me souviens d'avoir entendu quelqu'un dire que l'on pouvait mesurer l'importance d'un homme d'affaires au nombre de jeunes gens doucereux qui l'entouraient.
Commenter  J’apprécie          240
bilodoh
bilodoh   22 mars 2014
Cette guerre nous fut présentée comme une croisade contre les doctrines malfaisantes d’Hitler, contre le racisme, etc.; or toute cette immense région – qui couvrait environ la moitié de l’Afrique – vivait précisément suivant les mêmes principes qu’Hitler : certains humains valent mieux que d’autres en vertu de leur race... (Livre de poche, p.267)
Commenter  J’apprécie          220
bilodoh
bilodoh   21 mars 2014
Je devrais être un homme, plus attaché à mon travail qu’aux gens; je devrais placer mon travail en tête et prendre les hommes comme ils viennent, ou m’en trouver un brave et ordinaire pour mettre du beurre dans les épinards – mais je ne le ferai pas, car j’en suis incapable… (Livre de poche, p.364)
Commenter  J’apprécie          190
PiertyM
PiertyM   31 juillet 2015
N'importe quelle activité vaut mieux que l'inactivité?
Commenter  J’apprécie          180
wiggybis
wiggybis   11 juin 2015
Les larmes que nous versons dans notre sommeil sont les seules larmes sincères de notre vie, les larmes de la vie éveillée ne sont que complaisance envers soi-même.
Commenter  J’apprécie          160
bilodoh
bilodoh   25 mars 2014
Je découvre que je lis la plupart des romans avec le même genre curiosité qu’un livre documentaire. S’ils sont le moins du monde réussis, la plupart des romans sont originaux en ce sens qu’ils informent sur l’existence d’une partie de la société, d’un type de personnes, qui ne sont pas encore révélés à la conscience générale de lettrés. (Livre de poche, préface)
Commenter  J’apprécie          140
Alice_
Alice_   10 juillet 2018
Très peu de monde se soucie réellement de la liberté, de la vérité - vraiment très peu. Rares sont ceux qui ont de l'envergure - cette force dont dépend la vraie démocratie. En l'absence de gens courageux, une société libre meurt, ou ne naît pas.
Je restai là, découragée, déprimée. Car il subsiste en nous tous qui avons été élevés dans une démocratie occidentale, la ferme croyance que la liberté se fortifiera, qu'elle survivra aux pressions, et cette croyance semble survivre à toutes les preuves contraires. Elle constitue certainement un danger en soi. Assise là dans ma cuisine, j'eus la vision d'un monde divisé en nations, en systèmes, en blocs économiques, qui se durcissaient et se consolidaient : un monde où il deviendrait de plus en plus ridicule de parler même de liberté, de conscience individuelle. Je sais qu'on a déjà écrit à propos de ce genre de vision, c'est quelque chose de déjà lu, mais pendant quelques instants ce n'étaient pas des mots, c'était une sensation réelle dans la substance même de ma chair et de mes nerfs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
SisteroftheMoon
SisteroftheMoon   30 octobre 2013
Il était évidemment sensuel. Je veux dire véritablement sensuel - il ne jouait pas ce rôle, contrairement à tant d'hommes animés de motivations diverses. Il avait vraiment besoin des femmes, impérieusement. Je le précise parce qu'il n'y en a plus tellement de ce genre - je parle des hommes civilisés, des hommes affectueusement asexués de notre civilisation.
p 149
Commenter  J’apprécie          130




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Doris Lessing

    Où est-elle née ?

    en Angleterre
    en Rhodésie du Sud
    en Perse ( Iran actuel)
    au Portugal

    9 questions
    63 lecteurs ont répondu
    Thème : Doris LessingCréer un quiz sur ce livre