AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081425629
Éditeur : Editions Arthaud (07/03/2018)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Cosme ou l'histoire d'un fils d'immigrés espagnols, agrégé de rien, pas même bachelier, qui découvre le Graal de la poésie française : le sens caché du sulfureux et mystique poème de Rimbaud, 'Voyelles'.
Guillaume Meurice le suit, de son enfance dans les rues de Biarritz à cette quête poétique dans son minuscule appartement parisien, en passant par la délinquance des banlieues chaudes de la capitale, un service militaire à décrypter des messages secrets ; le ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Foolly
  23 avril 2018
Montagnes russes : de chefs d'oeuvres en moments plus ennuyeux.
Pour être honnête, je dois dire que j'admire tellement l'homme et l'humoriste que peu importe la qualité que j'attribuerai à ce roman, je lirai les suivants s'il y en a.
Passé ce hiatus, je dois avouer avoir cru à un chef d'oeuvre en lisant le premier chapitre centré sur la poésie. Même si le style n'est pas très digeste, ce premier chapitre m'a vraiment emporté et je le lisais très lentement pour en savourer la découverte.
Seulement, une fois que le récit de l'enfance de Cosme commence, on sort du chef d'oeuvre pour arriver brutalement sur un récit somme toute très classique. Loin d'être inintéressante, la délinquance provoquée par le racisme est révélée de très belle manière sans être passionnante. Il en va de même pour la description avisée de l'armée. Intéressante mais déjà vue et ennuyante.
Les chapitres suivants, plus penché sur les côtés littéraires et spirituels sont superbes. Je me suis obligé à m'arrêter pour rallonger le plaisir tellement les pages étaient belles. Comme j'aime relire la discussion finale dans le Meilleur des Mondes, je relierai ces chapitres.
Petite déception pour le final que je n’ai pas bien compris. J'aurais aimé qu'il soit un peu plus clair. Je suis pourtant amateur de poésie mais les pages parlant poésie tout au long du roman auraient gagné à être plus clair pour un non initié.
Finalement, les chapitres moins bons s'expliquent par le fait que tout est vrai et que ce n'est pas vraiment une fiction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
amandine_koko
  17 mars 2018
J'ai fait ma groupie. J'ai acheté Cosme parce que j'adore écouter Guillaume Meurice sur France Inter et que je voulais savoir ce qu'il donnait en tant qu'auteur. Et j'ai vu. Littéralement bluffée la Koko ! Avalé en quelques heures, je sais déjà qu'il sera relu, plus calmement, pour mieux le digérer, pour en retirer toute la substantifique moelle. Ou dit plus simplement : ce bouquin est une tuerie !
Avec Cosme, Guillaume Meurice entre par la grande porte dans le cercle restreint à mon sens des grands écrivains. de ceux qui manient les mots autant que les idées. de ceux qui se lisent comme du miel, comme du nectar. de ceux qui se dévorent.
« L'esprit de l'homme a trois clés qui ouvrent tout : le chiffre, la lettre, la note. Savoir, penser, rêver. Tout est là. »
En référence à cette magnifique citation d'Hugo en épigraphe, il allie le chiffre et la lettre dans une sublime mélodie de mots, de sensations pour nous mener au coeur d'une véritable quête initiatique et poétique : Cosme devra se trouver lui-même avant de découvrir l'ultime secret du sonnet le plus mystique et mystérieux d'Arthur Rimbaud : Voyelles.
Si on peut regretter quelques facilités, écueils presque inévitables d'un premier roman, elles sont vite effacées par la qualité générale. le choix des mots, la structure des phrases mais aussi du texte dans son ensemble forment juste un équilibre parfait. Brillant.
Coup de génie ou génie tout court, une chose est sûre si mon impertinent radiophonique préféré réitère son incursion au royaume du romanesque, j'y replongerai avec lui tête baissée !
Lien : https://www.labiblidekoko.cl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
Marti94
  13 juillet 2018
J'apprécie Guillaume Meurice pour ses chroniques humoristiques du matin sur France Inter mais je suis un peu déçue par son premier roman. C'est l'histoire d'un mec comme dirait Coluche.
Avec "Cosme" rien de drôle, c'est le poète qui parle. Passionné par Arthur Rimbaud il cherche à décrypter le sens du poème "Voyelles". Les chapitres sont donc construits selon les lettres énoncés dans le poème.
Le A correspond à l'enfance de Cosme à Biarritz avec des parents émigrés espagnols et une scolarité chaotique.
Le E, ce sont les petits boulots et larcins qui commencent à Vitry-sur-Seine en région parisienne. C'est la ville où j'habite alors je devrais être contente qu'elle soit évoquée. Mais pas du tout. On retrouve avec la lettre/chapitre I les stéréotypes de la banlieue. C'est désolant et je peux vous assurer que Vitry est une ville où l'on vit très bien avec des coins de campagne à proximité de Paris. Pourtant Cosme se retrouve SDF et voyou par choix en fréquentant Momo le gentil zonard et Didi le chef de bande.
Le U est l'époque du service militaire. A l'armée, Cosme le rebelle apprend à décrypter des messages à son poste de transmetteur, ce qui va l'aider à trouver un sens caché au poème de Rimbaud.
Le O est le retour à la réalité après la caserne. le jeune homme rentre et se retrouve au chômage. Il accepte de travailler en intérim et fait de nouvelles rencontres. C'est à cette époque que ses passions s'exacerbent: jouer aux échecs, lire (surtout de la poésie) et écrire.
Le Y est rimbaldien. Cosme cherchant à dévoiler le secret du sonnet, propose un décodage.
C'est un peu n'importe quoi et je n'en vois pas l'intérêt. Dommage que ça ne soit pas drôle.
Au final, je trouve le thème de ce roman sur le parcours d'un poète assez passionnant et pourtant pas très convainquant (mais c'est un premier roman).
Je reste quand même très motivée pour aller voir Guillaume Meurice sur scène prochainement, dans un autre registre.
Lu en juillet 2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Anne_Litt_
  08 mai 2018
Cosme grandit à Biarritz dans une famille d'émigrés espagnols. Une enfance plutôt classique, ses parents ont peu mais il ne manque de rien. Mais Cosme est un esprit libre et il préfère vite à l'école de la république, celle de la vie même si cela le met en danger. Sa passion les codes, les clés, les règles du jeu : le code « d'honneur » des voleurs de banlieue parisienne, les codes des messages militaires, les règles du jeu au travail et celles des échecs. Il veut tout comprendre, y compris et surtout la poésie qui devient au fil des années sa passion. Arrivera-t-il à décoder le mystérieux « voyelles » d'Arthur Rimbaud ? J'ai beaucoup aimé l'écriture de Guillaume Meurice, vive, presque hachée, rythmée et qui va à l'essentiel avec de jolis mots. Merci à ces messieurs du Masque et la Plume sans qui je serais passée à côté de ce livre à part...... et oui ce Guillaume Meurice est bien le même que celui que l'on entend sur France inter, et qui a donc de belles cordes à son arc
Commenter  J’apprécie          50
Nehilis
  09 juin 2018
En me lançant dans cette lecture, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. J'aime bien l'auteur et le principe même du livre, mettre en avant l'autre, me parle. Cependant, je ne suis pas très réceptive à la poésie, que ce soit par manque d'habitude ou d'envie de m'y plonger.
Guillaume Meurice nous présente Cosme Olvera, autodidacte et non conformiste, qui aurait percé le secret si bien gardé du sonnet de Rimbaud, Voyelles. Je reconnais mon ignorance, je n'ai que très peu lu de ce poète de génie (au-delà du Dormeur du Val éttudié au collège, je suis totalement ignare). Heureusement, le récit le raconte et le décortique, comblant ainsi mes lacunes.
J'ai mis une semaine à lire ce livre. Il m'a fallu prendre mon temps pour m'imprégner des mots de Guillaume Meurice et Cosme: j'ai lu avec attention les sonnets du dernier qui ponctuent le récit. J'en ai même lu à voix haute, plaisir des mots qui ramènent à la surface de vieux souvenirs du lycée, assonances, allitérations,… N'ayant pas la prétention d'analyser ces vers, je peux juste vous dire que certains m'ont vraiment plu. le travail de création et de recherche derrière l'oeuvre est prégnant. Chaque mot semble placé avec précision, dans un ensemble cohérent, millimétré, tout en conservant une âme. Je ne sais pas parler de poésie, mais j'ai été touchée par ces textes.
De plus, la plume de G.Meurice m'a vraiment plu. La vie de Cosme est racontée à travers des étapes marquantes et un fil rouge, la liberté. Bosseur, indépendant, passionné, avec une capacité impressionnante à se réinventer, nous faisons connaissance avec un homme qui ne prend pas les voies toutes tracées. Nous le suivons dans ses expériences: service militaire, petits jobs, délinquance, arnaques, profondes injustices et apprentissages: quantité de lectures, duels d'échecs, écriture,…
Derrière cette histoire, j'ai eu l'impression de deviner non seulement le héros de l'histoire, mais aussi son chroniqueur qui s'efface pourtant autant que possible. J'en ressors avec beaucoup de respect pour l'un et pour l'autre. J'aime les valeurs et la société qu'ils défendent.
J'ai apprécié cette rencontre avec Cosme à travers les mots de l'auteur. Je regrette même de ne pas avoir lu ce livre avant d'avoir obtenu la dédicace. C'est une très bonne découverte, l'histoire d'un homme peu ordinaire raconté avec talent. Je ne me soucie qu'assez peu de l'interprétation du poème (désolée), même si la clé de lecture proposée est surprenante, mais le chemin qui mène à la découverte m'a totalement emportée et je vous recommande de tenter l'expérience.
Lien : https://lirelafolie.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Lexpress   14 mars 2018
Au fil de son livre, l'humoriste Guillaume Meurice nous fait découvrir les multiples facettes et talents de Cosme Olvera qui détient la clef de l'énigme de Voyelles, le poème de Rimbaud.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
amandine_kokoamandine_koko   17 mars 2018
Il lit au mètre. Il lit au kilo. Il va à la bibliothèque comme un adepte de la force basque va à la boucherie. Un besoin. Une nécessité. Obsédé. Possédé. Il lit partout. Dans les bars, dans les parcs, sur les bancs. Imperturbable aux bruits, aux tapages, aux vacarmes de la vie. Il lit.
Commenter  J’apprécie          50
Marti94Marti94   13 juillet 2018
Très rapidement, il s'aperçoit qu'explorer l'œuvre d'Artaud et plus qu'une aventure, c'est une expédition. Un risque également. On y pénètre sans certitude de retour indemne. Il tient entre les mains l'écrivain viscéral, total, extrême. Celui qui creuse les esprits autant que la chair.
Commenter  J’apprécie          20
amandine_kokoamandine_koko   17 mars 2018
Il écrit. De plus en plus. Passionnément. Des cahiers entiers. Des pleins sacs. Des textes jetés comme on crache, comme on éructe, comme on vomit, comme on jouit. Face à la feuille vierge, les mots jaillissent comme la lave sous pression d'un volcan en éveil. Enfiévrés. Brûlants.
Commenter  J’apprécie          20
1001livres1001livres   22 mars 2018
Juste le temps nécessaire pour qu'il garde en mémoire le souvenir de la violence sociale, de l'exclusion, et la conviction farouche que la différence, ça s'apprend. La peur, ça s'apprivoise. L'estime de soi, ça se domine. Et les autres, ça s'apprivoise.
Commenter  J’apprécie          10
amandine_kokoamandine_koko   17 mars 2018
Quand on essaye d'avoir un coup d'avance sur un joueur d'échecs, vérifier qu'il n'en a pas deux sur vous.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Guillaume Meurice (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Meurice
L'essentiel de la journée de vendredi en vidéo ? Et comme on est sympa, sur notre chaine Youtube, TOUTES les vidéos sont en intégralité. ? Expositions (16 vidéos et interviews): http://bit.ly/Expositions2018 ? Un oeil en coulisse (2 vidéos): http://bit.ly/OeilCoulisses ? La vie du Festival (5 vidéos) : http://bit.ly/Vie2018 ? Mais aussi le Zapping (3 vidéos) : http://bit.ly/Zapping2018 N?hésitez pas à partager vos moments préférés.
? le concert exceptionnel de Rokia Traore? et Ruben Pellejero?, les émissions de France Inter? en direct du #FIBD2018 avec Antoine de Caunes? Page Charline Vanhoenacker? Guillaume Meurice? et #PhilippeColin, l'exposition immersive d'Oriane Lassus, la Rencontre Internationnale avec Joann Sfar? & Christophe Blain? qui ont évoqué leur reprise de #Blueberry, le live Facebook avec GIPI (Gian Alfonso Pacinotti)?, focus sur Emmanuel Guibert?, extraits de la Masterclass Fairy Tail by Hiro Mashima - Official?, gros plan sur l'artiste Sonny Liew?
Programmation et infos sur www.bdangouleme.com ou sur les réseaux avec @bdangouleme #partageonslaBD
RAJA partenaire principal du Festival : www.raja.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
655 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre
. .