AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2723442721
Éditeur : Glénat (01/10/2003)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Septembre 999... L'an mil approche...
Guillaume poursuit inlassablement sa quête de vengeance. Il lui reste quatre hommes à tuer sur les cinq qui ont enterré vivante son amie Morgane. Méthodiquement Guillaume va accomplir ce funeste destin... L'heure du grand cataclysme a-t-elle sonné ? Toldac et Marchal concluent avec puissance cette trilogie riche en rebondissements.
Une œuvre forte et insolite qui apporte du sang neuf à la collection Vécu.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
RosenDero
  25 décembre 2015
An 999 ; l'Apocalypse prêchée par certains ne devrait pas tarder et l'inéluctable déluge s'abattra sur la Terre. Loin de ces préoccupations, Guillaume de Montrouge rumine toujours sa vengeance puisque quatre des cinq hommes qu'il a juré d'éliminer sont encore en vie. Parmi eux, le machiavélique comte Anton d'Orcan qui compte bien ne pas perdre la vie à l'aube de l'an Mil...
Ce dernier tome me réconciliera avec la série de Marchal et Toldac.
Alors bien sûr il y a des points négatifs et en particulier la rapidité du récit dont je reparlerai plus bas, ou le fait que le dénouement soit prévisible depuis la première planche du tome 2... Mais ils n'entachent que peu la qualité de l'ensemble.
Graphiquement tout d'abord, les dessins ne sont pas comparables avec ceux du premier tome bien plus brouillon.
Ensuite, on prend plaisir à retrouver un méchant digne de ce nom. En effet, le comte Anton d'Orcan qui s'était dévoyé dans le tome 2 allant presque jusqu'à la niaiserie aveugle et balourde, redevient ici un puissant stratège, un pleutre machiavélique, faible mais perfide personnage.
Enfin, on appréciera également l'ambiance qui se dégage de ce dernier opus.
Le seul vrai regret à la lecture de ce tome sera sa brièveté, ou plutôt que la brièveté — puisque nous tenons tout de même la cinquantaine de planches — la rapidité avec laquelle les actions sont amenées et conclues.
Cet ultime tome fourmille — pour ne pas dire termite — de bonnes idées qui s'enchainent plus rapidement les unes que les autres sans avoir la possibilité, de ce fait, d'être plus détaillées que ça. Une seule planche sur le poids de l'Église dans les décisions d'Anton, une seule planche sur les prêtresses de la Lune (?) etc. Entre les mains d'un romancier, cette histoire de vengeance apte à faire naître le Déluge (et non l'inverse) pourrait s'avérer magistrale.
C'est donc avec un petit goût d'incomplétude qu'on finira cette saga qui, finalement, vaut le coup d'oeil...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   25 décembre 2015
— Vos sermons font peur... trop peut être : ils ont mené plusieurs paysans au suicide !
— J'ai un message à délivrer ! Un message de lumière ! Lorsque la lumière se concentre, l'ombre s’épaissit toujours ... !
Commenter  J’apprécie          20
Video de Bertrand Marchal (II) (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bertrand Marchal (II)
Interview de Rodolphe et Bertrand Marchal pour "Le Village", aux éditions Bamboo
autres livres classés : délugeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
non
il était Zen
catholique

10 questions
867 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre