AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Une évidence (68)

Elodieuniverse
Elodieuniverse   14 mars 2019
Je ne savais plus où j'étais, je ne savais plus dans quel monde je vivais. Je ne savais plus ce que je devais faire.
Commenter  J’apprécie          193
prune42
prune42   29 avril 2019
Aimer d'amour. Aimer un homme. Aimer une femme. Un jour, on perd cet être aimé, désiré, avec une séparation, avec la mort. Et ça fait mal, ça fait toujours mal, ça arrache un bout de soi.
Commenter  J’apprécie          130
fabienne1809
fabienne1809   18 avril 2019
Est-ce qu’un beau matin, on se réveille, on voit son enfant et on réalise qu’à partir de maintenant, c’est d’égal à égal, d’adulte à adulte ? On réalise qu’on a perdu son bébé, même si au fond de notre cœur, il le reste jusqu’à la fin de nos jours, simplement on n’a plus le droit de le lui dire, de lui en faire la démonstration, sous peine de le vexer, sous peine qu’il revendique plus fort son indépendance.
Commenter  J’apprécie          130
Palmyre
Palmyre   24 mars 2019
Certaines choses, certaines personnes laissent des traces indélébiles, qu'on croit pourtant avoir enfouies au plus profond de soi.
Commenter  J’apprécie          130
Palmyre
Palmyre   26 mars 2019
- Serre-moi fort, s'il te plaît.
Sans attendre qu'il s'exécute, je me blottis contre lui, il referma ses bras sur moi. Je me sentais tellement mieux d'un coup. Il créait une bulle autour de moi.
Commenter  J’apprécie          110
Lili017
Lili017   25 avril 2019
J'avais véritablement un homme en face de moi. Mon fils était un homme. Je devrais désormais me le répéter quotidiennement. Est-ce que cela se passait de cette façon pour chaque mère? Est ce que un beau matin, on se réveille, on voit son enfant et on réalise qu'à partir de maintenant, c'est d'égal à égal, d'adulte à adulte?
Commenter  J’apprécie          100
Annabelle31
Annabelle31   07 juillet 2019
C’était la première fois en dix-sept ans que cela m’arrivait, que j’étais capable de mettre mon fils un peu de côté et de penser véritablement à moi, à la femme que j’étais et uniquement à elle, ne seraient-ce que quelques heures.
Commenter  J’apprécie          50
Alexandra_LDVX
Alexandra_LDVX   16 avril 2019
J'étais seule, déchargée d'un poids qui m'accablait depuis sa naissance. J'avais comblé une partie de ma vie un vide absolu. J'allai devoir reinventer ma vie.
Pacome voulait que je m'ecrive une nouvelle histoires, pendant que lui tenouvelait la sienne.
Il me faudrait du temps, beaucoup de temps pour imaginer une suite. Et dire que le hasard était responsable de cet enchaînement d'événements...
Commenter  J’apprécie          50
vbarentin
vbarentin   14 juillet 2020
N'oublie jamais qu'il y a toujours une histoire à créer, à se raconter. Ouvre les yeux, cette histoire est peut-être à portée de main... (p.291)
Commenter  J’apprécie          40
Annabelle31
Annabelle31   07 juillet 2019
Instinctivement, comme aimantée, j’avançai et m’approchai du bord. La mer était haute, très haute, elle frappait le granit avec fracas, envoyant des gerbes d’eau à l’endroit même où nous nous trouvions. J’inspirai à plein poumons, les yeux clos, enivrée par le bruit, les odeurs, le déchaînement des éléments, les embruns qui me fouettaient le visage.
Commenter  J’apprécie          40




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    "Les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnès Martin-Lugand

    Quel est le nom du meilleur ami de Diane ?

    Colin
    Jack
    Edward
    Félix

    11 questions
    278 lecteurs ont répondu
    Thème : Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-LugandCréer un quiz sur ce livre