AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B009NS7ZQW
Éditeur : Seuil (02/04/1998)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Fin (du latin finis) est « point extrême ». Ce mot invite à une double lecture : « frontière ultime » et « raffinement » d’un amour extrême.
Affectée à la fonction poétique par Guillaume d’Aquitaine dès 1100, la langue d’oc devient très vite la langue européenne de l’amour. Il faut une langue absolument neuve pour entendre ce qui rit derrière les mots joy, joven, gaieza – joie, jeunesse, gaieté. On perçoit une énergie pure, une jubilation dans cette fureur d’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
OumGOumG   16 août 2017
Quand le vent doux devient aigre
et la feuille perd sa branche,
et l’oiseau perd son latin,
moi, ici, je soupire et chante
l’amour qui m’enlace et me tient pris.
Depuis toujours, je ne peux rien pour lui.

Hélas ! De l’amour je n’ai su conquérir
que tourments et chagrins ;
et rien ne s’offre moins
que ce que l’on désire le plus,
et rien ne me fait plus envie
que ce que je ne peux avoir.

Pour une joie, je chavire.
Si extrême… Je n’ai jamais aimé autant !
Quand je suis avec elle, je suis ébahi
et ne lui dis rien de mon désir.
Quand je la quitte, il me semble
y laisser mon esprit et mon bon sens.

Cercamon (compose en 1135-1150)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
OumGOumG   16 août 2017
Quand je vois fleur, herbe, feuille,
quand j’entends le chant des oiseaux du bocage,
et la joie de l’autre, quand je la reçois en plein coeur,
mon chant redouble, naît, croît, se dépasse.
A mon avis une personne ne vaut rien
si elle ne veut ni amour, ni joie,
alors que tout ce qui existe se réjouit et ressuscite.

Bernard de Ventadorn (actif 1147-1170)
Commenter  J’apprécie          131
OumGOumG   16 août 2017
Car il m’est bel et bon,
par ma joie, d’exalter la jeunesse.
Et si je ne dis rien qui contrarie,
si je me retiens, je me réjouis doublement.
Elle est un épi vivace, la franche considération
que j’ai pour mes amis, les mauvais comme les bons.
Ainsi, je me sens comblé, en attendant.
Car sur la joie, je m’appuie et tiens bon.
Par la joie, je me réjouis de tout. C’est un don de Dieu.

Peire d’Auvergne (compose vers 1149-1170)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
OumGOumG   16 août 2017
Tous me demandent : qu’est-t-il advenu de l’amour ?
Je vais vous dire la vérité :
comme le soleil d’été
qui partout montre sa splendeur
et le soir se couche, de même
fait l’amour quand il a partout cherché
et rien trouvé à son gré.
Il s’en retourne d’où il vient en premier.

Rigaut de Barbezieux (actif 1141-1160)
Commenter  J’apprécie          52
VanrosVanros   31 juillet 2016
Ainsi j'enlace
mots et sons et les affine,
comme s'enlace la langue dans le baiser.

Bernard Marti
Commenter  J’apprécie          40
Video de Jean-Claude Marol (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Claude Marol
Marol et Jacques Salomé.
autres livres classés : TroubadoursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3540 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre